La langue française

Syllabique

Sommaire

  • Définitions du mot syllabique
  • Étymologie de « syllabique »
  • Phonétique de « syllabique »
  • Citations contenant le mot « syllabique »
  • Traductions du mot « syllabique »

Définitions du mot « syllabique »

Trésor de la Langue Française informatisé

SYLLABIQUE, adj.

A. − Relatif aux syllabes. Il y a dans certaines langues méridionales un charme syllabique (...) qui convient aux voix des femmes et des jeunes gens (Nerval, Voy. Orient, t. 2, 1851, p. 11).Le chinois, qui a des mots courts, une structure syllabique très simple et des timbres vocaliques peu variés, accorde, en compensation, un rôle différenciateur important aux tons (Perrot, Ling., 1953, p. 114).
Argument* syllabique.
Chant syllabique. ,,[On appelle] chant syllabique [celui] qui n'offre habituellement qu'une note par syllabe; contrepoint syllabique, [l']accompagnement vocal note contre note d'un chant syllabique`` (Brenet Mus. 1926, p. 426).
Superposition syllabique. Synon. de haplologie (s.v. haplo-).
VERSIF. Vers syllabique. Vers dans lequel la mesure est déterminée par le nombre de syllabes sans prise en considération de leurs caractéristiques. Dire qu'un vers est syllabique c'est faire entendre qu'il a un nombre de syllabes fixe, avec au besoin un point de repère quelque part (la césure de l'hémistiche) et rien de plus (Grammont, Vers fr., 1937, p. 473).
B. − Qui représente une syllabe. Jamais elle ne deviendra la note d'un son d'une langue parlée, qui soit toujours le même à quelque mot qu'il appartienne. Or c'est là ce qu'est un caractère syllabique ou alphabétique. Jamais donc l'hiéroglyphe ne subira cette métamorphose (Destutt de Tr., Idéol. 2, 1803, p. 306).
Écriture syllabique. Écriture où chaque caractère correspond à une syllabe. Les écritures phonétiques sont tantôt syllabiques, tantôt alphabétiques, c'est-à-dire basées sur les éléments irréductibles de la parole (Sauss.1916, p. 47).
Prononc. et Orth.: [sil(l)abik]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1529 « relatif aux syllabes; qui se compose de syllabes » ce syllabique adiection antique (Geoffroy Tory, Champfleury, fo37 rods Romania t. 65, p. 180); d'où 1. 1680 augment syllabique (Rich.); 2. 1812 chant syllabique (Mozin-Biber); 3. 1842 écriture syllabique (Ac. Compl.); 4. 1872 vers syllabique (Littré). Empr. au b. lat.syllabicus terme de gramm. du gr. σ υ λ λ α β ι κ ο ́ ς « qui concerne les syllabes », dér. de σ υ λ λ α β η ́, v. syllabe. Fréq. abs. littér.: 42. Bbg. Spa (J. J.). À propos du trait phonol. syllabique. Linguistics. La Haye. 1973, no103, pp. 95-100.

Wiktionnaire

Nom commun

syllabique \si.la.bik\ masculin

  1. (Canada) (Linguistique) Ensemble de symboles utilisés pour représenter les sons d’une langue. Les symboles représentent des syllabes, à la différence d’un alphabet où les symboles représentent des sons ou des phonèmes.
    • Il écrit en syllabique.

Adjectif

syllabique \si.la.bik\

  1. Qui a rapport aux syllabes.
    • Valeur syllabique.
    • Augment syllabique.
  2. (Linguistique) Qui représente des syllabes.
    • L’écriture syllabique.
  3. Qualifie une langue où les syllabes rythment la phrase.
    • La poésie du Divan et la poésie populaire, issues de classes sociales différentes, ont su parfois puiser aux mêmes sources d’inspiration : mais ce qui forme entre elles cloison étanche, c'est la forme de la langue : la poésie du Divan emploie le vers métrique, la poésie populaire le vers syllabique. — (Nimet Arzık, Anthologie des poètes turcs contemporains, Gallimard (NRF), 1953, page 10)
    • Une langue syllabique.
  4. Qualifie une méthode d’apprentissage de la lecture, fondée sur l’association des lettres aux syllabes qu'elles forment (par opposition à la méthode dite "globale").
    • J’appris à lire aux tout petits selon la vieille méthode syllabique que je m’employais à améliorer. Pour chaque élève, j’avais constitué un jeu de lettres écrites en grand sur des cartons. Les enfants devaient reconstituer des sons, puis des mots que je leur indiquais et parfois ceux de leur choix. — (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 256.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SYLLABIQUE. adj. des deux genres
. Qui a rapport aux syllabes. Valeur syllabique. Augment syllabique.

Littré (1872-1877)

SYLLABIQUE (sil-la-bi-k') adj.
  • 1Qui a rapport aux syllabes. Dans une syllabe composée de plusieurs consonnes qui semblent se presser autour d'une voyelle, sphinx, grecs, Cécrops, la réunion précipitée de toutes ces articulations en un temps syllabique rend l'action de l'organe pénible et confuse, Marmontel, Œuvr. t. VIII, p. 33.

    Valeur syllabique, proportion de la durée d'une syllabe à celle d'une autre syllabe. Donner au discours cette sorte de modulation qui résulte non seulement de la valeur syllabique, mais encore de la qualité et de l'arrangement des mots, D'Olivet, Pros. franç. v, 2.

