La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « ténèbre »

Ténèbre

Variantes Singulier Pluriel
Féminin ténèbre ténèbres

Définitions de « ténèbre »

Wiktionnaire

Nom commun - français

ténèbre \te.nɛbʁ\ féminin

  1. (Rare) Singulier de ténèbres normalement employé au pluriel.
    • Il sentit, dans l’intonation, le sourire plus qu’il ne le vit dans la ténèbre - un mot si rare au singulier qu’aucun correcteur automatique d’orthographe sur ordinateur ne l’admettrait ainsi, mais là, les ténèbres n’étaient pas plurielles mais singulières. — (Jean-Pierre Dufreigne, L’affaire Dieu, Plon, page 14)
    • La ténèbre était opaque. Rien ne troublait le bourdonnement du dégel. — (Louis Pergaud, « L’horrible délivrance », dans De Goupil à Margot, éd. 1921)
    • Agenouillé, le jeudi, près du confessionnal, la tête entre les mains, je poursuivais ma lutte contre l’infâme ténèbre où toute mon enfance me semblait ensevelie. — ( Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 201)
    • Vanessa sous ma main reposait près de moi comme l’accroissement d’une nuit plus lourde et plus close : fermée, plombée, aveugle sous mes paumes, elle était cette nuit où je n’entrais pas, un ensevelissement vivace, une ténèbre ardente et plus lointaine, et toute étoilée de sa chevelure, une grande rose noire dénouée et offerte, et pourtant durement serrée sur son cœur lourd. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, José Corti, 1951)
    • La ténèbre effaçait la terre. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ténèbre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ténèbre tenɛbr

Citations contenant le mot « ténèbre »

  • En bas, le pouvoir des ténèbres. En haut, les ténèbres du pouvoir. De Proverbe russe
  • La foi illumine avec ses ténèbres les ténèbres de l'âme. De Saint Jean de la Croix / Nuit obscure
  • Les lumières qui sont en nous sont transformées en ténèbres, et les ténèbres dans lesquelles nous vivons sont terribles. De Léon Tolstoï
  • Il faudrait parvenir à cette sagesse élémentaire de considérer les ténèbres où nous allons sans plus d’angoisse que les ténèbres d’où nous venons. Ainsi, la vie prend son vrai sens : un moment de lumière. De Paul Guimard / Le Mauvais temps
  • L'homme fut sûrement le voeu le plus fou des ténèbres ; c'est pourquoi nous sommes ténébreux, envieux et fous sous le puissant soleil. De René Char / Feuillets d'Hypnos
  • Les ténèbres cachent l'événement futur. De Théognis de Mégare
  • Vaincre les ténèbres par la science. De Proverbe belge
  • L’intuition est une vue du coeur dans les ténèbres. De André Suarès / Dostoïevski
  • Mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres. De Lao-Tseu
  • Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle. De Confucius
  • Qui doit se casser le cou trouve un escalier dans les ténèbres. De Proverbe italien
  • La liberté s'allume dans les ténèbres. De Nicolas Berdiaev / Esprit et réalité
  • Trois bougies repoussent les ténèbres ; la vérité, la connaissance et les lois de la nature. De Proverbe celtique
  • On ne pourrait pas apprécier la lumière, si nous ne connaissions pas les ténèbres. De Mick Deev
  • En 1890, Pierre Claes, un géomètre belge, est mandaté par le roi Léopold pour cartographier des territoires encore inexplorés du Congo, au coeur de l'Afrique. À bord du Fleur de Bruges, il quitte Léopoldville avec un équipage hétéroclite composé de travailleurs bantous et d'un maître tatoueur chinois, Xi Xiao, un bourreau dont le raffinement est sans limite, capable de voir l'avenir et d'extraire un à un les organes d'un homme pour lui faire atteindre l'orgasme avant la mort. Le rapport au corps est omniprésent dans le roman, un rapport qui oscille entre violence et érotisme. Malgré des scènes hallucinantes et sensuelles de toute beauté où la poésie explose, la lecture fut douloureuse parfois à la limite de la nausée pour une ophidiophobe à l'imagination débordante. Terrifiée à chaque scène infiniment détaillée où apparaissait un serpent - couleuvre effrayant les ardeurs d'un amoureux, vipère léchant le visage de Pierre Claes à l'agonie, boa avaleur de chasseurs - je manquais de défaillir à chaque description des dépeçages des corps ... Dans un style ciselé, onirique, l'auteur nous plonge dans l'ère du colonialisme mettant en lumière l'obscure perfidie de l'être humain. Pierre Claes, être torturé, terrassé par la fièvre, accomplira son voyage jusqu'aux tréfonds des ténèbres. Un récit initiatique d'une noirceur morbide à ne proposer qu'à un public averti au coeur bien accroché. Françoise Le Goaëc.   LExpress.fr, Nuits africaines - L'Express
  • Dans « La Leçon de ténèbres », l’écrivaine communie avec le peintre en son musée de Tolède, et dans la ville elle-même, où ses œuvres sont disséminées. Le Monde.fr, « La Leçon de ténèbres » : Léonor de Récondo en fervente d’El Greco

Images d'illustration du mot « ténèbre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ténèbre »

Langue Traduction
Anglais darkness
Espagnol oscuridad
Italien buio
Allemand dunkelheit
Chinois 黑暗
Arabe الظلام
Portugais trevas
Russe темнота
Japonais
Basque iluntasuna
Corse a bughjura
Source : Google Translate API

Synonymes de « ténèbre »

Source : synonymes de ténèbre sur lebonsynonyme.fr

Ténèbre

Retour au sommaire ➦

Partager