La langue française

Suggestibilité

Sommaire

  • Définitions du mot suggestibilité
  • Étymologie de « suggestibilité »
  • Phonétique de « suggestibilité »
  • Citations contenant le mot « suggestibilité »
  • Traductions du mot « suggestibilité »

Définitions du mot suggestibilité

Trésor de la Langue Française informatisé

Suggestibilité, subst. fém.a) Caractère de celui qui se laisse influencer par une image, par une suggestion venue de l'extérieur. Notre suggestibilité, notre malléabilité déjà si grandes deviennent vraiment étonnantes: dans l'impatience où nous sommes d'éprouver ces jouissances qui nous sont si généreusement offertes dans ces livres, nous cherchons à nous reconnaître dans les images les plus grossières (Sarraute, Ère soupçon, 1956, p. 137).b) Psychol., psych. Disposition psychique à se soumettre à toute suggestion. L'hypnose peut être définie par un état produit artificiellement, semblable sur beaucoup de points au sommeil, mais particulièrement caractérisé par une suggestibilité exagérée et par le maintien d'un rapport étroit avec l'hypnotiseur (Amadou, Parapsychol., 1954, p. 90).V. mythoplastique s.v. mytho- ex. de Delay. [sygʒ εstibilite]. 1reattest. 1887 (A. Binet et Ch. Féré, Le Magnétisme animal, p. 124 ds Quem. DDL t. 8); de suggestible (ou formé directement sur suggestion à l'aide du suff. -ible); suff. -ité, v. -té. − Fréq. abs. littér.: 20.

Trésor de la Langue Française informatisé

Suggestibilité, subst. fém.a) Caractère de celui qui se laisse influencer par une image, par une suggestion venue de l'extérieur. Notre suggestibilité, notre malléabilité déjà si grandes deviennent vraiment étonnantes: dans l'impatience où nous sommes d'éprouver ces jouissances qui nous sont si généreusement offertes dans ces livres, nous cherchons à nous reconnaître dans les images les plus grossières (Sarraute, Ère soupçon, 1956, p. 137).b) Psychol., psych. Disposition psychique à se soumettre à toute suggestion. L'hypnose peut être définie par un état produit artificiellement, semblable sur beaucoup de points au sommeil, mais particulièrement caractérisé par une suggestibilité exagérée et par le maintien d'un rapport étroit avec l'hypnotiseur (Amadou, Parapsychol., 1954, p. 90).V. mythoplastique s.v. mytho- ex. de Delay. [sygʒ εstibilite]. 1reattest. 1887 (A. Binet et Ch. Féré, Le Magnétisme animal, p. 124 ds Quem. DDL t. 8); de suggestible (ou formé directement sur suggestion à l'aide du suff. -ible); suff. -ité, v. -té. − Fréq. abs. littér.: 20.

Wiktionnaire

Nom commun

suggestibilité \syɡ.ʒɛs.ti.bi.li.te\ féminin

  1. État de qui est suggestible.
    • L'hypnose est un état qui est caractérisé par une élévation de la suggestibilité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « suggestibilité »

(Siècle à préciser) De suggestible avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « suggestibilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
suggestibilité sygʒɛstibilite

Citations contenant le mot « suggestibilité »

