La langue française

Syncrétiser

Sommaire

  • Définitions du mot syncrétiser
  • Étymologie de « syncrétiser »
  • Phonétique de « syncrétiser »
  • Citations contenant le mot « syncrétiser »
  • Traductions du mot « syncrétiser »

Définitions du mot syncrétiser

Trésor de la Langue Française informatisé

Syncrétiser, verbe trans.,rare. a) [À la forme passive; le suj. désigne un courant philos. ou relig.] Former avec d'autres courants, un tout, une synthèse. [L'humanisme des Italiens de la Renaissance] marquait la synthèse des trois courants traditionnels: celui de l'antiquité, syncrétisé par les influences néo-alexandrines et gnostiques; celui de l'église chrétienne; celui des initiés hermétistes (Naudon, Franc-maçonn., 1963, p. 79).b) [Le suj. désigne une pers.] Faire cohabiter des éléments abstraits disparates. Écolier sublime de ses propres tortures, il avait syncrétisé, en une algèbre à faire éclater les intelligences, l'universelle totalité des douleurs (Bloy, Désesp., 1886, p. 140).c) Empl. adj. [En parlant d'un religieux] Dont les convictions ont subi et intégré les influences d'autres religions. Un juif de la diaspora, pharisien hellénisé et syncrétisé (Philos., Relig., 1957, p. 34-3).

Wiktionnaire

Verbe

syncrétiser \sɛ̃.kʁe.ti.ze\ transitif, intransitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Réunir des opposés.
    • Mais entre les mythes, leurs désirs, et l’inspiration divine, les hommes syncrétisent vite. — (Arnaud Gourvennec, Vers le soleil de Dieu, 1995)
    • L’adoption de nouveaux recours ne signifie pas qu’ils se syncrétisent avec la médecine créole, même quand l’emprunt d’éléments étrangers les conduit peu à peu à être utilisés à la façon traditionnelle. — (Odina Sturzenegger, Le mauvais œil de la lune, 1999)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « syncrétiser »

Du grec ancien συγκρητίζω, sunkrêtizô (« joindre ensemble »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « syncrétiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
syncrétiser sinkretize

Citations contenant le mot « syncrétiser »

