La langue française

Sudarabique

Définitions du mot « sudarabique »

Trésor de la Langue Française informatisé

sudarabique , ling. 1. Langue sudarabique et, p. ell., sudarabique, subst. masc. Langue sémitique connue dans sa forme ancienne par des inscriptions présentes au Yémen, au Nord du Hedjaz ainsi que sur la rive ouest du golfe Persique et qui subsiste sous la forme de dialectes parlés entre le Hadramaout et l'Oman. La tradition de la langue écrite sudarabique (...) s'est éteinte peu à peu (Lang. Monde1952, p. 141).La relation au sudarabique ancien de ces parlers mal explorés demande à être précisée (Encyclop. univ.t. 21968, p. 196).2. Adj. Relatif à cette langue. Dialectes, inscriptions sudarabiques. L'écriture sudarabique est elle-même une œuvre d'art par l'élégante et rigoureuse régularité de ses caractères(Encyclop. univ.t. 21968, p. 223).

Wiktionnaire

Adjectif

sudarabique \sy.da.ʁa.bik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui vient du sud de l’Arabie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sudarabique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sudarabique sydarabik

Citations contenant le mot « sudarabique »

  • Après un focus sur le monocondyle, une écriture d’un seul trait pratiquée dans l’Empire byzantin, le dossier aborde la question des écritures de la péninsule arabique. Iwona Gajda présente l’écriture sudarabique. Elle disparait après la domination éthiopienne et perse sur la région et est remplacée ensuite par l’écriture arabe. François Déroche dans sa contribution montre que l’arabe dérive du nabatéen, qu’il est attesté au cours des IVe et Ve siècles dans la péninsule arabique et en Syrie. À partir du VIIe siècle, l’arabe évolue et acquiert un autre statut avec la mise à l’écrit du Coran et l’instauration d’un État impérial arabe. , Histoire pour Tous | de France et du Monde
  • Le fils de David demande à Dieu « un cœur intelligent  pour bien juger et distinguer le bien du mal ». Littéralement « lev chome’a’  לב שמע». Les Français contemporains diraient : « Un cœur à l’écoute ! » « Cœur » ici, comme le sudarabique « lubb », signifie aussi bien cœur que raison et intelligence. Que de fois des « chrétiens » sacrifient l’intelligence sur l’autel du « cœur » ! Le souverain prie le Seigneur pour « distinguer entre le bien et le mal».  Le verbe hébreu est « lehabin להבין », comprendre, voir la différence, ne pas tout mettre dans le même sac, ne pas dire « c’est kif kif ». Donc, l’ennemi de la sagesse, de l’intelligence, de la raison, du bon cœur, c’est le relativisme (dont Benoît XVI a constamment dénoncé la dictature !) Par conséquent, « l’opinion publique » à laquelle la femme ministre britannique « des égalités » voudrait plier « les grandes religions » (sous-entendu l’Eglise surtout catholique), c’est d’approuver les unions homosexuelles ainsi que d’autres infractions à la loi divine et humaine. La petite dame dit : « Rien à faire ! Il faut que l’Eglise cède ! C’est la voix du peuple !» Mais ce n’est pas la voix de Dieu ! Même Salomon ne serait pas d’accord : le bien est bien, le mal est mal, quoi qu’on dise et quoi qu’on diffuse ! Patriarcat latin de Jérusalem, Homélie du 17ème dimanche de l'année A : Qu’avons-nous fait du trésor qu’est le Christ ?
  • Pourquoi les institutions musulmanes de France sont-elles dépassées ? Elles n’ont pas de doctrine adaptée au moment dans lequel nous vivons. Quel enseignement devons-nous transmettre à nos enfants qui vivent dans un monde qui n’a rien à voir avec celui des Bédouins du VIIe siècle ? Le principe islamique doit subsister, mais les formes juridiques et éthiques évoluer. Les théoriciens de l’islam en Occident doivent faire l’effort de produire une doctrine en phase avec la laïcité française. Et sortir des discours de convenance et de stratégie. S’inquiéter n’est plus suffisant, il faut une refonte de la théologie musulmane. Nous devons adapter la révélation coranique des Bédouins de la péninsule sudarabique du VIIe siècle à l’univers mental des Français du XXIe siècle. Aujourd’hui, on demande aux musulmans en France d’accomplir ce qui a pris plusieurs siècles à l’Eglise catholique. Les chrétiens ont su adapter la Bible à leur temps. Pourquoi l’islam ne le ferait-il pas ? A ce que je sache, Jésus n’était pas un Occidental mais un Sémite. Il est pourtant devenu la référence de l’Occident. Il n’avait pas les yeux bleus. Les docteurs de l’Eglise sont allés jusqu’à adapter sa morphologie à l’univers mental occidental. Ce devrait être plus simple pour le Prophète : il n’était pas basané, ce n’était pas un Maghrébin. S’il vivait aujourd’hui parmi nous, il passerait plus inaperçu que les immigrés marocains ou algériens, ceci dit du point de vue strictement physionomique ! , Tareq Oubrou - "Tout n'est pas absolu dans le Coran"
  • La langue arabe fait partie du groupe linguistique dont la plupart des branches sont mortes (akkadien, ougaritique, araméen) seuls deux sont encore vivantes l’hébreux (issu du cananéen) et l’arabe (issu du sudarabique épigraphique). Par contre l’arabe s’est développé dans le sud de l’Arabie (Hedjaz, Yémen) et ne fut parlé en Syrie qu’après les invasions musulmanes ; les élites y parlaient en grec et le peuple en araméen. Un si Proche Orient, Les Emirats en route vers la planète Mars – Un si Proche Orient
  • Le plus vieux livre des ArabesPour conclure, Frédéric Imbert signale que tout le contexte épigraphique de Hima et de la zone du Jabal Kawkab est troublant tant cette région affiche des milliers de représentations humaines et animales, de versets, de croix, de vers de poésie, de textes en arabe, en sudarabique, en thamoudéen ou en nabatéen. « Nous travaillons sur ce que j'appelle "le plus vieux livre des Arabes", un livre écrit sur les pierres du désert par des hommes qui vécurent à l'époque où une certaine forme de monothéisme se met en place dans la douleur et l'opposition, les massacres et les guerres. Aujourd'hui, c'est une page de l'histoire des Arabes et du christianisme que nous essayons de retrouver et qu'il va falloir aller chercher au sud de l'Arabie. » L'Orient-Le Jour, Une forêt de croix gravées dans le désert d’Arabie saoudite - L'Orient-Le Jour

Traductions du mot « sudarabique »

Langue Traduction
Anglais south arabic
Espagnol árabe del sur
Italien sud arabo
Allemand südarabisch
Chinois 南阿拉伯语
Arabe الجنوب العربي
Portugais sul arábico
Russe южноарабский
Japonais 南アラビア語
Basque hego arabiarra
Corse arabu di u sudu
Source : Google Translate API

Sudarabique

Retour au sommaire ➦

Partager