La langue française

Terricole

Sommaire

  • Définitions du mot terricole
  • Étymologie de « terricole »
  • Phonétique de « terricole »
  • Citations contenant le mot « terricole »
  • Images d'illustration du mot « terricole »
  • Traductions du mot « terricole »
  • Synonymes de « terricole »

Définitions du mot « terricole »

Trésor de la Langue Française informatisé

terricole , adj. et subst. masc.« Qui vit dans la terre ou la vase ». Amnélides terricoles (Pt Rob.). Larve terricole (H. Coupin, Animaux de nos pays,1909p. 445).Attesté aussi ds Ac. Compl. 1842, Littré, Guérin 1892, Rob.

Wiktionnaire

Adjectif

terricole \tɛ.ʁi.kɔl\

  1. (Écologie) Qui vit sur la terre ou dans la terre.
    • La Cystolépiote de Bucknal est un saprophyte terricole que l’on trouve dans les lisières, sur les banquettes des haies forestières et sur les bermes de routes. Ce taxon acidocline et nitrophile pourrait être plus répandu que ne le montre notre carte. Sa répartition semble cantonnée à l’étage collinéen dans le Nord-Est.— (Bernard Dangien, Pierre Lectard et Jean-Paul Maurice, Comment cartographier les champignons, Bulletin de la Société de sciences naturelles et d'archéologie de la Haute-Marne, avril 1993, p.124)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TERRICOLE (tè-rri-ko-l') adj.
  • Terme d'histoire naturelle. Qui habite la terre ; qui vit sur la terre ou dans la terre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « terricole »

Du latin terricola (« terrien, habitant de la terre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. terra, terre, et colere, habiter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « terricole »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
terricole tɛrikɔl

Citations contenant le mot « terricole »

