La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « talit »

Talit

Variantes Singulier Pluriel
Masculin talit talits

Définitions de « talit »

Trésor de la Langue Française informatisé

TALIT, subst. masc.

RELIG. JUIVE. Châle de prière, généralement en laine ou en soie, garni aux quatre coins des franges appelées tsitsit, et porté notamment lors de la prière du matin. Vêtu de blanc, enveloppé dans son Talit aux franges argentées, le Grand Rabbin fit son apparition (É. Wiesel, Les Juifs du silence, 1966, p. 17).
Talit katan. ,,« Petit talit », sous-vêtement à quatre coins portant des tsitsit`` (E. Gugenheim, Les Portes de la Loi, 1982, p. 343).
Prononc. et Orth.: [talit]. Ac. 1762-1878: taled, 1935: taled, -leth. Lar. Lang. fr. a une var. talleth. Autres formes ds Rob. et Rob. 1985 talith, talisse, talesse. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 219, 308, talet. Étymol. et Hist. 1674 taled (R. Simon, trad. L. de Modene, Ceremonies et coustumes qui s'observent aujourd'huy parmi les Juifs, p. 39: dans la Synagogue, ils se couvrent du Taled); 1867 taleth (Goncourt, Man. Salomon, p. 201); 1917 taliss (Tharaud, Ombre de la Croix, p. 4); 1966 talit (É. Wiesel, Les Juifs du silence, 1966, p. 17). Empr. à l'hébr. mishnaïqueṭallι ̄th « couverture, manteau, châle de prière », prob. dér. de l'hébr. biblique ṭillēl « couvrir, surmonter d'un toit » ou de l'araméen ṭallēl « couvrir ».

Wiktionnaire

Nom commun - français

talit \ta.lit\ masculin

  1. Variante orthographique de talith.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « talit »

→ voir talith
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « talit »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
talit tali

Citations contenant le mot « talit »