  • La suggestibilité est un phénomène au cœur des problématiques de témoignage. À la fois complexe et multidimensionnelle elle fait l’objet de nombreuses études. Malgré tout, la littérature emploie toujours le terme suggestibilité génériquement, alors qu'il est possible d'en distinguer différents types France Culture, Mélany Payoux - Suggestibilité et création de faux souvenirs chez l'enfant
  • Selon l’échelle de « suggestibilité hypnotique » mise au point par l’université de Stamford, 5 % d’entre nous sont réfractaires à l’hypnose et 10 % seulement parviennent à entrer rapidement en état d’hypnose profonde. Mais on ignore toujours pourquoi : il n’y a, à ce jour, aucune corrélation démontrée entre la structure de la personnalité et la suggestibilité. , Hypnose | Psychologies.com
  • À des degrés différents! Il y a une notion de « suggestibilité » dans l'hypnose à laquelle chacun est plus ou moins sensible. Environ 15 % de la population a cette aptitude, liée en partie à des composantes génétiques. Il y a donc une suggestibilité innée. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas y prétendre, grâce à la stimulation crânienne et l'aide d'un médecin. D'où la multiplication du champ de ses possibles et le succès qu'elle rencontre auprès du public. leparisien.fr, Hypnose médicale : «Les résultats sont convaincants» - Le Parisien
  • " J’ai constaté, disait Berneim, que chez les individus suggestibles, on obtient, par suggestion verbale à l’état de veille, les mêmes manifestations, anesthésie, hallucinations, actes commandés, etc. qu’on détermine chez eux à l’état de sommeil provoqué. Ce n’est donc pas ce sommeil qui crée la suggestibilité. Etat de sommeil et état hypnotique ou de suggestibilité ne sont donc pas deux états connexes. (...) Il n’y a pas d’hypnotisme, il n’y a que de la suggestibilité. " , Les règles de la suggestion : Psychanalyse & Magie Noire - La Revue des Ressources
  • Une technique qui marche aussi chez les enfants, qui sont souvent sensibles à la peur du dentiste. "L’hypnose est liée à la suggestivité, à la capacité qu’ont les gens à se raccrocher à leur imagination. Et l’on sait, grâce à des études extrêmement sérieuses, que le pic de suggestibilité chez un être humain se situe entre 8 et 10 ans", pointe Vianney Descroix. "Les enfants sont de super sujets à l’hypnose", conclut-il. Europe 1, Peur du dentiste : avez-vous pensé à l'hypnose ?
  • «La suggestibilité hypnotique est liée à la modification de l'activité du cortex préfrontal dorsolatéral», confirme le Pr Antonio Del Casale qui mène des travaux similaires sur l'hypno-analgésie (traitement de la douleur par hypnose), avec le groupe Nesmos (Neurosciences, santé mentale et organes des sens) dirigée par le Pr Paolo Girardi à l'université Sapienza de Rome. , Les secrets de l'hypnose se dévoilent 
  • De fait, il arrive qu’une certaine confusion soit entretenue entre l’induction hypnotique (la procédure conduisant à un état favorable à la suggestibilité, état appelé « transe » hypnotique) et la manifestation observée sous hypnose, qui requiert une instruction spécifique : la suggestion (paralysie, sommeil, amnésie, etc…). Il reste un peu artificiel de séparer catégoriquement l’induction et la suggestion, cette dernière intervenant au cours même de l’induction pour guider la perception et l’absorption du sujet, par exemple avec l’imagerie visuelle, ou dans la perception du corps. Pour les besoins de cet article nous distinguerons induction et suggestion hypnotiques, la première aboutissant à la transe qui permet aux suggestions d’opérer efficacement (figure). Afis Science - Association française pour l’information scientifique, De quoi l’hypnose est-elle le nom ? - Afis Science - Association française pour l’information scientifique
  • « Une séance se déroule comme un film dans lequel le patient est l’acteur principal, explique Dany Dan Debeix. Avec Nicolas, nous avons recréé son histoire, en reprenant de nombreux détails qu’il m’avait racontés, mais vus sous un nouvel angle. Nous avons ainsi repris l’échec scolaire, et je lui ai donné des exemples de cancres notoires qui avaient parfaitement réussi leur vie. L’état de conscience élargie permet une plus grande réceptivité et une meilleure suggestibilité. Pour ancrer les informations positives dans l’inconscient, j’utilise les techniques de suggestion de l’hypnose, ainsi que différents outils, comme les métaphores, les paradoxes, ou bien des sons, des odeurs, des sensations physiques… Ce travail permet de se réapproprier son corps, de reprendre les commandes de son organisme, donc d’acquérir une réelle autonomie. » , Hypnothérapie | Psychologies.com
  • S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge : « Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans » extrait de "Armes silencieuses pour guerres tranquilles".  La discipline des français au début du confinement n’était pas à la hauteur des attentes du président, pourrait-on trouver la cause dans le langage utilisé ? « Nous sommes en guerre répété à six reprises dans le message du président ». Une guerre tranquille alors avec des armes silencieuses. FranceSoir, Discours de Macron : Un défi de taille dans le piège des annonces.
