La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « surfusion »

Surfusion

Variantes Singulier Pluriel
Féminin surfusion surfusions

Définitions de « surfusion »

Trésor de la Langue Française informatisé

SURFUSION, subst. fém.

PHYS., CHIM. État d'équilibre métastable de l'eau ou d'une autre substance qui reste liquide à une température inférieure à la température de congélation ou à son point de solidification. Gouttes en surfusion. D'après Kohler, les gouttelettes d'eau qui se trouvent à l'état de surfusion dans les nuages se transforment difficilement en glace (Maurain, Météor., 1950, p. 128).Le phénomène de surfusion maintien d'un corps à l'état liquide en dessous du point de solidificationa été observé par de nombreux expérimentateurs (...) dans le cas du phosphore que l'on peut conserver liquide jusqu'à 25o, alors que son point normal de solidification est de 44o(Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 269).
Prononc.: [syʀfyzjɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1856 (J. Fournet ds Ann. chim. et phys., 3esérie, t. 46, p. 203). Dér. de fusion*; préf. sur-*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

surfusion \syʁ.fy.zjɔ̃\ féminin

  1. (Physique) État métastable d’une matière qui demeure en phase liquide alors que sa température est plus basse que son point de solidification.
    • Tout se passe comme si l’eau qui est à la base de toute la vie végétale, animale, et on peut ajouter minérale de la Terre, se trouvait en état de surfusion et retrouvait brusquement son équilibre au contact de l’eau drue. — (René Barjavel, Le diable l’emporte, 1948, p. 310.)
    • Dans un lac en surfusion, il suffit d’une turbulence hasardeuse à un endroit pour que quelques molécules se cristallisent. S’il y en a suffisamment ça forme un germe stable qui se propage ensuite très rapidement dans tout le lac. — (Anthony Teston, « Le souffle et le cristal » dans Ruptures, Wat production, 2018, page 26.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SURFUSION (sur-fu-zion) s. f.
  • Terme de physique. Phénomène présenté par un corps qui, retenant une quantité anomale de chaleur, est ainsi maintenu dans un état d'équilibre moléculaire plus ou moins instable.

    Phénomène que présente un solide qui reste liquide au-dessous de son point de congélation ordinaire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « surfusion »

(Siècle à préciser) De fusion avec le préfixe sur-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « surfusion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
surfusion syrfyzjɔ̃

Citations contenant le mot « surfusion »

  • L'énigme de la surfusion en passe d'être résolue ? Futura, Record : de l’eau liquide à -42,55 °C
  • L’auteur raconte pourquoi la gelée blanche, dont les cristaux de glace aux innombrables motifs s’élaborent lentement, ne peut être confondue avec le givre, instantanément formé à partir de gouttelettes en surfusion ; comment en montagne le manteau neigeux, qui porte bien son nom, pro­tège du froid les marmottes dans leurs terriers et les végétaux de la soif ; comment la majeure partie de l’eau absorbée par un arbre sert à faire monter la sève jusqu’à sa cime et circuler les éléments nutritifs dont il a besoin ; que si pour nous, l’eau est un fluide quasi parfait, elle appa­raît solide à plus de mille espèces d’insectes qui se déplacent sur sa surface à vive allure. Jean-Marie Vigoureux explique les phénomènes de vaporisation, de conductivité électrique, d’osmose et de dissolution. Il narre l’aven­ture de l’eau depuis la molécule formée dans le système solaire voilà des milliards d’années jusqu’aux vastes réserves d’eau patiemment accumulées sous la terre au cours des millénaires, de l’infime goutte de pluie à l’im­mensité de l’océan, de la pureté d’un ruisseau à la pol­lution des rivières, de l’élément naturel à l’enjeu géopolitique. Avec une préoccupation sous-jacente : pro­téger notre planète bleue. « Car ses propriétés excep­tionnelles inter­viennent dans les graves problèmes qui touchent notre planète et en par­ticulier dans deux d’entre eux : celui de sa qualité et celui de sa pénurie. Ces problèmes, qui se poseront même dans nos pays riches, sont des questions majeures pour l’avenir. Pour les résoudre il est grand temps de repenser nos choix de vie et nos décisions économiques. » Journal en direct - Le journal de la recherche et du transfert de l'Arc Jurassien, Le fil de l'eau - Journal en direct
  • Ce phénomène s'appelle la surfusion. Un enfant dirait que l'eau liquide se solidifie à une température de 0°C mais en réalité l'eau peut passer sous une température de 0°C tout en restant liquide si la solidification n'est pas initiée par un choc ou une impureté.  , De l'état liquide à l'état solide grâce à un choc - Radio Mélodie
  • En l'absence de charge électrique à la surface de ces matériaux, le point de surfusion est de -12,5°C. Mais à la grande surprise des chercheurs, si ces surfaces sont électriquement chargées, les températures de formation de la glace diffèrent selon la polarité. Le point de surfusion tombe à -18°C avec des charges négatives et grimpe à -7°C avec des charges positives. Futura, L'énigmatique influence électrique sur la surfusion de l'eau
  • Le phénomène physique, qui se joue dans cette expérience sur l’eau, se nomme la surfusion. Il s’agit de l’état d’une matière, qui reste sous sa forme liquide alors qu’elle a atteint une température qui devrait généralement la transformer en solide. Une petite perturbation comme un choc, ou le contact d’un glaçon, suffit à faire basculer cet état, et c’est pour cette raison que l’eau se change en glace instantanément. L’énergie générée forme des cristaux, et permet au liquide d’avoir un point d’ancrage pour sa métamorphose. TechGuru, La surfusion, ou comment geler de l'eau instantanément - TechGuru
  • L’eau peut rester en surfusion, en phase liquide sous sa température habituelle de solidification jusqu’à -48°c expliquent des chercheurs de l’université de l’Utah dans la revue Nature. Sciences et Avenir, L'eau peut être liquide jusqu'à -48°c ! - Sciences et Avenir
  • La surfusion, un espoir pour faciliter les greffes d'organes Futura, De l’eau qui ne gèle pas même à -263 °C !

Traductions du mot « surfusion »

Langue Traduction
Anglais supercooling
Espagnol sobreenfriamiento
Italien sottoraffreddamento
Allemand unterkühlung
Chinois 过冷
Arabe التبريد الفائق
Portugais super-resfriamento
Russe переохлаждение
Japonais 過冷却
Basque supercooling
Corse supercooling
Source : Google Translate API

Surfusion

Retour au sommaire ➦

Partager