  • Le taux de mortalité est le nombre des décès sur une année rapporté à la population moyenne de cette même année. La létalité est la proportion de décès chez les patients atteints d’une affection donnée. Le taux de morbidité est le nombre de cas observés, pour une maladie définie, par tranche de 100.000 habitants. Magcentre, Surmortalité liée à la Covid-19: des chiffres et des morts, explications | Magcentre
  • Selon la loi juive, les femmes n'ont pas le droit de porter un talit (châle de prière), de porter une kippa, de tenir en main une Torah, encore moins de lire à haute voix les textes sacrés. Cette pratique et ces attributs étaient exclusivement réservés aux hommes. Elles avaient le droit de prier mais à l’écart et en silence. Or, des centaines de militantes juives, regroupées au sein de l’association "Les femmes du mur", demandaient depuis des années à prier comme bon leur semblait. France 24, Décision "historique" autour d'un espace de prière mixte au mur des Lamentations
  • La religion est omniprésente dans les discours de celui qui porte désormais le talit (le châle de prière juif) et observe le shabbat. Tout est parti d'une "vision révélatrice" lors d'un voyage à Jérusalem: les Igbo - dont l'immense majorité sont chrétiens - descendent en fait d'une tribu perdue d'Israël.   LExpress.fr, Nnamdi Kanu, la nouvelle voix de l'indépendantisme pro-Biafra - L'Express
  • On y voit un homme ressemblant fortement à Kanu, portant des sandales, un talit blanc et une kippa, prier au pied du mur des Lamentations. VOA, L'indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu refait surface un an après sa disparition au Nigeria
  • Tôt, aux premières lueurs du jour, il se plonge dans la prière. La confrérie du prophète Elie entonne les mélopées anciennes. Revêtu de son talit, le père anticipe le geste intemporel du mohel. Webdo, Circoncision à Lafayette : Un "thour" chez nos frères juifs
  • Kippa sur les têtes, talit sur les épaules et chandeliers à neuf branches bien en vue: une petite organisation tente de faire renaître Hanouka en Irak, déserté par sa communauté juive au gré des conflits régionaux et des violences dans le pays. Challenges, Au Kurdistan d'Irak, les bougies de Hanouka brillent de nouveau - Challenges
  • Au début de la cérémonie, son père lui met sur le bras et sur le front les téphillins, ces boîtiers noirs contenant des parchemins, et lui pose sur les épaules le talit, le châle de prière dont les hommes s’enveloppent pendant la prière du matin. Entouré des siens, Nathanael participe dès lors à la prière du matin qui s’éploie, complexe et traversée de tensions. Le chant s’élève. Pour la première fois, ému et digne, d’une réceptivité absolue, il reçoit bientôt le rouleau de la Torah sorti de l’armoire sainte, l’amène jusqu’à la table de lecture au centre de la synagogue, et cantille le passage du jour manuscrit sur le parchemin, sans voyelle ni ponctuation. Depuis plus d’un an, il s’est préparé à l’événement qui marque son inscription dans la communauté des adultes et lui permet d’endosser des responsabilités communautaires et liturgiques. Il pourra compter dans le minyan, le quorum de dix hommes nécessaire pour la prière, être appelé à « monter à la Torah », commenter la paracha, la section de la Torah lue au fil de la semaine puis dans son ensemble, le jour de shabbat. La Croix, Le quotidien d’une synagogue
  • Zoher Abu Jama, de confession musulmane et son collègue, Avraham Mintz de confession juive, sont tous deux des paramédicaux officiant à Magen David Adom (MDA), un service d’urgence officiel d’Israël, d’ambulance et de don du sang. L’un, muni de son tapis de prière et l’autre, les épaules couvertes d’un « talit » (châle de prière), se sont mis ensemble pour prier. Bladi.net, Un musulman et un juif prient contre le COVID-19 et mettent la toile en émoi
  • Une des passions communes de Juliette et Aurélie ? Les voyages. Chaque trimestre, un pays s’invite au Point G, « bar à voyager ». En ce moment, c’est Israël. Avec déco (menorah, talit…), musique et boissons locales : vins israéliens, cocktails (Jérusalem d’or, Sabra Cadabra…). Sur le reste de la carte, aucune boisson française mais du vin italien, belge (oui !), argentin… Idem pour les softs. LA VDN, Le bar de la semaine : le Point G, à Lille
  • Née à Nancy il y a quarante-quatre ans, Delphine Horvilleur a passé les dix dernières années à faire parler les textes sacrés autrement, endossant tour à tour talit et tailleur, de cérémonies en conférences, pour tisser des liens entre humains. Le Temps l’a rencontrée ce lundi à Lausanne avant de la laisser rejoindre son acolyte Rachid Benzine sur la scène d’une salle comble et comblée. Le Temps, Delphine Horvilleur: «Le texte ne dit que ce qu’on lui fait dire» - Le Temps
