La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « substantivation »

Substantivation

Variantes Singulier Pluriel
Féminin substantivation substantivations

Définitions de « substantivation »

Trésor de la Langue Française informatisé

Substantivation, subst. fém.,gramm. Transformer en substantif. En français, la substantivation a pour conséquence de pourvoir le mot substantivé des déterminants propres au nom; dans le bleu du ciel, on dira que bleu est substantivé parce qu'il est précédé de l'article qui signale en français, formellement, le nom (Ling.1972).− [sypstɑ ̃tivasjɔ ̃]. − 1reattest. 1922 (R. des ét. slaves, t. 2, p. 236); de substantiver, suff. -(a)tion*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

substantivation \syp.stɑ̃.ti.va.sjɔ̃\ féminin

  1. (Linguistique) Dérivation transformant un mot en substantif.
    • La substantivation, très vivante en ancien français, ne se produit plus guère aujourd’hui que dans le discours philosophique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « substantivation »

Dérivé du verbe substantiver avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « substantivation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
substantivation sypstɑ̃tivasjɔ̃

Citations contenant le mot « substantivation »

  • Depuis une quinzaine d’années, un usage renouvelé de la notion de vernaculaire s'observe dans le monde francophone. Il dépasse le champ de la linguistique et échappe à l’opposition ancienne entre, d’une part, les idées de proximité et d’ancrage local que porterait la notion de langue vernaculaire et, d’autre part, celles de circulation et d’extra-localité qu'on associe par contraste à la langue véhiculaire. La substantivation de l’adjectif vernaculaire et son adossement à celui de contemporain accompagne ce renouvellement. Le nouveau vernaculaire semble constituer un domaine culturel à part entière, regroupant des manières de faire linguistiques, architecturales, paysagères, picturales, matérielles, relevant de la création artistique et littéraire, ou encore de la production d’objets et d’agencements pratiques. De même, le vernaculaire n’apparait plus seulement comme une déclinaison, plus populaire et informelle, de l’idée de traditionnel. En architecture, par exemple, il semble embrasser des modes de construction non-standardisés, peu durables, issus de savoir-faire non-académiques, et instables, qui épouseraient la variabilité, parfois importantes, des conditions sociales et des milieux géographiques. , Colloque : "Les manières de faire vernaculaires / Vernacular Ways" (Paris)
  • Le terme “podcast” est la substantivation du mot "podcasting", un mot-valise inventé en février 2004 dans les colonnes du quotidien britannique The Guardian par Ben Hammersley. Futura, Écoutez le dernier podcast Futura !
  • Un «pète», donc, substantivation de «péter» (casser, abîmer) - d'origine plutôt du sud de la France, me semble-t-il - désigne le résultat d'un choc, que ce soit un choc porté en surface -«Ma voiture a reçu un pète», elle est cabossée, ou éraflée -, ou bien un choc interne -«Ma montre a pris un pète», elle est détraquée - à la suite d'une chute, par exemple. Le Figaro.fr, Pourquoi dit-on avoir «un pète au casque» ?
  • L’infinitif, c’est comme un parapluie qu’on referme à un moment, une chute libre aussi, oui, libre avant tout, un temps qui se défait de la personne, de sa suggestion. C’est ainsi, on a tous notre langue. Ce fait chez moi a été aggravé par ma vie passée en langue allemande, et par le fait que je passe certains moments de ma journée hors-sol, dans la langue allemande ou dans une langue tierce, une langue hybride qui n’existe pas, un entre-deux langues. Il y en a quelques manifestations, dans des erreurs syntaxiques involontaires, ou des emplois du déterminant « de », qui correspond au génitif allemand, la substantivation de certains verbes aussi. Je laisse ces ornières dans ma langue française. Ça s’impose, c’est là. Mon écriture ne cherche pas à démontrer, j’écris, je constate après. C’est comme la danse, on danse tous spontanément d’une certaine façon. C’est notre marque. Inaliénable. DIACRITIK, Laure Gauthier : « Écrire, c’est nécessairement faire fi de l’aimable et du mièvre »
  • Si nous étions anglophones, cela n’aurait posé aucun problème parce que les "native speakers" usent et abusent de la substantivation (transformer en substantif, càd en nom). Exemple : "The haves and have nots", ou riches et pauvres ; "the dos and donts", ou ce qui est à faire et ce qui est à éviter. Mais même ici, le "s" exprime le pluriel. Il y a bien un site de vente en ligne anglophone portant le nom d’organics.com mais ce néologisme (parce que c’en est un, même en anglais) exprime clairement le pluriel puisqu’ils vendent plusieurs produits bio. Madagascar-Tribune.com, Covid-Organics : entre controverse et reconnaissance - Madagascar-Tribune.com

Traductions du mot « substantivation »

Langue Traduction
Anglais substantivation
Espagnol fundamentación
Italien substantivation
Allemand begründung
Chinois 实体化
Arabe إثبات
Portugais comprovação
Russe субстантивация
Japonais 実体化
Basque substantivation
Corse substantivazione
Source : Google Translate API

Substantivation

Retour au sommaire ➦

Partager