La langue française

Tourelé

Sommaire

  • Définitions du mot tourelé
  • Phonétique de « tourelé »
  • Traductions du mot « tourelé »

Définitions du mot « tourelé »

Trésor de la Langue Française informatisé

Tourelé, -ée, adj.,antiq. gr. et romaine. a) Couronne tourelée. Couronne garnie de tourelles. Cybèle porte une couronne tourelée (Ac. Compl. 1842). b) Statue tourelée. Statue qui porte une telle couronne. Les statues tourelées des deux capitales, Rome et Constantinople, associées dans la même vénération (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 370). [tuʀle]. 1reattest. 1578 [éd. 1581] « qui porte une tour (d'un éléphant) » (G. Du Bartas, La Sepmaine, éd. K. Reichenberger, 6ejour, p. 139, 27); de tourelle, suff. *.

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TOURELÉ, (Antiq.) c’est-à-dire chargé ou garni de tours ; c’est ce qu’on appelle bastillé en terme de blason. Cybele, la déesse de la terre, & tous les génies particuliers des provinces & des villes portent des couronnes tourelées. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « tourelé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tourelé turœle

Traductions du mot « tourelé »

Langue Traduction
Anglais turreted
Espagnol torreta
Italien turrito
Allemand turm
Chinois 炮塔
Arabe مبرج
Portugais revólver
Russe в форме башенки
Japonais タレット
Basque dorretxeakaz
Corse turrettu
Source : Google Translate API
Partager