La langue française

Suppliciable

Sommaire

  • Définitions du mot suppliciable
  • Phonétique de « suppliciable »
  • Citations contenant le mot « suppliciable »
  • Traductions du mot « suppliciable »

Définitions du mot « suppliciable »

Trésor de la Langue Française informatisé

Suppliciable, adj.[Corresp. à supra A] Qui peut, qui va être supplicié. Le fidèle du Christ est mené au supplice. (...) c'est le supplice (...) de Dieu lui-même, qui, Dieu, n'est pas moins homme et suppliciable que lui (G. Bataille, Exp. int., 1943, p. 84).En empl. subst. La description de la boîte en pierre, où (...) le Parquet de Paris gardait le condamné à mort, peut suffire à faire entrevoir l'horreur des derniers jours d'un suppliciable (Balzac, Splend. et mis., 1847, p. 554).

Phonétique du mot « suppliciable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
suppliciable syplisjabl

Citations contenant le mot « suppliciable »

  • Des réplicants première génération, comme ceux traqués par le «blade runner» Rick Deckard trente ans plus tôt, se terrent encore ici ou là et K, lui-même androïde au spleen très humain, est employé par la police de Los Angeles pour les éradiquer. Au début du film, il éradique, donc, dans une scène d’ouverture silencieuse et désolée qui ne pense qu’à une chose, nous faire voir ce que Tarkovski ferait avec le numérique et la HD. Tout y est, les arbres morts, l’intérieur soviétique aux murs suintants, la petite casserole de soupe qui fume sur une gazinière des années 50. Jusqu’au premier bourre-pif et à la première coulée de sang sur le visage de Ryan Gosling (décidément un corps suppliciable à merci), on se prend à croire que Denis Villeneuve, dont le récent Premier Contact (2016) parvenait au moins à figurer quelques visions inédites à l’écran, a accepté la mission impossible pour faire comme James Cameron avec l’Alien de Ridley Scott - complètement autre chose. Mais dès que la Peugeot volante de K rejoint la ville, Los Angeles futuriste qui est autant une réplique laborieuse - jusqu’au moindre détail sonore - de la ville créée par Syd Mead pour le film de Scott qu’une variation contaminée par la plupart des films qui s’en sont inspirés (du grandiose Ghost in the Shell de Mamoru Oshii à la dizaine d’adaptations sans âme ni projet de Dick sortis ces dernières années), on entrevoit que le cahier des charges est trop dense, trop lourd, et qu’il empêchera une nouvelle fois un cinéaste de raconter décemment une histoire et, simplement, de faire du cinéma. Outre les inévitables circonvolutions réflexives d’un scénario dont on ne saisit pas qui elles sont censées épater, les caméos plus ou moins explicites (d’un sosie de Daryl Hannah joué par Mackenzie Davis, à un personnage ressuscité numériquement de manière plus bluffante encore que Peter Cushing dans Rogue One l’an passé) et les emprunts énormes à d’autres films (Innocence d’Oshii), 2049 souffre surtout de son incapacité à faire naître un monde dans lequel le spectateur aurait la possibilité de croire et de s’immerger. Libération.fr, «Blade Runner 2049», réplique mineure - Culture / Next

Traductions du mot « suppliciable »

Langue Traduction
Anglais torturous
Espagnol tortuoso
Italien tortuoso
Allemand quälend
Chinois 折磨的
Arabe عذاب
Portugais torturante
Russe мучительный
Japonais 苦痛
Basque torturagarria
Corse turturosa
Source : Google Translate API
Partager