La langue française

Sus-orbitaire

Sommaire

  • Définitions du mot sus-orbitaire
  • Phonétique de « sus-orbitaire »
  • Citations contenant le mot « sus-orbitaire »
  • Images d'illustration du mot « sus-orbitaire »
  • Traductions du mot « sus-orbitaire »

Définitions du mot sus-orbitaire

Littré (1872-1877)

SUS-ORBITAIRE (su-zor-bi-tê-r') adj.
  • Terme d'anatomie. Qui est situé au-dessus de l'orbite.

    Trou sus-orbitaire, nom donné à un trou, ou à une échancrure complétée par un ligament que présente l'arcade orbitaire à son tiers interne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sus-orbitaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sus-orbitaire sysɔrbitɛr

Citations contenant le mot « sus-orbitaire »

  • Il avait un petit front, mais large ainsi qu’un bourrelet sus-orbitaire proéminent. Quézako ? Le bourrelet sus-orbitaire est un épaississement de l'os au-dessus des yeux : le fameux os horizontal qui caractérise l’homme préhistorique. L’explication courante veut que ces attributs donnaient au visage une rigidité supplémentaire, utile pour mâcher des viandes dures. Doctissimo, Les sourcils : on connaît enfin leur utilité
  • Homo sapiens est doté d'une structure crânienne bien particulière avec une forme de crâne très arrondie, un front haut et des bourrelets sus-orbitaires discrets. "Or certains des fossiles africains retrouvés possèdent ses caractéristiques tandis que d'autres, datant de la même époque, ne présentent pas ces traits. Toute la question est de savoir quels crânes attribuer à l'homme moderne" explique le paléontologue. Disposer de nouveaux fossiles permettrait de mieux comprendre les rapports entre tous ces témoins de l'évolution humaine. Sciences et Avenir, Voici le crâne de l'ancêtre commun des hommes modernes - Sciences et Avenir
  • Si vous rencontriez un homme de Néandertal dans le métro, ce qui vous frapperait certainement le plus, c'est sa face : Une face très longue, projetée vers l'avant, avec un appendice nasal très spectaculaire, un bourrelet sus-orbitaire très marqué au dessus des yeux et un front fuyant France Inter, La drôle de tête de Néandertal
  • En feuilletant un magazine de mode avant de regarder le portrait-robot de Neandertal, on se dit que notre lointain cousin ne correspondrait sans doute pas aux canons de beauté modernes. Côté corps, Néandertal ne dépassait pas 1,65 mètre. « Il était petit et trapu, mais doté d’une musculature puissante », décrit Pascal Depaepe, préhistorien et co-commissaire de l’exposition. Côté frimousse, « au niveau des sourcils, il avait un bourrelet sus-orbitaire très prononcé, avait le front aplati et fuyant, et n’avait pas de menton », poursuit-il. Le tout sur « une tête en forme de ballon de rugby avec crâne très allongé vers l’arrière ». Pour se faire une idée, le spectateur pourra observer la star de l’exposition, le crâne de Neander, découvert en Allemagne au milieu du XIXe siècle, exceptionnellement prêté par le musée de Bonn. « Le prêt de cette pièce extraordinaire a été obtenu de haute lutte », insiste Pascal Depaepe, ému à la vue de ce rare vestige. , Expo au Musée de l'Homme: Qu'avons-nous en commun avec l'Homme de Néandertal?
  • A l’aide de cette reconstruction, les chercheurs ont notamment pu démontrer que la taille de notre bourrelet osseux sus-orbitaire n’est pas directement liée à la pression exercée sur la mâchoire pendant la mastication ou à la place laissée au cerveau. Ces deux explications avaient été avancées par le passé pour justifier la disparition du bourrelet sus-orbitaire. Les nouvelles observations laissent donc la place à d’autres hypothèses, comme les interactions sociales. La diminution osseuse de notre région frontale va de pair avec une augmentation de la mobilité de nos sourcils. C’est ainsi tout le haut de notre visage qui est plus expressif. Le Monde.fr, L’évolution a fait bouger nos sourcils
  • Très vite, des auditeurs s'emportent alors sur Twitter et dénoncent un moment de "révisionnisme." Car Malik Oussekine, étudiant de 22 ans protestant en 1986 contre le projet de loi de réforme universitaire Devaquet, est en réalité "factuellement" mort sous les coups de la police. "J'ai pu constater un hématome péri-auriculaire gauche, un hématome sus-orbitaire, une abrasion du nez avec probable fracture de la cloison nasale et une abrasion de la joue droite, indique quelques jours après la mort du jeune homme, en 1986, le docteur Jérôme Fortin, de l'Institut médico-légal, au Monde. Il s'agissait donc apparemment de plaies vitales consécutives soit à des lésions de violence, soit à des lésions qui se seraient produites en tombant".   LExpress.fr, Sur RTL, la mort de Malik Oussekine réécrite, une centaine de saisines au CSA - L'Express
  • Homme anatomiquement moderne avec sa face réduite, un menton saillant, l’absence de bourrelet sus-orbitaire et un crâne au volume important, Homo sapiens est arrivé en Europe il y a entre 200 000 et 50 000 ans, venant d’Afrique via le Proche-Orient. Contrairement à ce que l’on a longtemps pensé, il a fréquenté Neandertal (qui disparut en -30 000) et ils se sont même mis en ménage, si bien qu’aujourd’hui notre génome contient 1 à 3 % de gènes néandertaliens. La Croix, Qui sont ces migrants qui ont peuplé la France ?

Images d'illustration du mot « sus-orbitaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sus-orbitaire »

Langue Traduction
Anglais supraorbital
Espagnol supraorbital
Italien supraorbital
Allemand supraorbital
Chinois 眶上
Arabe فوق الحجاج
Portugais supraorbital
Russe надглазничный
Japonais 眼窩上
Basque supraorbital
Corse supraorbital
Source : Google Translate API
Partager