La langue française

Surf

Définitions du mot « surf »

Trésor de la Langue Française informatisé

SURF, subst. masc.

I. − SPORTS. Sport nautique d'origine polynésienne qui consiste à se laisser ramener au rivage sur la crête d'une lame qui vient y déferler, debout sur une planche conçue à cet effet; p. méton., la planche elle-même. Ce sport merveilleux et périlleux reste la spécialité de ceux qui vivent au bord des plages où déferlent de grosses vagues, comme à Hawaii où elles atteignent 9 ou 10 mètres, hauteur limite pour la pratique du surf (Gd Quid ill., 1982, p. 63).
P. anal., DANSE. Danse d'origine américaine, de rythme voisin du rock, et dont les mouvements rappellent ceux effectués dans l'exercice nautique du même nom; musique sur laquelle elle se danse. Le « surf »prononcez « seurf » si vous voulez avoir l'air dans le vent se danse depuis quelques jours au Club de l'Étoile (Paris-Presse l'intransigeant, 13 oct. 1963ds Blochw.-Runk. 1971, p. 290).
II. − Abrév. de surf-casting*.
REM. 1.
Surfer, subst. masc.,surfeur, -euse, subst.,sports. Personne qui pratique le surf. Laura, petite surfeuse prodige (...) a gagné 17.500 F en un an dans les concours de surf (Paris-Match, 22 janv. 1975ds Gilb. 1980).Les surfers vont attendre la vague au large, l'agrippent par la crinière, se hissent dessus, à genoux, debout (E. de Brissac, Ballade amér., 1976, p. 107).
2.
Surfing, subst. masc.,sports. Synon. de surf (supra I).Faire du surfing. De la Reine Victoria au surfing que de chemin parcouru. Et pourtant Biarritz offre toujours la même ambiance élégante et raffinée (L'Express, 9 août 1976, p. 44, col. 1).
Prononc.: [sœ ʀf]. Étymol. et Hist. A. 1. 1926 surf-riding « activité nautique se pratiquant sur une planche dans la vague de ressac déferlant sur le rivage » (Le Miroir des sports, 16 juin, 381 ds Höfler Anglic.); 1928 surf-board (Vogue, sept., 5a, ibid.); 1963 surf (Paris-Match, 17 août, 62a, ibid;); 2. 1939 surf-board « planche avec laquelle on pratique cette activité » (Ph. Hériat, Les Enfants gâtés, 104-105, ibid.); 1970 surf-board ou plus cour. surf (Rob. Suppl. 1970). B. 1963 « danse rythmée caractérisée par des mouvements comparables à ceux que l'on fait en équilibre sur la planche de surf » (Paris-presse l'intransigeant, loc. cit.). C. Voir surf-casting. Empr. à l'angl.surf « lame qui se brise sur le rivage, ressac » dans les comp. tels que surf-board « planche (board) à ressac » (ca 1826 ds NED) ou surf-riding « monte, chevauchée, course (riding) de ressac » (1882 ds NED Suppl.2); surf est att. comme abrév. de surf-riding dans des loc. caractérisant des activités en rapport avec ce sport (v. NED Suppl.2). L'orig. de l'angl. surf est inconnue, la forme suff qui le précède (1599 ds NED) étant également inexpliquée.
DÉR.
Surfer, verbe intrans.,sports. Pratiquer le surf; faire du surf. Dès qu'un surfer s'arrête de surfer, c'est pour aller dormir (L'Express, 31 juill. 1967, p. 37 ds Gilb. 1980).P. métaph. Il serait bien difficile pour Carter de « surfer » de vague en vague sans perdre l'équilibre au moins de temps en temps (L'Express, 5 déc. 1977, p. 146, col. 3). [sœ ʀfe], (il) surfe [sœ ʀf]. 1reattest. 1964 (Neige et glace, 5 juin, 25 ds Höfler Anglic.); de surf, dés. -er. Cf. aussi l'angl. to surf (1917, subst. verbal surfing ds NED Suppl.2).
BBG.Becker 1970, p. 42, 268, 338. − Blochw.-Runk. 1971, p. 290. − Quem. DDL t. 13.

Wiktionnaire

Nom commun 1

surf \sœʁf\ masculin

  1. (Snowboard) (Surf) (Sport) Sport consistant à glisser sur la mer ou la neige avec une planche.
  2. (Snowboard) (Surf) Planche permettant la pratique de ce sport.

