La langue française

Thyréostimulant

Définitions du mot « thyréostimulant »

Trésor de la Langue Française informatisé

thyréostimulant, -ante , adj., endocrinol. Qui stimule l'activité de la thyroïde. L'antéhypophyse agit (...) sur la thyroïde en sécrétant une hormone thyréostimulante ou thyréostimuline (Quillet Méd.1965, p. 471).

Phonétique du mot « thyréostimulant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
thyréostimulant tireɔstɛ̃ylɑ̃

Citations contenant le mot « thyréostimulant »

  • La dysfonction thyroïdienne est diagnostiquée sur la base de taux anormaux d'hormone thyréostimulante ou thyréostimuline (TSH : thyroid stimulating hormone) et de thyroxine libre (T4L).  Elle peut être caractérisée soit par une hypo, soit par une hyperthyroïdie. santé log, DYSFONCTION THYROÏDIENNE : Quel dépistage chez les adultes sans symptômes ? | santé log
  • On y a recours lorsque certains signes à l'échographie laissent penser qu'un nodule thyroïden pourrait être cancéreux : couleur gris foncé, microcalcifications, forme particulière, contours irréguliers... Mais on dose toujours la TSH (hormone thyréostimulante) au préalable : si elle est basse, il peut s'agir d'un nodule toxique, qui sécrète des hormones thyroïdiennes (à confirmer par une scintigraphie de la thyroïde). Ces derniers étant toujours bénins, il n'est alors pas utile de réaliser une cytoponction. Femme Actuelle, Examen : je dois passer une cytoponction thyroïdienne : Femme Actuelle Le MAG
  • En quoi consiste la démarche diagnostique ?Le bilan d’un nodule est l’affaire d’un clinicien qui, au vu de l’interrogatoire, de l’analyse des antécédents, du bilan biologique et de l’examen clinique, va prescrire une échographie, pierre angulaire du diagnostic. Chaque nodule échographié est décrit, localisé sur un schéma et noté par le score Eu-Tirads qui indique si une analyse des cellules nodulaires par cytoponction (indolore) est utile ou non. Si oui, on la pratique sous contrôle échographique. Le résultat, en fonction du score de Bethesda (nodule bénin, suspect, cancéreux ou non) va guider la thérapeutique. En cas de TSH (hormone thyréostimulante) très basse (hyperthyroïdie) ou de nodule très vascularisé, une scintigraphie peut précéder la cytoponction. In fine cette stratégie par étapes très codifiées permet, d’une part, d’identifierles thyroïdes nodulaires qui justifient une chirurgie (peu de cas) : cancers, nodules suspects, goitres multinodulaires ingérables sans opération, nodules compressifs, quelques nodules sécrétants qui produisent trop d’hormones. D’autre part, de caractériser les nodules qui peuvent bénéficier de traitements non chirurgicaux (la majorité). , Nodules thyroïdiens bénins : des alternatives à la chirurgie

Traductions du mot « thyréostimulant »

Langue Traduction
Anglais thyrostimulant
Espagnol timoestimulante
Italien thyrostimulant
Allemand thyrostimulans
Chinois 甲状腺刺激药
Arabe منبه
Portugais tireostimulante
Russe thyrostimulant
Japonais 甲状腺刺激薬
Basque thyrostimulant
Corse thyrostimulant
Source : Google Translate API

Thyréostimulant

Retour au sommaire ➦

Partager