La langue française

Thiase

Sommaire

  • Définitions du mot thiase
  • Étymologie de « thiase »
  • Phonétique de « thiase »
  • Citations contenant le mot « thiase »
  • Traductions du mot « thiase »

Définitions du mot « thiase »

Trésor de la Langue Française informatisé

THIASE, subst. masc.

ANTIQ. GR.
A. − Cortège d'une divinité; en partic., cortège de Dionysos. Thiase bachique. À l'origine, le thiase est un groupe de fidèles réunis occasionnellement pour célébrer un culte en l'honneur de Dionysos (Vial1972).De thiase. [Pour caractériser une manifestation associée à ce cortège] Tantôt elles lançaient leurs bras comme pour adjurer le soleil, tantôt dans la paix de leur âme elles rejetaient la tête en arrière, (...); et c'était d'une attachante ambiguïté, ce geste de thiase fait par ces vierges calmes (Montherl., Songe, 1922, p. 41).
P. métaph. Et alors ce n'est pas seulement aux filles-fleurs et à Mathilde Wesedonk qu'il lui faut échapper, c'est aux thiases infiniment plus frénétiques et plus redoutables des artistes, des journalistes, des professeurs à lunettes et des pasteurs à fraises! (P. Claudel, Conversations, R. Wagner, p. 884 ds Rheims 1969).
B. − Association ou confrérie religieuse; en partic., confrérie dionysiaque ou orphique. Le thiase est devenu une association permanente. Il existe de nombreux thiases bachiques, mais ces confréries honorent bien d'autres divinités comme l'Aphrodite Syrienne ou Zeus Labrandos (Vial1972).
REM.
Thiasote, subst.Membre d'un thiase. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. : [tja:z]. Étymol. et Hist. 1. 1752 Thyases « danses des Bacchantes » (Trév.); 1823 thiase (Boiste); 2. 1873 « associations religieuses chez les Grecs particulièrement pour les cultes où l'on célébrait des cérémonies orgiastiques » (Foucart, Des associations religieuses chez les grecs, p. 2 ds Littré Suppl. 1877). Empr. au lat.thiasus « thiase, danse en l'honneur de Bacchus », « cortège », gr. θ ι ́ α σ ο ς « troupe de gens ou confrérie célébrant des rites en l'honneur d'un Dieu, particulièrement Dionysos et parcourant les rues en dansant, chantant, criant », « troupe bruyante », « la fête elle-même, danse, festin ».

Wiktionnaire

Nom commun

thiase \Prononciation ?\ masculin

  1. (Antiquité) Cortège qui accompagne et sert Dionysos, alias Bacchus.
    • Je leur disais comment les premiers hommes vivaient misérables et nus, dans les forêts, avant que les démons ingénieux leur eussent enseigné les arts, et je leur disais les thiases du Dieu et comment on donnait à Dionysos Sémélé pour mère, parce que sa pensée bienveillante était née dans la foudre. — (Anatole France, La révolte des anges, Paris, 1914)
    • Il y avait bien d’autres dieux que les grands Olympiens : Pluton, né de Saturne, comme Jupiter et Neptune, comme Cérès et Vesta ; Bacchus ou Dionysos, divinité d’origine récente, venu d’Asie sur son char attelé de panthères et entouré d’un thiase de Nymphes, de Satyres et de Bacchantes, que Silène suit en chancelant ; et tous les dieux secondaires des campagnes, des forêts et des eaux ; Pan, les Faunes, les Satyres, les Dryades, les Naïades, et les Océanides, les Néréides, les Tritons, qui accompagnaient, en jouant sur les flots, le char de Nérée et d’Amphitrite ; Éole et les Vents ; les Muses et les Parques, etc. — (Charles Duruy, Histoire des Grecs. Formation du peuple grec, Hachette, 1887, p. 215)
  2. (Par extension) Assemblée, cercle qui se réunit à certaines occasions.
    • Dès 1900, la jeune Pauline Tarn conçoit avec Natalie Clifford Barney, le projet de réunir autour d'elles, une sorte de thiase sur le modèle de celui que l’on prête à Sappho. — (Marie-Ange Bartholomot Bessou, L'imaginaire du féminin dans l’œuvre de Renée Vivien : de mémoires en mémoire, Presses universitaires Blaise Pascal, 2004, p. 286)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

THIASE (ti-a-z') s. m.
  • Terme d'antiquité. Nom d'associations religieuses chez les Grecs, particulièrement pour les cultes où l'on célébrait des cérémonies orgiastiques, Foucart, des Associations religieuses chez les Grecs, p. 2.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « thiase »

Du grec ancien θίασος, thíasos.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « thiase »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
thiase tjas

Citations contenant le mot « thiase »

  • L’homosexualité, ou plutôt la pédérastie, était une pratique répandue dans le milieu aristocratique de la Grèce archaïque, et n’excluait pas les relations hétérosexuelles, notamment dans le cadre du mariage. Cela explique que Sapphô, qui appartenait à ce milieu, aurait été homosexuelle en ayant été mariée. Toutefois, les relations homosexuelles connues dans les thiases, ces écoles de savoirs pour jeunes filles, ne pouvaient pas être de nature pédérastique. Contrairement aux groupes masculins, où cette pratique était un élément de la fonction initiatique du groupe, destinée à préparer les adolescents à la vie adulte , dans les thiases, les relations amoureuses étaient autonomes. Elles étaient sans rapport avec la sexualité considérée comme « normale » — c’est-à-dire hétérosexuelle —, et n’avaient donc pas de valeur pédagogique. C’est la raison pour laquelle les relations amoureuses pouvaient avoir lieu entre femmes et prendre la forme de mariages rituels. Dans cette institution exclusivement féminine, on cultivait et développait son Éros par la recherche de la beauté, aussi bien du corps que de l’esprit. Entre ces femmes s’instaurait la « philía », ce sentiment à mi-chemin entre ce que nous nommons amour et amitié, jusque-là réservé aux hommes. Il n’y avait plus de dominant et de dominé comme dans les couples hétérosexuels, ou d’éraste et d’éromène comme dans la pédérastie, mais deux êtres semblables qui s’aimaient en dehors des codes établis et qui n’obéissaient qu’à la nature et aux dieux. Soirmag, Sapphô, poétesse antique et sulfureuse - Soirmag
  • Une demoiselle, vêtue à l’antique, personnifiait la déesse Raison. Portée en triomphe et surmontant la foule, elle était secondée par un thiase de vestales, d’antiques héros et de musiciens. La déesse Liberté sur son char déambulait également à ses côtés. Tout au long du défilé, la foule acclamait cette procession, déclamant quelques chants révolutionnaires. Des bustes s’élevèrent dans les cieux. Il s’agissait de ceux de Brutus, Marat et Le Peletier de Saint-Fargeau, héros de la république. , L’église Saint-Lambert et le village de Valgirard – VALGIRARDIN.FR

Traductions du mot « thiase »

Langue Traduction
Anglais thiasis
Espagnol tiasis
Italien thiasis
Allemand thiasis
Chinois 硫ia病
Arabe ثياسيس
Portugais tiase
Russe thiasis
Japonais チア症
Basque thiasis
Corse thiasis
Source : Google Translate API
Partager