Nom commun 2

surf \sœʁf\ féminin singulier

  1. (Musique) Genre de musique populaire associé à la culture du surf.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SURF (surf) s. m.
  • Ver marin dont se nourrissent les harengs.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « surf »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
surf sœrf

Citations contenant le mot « surf »

  • Finalement, la démocratie est un système très surfait. Après le permis de pêche et le permis de chasse, il faudrait instituer le permis de vote. De Guy Bedos / Revue de presse -1997
  • Interactif : Tout ce qui vous empêche de communiquer avec vos proches, parce que vous passez des heures sur un PC à surfer sur internet ou à jouer en réseau. De Luc Fayard / Dictionnaire impertinent des branchés
  • — ISA (@ISAsurfing) July 31, 2020 24matins.fr, Surf : Les championnats du monde 2020 reportés à mai 2021
  • Le cinéma c’est comme le surf : parfois la vague vous emmène jusqu’à la plage et parfois, au contraire, elle vous bouscule, vous fait tomber et vous laisse avec votre maillot de bain plein de sable. Mais l’essentiel est de continuer à aimer le surf ! De Russell Crowe / Evene.fr - Janvier 2007
  • Si le Japon est la patrie des arts martiaux, l'Australie celle du surf, et la Sierra Leone celle des diamants, Casal di Principe est la capitale du pouvoir économique de la camorra. De Roberto Saviano / Gomorra, 2007
  • Effacer le temps et surfer sur le présent. De Charlélie Couture
  • Contrairement à ce qu'on pense, la pub ne prend pas de risque. Elle récupère les courants et surfe dessus. De Christian Blachas
  • Cinq étudiants atteints d’un handicap visuel sont venus faire leur stage de surf. Ils racontent les sensations dans l’eau et sur la planche  SudOuest.fr, Vidéo. Lacanau : du surf avec des non-voyants
  • En 1957 sur la côte basque, il était l'un des tout premiers en France à glisser sur cette planche venue d'ailleurs... Aujourd'hui à 83 ans, Joël de Rosnay surfe toujours. Et il n'a pas l'intention de s'arrêter. Franceinfo, VIDEO. Joël de Rosnay et le surf… une grande histoire d'amour depuis 1957
  • Gourmands en eau, énergie et terres, les projets de surf park — grands bassins pouvant accueillir des vagues artificielles — se multiplient en France, au grand dam de collectifs et citoyens écologistes. Grâce à leur lutte, plusieurs projets sont abandonnés. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Les luttes se multiplient contre les surf parks, « absurdité environnementale »
  • Sevrée de compétitions depuis la mi-mars et le début du confinement, la crème des surfeurs français va enfin remettre un lycra. La fédération française de surf organise sur une journée sa « Coupe de la Fédération », dont le call est programmé ce mardi à 7h - sur un spot dont le nom ne doit pas être dévoilé, ni avant ni pendant. Les autorités locales ont délivré les autorisations mais la Fédé et les médias se trouvent contraints en contrepartie de jouer le jeu et donc de ne pas divulguer le spot, afin d'éviter un trop grand nombre de spectateurs sur la plage en question. Tout juste peut-on écrire qu'il s'agit d'un spot en Nouvelle-Aquitaine... Les prévisions annoncent des conditions « solides », avec des vagues pouvant atteindre deux mètres. L'Équipe, Surf : la Coupe de la Fédération sera lancée ce mardi - Surf - Coupe de la Fédération - L'Équipe
  • Derek Ho fait partie des légendes du surf hawaiien, et il a joui d'une reconnaissance mondiale notamment après avoir conquis le titre mondial en 1993 lors de la dernière épreuve de la saison, le Pipe Masters, chez lui sur le North Shore d'Oahu. En 1993, « Uncle D » a même fait coup double en décrochant la couronne mondiale mais aussi donc le Pipe Masters, l'épreuve reine qu'il avait déjà remportée en 1986. L'Équipe, Surf : l'ancien champion du monde Derek Ho est mort - Surf - Disparition - L'Équipe

Images d'illustration du mot « surf »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « surf »

Langue Traduction
Anglais surf
Espagnol navegar
Italien surf
Allemand surfen
Chinois 冲浪
Arabe تصفح
Portugais surfar
Russe прибой
Japonais サーフィン
Basque surf
Corse surf
Source : Google Translate API

Synonymes de « surf »

Source : synonymes de surf sur lebonsynonyme.fr

Surf

Retour au sommaire ➦

Partager