  • « J’ai été interpellé par un utilisateur de cette parcelle, étonné par la présence d’un nombre considérable d’abeilles, voire un millier et de plusieurs centaines de petits terriers, croyant qu’elles étaient domestiques, mais après identification, il s’agit bien d’abeilles terricoles solitaires », explique André Toussaint, apiculteur, passionné de nature et membre de l’AFOPN (Association Faouine d’Observation et de Protection de la Nature). , Edition Toul | Un millier d’abeilles terricoles solitaires colonisent un champ
  • « Les abeilles terricoles naissent aux alentours d’avril. Nous les voyons sortir quand les conditions climatiques sont douces. » Elles sont solitaires et vivent dans des trous creusés dans la terre, proches les uns des autres, comme un petit village où chacune aurait son chez-soi. « Elles vivent entre un mois et demi et deux mois », précise Michel Thomassin, apiculteur à Tomblaine. « L’espèce la plus courante que nous rencontrons dans la région est l’andrène. » Il existe plusieurs milliers d’espèces d’abeilles en France. , Edition Nancy et agglomération | Les abeilles terricoles débarquent en ville
  • Sous son aspect adulte de papillon de nuit, l’insecte est estampillé Noctuelle terricole (Agrotis ipsilon) tandis que sous sa forme de larve ou chenille, la plus dangereuse pour les récoltes de pomme de terre, il porte le nom vernaculaire de « ver gris ». Wikiagri.fr, Les ravageurs de la pomme de terre
  • On distingue deux groupes de noctuelles : celles qui se nourrissent des feuilles, parfois aussi des fleurs et des fruits (noctuelles défoliatrices) ; et celles qui vivent dans et sur le sol (noctuelles terricoles). Ces dernières peuvent causer d'importants dégâts, notamment au potager, car elles grignotent le collet des plantes, la base des jeunes tiges et les racines : les plantes atteintes se flétrissent et meurent. Les noctuelles défoliatrices, elles, perforent les feuilles : le feuillage endommagé semble avoir été attaqué par des escargots ou des limaces, à cette différence près qu'il n'y a nulle trace de mucus, et que des déjections noirâtres ou verdâtres sont retrouvées sur la plante parasitée. Les deux espèces terricoles les plus fréquentes au jardin sont Agrotis ipsilon (noctuelle ipsilon) et Agrotis segetum (noctuelle des moissons). , Noctuelle : une chenille redoutable
  • Bref, il était acquis pour tout le monde, et en toute bonne foi, que l’arrêt cardiaque avait été consécutif à la piqûre d’un frelon terricole. C’est, du reste, la version qu’ont entendue les personnes qui s’étaient rendues à ses obsèques en l’église d’Athas, vendredi. SudOuest.fr, Un sexagénaire aspois tué de 30 piqûres d’insectes
  • Des parcelles de jeunes colzas subissent les attaques de petites altises, et des noctuelles terricoles sont signalées dans le sud de la région Centre. La France Agricole, Colza : Intervention sur petites altises et noctuelles
  • Le lichen ne se classe pas vraiment parmi les plantes car il résulte d’une symbiose entre une algue microscopique et un champignon. Toutefois, s’agissant d’un lichen terricole, qui se développe sur le sol, il est intéressant de présenter la "mousse d’Islande" qui a des propriétés thérapeutiques et que vous pourrez trouver au sol dans les régions froides et montagneuses telles que la toundra scandinave mais aussi, plus près de nous, dans les forêts des Alpes, des Vosges et des Pyrénées à partir de 2000 mètres d’altitude. Binette & Jardin, Lichen d’Islande (Cetraria islandica), bon pour la gorge
  • La littérature a peut-être trouvé en Jean-Baptiste Del Amo son Zola des campagnes. Sa prose regorge de morve, de crachats, de merde et de sang, elle grouille de vers et de rats aussi bien que de mots rares (angiomes, autotomie, cantou, forficules, pupes, tipules ou autre anoure), de comparaisons improbables («des terres rondes et pommelées comme la croupe d’un percheron») et souffre un peu d’une fièvre d’adjectifs souvent recherchés (algide, empoicré, pulvérulent, terricole, torpide, etc.). Le Temps, Jean-Baptiste Del Amo met en scène un lent naufrage campagnard - Le Temps
  • En 1966, je fis une autre exposition, mais de peintures, cette fois, préfacée par Charles Estienne, merveilleux critique d’art, qui était un amoureux de la peinture, qui la comprenait, la pénétrait, la disait comme seuls les poètes peuvent la dire : « Il y a, dans les pays, des coins où, pendant des siècles, il y a comme un interrègne ; et de même une bague ancienne qui a perdu sa pierre attend parfois, dans un obscur et long immémorial, qu’une pierre nouvelle ou un cachet nouveau lui redonnent son lustre et sa signification, ainsi de ce coin herbu, branchu, limoneux et rêveusement irrigué de Mayenne dont notre ami Robert Tatin est devenu le terricole, le saboteux et le parleur intarrissable, intarrissable comme les sources invisibles qui cadastrent de toutes parts ce qu’il appelle sa « maison des champs ». C’est le pays où jadis, dans le haut-moyen-âge, le sire Vivien eut maille à partir avec le puissant Noménoé, roi de la Bretagne armorique, qui, lors couvrait presque toute la France gauloise. Nous devons avouer que c’est le roi qui l’emporta sur le sire, événement dont le nom même de la petite cité de Cossé-le-Vivien porte témoignage. Passons ; passons l’eau grise des siècles ; et voici que la Frénouse en Cossé-le-Vivien a retrouvé son cachet, son lustre immémorial et son sens dans le temps d’aujourd’hui, avec la présence grouillante de Robert Tatin ». , Chronique d'un galeriste - Art Côte d'Azur

Images d'illustration du mot « terricole »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « terricole »

Langue Traduction
Anglais soil
Espagnol suelo
Italien suolo
Allemand boden
Chinois
Arabe التربة
Portugais solo
Russe почва
Japonais
Basque lurzorua
Corse tarra
Source : Google Translate API

Synonymes de « terricole »

Source : synonymes de terricole sur lebonsynonyme.fr
Partager