La langue française

Téléopération

Sommaire

  • Définitions du mot téléopération
  • Étymologie de « téléopération »
  • Phonétique de « téléopération »
  • Citations contenant le mot « téléopération »
  • Traductions du mot « téléopération »

Définitions du mot « téléopération »

Wiktionnaire

Nom commun

téléopération \te.le.o.pe.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Opération (militaire, chirurgicale, ...) réalisée à distance.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « téléopération »

Mot dérivé de opération avec le préfixe télé-
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « téléopération »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
téléopération teleɔperasjɔ̃

Citations contenant le mot « téléopération »

  • A Aulnay, comme dans les treize autres gares du nord du RER B, la SNCF a déployé depuis le mois de mars ce qu'elle appelle la « téléopération ». Comme son nom l'indique, elle permet d'activer à distance, depuis une régie centrale se trouvant à Paris, tous les équipements en gare : escalators, ascenseurs, mais aussi les portiques. Ils bénéficient désormais à tous les passagers, du premier au dernier train. Jusqu'alors, ces équipements ne fonctionnaient que lorsque l'agent en gare arrivait,souvent plus tard que les premiers trains notamment dans les petites gares. leparisien.fr, Quand les escalators se pilotent à distance - Le Parisien
  • Contrôle de robot par gestes pour la télémanipulation dans les environnements spatiaux: Dans ce projet, les chercheurs ont contribué au développement d'une technologie qui cherche à reproduire le sens du toucher, permettant aux ingénieurs de "toucher" physiquement des objets à distance, connu sous le nom de "téléopération". wam, Emirates Agence Nouvelles - 35 projets innovants soutiennent les efforts pionniers des EAU en matière de recherche et d'exploration spatiales
  • La start-up britannique Teslasuit annonce ce 27 décembre 2019 une paire de gants à retour de force conçus pour fonctionner avec sa combinaison haptique intégrale et avec un casque de réalité virtuelle. Teslasuit les destine au même type d'usage : formation professionnelle et rééducation médicale, mais aussi à la téléopération robotique. usine-digitale.fr, Teslasuit dévoile des gants haptiques pour accompagner sa combinaison intégrale
  • L’entreprise de livraison à la demande qui se prépare à son introduction en bourse a intégré le logiciel de Phantom dans les robots Serve à basse vitesse et aux yeux d’insectes qu’elle a déployés à Los Angeles et testés sur son marché d’origine à San Francisco. La technologie de Phantom permet un contrôle et un guidage à distance – ou téléopération – et une surveillance très fidèle via un système de communication mobile à faible latence conçu par la start-up. Les robots noirs et jaunes de la taille d’un panier de courses utilisent également le logiciel de navigation développé par les ingénieurs de Postmates et des capteurs lidar, un sonar et des caméras leur permettant de voir leur environnement à la manière des voitures autonomes. Forbes France, Une Baby-Sitter Pour Les Robots De Livraisons | Forbes France
  • Grâce à la création de nouvelles options comme la téléopération à distance, la protection renforcée et des accessoires comme une caméra, un gyrophare ou encore un avertisseur sonore, la start-up provençale souhaite adapter son robot méduse à de nombreux secteurs (maritime, fluvial mais aussi touristique et résidentiel). L’entreprise va encore plus loin dans sa démarche vertueuse pour l’environnement en misant sur des filets réutilisables ou récupérés à partir de vieux filets de pêche. Made in Marseille, Jellyfishbot, le robot nettoyeur des mers part à la conquête du monde
  • Chez Indigo, on se déclare « scandalisé par ces agissements ». Les voleurs ont profité des « parkings vides à 90 % pendant ces semaines de confinement », précise un porte-parole. Mais Indigo, qui équipe ses parkings de vidéosurveillance reliées à des centres de téléopération ouverts 24 heures/24, a « remis les bandes de vidéosurveillance du parking aux policiers ». La société va aussi porter plainte. leparisien.fr, 68 voitures «visitées» en une nuit à Paris - Le Parisien
  • BeBop présente le Forte Data Glove comme idéal pour des cas d’usage de formation professionnelle, de rééducation médicale, de téléopération robotique, de revue de conception, et de divertissement hors domicile. L’entreprise indique aussi que son gant est déjà utilisé par des grandes entreprises internationales, sans préciser lesquelles. L’un des avantages de cette technologie de tissu intelligent pour un usage commercial intensif est que le gant s’adapte à toutes les tailles de mains et peut être facilement nettoyé. La batterie du Forte Data Glove fournit par ailleurs une durée d’utilisation de 6 à 8 heures suivant les usages. usine-digitale.fr, [CES 2020] BeBop Sensors présente le Forte Data Glove, un gant haptique compatible avec l'Oculus Quest
