La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « thomas »

Thomas

Définitions de « thomas »

Trésor de la Langue Française informatisé

THOMAS, subst. masc.

Pop., vieilli. Vase de nuit; tinette de nuit. Synon. jules (pop.), pot de chambre (usuel).Le dragon jurait des Nom de Dieu sans parler, se levait à tout instant (...) et allait aux latrines dont il rapportait l'ordure gâchée par ses pieds nus. L'hôpital manquait de thomas (Huysmans, Soir. Médan, Sac au dos, 1880, p. 131).Des matelas en galette s'empilaient près de seaux de toilette, de cruches de grès, de thomas de faïence et de jules de zinc (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 206).V. pituite ex. de Zola.
Arg. milit., vx. Tinette, baquet où urinaient les soldats. Passer la jambe à Thomas. Être de corvée de latrines, vider la tinette. C'est un vrai velours que la goutte Pour les débiles estomacs, Surtout si cela te dégoûte De passer la jambe à Thomas (R. Fauvel ds Larchey, Dict. hist. arg., 1878, p. 268).
Prononc.: [tɔma]. Étymol. et Hist. 1. 1830 passer la jambe à Thomas « vider le pot de chambre » (d'apr. Esn.); 2. 1836 « pot de chambre » (Vidocq, Voleurs, t. 2, p. 167); 3. 1859 « baquet de salubrité des locaux militaires » (Larch.). Peut-être empl. du prénom Thomas en raison de sa banalité. L'hyp. selon laquelle il s'agirait d'un jeu de mots sur les paroles de l'hymne pascal O filii et filiae (Vide Thoma, vide latus « regarde Thomas, regarde mon côté » aurait été lu videz Thomas, vidé l'as-tu) déjà mentionnée − et rejetée − par Michel 1856 (en 1850 d'apr. Esn.) reste fragile. Il est possible que la chanson que les collégiens chantaient encore vers 1950, évoquée par R. Arveiller ds Fr. mod. t. 18, 1950, p. 238, ait été créée après coup. Bbg. Chautard Vie étrange Argot 1931, p. 363. − Sain. Sources t. 3 1972 [1930] p. 414.

Wiktionnaire

Nom commun - français

thomas \to.ma\ masculin

  1. (Vieilli) (Populaire) Pot de chambre.
    • - Le plaignant : Elle peint sur porcelaine
      - Le prévenu : Je vois ça d'ici. Des thomas avec des z'œils au fond.
      — (La Gaudriole, Volume 2, 1892, page 279)
    • L’urne mystérieuse est un vase intime qui s’est grimé pour tromper le monde, un Thomas qui a pris des allures d’amphore ; mais le bout de l’oreille passe… en un tuyau vert qui étrangle mes derniers doutes. — (Jules Vallès, L’Insurgé, G. Charpentier, 1908)
    • Le plus étonnant, c'est qu'il ne s'appelait pas Jules. Son véritable prénom était Thomas. Mais ma chère tante ayant entendu dire que les gens de la campagne appelaient Thomas leur pot de chambre, avait décidé de l'appeler Jules, ce qui est encore beaucoup plus usité pour désigner le même objet. L'innocente créature, faute d'avoir fait son service militaire, l'ignorait, et personne n'osa l'en informer, même pas Thomas-Jules, qui l'aimait trop pour la contredire, surtout quand il avait raison ! — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 70)
  2. (Argot militaire) Pot de chambre des prisons militaires.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « thomas »

Étymologie incertaine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « thomas »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
thomas tɔma

Citations contenant le mot « thomas »

  • Retrouvez Thomas, mardi soir dans « Forces spéciales l’expérience ». Et pour le suivre sur Instagram et Facebook : thomas_fs17. Photos Patrick Robert/M6 Var-Matin, PHOTOS. "Une occasion unique": Thomas, un Toulonnais raconte son passage dans l’émission "Forces spéciales: l’expérience" - Var-Matin

Images d'illustration du mot « thomas »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « thomas »

Langue Traduction
Anglais thomas
Espagnol thomas
Italien thomas
Allemand thomas
Chinois 托马斯
Arabe توماس
Portugais thomas
Russe томас
Japonais トーマス
Basque thomas
Corse thomas
Source : Google Translate API

Thomas

Retour au sommaire ➦

Partager