La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « touloupe »

Touloupe

Définitions de « touloupe »

Trésor de la Langue Française informatisé

TOULOUPE, subst. fém.

[En Russie] Peau d'agneau ou de mouton traitée. (Dict. xixeet xxes.). Pelisse en peau d'agneau ou de mouton retournée que portent les paysans russes pour se protéger du froid. Une chemise de grosse toile, une touloupe, de la chaussure en lanières d'écorce de bouleau (...) et un bonnet de peau de mouton, me classaient désormais dans les forçats (Ségur, Dourakine, 1864, p. 290).Les malheureux (...) en dépit de la douceur de la température, étaient encore affublés de la touloupe en peau de mouton (G. Leroux, Roul. tsar, 1912, p. 73).
Prononc.: [tulup]. Étymol. et Hist. 1768 subst. fém. touloppe « vêtement d'hiver en peau de mouton retournée des paysans russes » (J. Chappe d'Auteroche, Voyage en Sibérie, vol. I, p. 50 ds Fr. mod. t. 22, p. 212); 1780 touloupe (Raynal, Hist. phil., V, 19 ds Littré: ces belles touloupes de petits agneaux); 1823 touloupe (N. Mouraiev, Voyage en Turcomanie..., p. 154, ibid., p. 213). Mot russe tulup « id. » (v. Vasmer t. 3, p. 151) de genre masc., d'où en fr. les formes masc. touloup, touloupe notamment dans les trad. d'œuvres russes, v. Quem. DDL t. 16.

Wiktionnaire

Nom commun - français

touloupe \tu.lup\ féminin

  1. (Habillement) Veste en peau de mouton retournée, portée par les paysans russes.
    • Le ciel, les champs, la route étaient également gris et sombres ; le même brouillard d’automne tombait toujours également sur la boue de la route, sur les toits, sur la voiture, sur les touloupes des postillons qui, s’interpellant gaiement à haute voix, graissaient et astiquaient la voiture… — (Léon Tolstoï, Trois Morts, 1859 ; traduit du russe par J. Wladimir Bienstock, 1903, page 175)
    • Piotr, pétrifié sur son siège, la tête barbue ornée d’un bonnet à plumes de paon, une étroite ceinture de couleur ceignant sa taille incroyablement vaste, par-dessus le vêtement noir sous lequel se cachaient deux ou trois « touloupes », se tenait un peu penché en avant, les rênes tendues prolongeant ses bras strictement horizontaux, raides… — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 253)
    • […] : ils se bornèrent à traverser la rue et […] pénétrèrent par une porte vitrée, basse et enfumée, dans une sorte de caveau, où se trouvaient déjà attablés des gens de tout acabit : barbus, rasés, en touloupes, en blouses et même en manteau de castorine. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842, traduction de Henri Mongault, 1949)
    • En bourgerons sales, deux surveillants jouaient aux dames, tandis que le troisième, ceinturon bouclé, en touloupe et bottes de feutre, dormait sur un banc. — (Alexandre Soljenitsyne, Une journée d’Ivan Denissovitch, 1962 ; traduit du russe par Lucia et Jean Cathala, 1976, page 16)
    • Nous lui passâmes une touloupe de mouton retourné, l’assîmes dans mon panier et lui fîmes faire le tour de la place de Brandebourg. — (Sylvain Tesson, Berezina, 2016, Gallimard, collection Folio, page 173)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TOULOUPE (tou-lou-p') s. f.
  • Sorte de peau d'agneau préparée. Les Tartares y portent, de leur propre territoire, ces belles touloupes de petits agneaux dont on éventre les mères, pour avoir des peaux moirées, blanches et fines, Raynal, Hist. phil. v, 19.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « touloupe »

(Siècle à préciser) Du russe тулуп tulup, de même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « touloupe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
touloupe tulup

Citations contenant le mot « touloupe »

  • C'est dans ce contexte nouveau que j'ai, pour ma part, fait un long reportage sur lui dans la revue XXI et qu'un an plus tard Actes Sud, l'estimant « redevenu fréquentable », se risque à publier Mes prisons. C'est du pur Limonov, c'est-à-dire que c'est très bon. Car notre Editchka, c'est son surnom depuis l'adolescence, a beaucoup de défauts mais au moins trois grandes qualités : il est courageux, il n'est pas menteur, enfin il écrit bien, de façon simple et directe, en racontant les choses comme elles sont. Par ailleurs, il se voit comme un héros, il est amoureux de son destin, persuadé qu'une vie digne de ce nom implique de traverser les expériences les plus extrêmes et, de ce point de vue-là, deux ans de régime dur parmi les prisonniers de droit commun quand on n'est pas du tout certain que ce sera deux ans, que ça peut aussi bien en être vingt-cinq (ce qu'avait réclamé le procureur) et qu'on en a soi-même soixante, c'est sûr, c'est une expérience. Il l'a traversée avec panache, armé de sa placidité rusée, de sa curiosité sans compassion, enfin de la conviction surprenante que dans cette société il est à sa place : zek parmi les zeks, « petit moujik en touloupe à la Pougatchev », voyou plutôt qu'intellectuel et, quelles qu'aient pu être ses tribulations, jamais au grand jamais du côté du manche. Le temps qu'il ne perd pas à gémir, il l'emploie à débrouiller et raconter avec sa précision habituelle les crimes ou délits qui ont conduit sur les couchettes voisines ses compagnons de cellule, à décrire « ces hommes forts, joyeux et méchants » qui ont toute sa sympathie et qui se prennent perpète pour des meurtres commis sous l'empire de la passion ou de l'alcool alors que les puissants qui commettent des meurtres de masse s'en tirent sans une amende. « Il est incontestable, écrit-il, que les prisons russes renferment la partie la plus énergique de la population du pays », c'est pourquoi il n'est pas fâché de se mêler à cette population et de tester auprès d'elle son ascendant. Le Figaro.fr, Limonov, l'agité des lettres
  • Bien qu'on en sache peu sur le projet Angora, de toute évidence il a échoué avant d'être abandonné en 1943. Quand la guerre s'est retournée contre l'Allemagne, Himmler a dû dire adieu à son plan. Les libérateurs des camps n'ont retrouvé que des cages vides. Le soldat Jack Dewitt a trouvé sur l'étagère d'un entrepôt du camp de Dachau une jaquette de fourrure et l'a prise en l'appelant "touloupe de lièvre". Mais où étaient passés les lapins angoras? , A Auschwitz, la macabre entreprise de gavage de lapins des nazis - Sputnik France

Traductions du mot « touloupe »

Langue Traduction
Anglais touloupe
Espagnol touloupe
Italien touloupe
Allemand touloupe
Chinois 图卢佩
Arabe تولوب
Portugais touloupe
Russe touloupe
Japonais touloupe
Basque touloupe
Corse touloupe
Source : Google Translate API

Touloupe

Retour au sommaire ➦

Partager