  • Durant une période, la suggestibilité (c'est le fait pour le cerveau d'accepter de nouvelles suggestions), augmente considérablement.  France Bleu, Tout le monde peut-il être hypnotisé
  • Sinbad s’est également habillé comme un génie pour un marathon de films qu’il a animé dans les années 1990, ce qui a certainement contribué à la mémoire de Sinbad jouant un génie. Outre des associations similaires qui jettent les bases d’une fausse mémoire, les autres facteurs principaux dans ce cas sont la confabulation et la suggestibilité. Actualité Houssenia Writing, Ce qui se cache derrière l'effet Mandela ou le cas étrange des faux souvenirs partagés - Actualité Houssenia Writing
  • Considérée comme un « état voisin du sommeil » selon Le Petit Robert, l’hypnose est aussi considérée comme un état de suggestibilité durant lequel le subconscient peut agir selon les suggestions reçues. Cela dit, l’état hypnotique a longtemps prouvé sa complexité, et une seule définition est parfois difficile à énumérer. Les spécialistes ont souvent leur propre théorie, qui rejoint généralement le fait que l’hypnose n’est pas un état du sommeil mais plutôt un EMC, un état modifié de conscience. Souvent utilisée dans les spectacles et les animations, l’hypnose est de plus en plus sollicitée à des fins thérapeutiques, afin par exemple de calmer certaines pulsions ou addictions telles que le tabac, ou encore l’insomnie. L’hypnose peut, enfin, être un moyen naturel de relaxation. Biba Magazine, Et si j'osais l'hypnose ? - Biba Magazine
  • Les études sur la suggestibilité montrent qu'il existe dans la population 10 % de personnes très sensibles à la suggestion (ce qui n'a rien à voir avec le fait d'être ou non influençable dans la vie courante), 80 % moyennement sensibles et 10 % peu sensibles. Cependant, l'hypnose est toujours possible. Il suffit de trouver le bon chemin. , «L'hypnose est avant tout une pratique médicale»
  • On doit se rappeler Freud et Gustave Le Bon et l’idée de la régression à un stade archaïque infantile avec suggestibilité, impulsivité, baisse du discernement et exagération de l’imaginaire. Le phénomène de panique découlerait d’un « relâchement de la structure libidinale de la foule la rendant vulnérable à l’intrusion du sentiment de peur face au danger ». Les moyens médiatiques de tout genre vont créer un phénomène de foule. Les explications des médecins et scientifiques de toutes catégories vont aider d’un côté et compliquer la panique de l’autre, par excès de détails qui noient l’information. L'Orient-Le Jour, Un temps pour le virus, un temps pour le confinement et le temps d’après - L'Orient-Le Jour
  • Pavlov eût été du même avis : la fatigue accroît la suggestibilité ! C’est la raison pour laquelle les firmes commerciales faisant de la publicité à la télévision, préfèrent les heures tardives et sont prêtes à payer fort cher pour les obtenir. Club de Mediapart, Nouveau monde et meilleur des mondes | Le Club de Mediapart
  • Dans l’inconscient collectif, un agent invisible non identifiable qui se diffuse partout est potentiellement un danger, d’autant plus quand on n’a aucune information sur sa provenance. La suggestibilité, c’est-à-dire la possibilité d’introduire une idée dans l’esprit de quelqu’un et de le convaincre, est importante. Cela peut entraîner des craintes transmises d’une personne à l’autre. A partir de sensations, on peut avoir un début d’angoisse, c’est pourquoi la réassurance par des officiels, des éléments probants et une transparence rapide sont le meilleur moyen de tuer les germes de panique. , Christian Navarre: «Des éléments probants sont le meilleur moyen de tuer les germes de panique»
  • Dr Jean-Marc Benhaiem : C'est rarissime. Mais oui, 1 sujet sur 1000 est susceptible de l'être. On parle de suggestibilité. On l'évalue par toute une série de tests. Parmi les très "suggestibles", des personnes réagissent très facilement à des propositions. Comme les artistes, par exemple. Ils réagissent alors comme des enfants. De façon très entière et instantanément. , Peut-on se faire hypnotiser (à son insu) en regardant Stars sous hypnose ? Un médecin nous répond…
  • Les sujets d’étude de Maurice Dide sont des hommes célèbres. Ces sujets peuvent se présenter comme des revendicateurs parmi les délirants passionnels, avec un système clair, fusionnel, et une perte de contact avec la réalité. Le plus souvent, il s’agit de personnalités psychopathiques ou plutôt névrotiques, avec anxiété, incomplétude, dépendance, demande et suggestibilité. Medyaturk, Psychiatrie et terrorisme - Medyaturk
  • la transe observée à l’IRMf, s’exprime au niveau neurologique par une désactivation du précunéus(31) et du cortex cingulaire postérieur, ouvrant ainsi des voies d’hyper-suggestibilité. Caducee.net, De l’hypnose thérapeutique à l’hypnose appliquée aux relations d’aide