  • Le vestiaire mêle les cultures et les univers, Orient et Occident: une djellaba côtoie un trench, une veste PVC, un talit (châle de prière juif), un bomber... Le sportswear est aussi présent avec un pantalon de jogging, des hauts blancs en maille ajourée. Le Point, Mode masculine: le créateur israélien Hed Mayner, ou l'art de revisiter les uniformes - Le Point
  • Récemment, des fidèles juifs qui se rendaient dans l’une des deux synagogues de l’aéroport Ben Gurion ont été abasourdis quand ils ont découvert un groupe de touristes turcs à genoux sur le plancher de la pièce, qui utilisaient les châles de prière (talith) comme des tapis de prière musulmans. , Des Musulmans confondent la synagogue de l’aéroport Ben Gurion avec une mosquée | The Times of Israël
  • L'enjeu à cet instant ? La "bénédiction des Cohen", où traditionnellement les hommes rejoignent les femmes de leur famille pour les bénir sous le châle de prière (le "talit"). Une dame de 86 ans proteste, elle vient ici depuis cinquante ans, elle ne comprend pas pourquoi subitement on le lui interdit. C'est vrai que nous l'avons fait ici même jusqu'en 2016 (il est toléré dans nombre d'autres synagogues consistoriales), mais ici, en 2017, les trois brutes s'y opposent avec des lueurs de mépris et de haine dans le regard. J'y vois l'expression d'une supériorité séculaire des hommes dans cette religion qui se transmet pourtant par la femme. L'Obs, Sexisme à la synagogue : "C'est la loi." Quelle loi ?
  • Elle a déclaré dans un message Facebook que « les étoiles juives et d’autres identifications et célébrations de Judaïsme (kippas, talit, et autres expressions du judaïsme et de la judéité) sont bienvenus et encouragés. Nous demandons cependant aux participants de ne pas apporter d’objets pro-Israël en solidarité avec nos amis gays palestiniens ». , La DC Dyke March interdit les drapeaux juifs gays | The Times of Israël
  • Même enthousiasme de la part des Femmes du mur. Chaque début de mois hébreu, depuis vingt-sept ans, ces femmes religieuses se rendaient au lever du jour au mur afin de célébrer l'événement en priant à haute voix, recouvertes du talit, le châle de prière, et avec des rouleaux de la Torah en main. Une provocation pour les fidèles orthodoxes des deux sexes. Insultes, jets de bouteilles ou autres et parfois arrestations musclées par la police accompagnaient leur action. D'où ce communiqué triomphal à l'annonce de la décision gouvernementale : « En approuvant ce plan, l'État reconnaît la pleine égalité des femmes au Kotel (le mur) et l'impératif de la liberté de choix dans le judaïsme en Israël… » Le Point, Les femmes, la Torah et le mur - Le Point
  • Vêtue de noir, bras et jambes couverts et portant une perruque conformément à la tradition, elle présente fièrement ses fils, Levy et Menarem, qui portent kippa et talit (le châle de prière juif). "Ce drame va nous inciter à être encore plus forts, à être encore plus déterminés à porter la kippa et les tsitsits (franges du châle)", affirme-t-elle. Près de l'établissement, deux agents de police patrouillent en tenue : ils expliquent être présents chaque jour à la sortie des classes, notamment pour régler la circulation. Le Point, Paris : les écoles juives en colère - Le Point
  • Il se fait désormais appeler Nissim. Mais il n'y a pas que son nom qu'il a changé, son apparence aussi. Il ne quitte presque plus sa kippa et son talit. Le rappeur noir américain D-Black, converti au judaïsme en 2013, a quitté il y a quelques jours sa ville natale de Seattle au nord-ouest des États-Unis pour partir s’installer en Israël avec sa femme et ses enfants. France 24, Vidéo : le rappeur américain D-Black, converti au judaïsme, part s'installer en Israël
  • La voix profonde, sépulcrale, crépusculaire de Leonard Cohen, le Patriarche, y est ourlée comme les franges d'un talit sur lequel se serait posées les mains d'un Dieu aimant. Son chant, écrit le magazine SLATE, égrène une à une des paroles qui sonnent, semblables à des versets antiques et où coulent le lait et le miel d'une musique dédiée, encore et toujours, à la femme. France Culture, So long Leonard
  • Elle nous permet ensuite de remarquer les tenues portées par les personnes figurant sur la photo: coiffes pointues pour les femmes, talit rituel avec ses rayures et aussi quelques costumes à l’occidentale. Webdo, Une photo rare : Yom Kippour au cimetière de Tunis en 1903
