La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « surinvestissement »

Surinvestissement

Définitions de « surinvestissement »

Trésor de la Langue Française informatisé

surinvestissement , subst. masc.1. Écon. Investissement excessif, au delà des besoins réels. Peu d'économistes avertis accepteraient aujourd'hui de condamner par principe les coordinations propres à diminuer les risques des surinvestissements partiels (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 407).2. Psychol., psychanal. ,,Apport d'un investissement supplémentaire à une représentation, une perception, etc., déjà investies`` (Lapl.-Pont. 1967).

Wiktionnaire

Nom commun - français

surinvestissement \sy.ʁɛ̃.vɛs.tis.mɑ̃\ masculin

  1. Investissement excédentaire par rapport au marché de l'entreprise ou à la valeur du bien dans lequel on investit.
    • À l’échelle d’un pays, un surinvestissement conduit généralement à une crise économique.
    • Des dépenses d’amélioration d’un bien immobilier constituent un surinvestissement si, ajoutées à la valeur d’acquisition, elles sont supérieures à la valeur de marché de ce bien.
    • On retrouve dans la Chine de 2012 toutes les caractéristiques sous-jacentes de l’impérialisme à la Hobson-Hilferding. Le taux d’investissement y est très élevé (34 %). Il est possible de parler de surinvestissement (guodu touzi) par rapport à la demande présente, tant interne qu’externe, au moins depuis 2000. — (Pierre Dockès, Mondialisation et « impérialisme à l’envers », in La mondialisation, stade suprême du capitalisme ?, Presses universitaires de Paris Ouest, 2013)
  2. (Psychologie) Fait d'accorder une importance excessive, de donner un rôle trop important.
    • Le surinvestissement scolaire : un fait de société — (Philippe Scialom, À quoi sert un test de QI ? guide-psycho.com [1])
  3. Fait de s'investir de façon anormalement élevée dans une activité, un projet.
    • Le surinvestissement professionnel qu’elles [= les internes femmes] mettent en œuvre est évalué par les enquêtées d’une part par un surcroît de présence et de mobilisation (ce dès les stages d’externat en chirurgie) et d’autre part, par une endurance physique marquée. — (Emmanuelle Zolesio, De la nécessité pour les femmes chirurgiens de « faire leurs preuves » - Surinvestissement professionnel et grossesse, Questions vives Vol. 8 n° 15, 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « surinvestissement »

(Siècle à préciser) De investissement avec le préfixe sur-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « surinvestissement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
surinvestissement syrɛ̃vɛstisœmɑ̃

Citations contenant le mot « surinvestissement »

  • L'Education nationale est en concurrence avec le secteur privé. Celle-ci existe aussi dans le secteur hospitalier et dans de nombreux services aux collectivités. Un fonctionnaire n'est pas lié à son employeur par un contrat de travail. Il appartient à une catégorie (A, B, C). Une différence de cadre juridique qui oppose le management privé au public. Plus de moyens, en effectif par exemple, n'entraîne pas plus de services ! Mauvaise gestion et incohérence expliquent pourquoi la dette publique est si lourde. L'entreprise privée, elle, a toujours la sanction du marché et le risque de l'inspection du travail alors que la fonction publique se contrôle elle-même. Dans de nombreuses organisations professionnelles, le système survit ainsi grâce au surinvestissement de quelques-uns qui atténuent les dysfonctionnements, du moins tant que ça marche ! Et le cercle vicieux s'installe. Les Echos Executives, Les 3 idées à retenir du livre « Le management, pour quoi faire ? », Idées - Les Echos Executives
  • L’enjeu est tel que 81 % d’entre eux seraient prêts à fuir un tel environnement de travail. Le constat est simple : le surinvestissement, vestige d’un management passéiste, ne les intéresse plus. Ni les femmes ni les hommes dirigeants ne souhaitent d’une vie sacrificielle au travail. Ils plébiscitent au contraire leur propre épanouissement, celui de leurs collaborateurs, et - par effet de ricochet - la productivité de leur entreprise. Les Echos, Opinion | Le surinvestissement des dirigeants, un concept dépassé | Les Echos

Traductions du mot « surinvestissement »

Langue Traduction
Anglais overinvestment
Espagnol sobreinversión
Italien sovrainvestimento
Allemand überinvestition
Chinois 过度投资
Arabe الإفراط في الاستثمار
Portugais superinvestimento
Russe перенакопление
Japonais 過剰投資
Basque overinvestment
Corse soprainvestimentu
Source : Google Translate API

Surinvestissement

Retour au sommaire ➦

Partager