  • Freud voyait dans l’hystérie un effet du refoulement. D’un point de vue philosophique, j’y verrais plutôt, mais ce n’est pas contradictoire, une incapacité à supporter la vérité, une fuite dans l’apparence, un enfermement dans le simulacre. Nos psychiatres parlent plus volontiers, aujourd’hui, de « trouble histrionique de la personnalité ». C’est une maladie du mensonge, mais d’abord à soi-même. L’hystérique est un simulateur sincère, comme un comédien qui se prendrait pour son personnage. Il veut faire illusion, et y parvient en effet, surtout lorsqu’il est jeune, jusqu’à y croire lui-même. Il veut séduire, et y parvient souvent. Mais cela ne fait que le couper un peu plus du réel, que l’enfermer davantage dans le semblant, dans le factice, dans la superficialité. Hyperexpressivité, mais à vide ; émotivité à fleur de peau, mais sans chair ou sans cœur. Dépendance et manipulation : l’hystérique « cherche un maître sur qui régner » (Lacan). Volubilité, suggestibilité, mythomanie. Beaucoup de charme au-dehors, beaucoup de vide au-dedans. L’hystérique en fait trop ; mais c’est pour masquer (et se masquer) un manque d’être. Il abuse des points d’exclamation, des mimiques, des minauderies. Il craint le silence, la solitude, l’immobilité. Chatoiement de surface, absence de profondeur. Multiplication des signes, fuite du sens. Somatisation, théâtralisation, don-juanisme. Besoin éperdu de séduire, incapacité d’aimer et de jouir. C’est comme un narcissisme extraverti, qui ne saurait s’aimer que dans le regard de l’autre. Avec l’âge, cela devient de plus en plus difficile : la dépression menace. Tristesse du comédien, quand le public se détourne. , « Hystérie », par André Comte-Sponville | Philosophie Magazine
  • C’est cette suggestibilité accrue (la capacité à recevoir des suggestions, NDLR) qui est mise à profit en thérapie pour dépasser certains blocages inconscients. Pour une raison encore inconnue, l’hypnose agirait comme une sorte de catalyseur de changement. Les souffrances psychologiques entraînent souvent des schémas de fonctionnement très rigides, dont on n’arrive pas à sortir, précise le Dr Mambourg. L’hypnose nous permet d’accéder plus aisément aux ressources que nous possédons en nous, à nos capacités internes. Elle élargit les choix de solutions, mobilise notre psychisme et peut nous aider à dépasser bien des blocages. Le Soir, L’Hypnose: ni magie ni miracle - Le Soir
  • Ce sont plus souvent des femmes, plasticité mentale, suggestibilité et personnalités en surface et dans l’instant, avides de séduction pour étayer leur narcissisme indigent. Ce sont des histrioniques, familiers des rodomontades et avec ces managers c’est « au théâtre ce soir ». Ils érotisent la relation et laissent leur corps exprimer leurs conflits psychiques. Pas vraiment maîtres des horloges, ni de leur flot de paroles, ils survivent en captant l’attention, en amplifiant, dramatisant et en faisant battre des montagnes. Forbes France, Manuel De Survie Pour Résister Aux Personnalités Difficiles Qui Nous Dirigent | Forbes France
  • Dans son arrêt, la cour d'appel souligne que les relations entre les jeunes filles et leur entraîneur doivent s'analyser à travers la position dominante et l'ascendant de ce dernier. « C'était notre maître à nous toutes », concédera une patineuse. Certaines parleront même de « dieu ». « Cette affaire pose la question de la suggestibilité et du formatage de très jeunes filles entre les mains d'un coach sportif tout-puissant. Ludivine le considérait comme un père, un mentor sans qui, par exemple, elle n'aurait jamais réussi de double ou triple saut sur la piste », indique Me Isabelle Steyer, avocate de Ludivine. leparisien.fr, Val-d’Oise : l’entraîneur vedette de roller artistique jugé pour viols - Le Parisien
  • Nous avons dit, en définissant les foules, qu’un de leurs caractères généraux est une suggestibilité excessive, et nous avons montré combien, dans toute agglomération humaine, une suggestion est contagieuse ; ce qui explique l’orientation rapide des sentiments dans un sens déterminé. , Psychologie des foules - Sentiments et moralité des foules - Psychanalyse-Paris.com
  • L’hypnose consiste à atteindre, grâce à différentes techniques dites d’induction, un état de conscience modifié, entre état de sommeil et de veille, afin d’entrer en contact avec son inconscient. Le but étant alors de parler à son inconscient en lui suggérant certains messages en fonction des thèmes travaillés et de l’objectif désiré. Cela peut se faire avec des mots correspondant à des objectifs précis (technique de la suggestibilité) ou avec des images (technique de la visualisation). Ces messages vont permettre de modifier les schémas de son inconscient. En quelque sorte, de « reprogrammer » son cerveau afin de se libérer de certains blocages, d’un mode de fonctionnement émotionnel négatif, mais aussi d’y puiser des potentiels inexploités. Femme Actuelle, L’autohypnose : comment ça fonctionne ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Et les junkies le savent bien car usent de ces produits pour patienter en cas de pénurie. Les opioïdes, neuroleptiques et benzodiazépines sont les versions