La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « topsite »

Topsite

Définitions de « topsite »

Wiktionnaire

Nom commun - français

topsite masculin

  1. (Anglicisme informatique) (Argot Internet) Serveur FTP qui héberge des warez.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « topsite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
topsite tɔpsit

Citations contenant le mot « topsite »

  • Le mois dernier, l’équipe néerlandaise anti-piratage BREIN a ciblé l’un des plus grands topsites de piratage warez d’Internet. Le site, connu sous le nom de Swan, a été démantelé par l’hébergeur WorldStream et sans procédure judiciaire BREIN a saisi ses serveurs. Maintenant, les propriétaires des serveurs ont riposté en les récupérant et, dans une tournure délicieuse, peuvent poursuivre BREIN pour violation de la vie privée et des droits de propriété. Tech Tribune France, BREIN Saisit Les Serveurs Warez, Les Propriétaires Les Saisissent Et Peuvent Poursuivre * TorrentFreak - Tech Tribune France
  • L’équipe néerlandaise anti-piratage BREIN a réussi à mettre hors ligne l’un des plus grands topsites de la scène warez hier. Les serveurs de Swan, anciennement connu sous le nom d’ATS, ont été débranchés par leur hébergeur WorldStream. Le fournisseur a agi sur la base des preuves fournies par BREIN et a également remis les serveurs à cette entreprise privée. La police n’a pas été impliquée dans le démontage, mais c’était plutôt le résultat d’informations qui auraient été fournies à BREIN par un membre voyou. Tech Tribune France, Une Tenue Anti-piratage Débranche Warez Topsite 'Swan' * TorrentFreak - Tech Tribune France
  • L’administrateur du topsite Bulltrack et les deux responsables du tracker Snowtigers, à l’origine d’une plateforme de téléchargement de fichiers contrefaisants de films, de musique et de jeux vidéo ont été condamnés à verser, au titre du préjudice matériel, plus de 22 millions de dommages-intérêts à la Columbia, Disney, la Paramount, la Tristar, Universal, la Warner, la 20th Century Fox et la Sacem, par un arrêt du 22 janvier 2019 de la cour d’appel de Paris. En 2007, les gendarmes avaient découvert l’existence du topsite Bulltrack, un serveur FTP ultra rapide, utilisé pour la distribution, le stockage et l’archivage de contenus illégaux protégés de type warez. Le dispositif reposait sur une organisation hiérarchisée à quatre niveaux différents. Au premier niveau, l’administrateur décidait de l’orientation, de l’utilisation, du lieu de location et du type de serveur. Au deuxième niveau, deux autres personnes étaient chargées de la location des serveurs, de la mise à disposition du topsite et de la maintenance. Au troisième niveau, l’administrateur recrutait des « racers » chargés de fabriquer des copies d’œuvres. Enfin au dernier niveau, le réseau recrutait des utilisateurs, des « supplies » qui avaient le droit d’accéder au site pour un quota de téléchargement défini suivant ce qu’il payait, entre 20 et 80 €, qu’ils versaient sur les comptes Paypal des administrateurs. Parallèlement, les enquêteurs avaient constaté un lien entre le topsite Bulltrack et le tracker Snowtigers par l’existence de versements Paypal par le second au premier. Le topsite a permis d’alimenter Snowtigers en contenus contrefaisants grâce à la mise à disposition de ses serveurs ultra rapides. La cour d’appel a donc condamné solidairement l’administrateur de Bulltrack ainsi que ceux de Snowtigers à verser plus de 22 millions d’euros aux ayants droit victimes de ce réseau de contrefaçon. Concernant les autres administrateurs de Bulltrack, la cour a rejeté la connexité entre les deux sites. Elle a estimé qu’ils n’avaient pas eu connaissance de l’existence de la plateforme, de sorte qu’ils ne sont pas tenus solidairement à indemniser les parties civiles. , Legalis | L’actualité du droit des nouvelles technologies | Plateforme de téléchargement de contrefaçons : 22 millions d’euros d’indemnisation
  • contrefaçon - fichiers audiovisuels - fichiers musicaux - œuvres de l'esprit - plateforme de mise en relation - telechargement - topsite , Legalis | L’actualité du droit des nouvelles technologies | Cour d’appel de Paris, Pôle 5- Ch. 14, arrêt du 22 janvier 2019

Topsite

Retour au sommaire ➦

Partager