La langue française

Tétraploïde

Sommaire

  • Définitions du mot tétraploïde
  • Étymologie de « tétraploïde »
  • Phonétique de « tétraploïde »
  • Citations contenant le mot « tétraploïde »
  • Traductions du mot « tétraploïde »

Définitions du mot « tétraploïde »

Trésor de la Langue Française informatisé

TÉTRAPLOÏDE, adj.

BIOL. [En parlant d'un individu] Qui possède dans ses cellules 4n chromosomes, le nombre diploïde 2n étant le nombre normal. Il arrive quelquefois qu'à la faveur d'un doublement de chromosomes, il se produise des gamètes portant les deux génomes des espèces parentes (...). Que deux de ces gamètes hybrides et diploïdes s'unissent, il en résultera un individu tétraploïde (...), qui, portant en double chaque génome, se montrera parfaitement fertile et produira régulièrement des gamètes fonctionnels (Cuénot, J. Rostand, Introd. génét., 1936, p. 54).
Empl. subst. [La colchicine] perturbe la division cellulaire et entraîne la formation de cellules à nombre double de chromosomes; si les tissus germinaux sont affectés, l'anomalie est héréditaire et un tétraploïde est né (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 706).
Prononc.: [tetʀaplɔid]. Étymol. et Hist. 1931 (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 2, p. 587). Formé du gr. τ ε τ ρ α π λ ο ́ ο ς « quadruple » et du suff. -oïde (-ide2*) sur le modèle de diploïde.
DÉR.
Tétraploïdie, subst. fém.État d'une cellule ou d'un individu tétraploïde. Chez les animaux, on a cité quelques cas de triploïdie et de tétraploïdie chez la drosophile, chez la grenouille; mais la polyploïdie y est beaucoup plus rare que dans le règne végétal (Cuénot, J. Rostand, Introd. génét., 1936, p. 53).Dans l'espèce humaine, la tétraploïdie (92 chromosomes) aboutit à un avortement précoce spontané (Méd. Flamm.1975). [tetʀaplɔidi]. 1reattest. 1932 (Cuénot, Genèse des espèces animales, p. 371); de tétraploïde, suff. -ie*. Tetraploidy est att. en angl. dès 1918 (NED Suppl.).

Wiktionnaire

Adjectif

tétraploïde \te.tʁa.plɔ.id\

  1. (Génétique) Qui contient un nombre quadruple (quatre fois N) de chromosomes.
    • Actuellement, deux espèces de blé sont principalement cultivées : le blé dur utilisé pour les pâtes et le blé tendre employé pour le pain. Elles ont été générées par des événements de polyploïdisation intervenus suite à des croisements entre espèces ancestrales. Le premier événement implique deux espèces diploïdes […] ; il a eu lieu il y a environ 500 000 ans et a conduit à l'apparition de blés tétraploïdes dont le blé dur, Triticum turgidum (génome AABB, 14 paires de chromosomes). — (La domestication du blé, ou l'évolution des gènes, Techno-Science, 17 novembre 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « tétraploïde »

Mot composé avec le préfixe tétra- et le radical de di-ploïde.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tétraploïde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tétraploïde tetraplɔid

Citations contenant le mot « tétraploïde »

  • RGA tétraploïde Web-agri, Semis de prairie : espèces et variétés fourragères, associations, mélanges
  • Les huîtres sont comme les humains, porteuses de deux séries de chromosomes et sont dites diploïdes. Mais les Américains d’abord puis les scientifiques de l’Ifremer avec un brevet spécifique, ont réussi à créer artificiellement une huître tétraploïde qui ne possède pas deux séries de chromosomes mais quatre (tétra en grec). A partir de ces « super-reproducteurs » que l’Ifremer conserve précieusement car leur production est coûteuse, des croisements entre tétraploïdes (4) et diploïdes normaux (2), ont donné la fameuse triploïde (3 chromosomes), qui a une particularité unique : c’est une huître stérile. Et qui dit stérilité, dit absence de reproduction. Donc plus d’huître laiteuse pendant les mois sans « r » et des huîtres de qualité constante toute l’année qui consacrent tout leur temps à leur croissance puisqu’elles n’ont pas à se préoccuper de reproduction. En deux ans, elles ont l’âge adulte au lieu de trois pour la diploïde. Bretagne Bretons, Un soutien politique à l’huître triploïde - Bretagne Bretons
  • Le premier brevet qui a mené à la production de ces huîtres est américain et date de 1995. Il a été exploité dans l’Hexagone par l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer), avant que cet organisme dépendant des ministères de l’Environnement et de la Recherche ne développe sa propre méthode de production des triploïdes. Pour obtenir une huître à trois jeux de chromosomes, c’est simple : il faut marier une huître normale, diploïde, avec une huître à quatre jeux de chromosomes, dite tétraploïde. Les tétraploïdes sont des «supermâles», eux aussi obtenus par manipulation génétique. Depuis le dépôt de son propre brevet en 2007 et jusqu’à aujourd’hui, l’Ifremer crée ses géniteurs tétraploïdes et vend ensuite des naissains triploïdes aux ostréiculteurs. Libération.fr, Huîtres triploïdes : des douzaines en questions - Libération
  • Cette huître consommable toute l’année est obtenue par le croisement entre un super-géniteur, une huître mâle dite tétraploïde car dotée de deux fois plus de chromosomes, et une femelle classique diploïde. Prudence toutefois: on ne parle pas ici d’organisme génétiquement modifié puisque l’ADN des mollusques n’a pas été manipulé. En 2007, l’Ifremer fait breveter sa propre méthode d’obtention de tétraploïdes et renforce son activité de production et de vente de géniteurs auprès de dix écloseries françaises, ces lieux où vont naître des millions de naissains triploïdes. A ces écloseries de fournir ensuite les ostréiculteurs, de la Manche à la Corse. Stéphane Angéri, président de France Naissain, leader du milieu, prétend que «les triploïdes sont demandées et élevées par la quasi-totalité des ostréiculteurs». Le Temps, Qui a peur de l’huître triploïde? - Le Temps
  • [4] Les cellules souches sont injectées dans un embryon tétraploïde. Si elles se différencient en cellules appartenant aux trois feuillets embryonnaires primitifs, leur pluripotence est prouvée. , Les embryons chimériques à l’heure de la révision de la loi de bioéthique | Gènéthique
  • Pour DLF France, le mondial russe qui vient de s'achever avait commencé dès 2016, avec le démarrage des tests de ray-grass anglais tétraploïdes sur les pelouses du pays. Mais le succès commercial repose sur un cycle bien plus long : « 15 ans de patience et d’abnégation séparent les premiers tests des autorisations de mise sur le marché », rappelle Jean-Marc Lecourt, directeur adjoint de DLF France. lemoniteur.fr, Le gazon made in France, l’autre vainqueur du mondial

Traductions du mot « tétraploïde »

Langue Traduction
Anglais tetraploid
Espagnol tetraploide
Italien tetraploide
Allemand tetraploide
Chinois 四倍体
Arabe رباعي الشكل
Portugais tetraplóide
Russe тетраплоид
Japonais 四倍体
Basque tetraploid
Corse tetraploide
Source : Google Translate API
Partager