  • En plus de servir à la téléopération et à la transmission des données de capteurs, le réseau LTE de ces mines permet de suivre en temps réel les déplacements des équipements grâce à une technologie qui fait l’objet d’un brevet par Ambra. Le réseau cellulaire permet aussi les appels vocaux et vidéos d’un bout à l’autre de la mine. La Presse, Vers des mines automatisées
  • 11h30 : exposé de Gérard Bailly, directeur de recherche CNRS au GIPSA-Lab de Grenoble « Apprendre des comportements sociaux à un robot humanoïde par téléopération immersive » Gérard Bailly présentera Nina, un robot iCub doté d’un visage articulé. Il présentera une plateforme de téléopération immersive, qui permet à un pilote humain de démontrer à Nina la manière la plus adéquate d’interagir avec des partenaires humains pour une situation et une tâche donnée. Infodujour.fr, Creativ'Lab à Nancy : la recherche expérimentale au service des entreprises
  • Ces commandes représentent un montant cumulé supérieur à 12 millions d’euros. Les livraisons s’étaleront sur les 24 prochains mois. Dans le domaine de la  robotique navale, la vente de robots sous-marins de déminage est une activité récurrente et historique pour le groupe. Cette nouvelle commande illustre la force du positionnement d‘ECA Group sur ce marché à l’export. La vente de systèmes de dronisation de navires est une activité croissante pour le groupe qui a développé au cours des dernières années une gamme de drones de surface (USV) INSPECTOR. Ces drones de surface sont utilisés pour des missions variées liées par exemple à la  surveillance maritime, à l’hydrographie ou au déminage naval. Le marché des bateaux à droniser pour leur donner la capacité de naviguer par téléopération, voire de manière autonome, est également un marché important. ECA Group a développé des kits de dronisation pour navires incluant la téléopération, la gestion de mission, les communications. Les dragueurs de mines de la Marine  Australienne ont été équipés en 2015-2016 de tels systèmes directement dérivés de celui équipant les drones de surface INSPECTOR (cf. communiqué du 5 février 2014). Mer et Marine, ECA Group remporte trois nouvelles commandes en robotique navale | Mer et Marine
  • Une arme secrète pourrait ­permettre de sortir de cette impasse : la prise de contrôle à distance. Waymo, General Motors, Nissan, Nutomy, Zoox, Uber, Drive.ai, etc., toutes ces sociétés travaillent discrètement sur des projets de "téléopération" pour véhicules en perdition. "Le système est inspiré du bouton SOS des ascenseurs, raconte Maarten Sierhuis, responsable de la R&D chez Nissan. Dès qu'une urgence est identifiée, un appel est passé à nos services afin qu'ils puissent intervenir." lejdd.fr, La vidéo au secours des voitures autonomes
  • La France se targue d’avoir abattu les principales barrières juridiques qui freinaient les travaux des industriels. Depuis le vote de la loi PACTE en effet, la réglementation française calque ses exigences sur celle de la Californie, l’un des territoires les plus avancés en la matière : les véhicules autonomes sans chauffeur sont autorisés à circuler sur route ouverte, s’ils sont équipés d’un système de contrôle à distance et de téléopération. Comprenez : un opérateur vissé devant son écran est appelé à prendre les décisions lorsque la machine hésite face à une difficulté de circulation (voie supprimée pour travaux, véhicule arrêté, embouteillage, etc.). De la sorte et en cas d’accident, c’est le titulaire de l’autorisation d’essai qui sera pénalement responsable. Challenges, TEQMO, les pistes d'essais des voitures autonomes en France - Challenges
  • Aude obtient son doctorat de robotique à l’Université Pierre et Marie Curie en juillet 2010 pour ses travaux sur la téléopération d’objets nanoscopiques. L'ACTU de l'Université de Franche-Comté, Médailles de bronze du CNRS : un doublé historique pour l'institut FEMTO-ST | L'ACTU de l'Université de Franche-Comté