officielles du même fléau. Pour n’importe quelle personne en détresse, le pied peut être placé dans l’engrenage à l’infirmerie ou aux urgences avec un verre d’eau et pour se détendre, une première pilule, un premier Temesta (Lorazepam, benzodiazépines) qui induit une demi-réalité, une somnolence, dépersonnification, suggestibilité, amnésie, etc, etc, une personne malléable qui s’abstiendra de réfléchir et se contentera d’acquiescer. L’effet premier varie du quart d’heure à quatre heures et s’ensuit la demi-vie du produit, de 10 à 20 heures, qui laisse dans un état second venir une tension qu’apaisera le Temesta suivant. La proposition que "tout s’arrangera avec un peu de repos dans un centre" parvient à séduire, c’est le début d’une spirale... AgoraVox, Dealers en blouses-blanches : Quand les benzos vous tombent dessus - AgoraVox le média citoyen
  • Leur objectif est bien éloigné du thérapeute soucieux de son patient et leur art est mis au profit de desseins peu louables. On considère qu’un tiers des personnes est “très suggestible ”, un tiers est “suggestible ” et un tiers ne l’est pas. Parmi les personnes très suggestibles, certaines le sont extrêmement fort. Celles-là pourraient être la proie de charlatans qui seraient en mesure de leur faire commettre des actes qu’elles n’auraient jamais commis dans leur état de conscience habituelle. Cela me semble malheureusement possible, même si c’est fort rare. Des chercheurs ont mené une expérience : faire croire au sujet que le verre d’eau posé sur la table contient de l’acide sulfurique et lui demander de jeter le contenu sur une personne présente. Aucun des hypnotisés n’a lancé le contenu du verre. Par contre, lorsque l’hypnotiseur demande à la personne de le verser sur sa propre personne, 50 % des personnes se sont exécutées. On peut en conclure que personne n’accepte d’agresser un innocent car cet acte heurte ses valeurs personnelles. L’hypnotiseur de scène tend à faire croire qu’il est dépositaire d’un pouvoir exceptionnel lui permettant de faire exécuter ou dire n’importe quoi à un spectateur. C’est est un leurre. Il s’agit de manipulation intellectuelle ! En réalité, après avoir fait des tests de suggestibilité au public, il choisit les personnes les plus sensibles. Et celles qui acceptent de monter sur scène sont d’accord de jouer le jeu ! Le Soir, Les incroyables pouvoirs de l’hypnose - Le Soir
  • La majorité de la population peut être hypnotisée aisément. Selon l’échelle de «suggestibilité hypnotique» mise au point par l’université Stanford, environ 10% des gens sont réfractaires à l’hypnose, alors que 10% y succombent rapidement. l-express.ca, L’hypnose médicale est efficace... jusqu'à un certain point - l-express.ca
  • Johan Rivalland : Comme Gustave Le Bon l’expliquait, lorsqu’une coalition d’individus, qu’ils soient réunis physiquement ou non, se forme, chacun d’eux ne raisonne plus tout à fait comme il le fait habituellement. Le sentiment de puissance lié à l’impression d’unité fait tomber les inhibitions traditionnelles de chacun de ses membres, qui se réfugie derrière l’anonymat collectif pour mener des actions qu’il n’aurait pas imaginé lui-même mettre en œuvre un jour. Et c’est ainsi que des personnes par ailleurs bien éduquées et pacifiques peuvent tout à fait sombrer d’un seul coup dans des comportements irresponsables, suscités ou amplifiés par les effets de contagion et de suggestibilité. Le soupçon énoncé peut se transformer aussitôt en évidence indiscutable, puis en haine féroce. L’individu en foule peut alors redevenir primitif, violent, voire même aller parfois jusqu’à l’encontre de ses propres intérêts. Le problème est qu’à un certain stade la foule ne raisonne plus, ne supporte pas la contradiction. Elle devient imperméable à toute tentative de discussion. Et on comprend que cela puisse effrayer ceux qui sont devenus, de fait, l’objet de cette haine et de ce ressentiment. Atlantico.fr, Ces leçons de la psychologie collective pour comprendre le vertige du chaos made in Gilets jaunes | Atlantico.fr
  • La majorité de la population peut être hypnotisée aisément. Selon l’échelle de « suggestibilité hypnotique » mise au point par l’université Stanford, environ 10 % des gens sont réfractaires à l’hypnose, alors que 10 % y succombent rapidement. , L’hypnose médicale: efficace, mais attention à l’exagération | Agence Science-Presse
  • - « Pendant l'approche, je leur explique qu'on va d'abord faire de petits jeux ludiques, pendant lesquels ils ne vont pas être complètement sous hypnose. Par exemple : un test de suggestibilité où les doigts se rapprochent, comme peut le faire Messmer. Cela permet de cibler les gens les plus réceptifs et d'apaiser les craintes que peuvent éprouver certaines personnes. » www.lepopulaire.fr, L'hypnose de rue fait de nouveaux adeptes à Limoges - Limoges (87000)
  • Bonne nouvelle : la plupart des personnes y sont plus ou moins sensibles. D'après l'échelle de "suggestibilité hypnotique", seuls 5 % de la population seraient totalement réfractaires à l'hypnose. Cosmopolitan.fr, Qu'est-ce que l'hypnose médicale ? - Cosmopolitan.fr
