La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « tchoutche »

Tchoutche

Définitions de « tchoutche »

Wiktionnaire

Adjectif 2 - français

tchoutche \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. (Géographie) Relatif aux Tchoutches & à leur langue.
    • L'auteur souligne la fréquente pauvreté culturelle des récits d'enfants migrants faits en langue française alors qu'inversement, la traduction et l'adaptation des fables de Düss dans leur langue produiraient chez les enfants inuits et tchoutches de Sibérie des représentations traditionnelles issues du chamanisme (Nathan et coll., 1991). — (Catherine Le Du , « Tests psychologiques et facteurs culturels », dans Psychopathologie transculturelle, sous la direction de Thierry Baubet & Marie-Rose Moro, Paris : chez Masson, 2009, p. 145)

Adjectif 1 - français

tchoutche \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. (Désuet) (Algérie) (Injurieux) Benêt.
    • Juin, le vieux qui sucre des fraises à l'Académie française ? Thomazo, le nez de cuir en carton ? Salan, la tête de pipe d'opion ? Massu qu'il est tellement tchoutche qu'i paraît qu'à l'école, les professeurs i disaient : « Il a compris Massu ? Alors on peut continuer ? » — (Albert-Paul Lentin, L'Algérie entre deux mondes, tome 1 : Le dernier quart d'heure, Éditions Julliard, 1963, chap. 1)
    • De tout, ça va de la crevette à la matsam.
      La matsam tu sais pas qué c'est ? Atso !
      Avec toi y va y aouar du boulot,
      Pasque, si que tu connais pas le poisson,
      C'est que t'y es tchoutche à de bon.
      — (Rachid Habbachi, Méditerranée sans fautes, dans Des Bônoises... à de bon, Éditions Publibook, 2004, p. 68)

Nom commun - français

tchoutche \Prononciation ?\ masculin

  1. (Désuet) (Algérie) Sorte de grosse raie de mer à aiguillon venimeux, qui peut être l'aigle de mer (Myliobatis aquila) ou l'aigle vachette (Myliobatis bovina).
    • […], Ulysse navigue vers l'est, affronte une tempête d'une violence inouïe, […], et finit, comme le lui avait prédit Tirésias, « accablé de vieillesse par une mort venant de la mer », de la piqûre d'un aiguillon de raie venimeuse, la Rata pastinaca selon Linné, la pastenague, appelée « tchoutche » en Algérie. — (Frédéric Musso, Albert Camus, ou, La fatalité des natures, Éditions Gallimard, 2006, p. 54)
    • Ils ont rien voulu savoir. Ils m'ont ficelé dans un emballage cadeau spécial mariage. Marche la route ! Les poucettes aux mains qu'elles tenaient toujours les gants j'avais l'air d'un tchoutche. — (Jean-Pierre Brun, Chroniques de l'Algérie française, Éditions Dualpha,, 2009, p. 122)
  2. (Par extension) (Injurieux) Bon à rien.
    • Continue donc a faire le mal un jour y viendra bien où on va t'occire, vieux tchouche. — (Verdurette , « Hussein-Dey », dans Papa-Louette : Journal satirique, humoristique et anti-politique, n° 45 (2e année) du dimanche 13 octobre 1907)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « tchoutche »

Le mot est à rapprocher des dénominations, chucho en Andalousie & ciuccio à Gènes, du même poisson
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tchoutche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tchoutche tʃutʃ

Évolution historique de l’usage du mot « tchoutche »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Tchoutche

Retour au sommaire ➦

Partager