  • Dans un tout autre domaine que l’édition de logiciels, celui des travaux publics, Jean-Denis Muller, directeur de l’innovation du groupe Sade (construction et entretien des réseaux de canalisations publics et privés), se projette pour sa part sur les applications basées sur l’IA qui se préparent pour les années et décennies à venir. Ce spécialiste du deep learning a une double perspective, ayant lui-même évolué tout autant dans le secteur académique que dans celui de l’entreprise. Il rappelle que l’effet de mode actuel autour du deep learning est actuellement porté par les Gafa dans le BtoC, sur les services aux consommateurs. Alors qu’il y a de nombreux domaines BtoB et industriels qui exploitent le deep learning. Pour un groupe comme Sade, qui creuse des tranchées avec une empreinte environnementale importante, les applications qui se préparent portent sur la réduction de cette empreinte. « Notre vision, c’est le chantier sans tranchée, le chantier furtif, invisible », explique-t-il. Des mini-robots seront envoyés dans des tranchées de plus en plus étroites, en attendant de passer à la téléopération avec des robots capables de faire des tâches complexes, mais avec l’assistance des personnes qui restent sur le terrain et gardent leur expertise. « Le robot est assisté par l’humain, c’est la vision à moyen terme », a-t-il exposé. LeMondeInformatique, AI France Summit : Faire entrer la recherche en IA dans les entreprises - Le Monde Informatique
  • L’inauguration de ce laboratoire commun s’est poursuivi par une visite. Plusieurs recherches ont été mises en avant. Jean-Pierre Gazeau a même prévu une exclusivité qui a son importance : les premiers pas de ORHRO, un robot développé par RoBioSS. « Ce robot humanoïde est le seul robot qui marche aujourd’hui à dimension humaine. Il n’y en a pas d’autres », explique le chercheur. Il a fallu 20 ans de travail et de développement pour que ses quinze articulations le mettent en mouvement. L’avantage avec ORHRO c’est que l’équipe de recherches le maîtrise tout contrairement aux autres robots sur le marché dont le système est souvent verrouillé pour éviter l’espionnage industriel. « Nous maîtrisons toute la chaîne. Nous allons l’ouvrir à d’autres laboratoires. Nous allons aussi faire le jumeau virtuel de ce robot-là parce que c’est ce qui nous intéresse aussi dans l’environnement d’Iteca. Nous savons piloter une machine dans une usine réelle. Iteca, sait faire de la réalité virtuelle. Nous allons pouvoir faire de la maintenance ou de la téléopération ».  , Mach4 : Iteca et Pprime (université de Poitiers) forment un labo commun pour l’usine du futur  - Aqui.fr
  • Pour inculquer à Nina des comportements socio-communicatifs, nous avons choisi cette dernière option. Nous avons couplé le robot à une plateforme de « téléopération immersive », où la démonstration est faite de l'« intérieur ». Concrètement, grâce à un casque de réalité virtuelle équipé de dispositifs de capture de mouvements, dont un oculomètre binoculaire, le tuteur, devenu « pilote », agit et perçoit via le corps robotique de Nina et ses capteurs. Nina suit alors passivement les comportements du pilote. Elle stocke dans sa mémoire l'ensemble des signaux sensori-moteurs vécus lors d'expériences d'interactions entre le pilote et des interlocuteurs en situation face au robot. Une fois que cette mémoire comportementale dispose d'un ensemble suffisant d'exemples d'interactions, des techniques d'analyse de données et des modèles statistiques sont utilisés afin de doter Nina de comportements interactifs autonomes. , Lire dans le regard des robots | larecherche.fr
  • Les chercheurs du groupe de recherche neuroergonomie et facteurs humains et de la Chaire SaCLaB de l’ISAE-SUPAERO ont développé un protocole appelé TELEOP qui permet d’analyser l’impact du confinement sur les activités de téléopération, telles que le pilotage d’un rover sur la surface de la Lune. A travers la conduite d’un petit rover virtuel ou téléopéré, TELEOP permet à l’individu de se mettre dans la peau d’un pilote de rover lunaire ou martien depuis une station en orbite. Les performances et les données cognitives sont récoltées avec des questionnaires, des électrocardiogrammes et un suivi de l’attention oculaire. , L’ISAE-SUPAERO recherche des volontaires pour vivre une expérience de simulation lunaire
  • Cette commande de 200 jummelles est associée à des terminaux de téléopération et complète le parc installé de JIM-LR de ce pays. A ce jour, plus de 9 000 JIM-LR sont en service ou en commande dans le monde, dont plus de 2 000 pour les armées françaises. La JIM-LR est produite en France par l’établissement de Sagem à Poitiers. VIPress.net, Sagem enregistre une commande de 200 jumelles infrarouges multifonctions - VIPress.net
  • Le voici dans le laboratoire de Philippe Coiffet, père de la robotique française, à l’université ­Paris-VI. En 1997, il obtient sa thèse et déjà une réputation internationale dans le domaine de la téléopération : il est le premier à faire assembler simultanément des pièces d’un puzzle à quatre robots géographiquement éloignés. Le Monde.fr, La réalité d’Abderrahmane Kheddar dépasse la science-fiction
  • Jérémie Farret est expert en calcul parallèle, haute performance, temps réel, simulation visuelle et physique 3D. Ses nombreuses expériences l’ont notamment amené à intervenir dans les domaines du transport, de la finance, de l’imagerie médicale (General Electrics Medical Systems) et de la téléopération. M. Farret est également membre de la délégation canadienne à ISO/TC 261, officier de liaison ISO/TC 292 (Applications de traçabilité et de sécurité) et membre ASTM F42 en tant que secrétaire au comité exécutif. , Intelligence d'affaires et analytique - Québec | LesAffaires.com