  • L'hypnose désigne un ensemble de techniques et d'états de conscience visant à augmenter le niveau de suggestibilité d'un sujet. C'est une définition un peu technique et pour en parler plus simplement, on pourrait dire que c'est une méthode qui permet de se connecter à l'inconscient, c'est-à-dire à toutes les parties de nous qui fonctionnent sans que nous en ayons vraiment conscience et qui nous permettent de vivre. Une fois la connexion établie, on pourra "demander" à cet inconscient de faire certaines choses qui seront plus facilement acceptées dans cet état-là plutôt que dans un état de veille plus ordinaire où l'esprit analytique pourrait être un frein. On pourra alors programmer de nouvelles façons de fonctionner, se déprogrammer de comportements "automatiques/inconscients" (compulsions, phobies... ), agir sur le système des sensations (anesthésie, rêves programmés, hallucinations... ). , Qu'est-ce que l'hypnose ? Un spécialiste répond
  • Si l’argumentaire anti-démocratique de Le Bon n’est pas commenté par Freud, l’auteur en relève tout de même la facture élitiste. Quant à Freud, sur lequel il revient, il en décrit le propos : les institutions considérées comme des « masses artificielles », la contrainte de l’adhésion, les causes psychologiques de la réunion en masse, le lien entre masse et société, et enfin les rapports entre la psychologie de la masse (il ne garde de Le Bon que le trait de la suggestibilité, et le lit en liaison avec la dynamique de l’imitation chez Gabriel Tarde) et celle de l’analyse du moi. Enfin, Freud fait intervenir la libido dans l’explication des relations interindividuelles. La force qui unit les individus dans la masse n’est rien d’autre qu’Eros. L’individu se glisse dans la masse par amour des autres. C’est alors qu’il faut rendre compte de tout le régime politique des désirs, ce à quoi s’attache l’auteur. , Foule, masse, multitude ou peuple ? - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées
  • 5 Loftus & Palmer, (1974), article sur la suggestibilité de la mémoire dans Journal of Verbal Learning and Verbal Behavior Afis Science - Association française pour l’information scientifique, Petite histoire des recherches sur les « faux souvenirs » - Afis Science - Association française pour l’information scientifique
  • Comment fonctionne l’hypnose? Elle correspond en fait à un état de conscience modifié. “Une personne sous hypnose n’est pas endormie. Elle est même consciente de ce qui se passe. Mais le cerveau gauche (conscient, rationnel) est mis en veille, l’hypnotiste s’adressant à la partie droite (inconscient, émotionnel) alors moins bridée”, explique Youri Schillinger. Mais pour atteindre cet état, il y a plusieurs conditions. La première est sans aucun doute l’absorption: cette capacité à s’immerger entièrement dans une expé- rience imaginaire. Dans cet état, le sujet est totalement concentré sur ses visions intérieures, tandis que ses perceptions extérieures sont comme suspendues. La deuxième propriété, c’est la dissociation. C’est-à-   dire cette faculté à être simultanément acteur et observateur: le sujet agit et se voit agir. Cet état engendre souvent une perte de contrôle des sensations du corps. Mais il existe une dernière propriété, cruciale: la suggestibilité. Autrement dit, cette tendance à se soumettre aux suggestions d’une autre personne.  Moustique.be, La justice sous le charme de l’hypnose | Moustique.be
  • Bien entendu, le consultant disculpe très vite l’accusée, victime d’un syndrome qui l’empêche d’avoir une mémoire immédiate et atteinte d’une forte suggestibilité. Vient ensuite l’enquête à proprement parler. Son cadre a été vu et revu : une entreprise pharmaceutique, des tests de médicaments dont les résultats ont été altérés. Là où Perception se démarque, c’est dans la façon dont Pierce réussit à résoudre l’enquête. Sans piéger les principaux protagonistes comme Patrick Jane. Sans se faire passer pour un medium comme Shawn Spencer. Il a tout simplement des hallucinations. Brain Damaged, Perception : un schizophrène au FBI
  • L'un des contemporains de Le Bon, le psychologue anglais William Mc Dougall, et auteur d'un manuel souvent considéré comme l'acte de naissance de la discipline, contribuera à populariser ces idées dans un ouvrage publié en 1908. Cette paternité reste néanmoins très discutée, car c'est bien antérieurement, dès 1889, que le français Gabriel Tarde publiait ses Etudes de psychologie sociale et que le Psicologia Sociale de l'Italien Paolo Orano était imprimé (1893). La première expérience de psychologie sociale a probablement été réalisée en France auprès d'enfants par Alfred Binet et Victor Henri dès 1894. Celle-ci analysait les mécanismes de la suggestibilité au moyen d'un paradigme de comparaison de lignes, démontrant que des enfants se montraient davantage influencés par les suggestions d'un expérimentateur lorsqu'ils étaient interrogés individuellement que s'ils l'étaient de concert. Le Huffington Post, Disparition de Serge Moscovici: qu'est-ce que la psychologie sociale? | Le Huffington Post LIFE
