La langue française

Syllogistique

Sommaire

  • Définitions du mot syllogistique
  • Étymologie de « syllogistique »
  • Phonétique de « syllogistique »
  • Citations contenant le mot « syllogistique »
  • Traductions du mot « syllogistique »

Définitions du mot « syllogistique »

Trésor de la Langue Française informatisé

SYLLOGISTIQUE, adj.

LOG. Qui appartient au syllogisme, relève du syllogisme; qui procède par syllogisme, constitue un syllogisme. Méthode syllogistique; raisonnement syllogistique. Dans les discussions avec ses camarades, il se sentit étonné, humilié, alarmé, lui, un esprit précis, concret, syllogistique, de son désordre, de son peu de logique, de son argumentation pâteuse (Goncourt, Sœur Philom., 1861, p. 278).Les mathématiciens (...) créent des entités arbitraires, ils posent les définitions qui leur semblent convenables et, dès lors, tout se réduit à la mise en œuvre d'un mécanisme syllogistique qui aboutit à ce magnifique enchaînement de propositions que forme une théorie mathématique (Gds cour. pensée math., 1948, p. 511).
Empl. subst. fém. Théorie du syllogisme. Aristote se repose sur le langage de la syllogistique (...) pour y trouver la garantie que ce qui a forme de syllogisme est bien, au fond et effectivement, syllogistique (Hamelin, Élém. princ. représ.,1907, p. 268).Chez Descartes l'intuition d'évidence à laquelle aboutit la régression analytique vers l'absolument simple et dont par la recomposition de l'objet intelligible, procède à l'inverse de la syllogistique aristotélicienne qui suppose le progrès de l'induction jusqu'au genre et ensuite une descente vers l'espèce et vers l'individu (Gds cour. pensée math., 1948, p. 529).
REM.
Syllogistiquement, adv.,log. De manière syllogistique. La religion, d'abord mystique et naïve, a fini par être elle-même syllogistiquement démontrée (Proudhon, Créat. ordre, 1843, p. 90).Il est reconnu qu'on peut, syllogistiquement au moins, conclure le vrai du faux (Hamelin, Élém. princ. représ.,1907, p. 17).
Prononc. et Orth.: [sil(l)ɔ ʒistik]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. Adj. a) 1576 [éd.] « relatif au syllogisme » Jugement syllogistique (La Ramée, Dial., II, 7 ds Gdf. Compl.); b) 1861 « qui procède par syllogisme » esprit... syllogistique (Goncourt, loc. cit.); 2. subst. fém. 1851 la syllogistique (Cournot, Fond. connaiss., p. 566). Empr. au lat. d'époque impérialesyllogisticus au sens 1, du gr. σ υ λ λ ο γ ι σ τ ι κ ο ́ ς « id. », dér. de σ υ λ λ ο γ ι ́ ζ ε σ θ α ι, v. syllogiser. Bbg. Quem. DDL t. 18.

Trésor de la Langue Française informatisé

SYLLOGISTIQUE, adj.