    Écriture syllabique, celle dans laquelle chaque syllabe est représentée par un seul caractère.

    Diphthongue syllabique, celle qui fait entendre en une seule syllabe les deux voix consécutives qui forment la diphthongue.

    Vers syllabiques, vers du genre des vers français, où le nombre des syllabes détermine seul la longueur des vers, par opposition à vers métriques grecs ou latins, où les syllabes avaient une valeur d'un temps ou de deux temps.

    Dans la grammaire grecque, augment syllabique, augment qu fait compter une syllabe de plus.

  • 2 Terme de musique. Chant syllabique, chant dans lequel chaque note répond à une syllabe.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SYLLABIQUE, adj. (Gramm.) qui concerne les syllabes, qui appartient aux syllabes, qui leur est propre. L’unité syllabique, c’est ce qui fait qu’une syllabe est une, ce qui dépend sur-tout de l’unité du coup de voix. Voyez Syllabe. Le tems ou la valeur syllabique, c’est la proportion de la durée d’une syllabe relativement à celle des autres syllabes d’un même discours. Voyez Quantité. L’harmonie, le nombre ou le rythme n’est pas le résultat de la simple combinaison des tems syllabiques des mots ; c’est la proportion de cette combinaison avec la pensée même dont la phrase est l’image.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « syllabique »

Mot dérivé de syllabe avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. syllabicus, de συλλαϐιϰὸς, qui vient de συλλαϐὴ, syllabe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « syllabique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
syllabique silabik

Citations contenant le mot « syllabique »

  • "Le "Sénevé école et collège" de Castres est l’antidote contre les conséquences négatives du (dé)confinement pour les élèves" affirme l’école privée catholique qui vient de fêter ses 5 ans. Pendant les 55 jours du confinement élèves et enseignants ont travaillé étroitement ensemble tous les jours notamment par la vidéo. Pour la prochaine rentrée scolaire, les enfants du primaire et du collège continueront à acquérir des bases solides pour leur avenir : compter avec la méthode de Singapour, lire et écrire avec la méthode syllabique sans oublier pour les maternelles, la pédagogie d’inspiration Montessori. ladepeche.fr, Castres. Le Sénevé fête ses 5 ans ! - ladepeche.fr
  • FOCUS - Le ministre de l'Éducation nationale souhaite que l'enseignement de la lecture s'appuie «sur une pédagogie explicite, de type syllabique, et non pas sur la méthode globale». Une affirmation qui renvoie à un débat historique entre deux grandes approches pédagogiques. Le Figaro.fr, Méthode syllabique contre globale, de quoi parle-t-on ?
  • Petite école créée par des parents sans aucune aide de l'Etat. Enseignement classique à la lumière de la Foi catholique. Méthodes de base traditionnelles (syllabique, chronologie, etc.).... , Bar rôti aux échalotes - Cuisine, déco, jardin - Culture - Loisirs - famillechretienne.fr
  • Parallèlement, le Breton se consacre à ses recherches pédagogiques. Confronté au manque de manuels scolaires utilisables dans sa classe surchargée d’élèves d’âges et de niveaux très différents, il imagine une méthode d’apprentissage révolutionnaire basée sur un ouvrage : « La Journée des Tout Petits ». « C’est une méthode de lecture et d’orthographe, d’écriture et de dessin, ainsi qu’une méthode de calcul, et un recueil d’exercices d’élocution et de langage. […] La Méthode Boscher est une méthode syllabique, complète », explique son auteur dans la préface de la première édition, publiée en juillet 1906 par l’imprimeur Guyon à Saint-Brieuc. Cette méthode, géniale dans sa simplicité, place l’élève devant des lettres puis des syllabes qu’il doit apprendre à reconnaître et reproduire. Le livre fournit également aux instituteurs un matériau de base sur lequel ils peuvent construire leurs leçons. Le Telegramme, Méthode syllabique. On doit l’invention à un Costarmoricain - Histoire - Le Télégramme
  • Mais cela ne nous renseigne pas sur la plus ou moins grande efficacité supposée des langues à transmettre de l'information. Pour cela, les signataires de l'étude ont mesuré un autre paramètre, un peu plus difficile à saisir : la densité syllabique d'information. Principal auteur de l'étude, le linguiste François Pellegrino nous explique ce qu'il entend par ces termes : « Si une syllabe peut être facilement déduite de celles qui la précèdent, c'est qu'elle apporte peu d'information, au sens de Shannon ; si, au contraire, elle est difficilement prédictible, elle en apporte beaucoup. » Prenons un exemple tiré du français courant pour rendre cette définition plus concrète. Si vous lisez le mot « parce », il y a fort à parier que la syllabe suivante sera « que » : le simple fait de pouvoir la prédire avec une quasi-certitude signifie que sa densité d'information est quasi nulle. Les Echos, Les fascinants secrets des langues | Les Echos

Traductions du mot « syllabique »

Langue Traduction
Anglais syllabic
Espagnol silábico
Italien sillabica
Allemand silbe
Chinois 音节
Arabe مقطعي
Portugais silábico
Russe слоговой
Japonais 音節
Basque silabikoa
Corse silabica
Source : Google Translate API
Partager