  • Désormais installé à New York, il a fait table rase du passé, même s'il conserve quelques objets à forte dimension symbolique comme son talit (châle de prière), les téfilines reçus lors de sa bar mitzvah (boîtiers en cuir reliés à des lanières) et son schtreimel, la toque en fourrure des juifs orthodoxes. Capital.fr, Shulem Deen, confessions d'un rebelle hassidique - Capital.fr
  • L’homme appelé sur scène par le vice-président américain Mike Pence pour commémorer les victimes de la tuerie antisémite de Pittsburgh s’appelle Loren Jacobs. À la tribune, devant un immense drapeau des États-Unis, il a prononcé une étonnante prière, invoquant « Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob, Dieu et Père de mon Seigneur et Sauveur Yeshua, Jésus le Messie… » Le tout, les épaules couvertes d’un talit, le châle de prière traditionnel juif. La Croix, Qui est le « rabbin chrétien » qui a prié pour les victimes juives de Pittsburgh ?
  • Certes, qu’il s’agisse du voile coutumier ou du voile sacré, certains hommes se couvrent également le chef, rappellent quelques-unes des cent pièces d’une exposition cherchant à dépasser les débats contemporains sur le voile islamique. Ce sont ces vénérables juifs séfarades, talit rabattu sur le crâne à la synagogue, dans une gouache d’André Sureda. Ce pleurant en albâtre d’un tombeau bourguignon du XIVe siècle. La Croix, Derrière le voile…
  • Une spécificité marocaine Cette dernière institution, chargée de régenter la vie spirituelle et religieuse de la communauté juive marocaine, est orpheline depuis août 2018 de tout dirigeant suite à la disparition du rav Aharon Monsonego, ce qui rend la chose plausible. Pour étayer cette affirmation, le compte Twitter Yiddish News, spécialisé dans l’actualité de la population juive de par le monde, publiait une photo où l’on peut reconnaître, talit autour du cou, le rav Pinto, entouré de Saïd Ahmidouch, désigné le 18 février 2019 par le roi Mohammed VI wali de la région de Casablanca-Settat, et du secrétaire général du Conseil des communautés israélites du Maroc (CCIM), Serge Berdugo. Justement, ce dernier, via une mise au point adressée aux médias ayant relayé les informations de la presse israélienne, apportera le 15 avril un éclairage définitif sur ce qui s’est passé à Beth-El: plutôt que d’être nommé grand rabbin du Maroc, le rav Pinto est le nouveau «av beth din», ou président du «beth din», qui est le tribunal religieux juif. , Judaïté et Marocanité : la renaissance - Maroc Hebdo l'actualité du Maroc
  • J'avais acheté un talit et une kippa, ça me semblait naturel, je priais déjà un peu en hébreu, je me sentais juif à ma manière. Seul mais juif. Le HuffPost, Histoire d'une reconversion | Le HuffPost
  • Des personnages encore moins connus comme Dolph – montré en train de jeter un talit et de courir vers un cours d’hébreu, et le porte-parole de Duff Beer, Duffman, sont plus tard identifiés comme étant des membres de la tribu. , Les 'Simpsons' fêtent 30 ans de chutzpah cartoonesque | The Times of Israël
  • J’ai un peu honte d’avouer ici avoir jusque-là parfaitement ignoré qu’Alain Soral faisait partie d’une tribu qui s’était choisi le Cancrelat pour animal totem. Cela fait de lui, si je ne m’abuse, mon frère de clan, et j’en suis, à vrai dire, fort déstabilisé. Que dire… sinon peut-être : «Shalom Alekhem, Alain!» hein? histoire de repartir sur de meilleures bases? et puis, en profiter pour dissiper un malentendu, j’allais dire un malaise, concernant les couleurs du drapeau israélien qui, s’il fut bien fondé en majorité par des réchappés de la Solution finale, ne réfèrent pas aux rayures des uniformes de déportés, mais au talit et, indirectement, aux tentures que mes ancêtres accrochèrent aux murs démontables du Mishkan, cette Tente d’Assignation qui aura été le premier temple consacré au culte de IHVH, que la génération du désert reproduisit dans les moindres détails dont la réalité inconnaissable que nous nommons Moshè lui rapporta la description, lors de sa redescente vertigineuse, et en même temps, j’ai dans l’idée que je n’apprend rien au Juif raté. La Règle du Jeu, François Heilbronn, La caricature antisémite a droit de cité sur un site grand public, en 2017, en France - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts

Traductions du mot « talit »

Langue Traduction
Anglais tallit
Espagnol talit
Italien tallit
Allemand tallit
Chinois 塔利
Arabe طليت
Portugais talit
Russe талит
Japonais タリット
Basque tallit
Corse tallit
Source : Google Translate API

Synonymes de « talit »

Source : synonymes de talit sur lebonsynonyme.fr

Talit

Retour au sommaire ➦

Partager