La langue française

Transfusionnel

Définitions du mot « transfusionnel »

Trésor de la Langue Française informatisé

Transfusionnel, -elle, adj.,méd. Qui a rapport à la transfusion. Résoudre le problème du recrutement de nouveaux donneurs dans les pays à forte activité transfusionnelle (Encyclop. Sc. Techn.t. 101963, p. 586).En compos. Accidents post-transfusionnels; contrôles prétransfusionnels. Le dépistage systématique de l'antigène dans le sang des donneurs, actuellement couramment pratiqué dans les centres de transfusion, devra diminuer considérablement les risques d'hépatite post-transfusionnelle (Encyclop. Sc. Techn.t. 61971p. 606).

Wiktionnaire

Adjectif

transfusionnel \tʁɑ̃s.fy.sjɔ.nɛl\ masculin

  1. relatif à la transfusion de sang.
    • Le fait d’interdire ce jour de congé compensatoire permettra donc « d’augmenter la sécurité transfusionnelle », estime Olivier Bertrand, précisant que la mesure « vise le jour de congé compensatoire et non les fonctionnaires ». — (« Don de sang : fini le jour de congé pour les fonctionnaires », LeSoir.be, 13 septembre 2012)
    • « Nous exigeons notre réintégration immédiate dans le circuit transfusionnel », a réclamé le collectif. — (« Les homosexuels bientôt autorisés à donner leur sang », nouvelObs.fr, 14 juin 2012)
    • Cette situation pose un réel problème de sécurité transfusionnelle dans la province, notamment sur la qualité et la quantité des transfusions, ajoute-t-il. — (« Don de sang: faible couverture dans les provinces, nécessité de sensibiliser les donneurs bénévoles », Radio Okapi, 14 juin 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « transfusionnel »

Dérivé de transfusion avec le suffixe -el.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « transfusionnel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transfusionnel trɑ̃sfysjɔnœl

Citations contenant le mot « transfusionnel »

  • Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS), en plus de collecter le sang et de mettre des produits sanguins à la disposition des formations sanitaires, doit aussi œuvrer pour de bonnes pratiques transfusionnelles. Il y va de la sécurité des patients transfusés. , Transfusion sanguine : Bientôt une convention de collaboration entre le CNTS et les formations sanitaires habilitées à transfuser - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • Le débat en commission sur la loi bioéthique, le 1er juin dernier, avant son examen en séance plénière, a permis de mesurer l’absence de connaissances de base de la représentation nationale sur les questions de sécurité transfusionnelle. Déposé par Hervé Saulignac, député socialiste de l’Ardèche et suivi par une cinquantaine de parlementaires, son amendement avait pour objectif d’introduire dans la loi que les critères de sélection des donneurs ne pouvaient «être fondés sur le sexe du ou des partenaires avec lesquels il aurait entretenu des relations sexuelles», fondant sa demande sur une prétendue discrimination vis à vis des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH). Le Figaro.fr, «La modification des règles d’accès au don du sang est démagogique et dangereuse»
  • L’acte transfusionnel est défini par la circulaire du 15 décembre 2003 relative à la réalisation de l’acte transfusionnel et comporte quatre étapes incontournables : la demande d’examens immunohématologiques, la demande de produits sanguins labiles (PSL), la réception de PSL et la réalisation de l’acte transfusionnel. Actusoins - infirmière, infirmier libéral actualité de la profession, L'acte transfusionnel : les quatre étapes pour réaliser en sécurité un acte transfusionnel - Actusoins actualité infirmière
  • Affirmons d’abord un principe, le seul avec lequel il est permis d’être d’accord dans cette tribune: oui, la sécurité transfusionnelle est due aux receveurs et les hémophiles méritent mieux qu’un discours daté, selon lequel leur vie serait mise en danger par une mesure que seule la démagogie motiverait. Jamais ces receveurs ne passeront au second plan et ne seront sacrifiés sur l’autel d’une quelconque idéologie. De ce point de vue, le don du sang n’est pas un droit sans conditions. Mais des conditions, sanitaires en l’occurrence, ne peuvent être prétexte à exclure quand il est possible d’intégrer. Le Figaro.fr, Don du sang: «Puisque le risque zéro n’existe pas, l’orientation sexuelle ne change rien»
  • La désignation de traitement innovant se base sur l'analyse finale de l'étude de phase II Pevonedistat-2001, qui a évalué le pevonedistat plus l'azacitidine par rapport à l'azacitidine seule chez des patients atteints de leucémies rares, dont le HR-MDS. La FDA a tenu compte d'un certain nombre de critères d'évaluation, notamment la survie globale (SG), la survie sans événement (SSE), la rémission complète (RC) et l'élimination de la dépendance transfusionnelle, ainsi que le profil des événements indésirables. Cette désignation indique une évolution possible dans la réponse aux besoins des personnes atteint du HR-MDS, pour lesquelles il existe peu de traitements et dont les bénéfices sont limités. , Takeda Pharmaceutical : annonce que le pevonedistat a obtenu de la FDA américaine la désignation de traitement innovant pour le traitement des patients atteints de syndromes myélodysplasiques à haut risque (en anglais, HR-MDS) | Zone bourse
  • Comment est assurée la sécurité transfusionnelle ?Que l’on soit hétérosexuel ou homosexuel, donner son sang se fait sous condition afin d’assurer la meilleure sécurité transfusionnelle. Un volontaire au don du sang peut ainsi en être exclu en raison de contre-indications liées au voyage, de consommation de drogue, de partenaires multiples au cours des 4 derniers mois… comme nous l’explique Cathy Bliem, personne responsable à l’Etablissement français du sang (EFS). La garante de la qualité des produits sanguins à l’EFS rappelle que « toutes les poches de sang sont aujourd’hui testées au HIV, aux hépatites (B, H, C)… ». Elles sont écartées et détruites en cas de contamination. Malgré cela, il existe toujours un risque très infime, la « fenêtre silencieuse », qui correspond à neuf jours après la contamination durant lesquels il n’est pas possible de détecter l’infection virale. « Sur trois millions de dons par an, cela correspond pour le VIH à un don tous les deux ans qui peut être porteur d’une charge virale, très faible », détaille Cathy Bliem, qui invite à la responsabilité et la sincérité les donneurs, lors de leur entretien médical préalable. , Don du sang : vers la fin du délai d'abstinence pour les homosexuels, pourquoi cela fait débat | Actu
  •  Avec une prévalence de plus de 10% pour l'hépatite B et 12% pour l'hépatite C, le Cameroun est un des pays les plus touchés en Afrique et dans monde. En cause : les comportements sexuels à risques, les accidents transfusionnels et les scarifications. Le Bled Parle : Actualité Cameroun info - journal Cameroun en ligne, Santé : lancement du mois national des hépatites virales
  • À partir de 2016, le système d’hémovigilance du Québec a décidé de retirer l’hémosidérose et les réactions hypertensives isolées de la liste des réactions transfusionnelles à signaler. Ce type de réaction a représenté en moyenne, 4,0 % des réactions transfusionnelles d’imputabilité possible à certaines déclarées annuellement entre 2009 et 2015. INSPQ, Les incidents et accidents transfusionnels signalés au système d’hémovigilance du Québec en 2017 | INSPQ
  • Une avancée sociétale pourtant pas au goût de tous. L’Association française des hémophiles s’était déjà en juillet 2019 fendu d’un communiqué suite à l’allègement du délai d’abstinence à 4 mois. L’AFH et AIDES regrettaient notamment « une loi répondant à une demande sociale plutôt qu’au besoin des receveurs ». Les associations se défendaient également d’opérer un mode de fonctionnement discriminatoire puisque celui-ci était basé sur des données purement scientifiques. Nicolas Giraud, président de l’AFH, rappelait alors les différents enjeux : « Le sur-risque, même minime, n’est pas acceptable. Le prix à payer des errances en matière de sécurité transfusionnelle nous le connaissons : des centaines de personnes contaminées dans les années quatre-vingt et une communauté décimée ». , Actualités locales - Don du sang : vers la fin des discriminations envers les HSH ?

Traductions du mot « transfusionnel »

Langue Traduction
Anglais transfusion
Espagnol transfusión
Italien trasfusione
Allemand transfusion
Chinois 输血
Arabe نقل الدم
Portugais transfusão
Russe переливание
Japonais 輸血
Basque transfusio
Corse trasfusione
Source : Google Translate API

Transfusionnel

Retour au sommaire ➦

Partager