La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « tabarnak »

Tabarnak

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin tabarnak tabarnaks

Définitions de « tabarnak »

Wiktionnaire

Interjection - français

tabarnak \ta.baʁ.nak\

  1. (Québec) (Vulgaire) Juron manifestant la colère, l’indignation, la surprise ou l'étonnement s'il est situé en début de phrase. Précédé du pronom « en », il peut également signifier un grand volume.
    • J. M. De Boss le disait aussi.
      « Tabarnak ! Ce gars-là, c’est un chien sale. Il crotte sur le monde et le monde est content de le torcher. Pas vrai, Smith ?
      — Oui, De Boss. »
      — (Pierre Corbeil, La Mort d’Auline Aquin, L’Aurore, Montréal, 1975)
    • On a ben des mots pour pas dire « tabarnak »! — (Les Tireux d'Roches, chanson « On a ben des mots »)
    • Si certains sont réfractaires aux anglicismes, force est de constater que le verbe spoiler est dans toutes les bouches, et décrit une révélation de nature à gâcher le plaisir. Un gros divulgâchis quoi, tabarnak ! — (Mathilde Degorce, Spoiler Alert, Hachette Heroes, 2018, page 6)
    • L’employeur n’achetait pas cette version et parlait plutôt du ton provocant du professeur Tremblay, avec l’usage d’expressions comme «tabarnak, c’est assez, on passe à autre chose». — (Charles Lecavalier, Un prof aux propos racistes peut enseigner, Le Journal de Montréal, 12 avril 2021)

Nom commun - français

tabarnak \ta.baʁ.nak\ masculin et féminin identiques

  1. (Québec) (Vulgaire) Substantif : personne méritant la colère ou l’indignation.
    • « Dans un coin tout sale
      d’la ville de Montréal
      s’a rue Clark
      se trouve la Palo
      tenue par un gros
      Tabarnak… »
      — (Plume Latraverse, « Les Beats d’la Ste-Famille », in Cris et écrits (dits et inédits) : Plume la traverse… l’époque, Les Éditions Rebelles, Verchères, 1983)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « tabarnak »

(1969) Déformation de tabernacle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tabarnak »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tabarnak tabarnak

Citations contenant le mot « tabarnak »

  • Pas un seul « crisse », ni un « tabarnak » ou encore un « ostie ». Même pas un « câlice » dans la conversation. Pas non plus la moindre pointe d’accent québécois, alors que son passeport canadien l’aurait autorisé à le prendre depuis vingt ans. Mais si Vincent Cordel vit à Montréal, il est né à Metz en 1975. Il est même un enfant d’Augny où il est revenu camper une nuit dans la forêt, aux premiers temps de son périple à vélo commencé en juillet à l’aéroport de Roissy. , Culture - Loisirs | Ce Canadien d’Augny roule vers un possible retour en France
  • On connaît l'exclamation "tabarnak !", popularisée par trop de caricatures de l'accent québécois... mais l'a-t-on déjà utilisée à bon escient pour dire sa totale stupéfaction ? midilibre.fr, Sète : Tabarnak, au théâtre Molière vendredi 6 et samedi 7 mars - midilibre.fr
  • Années 70: Plume chante: «Et tous ceux qui sont en tabarnak, ils viendront nous voir à l’entracte!» Le Journal de Montréal, Comme le temps passe! | Le Journal de Montréal

Traductions du mot « tabarnak »

Langue Traduction
Anglais tabarnak
Espagnol tabarnak
Italien tabarnak
Allemand tabarnak
Chinois 塔巴纳克
Arabe طبرناك
Portugais tabarnak
Russe табарнак
Japonais タバルナック
Basque tabarnak
Corse tabarnak
Source : Google Translate API

Tabarnak

Retour au sommaire ➦

Partager