LOG. Qui appartient au syllogisme, relève du syllogisme; qui procède par syllogisme, constitue un syllogisme. Méthode syllogistique; raisonnement syllogistique. Dans les discussions avec ses camarades, il se sentit étonné, humilié, alarmé, lui, un esprit précis, concret, syllogistique, de son désordre, de son peu de logique, de son argumentation pâteuse (Goncourt, Sœur Philom., 1861, p. 278).Les mathématiciens (...) créent des entités arbitraires, ils posent les définitions qui leur semblent convenables et, dès lors, tout se réduit à la mise en œuvre d'un mécanisme syllogistique qui aboutit à ce magnifique enchaînement de propositions que forme une théorie mathématique (Gds cour. pensée math., 1948, p. 511).
Empl. subst. fém. Théorie du syllogisme. Aristote se repose sur le langage de la syllogistique (...) pour y trouver la garantie que ce qui a forme de syllogisme est bien, au fond et effectivement, syllogistique (Hamelin, Élém. princ. représ.,1907, p. 268).Chez Descartes l'intuition d'évidence à laquelle aboutit la régression analytique vers l'absolument simple et dont par la recomposition de l'objet intelligible, procède à l'inverse de la syllogistique aristotélicienne qui suppose le progrès de l'induction jusqu'au genre et ensuite une descente vers l'espèce et vers l'individu (Gds cour. pensée math., 1948, p. 529).
REM.
Syllogistiquement, adv.,log. De manière syllogistique. La religion, d'abord mystique et naïve, a fini par être elle-même syllogistiquement démontrée (Proudhon, Créat. ordre, 1843, p. 90).Il est reconnu qu'on peut, syllogistiquement au moins, conclure le vrai du faux (Hamelin, Élém. princ. représ.,1907, p. 17).
Prononc. et Orth.: [sil(l)ɔ ʒistik]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. Adj. a) 1576 [éd.] « relatif au syllogisme » Jugement syllogistique (La Ramée, Dial., II, 7 ds Gdf. Compl.); b) 1861 « qui procède par syllogisme » esprit... syllogistique (Goncourt, loc. cit.); 2. subst. fém. 1851 la syllogistique (Cournot, Fond. connaiss., p. 566). Empr. au lat. d'époque impérialesyllogisticus au sens 1, du gr. σ υ λ λ ο γ ι σ τ ι κ ο ́ ς « id. », dér. de σ υ λ λ ο γ ι ́ ζ ε σ θ α ι, v. syllogiser. Bbg. Quem. DDL t. 18.

Wiktionnaire

Adjectif

syllogistique \si(l).lɔ.ʒis.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Logique) Qui appartient au syllogisme.
    • La forme syllogistique.
    • Mon hypothèse, et même ma conviction, on l’aura compris, est que la rigueur mathématique et syllogistique de l’enchaînement logique en sait plus, malgré son apparente absurdité, et contient plus de vérité, adhère plus étroitement à ce qui s’est passé, que les aménagements de bon sens, de décence et de modération qu’on est naturellement tenté de lui apporter sans y penser. — (Renaud Camus, La Grande Déculturation, Paris, Fayard, 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SYLLOGISTIQUE. adj. des deux genres
. T. de Logique. Qui appartient au syllogisme. La forme syllogistique.

Littré (1872-1877)

SYLLOGISTIQUE (sil-lo-ji-sti-k') adj.
  • Qui appartient au syllogisme. La théorie syllogistique. La forme syllogistique, si chère aux scolastiques pour leurs vaines disputes, est bien moins nécessaire dans les véritables sciences que ces mêmes scolastiques ne le pensent ou ne le disent, D'Alembert, Mélanges, etc. t. v, § 5.

    Chaîne syllogistique, se dit quelquefois du sorite.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « syllogistique »

Emprunté au latin syllogisticus, lui même emprunté au grec ancien συλλογιστικός, sullogistikós.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. syllogisticus, de συλλογιστιϰὸς, de συλλογίζειν, syllogiser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « syllogistique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
syllogistique sillɔʒistik

Citations contenant le mot « syllogistique »

