La langue française

Toscan, toscane

Définitions du mot « toscan, toscane »

Trésor de la Langue Française informatisé

TOSCAN, -ANE, adj. et subst.

De Toscane.
A. − (Celui, celle) qui est originaire de Toscane (anciennement l'Étrurie), qui y habite. Peintres, primitifs toscans. L'écho des deux Toscans qui ont chanté les deux antiquités de l'Italie, Virgile et Dante (Michelet, Hist. romaine, t. 1, 1831, p. IV).Ô Toscane gentille, ô Pia! je devine À ta douceur combien vivre te fut amer (A. France, Poés., Noces, 1876, p. 246).
Les anciens Toscans. Les Étrusques. Marmet s'avisa de savoir un peu d'étrusque. Il lut à ses confrères des Inscriptions un mémoire sur le rôle des flexions dans l'idiome des anciens Toscans (A. France, Lys, 1894, p. 17).
B. − [En parlant d'une chose]
1.
a) (Ce) qui est propre à la Toscane, à ses habitants, à son art. Paysage toscan; beauté, campagne, ville toscane; collines toscanes. En cet instant je vois jusqu'au fond la pure lumière toscane, avec la brume sèche des oliviers diaphanes, pleine d'étincelles d'argent (Larbaud, Barnabooth, 1913, p. 143).L'œuvre la plus décisive de la fresque toscane (...) se développe ainsi dans l'humble église d'Arezzo (Faure, Hist. art, 1914, p. 398).
Cigare toscan et, p. ell., toscan, subst. masc. Cigare fabriqué en Toscane, long, serré, brun foncé, au goût prononcé. On trouve à Soho de noirs cigares toscans, de l'huile d'olive en jarres (Morand, Londres, 1933, p. 193).Un jour qu'elle sortirait de son alcôve pour se mettre à sa fenêtre et fumer le cigare, un long toscan (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 115).
b) Spécialement
ARCHITECTURE
Ordre toscan et, p. ell., toscan, subst. masc. sing. Premier des cinq ordres d'architecture gréco-romaine, proche du dorique mais plus trapu et moins orné, et dont l'origine est attribuée aux Étrusques. Si vous avez cru trouver en moi [l'architecte] (...) une âme vendue à l'ionien et au toscan, vous vous êtes abusé (Reybaud, J. Paturot, 1842, p. 242).V. ordre II A 2 ex. de Fargue.Qui est réalisé selon cet ordre. Chapiteau toscan. Un très grave et royal portique de François Ier, en rudes colonnes toscanes de grès (Michelet, Journal, 1857, p. 373).
Architecture toscane. ,,Architecture où dominent les arcades à plein cintre et les bossages`` (Jossier 1881).
LING. Dialecte, langage toscan; langue toscane et, p. ell., toscan, subst. masc. sing. Dialecte italien le plus pur, parlé en Toscane et base de la langue littéraire, devenu l'italien commun, officiel. Pur toscan. Sois le bienvenu, ami, qui viens avec mon seigneur et mon maître, dit la jeune fille en excellent toscan, avec ce doux accent romain qui fait la langue de Dante aussi sonore que la langue d'Homère (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 255).Toute la grâce humaine C'est la langue toscane et la bouche romaine (Hugo, Légende, t. 6, 1883, p. 102).Loc. verb. Parler toscan. Parler ce dialecte. Je l'écoutais volontiers; car il parlait toscan, et s'exprimait des mieux dans ce divin langage (Courier, Pamphlets pol., Réponses aux anon., 2, 1822, p. 162).
Propre à ce dialecte. Le c toscan prononcé h aspirée (Larbaud, Barnabooth, 1913, p. 132).
2. Qui a certaines caractéristiques rappelant la Toscane, ses habitants. Un homme [M. Fauriel] d'une sensibilité littéraire si vive et si exquise, d'un goût si fin et, pour tout dire, si toscan (Sainte-Beuve, Portr. contemp., t. 4, 1845, p. 171).À Coimbra, où les paysages au crépuscule ont des lumières toscanes (L. de Vilmorin, Lettre ds taxi, 1958, p. 115).
Prononc. et Orth.: [tɔskɑ ̃], fém. [-an]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. Ca 1250 subst. toscane nom d'herbe [ainsi nommée pour sa beauté? v. FEW t. 13, 2, p. 117b] (Atre périlleux, éd. B. Woledge, 2329: Une herbe de molt grant valeur Qui estoit toscane apelee Sour la plaie li a bendee); 1316-28 adj. « qui se rapporte à la Toscane » (Ovide moralisé, éd. C. de Boer, XIV, 2116: la toscane mer); 1540 a la Toscane « à la manière toscane » (Rec. de div. hist. touchant les situations de toutes regions, 232 vods Quem. DDL t. 21); spéc. ca 1530 archit. tuscan (D. de Sagredo, Raison d'archit. antique [trad. anonyme de l'esp.], 21 vod'apr. M. Cagnon et S. Smith ds Cah. Lexicol. 1971, no18, p. 107); 1545 (S. Serlio, Reigles generales de l'Archit., sur les cincq manieres d'edifices, ascavoir, Thuscane, Doricq, Ionicq, Corinthe, et Composite [titre; trad. de l'ital. par P. van Aelst], ibid., p. 94); 1549 forme tuscane (Entrée de Phil. II, Reg. de cuir noir, A. Tournai ds Gdf. Compl.); 2. 1313 subst. toskan « habitant de la Toscane » (Arch. Nord, B 509, no4910 ds IGLF); 1359 adj. toscain (ibid., B 1596, fo14 vo, ibid.: marchans lombars, toscains, jüys); 3. 1579 ling. (G. Chappuys, La Civile conversation [trad. de l'ouvrage ital. ds S. Guazzo], 158 ds Quem. loc. cit.: S'il est loisible d'escrire, en langue Toscane, pourquoy ne voulez vous qu'il me soit loisible de parler en Toscan?). Empr. à l'ital.toscano « de Toscane » (dep. Dante d'apr. DEI), du lat. Tuscanus « Toscan, ou Étrusque ». Fréq. abs. littér.: 116. Bbg. Archit. 1972, p. 232. − Quem. DDL t. 21, 22, 28.