  • La dernière partie offre un visage plus sombre. Plus inquiet. Le «magico-religieux» reflète l'esprit de populations vivant dans la terreur d'un mauvais sort pouvant se manifester partout et n'importe quand. «Nous arrivons avec cette section dans un univers très manichéen, où c'est sur Terre que le Mal combat le Bien. D'où d'innombrables amulettes. D'où la peur de l'envoûtement. D'où les exorcismes.» Dans les religions autochtones, il y a encore moyen de lutter. «Tout s'y révèle très ambivalent.» Du Mal peut sortir le Bien, et réciproquement. Ici... Ce qui semble sûr, c'est que rien ne se laïcise vraiment en Afrique. Nulle part. Tout aurait plutôt tendance à se syncrétiser. Dans quelques vitrines, le vaudou des villes et des campagnes, déjà célébré avant la fermeture de l'ancien MEG, opère d'ailleurs sa réapparition...  Bilan, GENÈVE/Le MEG se penche sur l'Afrique des "Religions de l'extase" - Bilan
  • «Mécanhumanimal» : Enki Bilal a inventé un mot étrange pour «syncrétiser» son univers graphique et fantasmatique qui s’expose jusqu’à janvier aux Arts et Métiers (1). Il prononce ce néologisme hybride sans buter, lui, sur chaque syllabe. Cela fait plus de trente-cinq ans, en effet, que le dessinateur livre au gré de ses albums sa vision d’un présent-futur mécanique, humain et animal. Singulière et atemporelle, son œuvre résonne aujourd’hui étrangement avec les interrogations de ce nouveau millénaire : mutations numérique et génétique, robotique et transhumanisme, terrorisme et guerre éternelle, changement climatique et menaces sur la planète bleue… Nous y sommes. Les Arts et Métiers, ce «musée des inventions et des folies humaines», dixit Bilal, a donc donné carte blanche à l’artiste pour faire parler son œuvre quasi divinatoire, au sens où l’était celle de Philip K. Dick. L’auteur, entre autres, de la Foire aux immortels, la Femme piège ou encore du Sommeil du monstre a fouillé les entrailles de l’ancien prieuré pour exhumer d’étranges machines. «Je suis un prospecteur, j’aimais l’idée de redonner vie à ces fragments oubliés du génie humain.» Libération.fr, Aux Arts et Métiers, Bilal lâche l’hybride - Libération
  • @Justinien 10 : on tient Esope pour l’inventeur du genre qu’est la fable. Or il n’était en rien indien. Et ses sources bien plus diverses que les vôtres qui relèvent... De la fable. Enfin, un fablier est quelqu’un qui « réinvente » : donc affirmer comme vous l’avez fait à 2h21 que les œuvres de La Fontaine ou Pergault ou bien encore Renard et Ysengrîn « sont nés en Inde » (je vous cite texto) est aussi faux sur la forme que sur le fond. Le premier fablier incontestable reste notre bon vieil Esope. Cela, même Wikipedia le sait... « Esope reste ici et se repose » : un palindrome que vous apprécierez (ou pas) mais les faits sont heureusement plus têtus que les contes à dormir debout. Pour le reste, il est évident (de l’art d’enfoncer les portes ouvertes) que nous sommes pour partir les héritiers de la culture indo-européenne et gréco-romaine (Cf aussi la Renaissance à ce sujet), tout comme nous avons hérité de nombreuses découvertes de la civilisation arabe. À l’instar des fables, encore des sources variées qui font la grandeur d’une civilisation, à condition qu’elle sache les amalgamer. Les partisans du repli nationaliste aujourd’hui devraient s’en souvenir comme ils devraient se souvenir, quand ils utilisent le terme « barbare », que c’est exactement ainsi que nous voyaient et nommaient les romains (à propos des celtes, gaulois, francs... Là encore plusieurs racines et non une seule fusse t’elle indienne) qui, heureusement pour nous, ont su nous intégrer voire « syncrétiser ». On pourrait longuement aussi rappeler que les nazis fantasmaient sur cette apport indo-européen et que leur svastika SS était un héritage direct du Sanskrit que l’on retrouve dans l’indouisme, le bouddhisme et même la mythologie basque (Cf Sugaar mais aussi les origines basques) etc. Bref, le monde n’est pas un mais multiple à l’instar de la culture... Et des fables. Cordialement Le Point, Comment l'Inde veut devenir le nouveau géant du numérique - Le Point
  • Voilà enfin un commentaire auquel je peux souscrire, en ce sens qu’il décrit le coeur du réacteur guénonien. Et, comme je le disais moi-même, c’est un grand érudit, qui n’était pas sans expérience psycho-spirituelle riche il faut le dire (c’est un euphémisme). Qu’il ait souligné les faiblesses d’autres tendances, c’est fort bien, dans la mesure exacte où elles sont puériles. Ce qui n’ôte rien à cette puérilité de syncrétiser toutes les cultures du monde, ce qui est méthodologiquement nul. Mon article ne traite que de ça, faut-il qu’on s’y vexe massivement ! Mais donc, vous soulignez bien « le problème » : Guénon est mastoc, et pourtant méthodologiquement nul. Cela ne le sauve pas, à mes yeux, sans que son érudition ni sa richesse psycho-spirituelle soient en cause. Je récuse toute démarche qui prétend pouvoir ainsi fusionner l’humanité. Rien que cette notion est déjà trop dire. Elle est le contraire de la diversité. AgoraVox, René Guénon, sa théorie de la Tradition primordiale et les pérennialistes en général - AgoraVox le média citoyen
  • Article très intéressant qui soulève de nombreuses questions sur les contrastes et paradoxes qui animent le sous-continent indien. Tout y est à la fois très figé dans les traditions et très avancé. Durga Puja semble particulièrement syncrétiser les aspects de cette culture si difficile à comprendre, pour nous autres Occidentaux. Mais qu’il est pourtant vraiment fascinant d’approfondir lorsque l’on s’y penche un temps soit peu… merci pour cet éclairage ! Unidivers.fr, Inde : Durga Puja, une fête artistique et engagée (photoreportage)

Traductions du mot « syncrétiser »

Langue Traduction
Anglais syncretize
Espagnol sincretizar
Italien syncretize
Allemand synkretisieren
Chinois 融合
Arabe تزامن
Portugais sincretizar
Russe пытаться сочетать противоречивые воззрения
Japonais 同期する
Basque syncretize
Corse sincretizà
Source : Google Translate API
Partager