La langue française

Talmudiste

Sommaire

  • Définitions du mot talmudiste
  • Étymologie de « talmudiste »
  • Phonétique de « talmudiste »
  • Citations contenant le mot « talmudiste »
  • Traductions du mot « talmudiste »

Définitions du mot talmudiste

Trésor de la Langue Française informatisé

Talmudiste, subst. masc.a) Celui dont l'opinion est consignée dans le Talmud; maître du Talmud. En appos. [Des] divergences d'opinions, parfois fort substantielles (...) existaient entre les Sages talmudistes (D. Malki, Le Talmud et ses Maîtres, 1972, p. 35).b) Cour. Celui qui se consacre à l'étude du Talmud. [Rachi] n'eut pas de fils mais trois filles qui épousèrent des talmudistes renommés, ses élèves (Rachi, Paris, Serv. techn. pour l'éduc., 1974, p. 17).En appos. Les leçons de la yéchiba m'ont beaucoup plus servi que les tragédies de Racine que vous nous commentiez à l'Université. Au fond, je suis toujours resté un étudiant talmudiste, coupeur de fil en quatre, ingénieux à découvrir le fort et le faible d'un argument (Tharaud, An prochain, 1924, p. 286).c) [P. oppos. aux caraïtes, aux hassidim] Tenant du judaïsme traditionnel. Non loin d'elle, était un groupe d'hommes et de femmes (...). Je ne sais s'ils étaient talmudistes ou caraïtes, mais, en revanche, je puis affirmer qu'ils prétendaient appartenir, d'après la tradition de famille, à la tribu d'Aaron (Borel, Champavert, 1833, p. 134).Malgré la réaction énergique qu'il suscita de la part des talmudistes, le mouvement [hassidique] n'aboutit jamais à la formation d'une secte dissidente (Philos., Relig., 1957, p. 48-12).V. piétiste I ex. de Weill. [talmydist]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1resattest. a) 1532 thalmudiste « auteur, compilateur du Talmud » (Rabelais, Pantagruel, éd. V.-L. Saulnier, chap. 8, p. 46: les Thalmudistes et Cabalistes), 1546 talmudiste (Id., Tiers Livre, éd. M. A. Screech, chap. 44, p. 300). b) 1611 thalmudiste « érudit spécialiste du Talmud » (Cotgr.); de Talmud, suff. -iste*.

Wiktionnaire

Nom commun

talmudiste \tal.my.dist\ masculin

  1. Celui qui est attaché aux opinions du Talmud.
  2. Celui qui se consacre à l’étude du Talmud.
    • […] : alors que jusqu’au VIIIe siècle, nous n’avons connaissance d’aucun rabbin célèbre en France, on voit apparaître à cette époque, et précisément à Narbonne, un talmudiste de valeur, nommé Makhir et originaire de Babylonie. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937, page 38)
    • J’ai l’impression qu’en une nuit vous êtes devenu talmudiste, que vous répondez à une question par une autre question. — (Gustav Meyrink, Le Golem, 1915 ; traduit de l’allemand par Jean-Pierre Lefebvre, 2003, page 176)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TALMUDISTE. n. m.
Celui qui est attaché aux opinions du Talmud. Il se dit aussi de Celui qui se consacre à l'étude du Talmud.

Littré (1872-1877)

TALMUDISTE (tal-mu-di-st') s. m.
  • Celui qui est attaché aux opinions du Talmud Les juifs sont convaincus que les talmudistes n'ont jamais été inspirés, et ils n'attribuent l'inspiration qu'aux prophètes, Diderot, Opin. des anc phil. (Juifs)

HISTORIQUE

XVIe s. Comme disent les talmudistes, en sort n'estre mal aulcun contenu, Rabelais, Pant. III, 42.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « talmudiste »

(1532) Dérivé de talmud avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « talmudiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
talmudiste talmydist

Citations contenant le mot « talmudiste »

  • Même un penseur remarquable comme Ernest Renan, esprit supérieur , s'il en est, auquel j'ai même consacré un ouvrage (Renan, la Bible et les Juifs), était tombé dans le même piège du dénigrement alors qu'il était un hébraïsant remarquable, titulaire pendant tant de décennies de la chaire d'hébreu et d'araméen au Collège de France... Renan est allé jusqu'à écrire en substance que le talmud était un méchant livre ; il ajoutait ne pas comprendre que ce livre ait pu être le contemporain de l'Evangile, paré de toutes les qualités imaginables. Et parlant d'un maître du talmud, Renan eut cette phrase incroyable concernant l'impossibilité pour un talmudiste de comprendre le dogme de la virginité de la sainte Vierge: il était trop juif pour cela! Le HuffPost, Emmanuel Lévinas ou la réhabilitation de la tradition biblico-talmudique | Le HuffPost
  • Le 10 juin à 19h45, Liliane Vana, spécialiste en droit hébraïque, talmudiste, philologue, professeure associée à l’IEJ, Université Libre de Bruxelles, se penchera sur la richesse, la pauvreté, la mondialisation de l’économie et le partage des biens à la lumière des lois bibliques et de la halakhah rabbinique. The Times of Israël, Les prochaines conférences de la Maison de la culture juive de Bruxelles | The Times of Israël
  • Ils ne se doutaient pas qu’un autre oncle, Godchaux Weil, alias Ben-Lévi, comptait parmi les talmudistes de langue française, et qu’il avait publié des ouvrages célèbres dans toute la diaspora juive. La Règle du Jeu, Patrick Mimouni, Proust et le sionisme - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Pascal Bacqué inaugure sa série de «portraits de nos jours» avec un article sur le philosophe et talmudiste René Lévy. La Règle du Jeu, Pascal Bacqué, Les penseurs bénis - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Ivan Segré est philosophe et talmudiste. Il a notamment publié Judaïsme et Révolution (La Fabrique, 2014), Les Pingouins de l’universel (Lignes, 2017) et La Trique, le pétrole et l’opium(Libertalia, 2018), ainsi que de nombreux articles sur le site lundimatin. , I. Segré, L'Occident, les indigènes et nous
  • A l’occasion du 880e anniversaire de la naissance de Maïmonide, il publie une passionnante biographie intellectuelle et médicale du philosophe, talmudiste et médecin dont il souligne l’étendue de la contribution scientifique et la modernité universelle de l’œuvre. The Times of Israël, Maïmonide, un médecin moderne | The Times of Israël

Traductions du mot « talmudiste »

Langue Traduction
Anglais talmudist
Espagnol talmudista
Italien talmudista
Allemand talmudist
Chinois 塔尔穆迪奇
Arabe تلمودي
Portugais talmudista
Russe талмудист
Japonais タルムディスト
Basque talmudist
Corse talmudista
Source : Google Translate API
Partager