  • Vous rassemblez 100 personnes dans une pièce, vous leur donnez un médicament en leur disant, attention, ce médicament peut vous donner des nausées. Effectivement, une demi-heure après, 10 à 20% des personnes ressentent des nausées. Et si vous voulez amplifier l'effet, vous mettez un comédien dans la salle qui se tord de douleurs et simule des nausées, dans ce cas, prés de 50% des personnes dans la salle vont se sentir mal. Sauf que le médicament n'a aucun effet, c'est un simple morceau de sucre. Cet effet de suggestibilité est très fort et bien connu, ceux qui ressentent les effets jurent qu'ils sont bien réels et vous accusent d’insensibilité, mais les faits scientifiques sont la. Dans une consultation de généraliste, 20 à 30% des patients consultent pour des sensations somatiques qui sont simplement l'expression de leurs angoisses. Le fait de ressentir ces symptômes traduit simplement une hypersensibilité, il n'y a rien de honteux à être hypersensible mais pour la plupart des gens qui ressentent ces symptômes, leur dire que c'est dans la tête est ressenti comme une injure, alors que c'est un simple problème psychologique qui devrait se traiter médicalement, comme toutes les autres pathologies. C'est pas plus honteux d'être hypersensible que d'avoir une rhume... Le Point, Levothyrox : toujours des questions - Le Point
  • Puisque l'état d'hypnose est un état naturel de notre cerveau, 99,9 % des sujets sont hypnotisables. Néanmoins, le degré de suggestibilité est variable d'un individu à l'autre. L'hypnose étant un état modifié de conscience qui se situe entre la veille et le sommeil, vous ne dormez pas. ladepeche.fr, Mazamet. "99,9% des sujets sont hypnotisables" - ladepeche.fr
  • Après l’audience du 4 octobre, la juge a reçu vendredi les observations du parquet de Nanterre, « favorable à un aménagement du mandat et à la désignation d’un collège de mandataires pour surveiller la gestion du protecteur sans toutefois se prononcer pour une protection judiciaire », selon une source proche du dossier. La juge n’est pas tenue de suivre cet avis. Dans la dernière expertise médicale de la milliardaire, réalisée en juin par un juge bordelais accompagné de médecins, ceux-ci ont relevé « son absence à solutionner des problèmes complexes, sa difficulté à dire où elle se trouve et quel est le jour de la semaine », affirmant que Mme Bettencourt « serait dans un état de vulnérabilité et de suggestibilité ». , France - Monde | « Je vais être écrabouillée ! »
  • Le paradoxe est aussi manifeste que riche. La gravité de ce qu’on se permet avec autrui ne dépend plus de ce qui est fait ou dit, mais de s’il consent ou pas. Le vrai pervers n’est plus celui qui force votre chair, mais votre autonomie. Or, plus votre liberté est abstraite (et quoi de plus abstrait que cette autonomie-là ?), plus votre corps a de jeux, d’aventures, d’ivresses. Croire, par ailleurs, que la consommation de masse d’images ou d’accessoires SM démontre la suggestibilité des foules livrées à on ne sait quel déchaînement de jouissance malsaine au crépuscule du capitalisme ne convaincra que les convaincus. C’est négliger que les normes sociales, bien loin de ne faire que réprimer nos libertés ou nos pulsions, sont aussi là pour nous soutenir dans les aléas des rencontres avec autrui, voire pour nous aider à en jouir. Le respect de l’autonomie entre partenaires abdiquant leur autonomie leur permet aussi d’explorer plus en paix leurs plaisirs. Il n’y a pas plus ici de normalisation rampante que de scandaleuse décadence. Là encore, faux débat. CNRS Le journal, La cinquante-et-unième nuance de l’autonomie | CNRS Le journal
  • "Mais tout le monde n'est pas hypnotisable, lance mon amie, visiblement pas convaincue. Sur moi, ça ne marcherait pas." Là, j'ai dû faire quelques recherches... Selon l’échelle de "suggestibilité hypnotique" mise au point par l’université de Stanford (Etats-Unis), 5% des sujets sont réfractaires à l’hypnose et seulement 10 % parviennent à entrer rapidement en état d’hypnose profonde. Nous sommes donc presque tous hypnotisables, même si certains ne le sont que très peu et d'autres énormément. www.lamontagne.fr, L'hypnose expliquée à ma copine ultra-rationnelle - Clermont-Ferrand (63000)
  • Eric Deschavanne : L'intérêt de ces travaux, si j'ai bien compris, consiste à souligner le lien entre l'imagination et la mémoire. La mémoire ne serait pas le simple enregistrement d'une réalité passée, mais serait une production de notre esprit alimenté par nos expériences. Cela ne me paraît pas constituer un scoop, quand bien même la science - c'est sa vertu - permet d'identifier précisément les mécanismes de la mémoire et, en conséquence, de rendre celle-ci manipulable. L'hypothèse d'une mémoire trahissant le réel sous l'effet de l'imagination est par exemple déjà présente dans la psychanalyse, pour laquelle nos souvenirs peuvent être, comme nos rêves, des productions de l'inconscient qui nous informent davantage sur celui-ci que sur la réalité objective d'une expérience passée. La suggestibilité n'est pas non plus une découverte. Atlantico.fr, Ca va swinguer... : modifier nos souvenirs ou en créer de nouveaux est désormais possible | Atlantico.fr
