La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « téléprédicateur »

Téléprédicateur

Définitions de « téléprédicateur »

Wiktionnaire

Nom commun - français

téléprédicateur \te.le.pʁe.di.ka.tœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : téléprédicatrice)

  1. (Religion) Religieux qui prêche à la télévision.
    • Jusqu’à ce qu'on se rende compte de l’effet pervers des pratiques de l’un des membres dirigeants dont l’ambition personnelle était de devenir téléprédicateur, et qui a vu l’opportunité de se servir du réseau pour faire la propagande de sa foi évangélique... — (Jean-Charles Courcot, Le rassemblement : une étrange affaire, Harca, 1996)
    • Il convient cependant de préciser que les téléprédicateurs sont avant tout des convertisseurs de masse et des sauveurs d’âmes. Ils sont les héritiers des évangélisateurs revivalistes. — (Mokhtar Ben Barka, La nouvelle droite américaine (des origines à nos jours), Presses universitaires de Valenciennes, 1996)
    • Amr Khaled, élu en 2006 par le New York Times le téléprédicateur musulman le plus célèbre et le plus influent du monde, est, selon le journal, une « véritable rock star de l’islam ». — (LeÏla Slimani , Le star system des téléprédicateurs, jeuneafrique.com, 2 décembre 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « téléprédicateur »

(c. 1990) Mot dérivé de prédicateur, avec le préfixe télé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « téléprédicateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
téléprédicateur telepredikatœr

Citations contenant le mot « téléprédicateur »

  • Le phénomène des téléprédicateurs a vu le jour dans les années 2000, lorsque des Américains, nouvellement convertis à l’islam, ont voulu copier les télé-évangélistes très puissants outre-Atlantique. Une volonté d’expansion qui a coïncidé avec l’arrivée au pouvoir des islamistes en Egypte et en Tunisie, après le Printemps arabe, et qui a favorisé le développement des téléprédicateurs. Europe 1, Les "télécoranistes", nouvelles stars du ramadan
  • L’eschatologie victorieuse est aussi une spécialité des téléprédicateurs américains... Marianne, Pierre Conesa : "Le Covid-19, opportunité rêvée pour les fondamentalistes religieux" | Marianne
  • En 2000, il déclarait à la télévision qatarie Al-Jazeera, où il fut le téléprédicateur vedette : « Les juifs sont protégés par les lois, des lois qui protègent le sémitisme, de sorte que nul ne peut dire ne serait-ce qu'un mot sur le nombre de victimes du prétendu Holocauste. » Rappelons Qardaoui, auteur de fatwas appelant à tuer les juifs, les homosexuels et les apostats, a été salarié de la mairie de Londres; qu'il a pu mettre sur pied en France, en Irlande et en Grande Bretagne des institutions panislamistes comme l'Université de Saint Léger de Fourgeret formant les “imams européens”, ou encore le Conseil européen de la fatwa de Dublin, qui invite les musulmans à vivre selon la “charia de minorité”. Le 6 décembre 2002, il déclarait sur Al-Jazeera: « L'islam va retourner en Europe comme un conquérant et un vainqueur après en avoir été expulsé à deux reprises, une fois au sud en Andalousie [Espagne – 1492] et une seconde fois à l'est quand il frappa à plusieurs reprises aux portes d'Athènes [1830]. […] Cette fois-ci, la conquête ne se fera pas par l'épée mais grâce au prosélytisme et à l'idéologie. » Valeurs actuelles, Le projet de conquête des Frères musulmans en Europe | Valeurs actuelles

Traductions du mot « téléprédicateur »

Langue Traduction
Anglais telepredicator
Espagnol telepredicador
Italien telepredicator
Allemand telepredicator
Chinois 远程预测器
Arabe جهاز تقليب
Portugais telepredicador
Russe telepredicator
Japonais テレプレディケーター
Basque telepredicator
Corse telepredicatore
Source : Google Translate API

Téléprédicateur

Retour au sommaire ➦

Partager