  • Curieusement, on se rappelle son passé de rebelle qui nous profite pourtant pour trôner sur les nuages. Pourtant, on accepte sans gêne de continuer de bénéficier des retombées politiques de ce passé jugé aujourd’hui peu glorieux. Le raisonnement syllogistique pourrait même ne pas limiter les rebelles aux seuls visages connus des Forces nouvelles. Alors qu’il n’est pas, dit-on, le seul officiel ivoirien à être trempé dans le coup d’Etat manqué du général Diendéré au Burkina Faso, on pousse le cynisme à en faire le porte-étendard nauséeux : le seul dont les échanges se retrouvent sur la place publique. L’aubaine pour le déconstruire politiquement se trouve là alors qu’est passé sous silence le fait que certaines autres personnes auraient fourni du matériel militaire et de l’argent aux putschistes burkinabé. Connectionivoirienne.net, Côte d’Ivoire: Soro Guillaume, une aubaine pour l’opposition ? (Première partie) - Connectionivoirienne.net
  • Curieusement, on se rappelle son passé de rebelle qui nous profite pourtant pour trôner sur les nuages. Pourtant, on accepte sans gêne de continuer de bénéficier des retombées politiques de ce passé jugé aujourd’hui peu glorieux. Le raisonnement syllogistique pourrait même ne pas limiter les rebelles aux seuls visages connus des Forces nouvelles. Alors qu’il n’est pas, dit-on, le seul officiel ivoirien à être trempé dans le coup d’Etat manqué du général Diendéré au Burkina Faso, on pousse le cynisme à en faire le porte-étendard nauséeux : le seul dont les échanges se retrouvent sur la place publique. L’aubaine pour le déconstruire politiquement se trouve là alors qu’est passé sous silence le fait que certaines autres personnes auraient fourni du matériel militaire et de l’argent aux putschistes burkinabé. Club de Mediapart, Côte d’Ivoire : Soro Guillaume, une aubaine pour l’opposition ?  Par P. Eblin Fobah | Le Club de Mediapart
  • Il est donc logique, d’une manière syllogistique, que l’inverse puisse également sembler vrai: si les gens tombent malades dans une ville, les planificateurs doivent être en quelque sorte en faute. Lorsque 193 000 personnes sont testées positives pour Covid-19 et près de 16 000 meurent à New York, la plus grande concentration urbaine la plus dense des États-Unis, peut-être le tissu étroitement tissé de la ville elle-même est à blâmer. Le gouverneur Andrew Cuomo et le maire Bill De Blasio l’ont dit sans détour: la densité de New York le rend particulièrement vulnérable à une pandémie de maladies respiratoires – toutes ces personnes se pressant dans les métros, les gratte-ciels, les studios, les cafés de Brooklyn et vraisemblablement l’hôte de Greenwich Village. cat jazz boîtes, exhalant asymptomatiquement le virus les uns sur les autres et provoquant une catastrophe qui pourrait se reproduire ville après ville sans une banlieue post-hâtive. «Il y a des raisons mécaniques que nous nous attendions à ce qu’il y ait plus de transmission dans les endroits où la densité de population était plus élevée», explique Linsey Marr, un chercheur de Virginia Tech qui étudie la transmission des virus aéroportés. « Je pense qu’il y a plus de possibilités de transmission. » JAPANFM, Comment un virus se propage-t-il dans les villes? C’est un problème d’échelle – JAPANFM
  • Concernant le grief d'activité d’assistance juridique, les juges du fond rappellent que cette activité se manifeste essentiellement par ce qu’il est convenu d’appeler une prestation intellectuelle syllogistique consistant à analyser la situation de fait personnelle au justiciable pour y appliquer ensuite la règle de droit abstraite correspondante.Or, en l’espèce, c’est l’internaute-justiciable qui fait seul ce travail en choisissant parmi les modèles proposés et classés celui qui convient à son cas. Le site Demander Justice effectue ainsi une prestation matérielle de mise à disposition d’une bibliothèque documentaire et non une assistance juridique. De même, l’envoi de la déclaration est également une prestation matérielle d’entreprise. , Demanderjustice.com : rejet des griefs du CNB et de l'Ordre des avocats - LE MONDE DU DROIT : le magazine des professions juridiques
  • Pour s’en convaincre, il suffit de penser à la signification que revêtent les lois de la logique. Si les lois de la logique avaient le même statut que les lois de la physique, alors elles seraient des lois inductives, et leur validité serait par principe sujette à révision. Or les lois de la logique (les lois de la syllogistique, les principes du calcul des probabilités, de l’arithmétique générale, etc., toutes les lois d’inférence) sont d’une exactitude absolue. Elles sont de vraies lois et non pas des règles simplement empiriques. Elles n’expriment pas de simples probabilités, mais sont valables a priori. , E.T. peut-il porter la contradiction ? - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées

Traductions du mot « syllogistique »

Langue Traduction
Anglais syllogistic
Espagnol silogístico
Italien sillogistica
Allemand syllogistik
Chinois 三段论的
Arabe القياس المنطقي
Portugais silogístico
Russe силлогистический
Japonais 三段論法
Basque silogismoaren
Corse silogistica
Source : Google Translate API
Partager