La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « supra-segmental »

Supra-segmental

Définitions de « supra-segmental »

Trésor de la Langue Française informatisé

SUPRASEGMENTAL, SUPRA-SEGMENTAL, -ALE, -AUX, adj.

LING., PHONOL. [En parlant d'un signifiant] ,,Qui n'occupe pas une place particulière et n'est pas analysable en unités articulées; p. ex. l'intonation interrogative dans: il pleut?`` (Media 1971). L'accent, l'intonation, la durée sont des traits suprasegmentaux (Ling.1972).V. segmental dér. s.v. segment ex. de Mounin 1974.
Prononc.: [sypʀasεgmɑ ̃tal]. Étymol. et Hist. 1969 (J. Dubois ds Langages no13, p. 105). Formé de l'élém. supra-* et de segmental*.

Phonétique du mot « supra-segmental »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
supra-segmental syprasɛgmɑ̃tal

Citations contenant le mot « supra-segmental »

  • 17Parmi les marques du discours, on pourrait ajouter l’intonation, un élément supra-segmental, à laquelle Benveniste n’accorde pas d’attention. Ce souci constant de traquer les traces de l’activité du sujet parlant apparaît dans des titres qui ont une valeur programmatique : « L’homme dans la langue » (intitulé de la section V des PLG), « De la subjectivité dans le langage » (1958), etc. La notion de discours est définie notamment par son opposition au récit, dans l’article de 1959 (« Les relations de temps dans le verbe français »). Benveniste distingue deux modes fondamentaux de l’énonciation : le récit, où les événements rapportés se déploient comme d’eux-mêmes, et le discours, « énonciation supposant un locuteur et un auditeur, et chez le premier l’intention d’influencer l’autre en quelque manière » (PLG I, p. 242). Alors que le récit est caractérisé par l’emploi des pronoms de la troisième personne, que Benveniste redéfinit comme « non-personne », et de l’imparfait ou du passé défini (aoriste dans certaines langues) comme temps verbal, le discours privilégie les pronoms personnels JE et TU, ainsi que les formes verbales du présent et du parfait (passé composé en français). Cette opposition ne fait que refléter, à l’intérieur du système de l’énonciation, la dualité essentielle entre la langue, définie comme un système de signes, et le discours, défini comme l’exercice du langage par un sujet parlant. Or, la conversion du langage en discours est liée à l’instance concrète du locuteur, le moment où il parle, le lieu où il se trouve, la situation dans laquelle il agit. Ce moment et ce lieu définissent une origine, le centre d’un système de coordonnées, à partir desquelles le discours prend son sens. Dans l’instance du discours, cette origine est marquée par l’emploi du pronom JE (et, corrélativement, du TU par rapport auquel il se pose, et qui peut devenir JE à son tour). C’est à partir de la subjectivité du locuteur que son discours organise le monde qui l’entoure ; et, inversement, c’est dans l’exercice du discours que l’homme se constitue comme sujet. On peut formuler cette caractéristique des pronoms personnels et plus généralement des termes à valeur déictique en posant qu’ils n’ont pas de référence virtuelle, mais seulement une référence actuelle ; de plus, leur identité dans le dialogue est réversible. Benveniste va plus loin dans son analyse : , Benveniste et l’invention du discours (LhT Fabula)

Traductions du mot « supra-segmental »

Langue Traduction
Anglais supra-segmental
Espagnol suprasegmental
Italien sovrasegmentale
Allemand supersegmental
Chinois 超分段的
Arabe فوق القطاعي
Portugais suprassegmental
Russe надсегментарный
Japonais 超分節
Basque supra-segmentala
Corse supra-segmentariu
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot supra-segmental au Scrabble ?

Nombre de points du mot supra-segmental au scrabble : 19 points

Supra-segmental

Retour au sommaire ➦

Partager