Wiktionnaire

Adjectif

toscan

  1. (Architecture) Relatif au plus simple des cinq ordres d’architecture, qui est essentiellement composée d’arcades et de bossages.
    • L’ordre toscan. — Colonne toscane. — Soubassement toscan.
  2. Relatif à la Toscane.
    • Je vous apprendrai des pas toscans du XVe siècle, qui ont été retrouvés dans un manuscrit par M. Morisson, le doyen des bibliothécaires de Londres. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, pages 224-225)
    • Précisément parce que la divination par les oiseaux était d'un usage universel et que chaque peuple la pratiquait pour son compte, l’auguration toscane n'a guère servi qu'aux Toscans eux-mêmes. — (Auguste Bouché-Leclercq, Histoire de la divination dans l'antiquité: divination hellénique et divination italique, page 859, Éditions Jérôme Millon, 2003)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TOSCAN, ANE. adj.
T. d'Architecture. Il se dit du Plus simple des cinq ordres d'architecture et de ce qui appartient à cet ordre. L'ordre toscan. Colonne toscane. Soubassement toscan. Architecture toscane, Celle qui est essentiellement composée d'arcades et de bossages.

Littré (1872-1877)

TOSCAN (to-skan, ska-n') adj.
  • 1 Terme d'architecture. Il se dit du plus simple des cinq ordres d'architecture, et de ce qui appartient à cet ordre ; c'est une imitation du dorique grec ; il a dix-sept modules et demi de hauteur ; le chapiteau se compose d'un tailloir ou abaque, et de diverses moulures. Ordre toscan. Colonne toscane.

    Architecture toscane, celle qui est essentiellement composée d'arcades et de bossages.

    S. m. De là ils montèrent à l'habitation du vieillard par des degrés et par des perrons qui n'avaient point eu d'autre architecte que la nature ; aussi tenaient-ils un peu du toscan, pour en dire la vérité, La Fontaine, Psyché, II, p. 120.

  • 2 S. m. Le plus pur de tous les dialectes italiens. Le toscan se parle à Florence. Le dialecte poétique chez les Grecs était le vieux grec ; en Italie, c'est le vieux toscan, qu'on retrouve dans le contado de Sienne et du val d'Arno, Courier, Préf. de la traduct. d'Hérodote.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « toscan »

De l’italien toscano et, plus avant, du latin Tuscus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. toscano, dérivé du latin tuscus, habitant de l'Étrurie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « toscan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
toscan tɔskɑ̃

Citations contenant le mot « toscan »

  • Grand-père de l'Avvocato, le Sénateur Giovanni Agnelli est l'homme qui a fondé la seule dynastie industrielle italienne à avoir survécu à deux guerres mondiales… Il n'aimait guère le Duce mais a dû composer avec lui pour préserver l'avenir de son empire créé en 1899. Moins connu : il aura tout fait, aussi, pour briser la liaison naissante entre sa bru, Virginia Agnelli, et l'écrivain toscan Curzio Malaparte, auteur de « La Peau »… Les Echos, Le Senatore Agnelli et le mystère du limogeage de Malaparte | Les Echos
  • Et Wout Van Aert était lui aussi très ému après cette victoire conquise dans l’enfer toscan, au bout d’un effort intense, marqué par une chaleur lourde qui a pesé sur les organismes, lessivés, à force d’enchaîner les secteurs des routes blanches de la première classique depuis la reprise de la saison. DH Les Sports +, Une première Classique qui en appelle d’autres pour Van Aert! - DH Les Sports+

Images d'illustration du mot « toscan »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « toscan »

Langue Traduction
Anglais tuscan
Espagnol toscano
Italien toscana
Allemand toskanisch
Chinois 托斯卡纳
Arabe توسكان
Portugais toscana
Russe тосканский
Japonais トスカーナ
Basque toskanar
Corse toscana
Source : Google Translate API

Toscan

Retour au sommaire ➦

Partager