  • D’où le recours à cette téléopération et surtout à un bras robotisé, baptisé Maestro. « C’est une première mondiale », salue Philippe Guiberteau, le directeur du centre de Marcoule, lors d’une présentation à la presse des performances de cet engin, construit en partenariat avec l’entreprise française de robotiqueCybernetix et l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer), intéressée pour en équiper des sous-marins. Le Monde.fr, Maestro, le robot fossoyeur du nucléaire
  • Cette technologie dite de “téléopération immersive” permet aux robots d’apprendre les gestes ainsi réalisés à distance par les humains, et de les reproduire ensuite. Le but ? “Construire des machines qui se rapprochent de l’intelligence humaine”. Tout simplement. Les Echos Start, 5 entreprises innovantes sur lesquelles mise le MIT | Les Echos Start
  • Équipé de la technologie de téléopération de robot à distance en temps réel compatible avec la technologie 5G et d'algorithmes d'intelligence artificielle, le robot peut être utilisé dans des environnements industriels dangereux tels que les usines chimiques, a fait savoir un employé de Tencent au Global Times. , La Chine présente ses principaux succès en matière d'IA à la WAIC 2019
  • La direction du Transilien rappelle l'ampleur des travaux effectués depuis trois ans sur les quais et les deux bâtiments voyageurs. « Les travaux côté Courbevoie sont terminés, le bâtiment voyageurs a été mis en service en décembre 2016 », indique-t-elle. Côté Asnières, le bâtiment voyageurs en briques est fermé depuis septembre. Il sera rénové et agrandi d'ici l'été prochain. La gare de Bécon-les-Bruyères est l'une des premières dotées de la téléopération : la possibilité de contrôler à distance les accès, l'éclairage, les ascenseurs et les escaliers mécaniques. leparisien.fr, Courbevoie : sept escaliers mécaniques tout neufs, à l’arrêt depuis un an - Le Parisien
  • Autre succès, l’échographie à distance réussie avec Thomas Pesquet a été testée entre Tours, où était un médecin, et la Guyane. La téléopération est attendue désormais « avec impatience par le monde médical pour des opérations à distance, » selon Didier Chaput, responsable scientifique de ce projet, soulignant qu’elle est également intéressante pour suivre l’état de santé des astronautes dans l’espace. , Science et Technologie | Les expériences de Thomas Pesquet, un succès
  • «Territoire actif» travaille quotidiennement aux côtés des acteurs de proximité pour offrir des emplois locaux auprès des personnes les plus fragiles, notamment des jeunes, des familles provenant de l'immigration, ainsi que des familles monoparentales. Les emplois sont : du nettoyage, de l'entretien des espaces verts, de la téléopération pour le compte d'ErDF. En accompagnant ces personnes à l'emploi, notamment par le biais de formation adaptée, «Territoire actif» lutte contre le sentiment d'isolement des personnes sans emploi ou dépourvues de qualification professionnelle. ladepeche.fr, Muret. «Territoire actif», une association qui refuse la misère - ladepeche.fr
  • La première est dédiée à l'intégration des systèmes optoélectriques... à l'image des caméras terahertz d'I2S. La seconde plateforme inaugurée ce midi concerne la téléopération robotisée pour des procédés industriels et le contrôle non destructif. En clair, des outils qui, sans écarter totalement l'opérateur humain, l'assistent dans son travail. Autant de caractéristiques au cœur de la problématique chère au président Rousset de l'"usine du futur." La Tribune, Innovation : CEA Tech monte en puissance en Nouvelle-Aquitaine
  • J.-L.L. : Oui, car la frontière entre banditisme et actions des Etats est devenue extrêmement floue. On peut très bien imaginer des ransomwares qui chiffrent des systèmes et jettent les clefs, pour simplement perturber ou bloquer le fonctionnement d’une organisation. Et les ransomwares ne sont pas cantonnés aux seuls PC bureautiques, mais peuvent, demain, viser des voitures, des centrales, des robots de téléopération dans les hôpitaux… Tous les scénarios sont aujourd’hui envisageables, et rien techniquement n’empêche réellement leur mise en œuvre. Silicon, Jean-Louis Lanet, Inria : « si le ransomware parfait existait… » | Silicon

Traductions du mot « téléopération »

Langue Traduction
Anglais teleoperation
Espagnol teleoperación
Italien teleoperazione
Allemand teleoperation
Chinois 遥操作
Arabe التطبيب عن بعد
Portugais teleoperação
Russe teleoperation
Japonais 遠隔操作
Basque teleoperation
Corse teleoperazione
Source : Google Translate API
Partager