  • Démonstration la semaine dernière avec Régis, de passage rue du Sauvage. « Pour toi, c’est quoi l’hypnose ? » , lui demande Thomas. « Endormir quelqu’un et en faire sa marionnette ? », hasarde le volontaire. « C’est l’image que véhiculent les médias, mais en hypnose, on ne dort pas, précise Thomas. C’est un état naturel. Ça t’est sûrement déjà arrivé d’être au volant et de ne plus te souvenir par où tu étais passé. C’est de l’hypnose spontanée ! L’idée est de t’amuser avec ce genre de situations. » Comme toujours, cette prise de contact, qui fait partie intégrante de la séance, se poursuit par un test de « suggestibilité » : Régis est invité à joindre ses mains et tenir ses index parallèles pendant que Thomas lui suggère qu’ils se rapprochent tels des aimants. Cette étape étant concluante, il lui annonce, avec un vocabulaire imagé et répétitif, que ses paumes sont à leur tour scellées, puis que ses pieds sont cloués au sol. , Mulhouse | Une séance d’hypnose au coin de la rue
  • Si des consultantes confient à la pythie ce qu'elles n'oseraient pas confier à leur « psy » ni à un confesseur, d'autres attendent simplement des indications sur leur situation à venir. La première démarche de la voyante est d'« accrocher » le client en misant sur sa suggestibilité ou sur les « pouvoirs » du magnétisme. La voyance fut longtemps condamnée par les religions monothéistes et resta cantonnée aux Bohémiennes. Les choses changèrent au XVIII° siècle sous l'impulsion du médecin allemand Franz Mesmer pour qui : « tout corps est soumis à l'attraction universelle et que l'homme est relié à l'univers par des " champs fluidiques " garants de notre bonne santé physique et mentale. » Le médecin allait se faire magnétiseur et l'émergence de la psychiatrie dériver sur la parapsychologie. Franz Mesmer réalisa qu'il était possible d'influencer des malades grâce aux « transes mesmériques » et au « sommeil magnétique », phénomènes classés dans l'hypnose. Les expérimentateurs remarquèrent rapidement que que les sujets faciles à hypnotiser se révélaient aussi être disposés dans la pratique de la voyance. La voyance pouvait quitter le giron de la sorcellerie et s'inscrire dans un aspect « scientifique » et ainsi être tolérée par l'Église avec un glissement vers la démonologie, l'exorcisme, et la magie noire. AgoraVox, Les arts divinatoires, un don ou une arnaque ? - AgoraVox le média citoyen
  • Elle n’existe pas en tant que telle, sauf lorsque l’on conseille - en tant qu’expert - d’éviter une confrontation avec l’auteur en réponse à une question de l’ordonnance de mission, non pas pour des raisons de suggestibilité et d’intimidation voire de réactivation de l’emprise, mais parce que cela peut augmenter le traumatisme. Or l’on sait que les rétractations ont lieu fréquemment à ce niveau du moins par le biais de ce que l’on appelle un blocage idéo-moteur. Village de la Justice, Pour une expertise de fiabilité des rétractations chez les victimes d'agressions sexuelles. Par Marie-Christine Gryson-Dejehansart.
  • Si la privation de sommeil est importante, les troubles peuvent aller beaucoup plus loin : nous pourrons expérimenter des troubles visuels (par exemple avoir des hallucinations), être plus vulnérables à la « suggestibilité » (c’est-à-dire exécuter des ordres ou demande que l’on refuserait en temps normal), faire des crises d’hyperphagie, être atteint-e d’hypothermie… madmoiZelle.com, Le sommeil et ses mécanismes complexes
  • Pourquoi la contention mécanique alors qu'il est possible d'injecter aux patients agités des substances suffisantes pour assomer un rhinocéros ? (acte qui est d'ailleurs fréquemment pratiqué en sus de la contention). ; sinon par facilité et par effet de dissuasion / punition (en Angleterre, il a été montré par une expérience que la contention et l'isolement sensoriel avaient pour effet d'augmenter la suggestibilité et de promouvoir l'acceptation des traitements chez les gens qui y étaient soumis) ? Cette pratique, qui n'est d'ailleurs pas ou plus pratiquée dans certains pays, provoque des morts chaque année (strangulation, stress intense provoquant des accidents cardio-vasculaires...) et suscite chez de nombreuses personnes un trauma sur le long terme. Les effets soi-disant thérapeutiques n'ont jamais été démontrés. Cette pratique iatrogène ne semble subsister qu'en l'ignorance de techniques alternatives, qui pourtant existent et sont pratiquées avec succès (particulièrement en Europe du Nord). Infirmiers.com, Isolement et contention : à n'utiliser qu'en dernier recours en cas d'échec des alternatives

Traductions du mot « suggestibilité »

Langue Traduction
Anglais suggestibility
Espagnol sugestibilidad
Italien suggestionabilità
Allemand suggestibilität
Chinois 暗示性
Arabe قابلية الإيحاء
Portugais sugestionabilidade
Russe внушаемость
Japonais 示唆
Basque suggestibility
Corse suggeribilità
Source : Google Translate API
Partager