Staccato : définition de staccato

chevron_left
chevron_right

Staccato : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

STACCATO, adv. et subst. masc.

MUSIQUE
I. − Adv. En jouant chaque note détachée, en particulier pour les instruments à cordes frottées, l'archet s'arrêtant entre chaque note sans quitter la corde. Anton. legato.C'est le second sujet que l'harmonie, puis les violons expriment par une série d'accords staccato; repris immédiatement crescendo par l'harmonie (Prod'homme, Symph. Beethoven, 1921, p. 90).
En staccato. Lisez la Damnation de Faust où elle [la petite flûte] est presque toujours employée en staccato ou en coulées rapides (Widor, Techn. orch. mod., 1904, p. 12).
II. − Subst. masc.
A. − Mode d'exécution qui utilise cette technique. Le « staccato » [de l'archet de violon], indiqué par des points au-dessus de chaque note avec un coulé, doit être réservé aux solistes et ne donnerait rien à l'orchestre (E. Guiraud, Busser, Instrument., 1933, p. 4).P. méton. Passage qui est exécuté selon cette technique. Aux profondeurs océaniques de chaque section succèdent les envolements aériens des triples croches, par groupes de neuf, qui tourbillonnent en rondes légères, scandées par de vifs staccato (Rolland, Beethoven, t. 2, 1937, p. 487).
B. − P. anal. Bruit sec et bref qui se répète à intervalles réguliers. Peut-on comparer ce lié continu [du sable] au grignotement inaltérable, quoique toujours pressé de la montre, à son staccato (Arnoux, Visite Mathus., 1961, p. 21).
Prononc. et Orth.: [stakato]. Littré, Barbeau-Rodhe 1930, Warn. 1968 [-kk-]. Plur., Littré: des staccato ou -ti (v. aussi Rolland, loc. cit. : de vifs staccato); prop. du Conseil sup. de la lang. fr. ds Doc. admin. du J.O., 6 déc. 1990: des staccatos, v. p. 15, col. 1 des scénarios. Étymol. et Hist. 1771 (Trév.). Terme de mus. ital. signifiant propr. « détaché », part. passé de staccare « détacher » (dep. 1630 d'apr. DEI), formé à partir de attacare « attacher, lier » (dep. xives.) par substitution du préf. privatif s- à a- en remplacement du plus anc. distaccare. Voir Cort.-Zolli, s.v. attacare et FEW t. 17, p. 206a, note 37; cf. attacher, mais non attaquer, en contradiction avec ceci. Fréq. abs. littér.: 11. Bbg. Moutard (N.). Sémiol. de la notat. musicale. Linguistique. Paris, 1974, t. 2, p. 64.

Staccato : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

STACCATO, adv. et subst. masc.

MUSIQUE
I. − Adv. En jouant chaque note détachée, en particulier pour les instruments à cordes frottées, l'archet s'arrêtant entre chaque note sans quitter la corde. Anton. legato.C'est le second sujet que l'harmonie, puis les violons expriment par une série d'accords staccato; repris immédiatement crescendo par l'harmonie (Prod'homme, Symph. Beethoven, 1921, p. 90).
En staccato. Lisez la Damnation de Faust où elle [la petite flûte] est presque toujours employée en staccato ou en coulées rapides (Widor, Techn. orch. mod., 1904, p. 12).
II. − Subst. masc.
A. − Mode d'exécution qui utilise cette technique. Le « staccato » [de l'archet de violon], indiqué par des points au-dessus de chaque note avec un coulé, doit être réservé aux solistes et ne donnerait rien à l'orchestre (E. Guiraud, Busser, Instrument., 1933, p. 4).P. méton. Passage qui est exécuté selon cette technique. Aux profondeurs océaniques de chaque section succèdent les envolements aériens des triples croches, par groupes de neuf, qui tourbillonnent en rondes légères, scandées par de vifs staccato (Rolland, Beethoven, t. 2, 1937, p. 487).
B. − P. anal. Bruit sec et bref qui se répète à intervalles réguliers. Peut-on comparer ce lié continu [du sable] au grignotement inaltérable, quoique toujours pressé de la montre, à son staccato (Arnoux, Visite Mathus., 1961, p. 21).
Prononc. et Orth.: [stakato]. Littré, Barbeau-Rodhe 1930, Warn. 1968 [-kk-]. Plur., Littré: des staccato ou -ti (v. aussi Rolland, loc. cit. : de vifs staccato); prop. du Conseil sup. de la lang. fr. ds Doc. admin. du J.O., 6 déc. 1990: des staccatos, v. p. 15, col. 1 des scénarios. Étymol. et Hist. 1771 (Trév.). Terme de mus. ital. signifiant propr. « détaché », part. passé de staccare « détacher » (dep. 1630 d'apr. DEI), formé à partir de attacare « attacher, lier » (dep. xives.) par substitution du préf. privatif s- à a- en remplacement du plus anc. distaccare. Voir Cort.-Zolli, s.v. attacare et FEW t. 17, p. 206a, note 37; cf. attacher, mais non attaquer, en contradiction avec ceci. Fréq. abs. littér.: 11. Bbg. Moutard (N.). Sémiol. de la notat. musicale. Linguistique. Paris, 1974, t. 2, p. 64.

Staccato : définition du Wiktionnaire

Adverbe

staccato \sta.ka.to\

  1. (Musique) De façon hachée, avec les notes détachées
    • Il faut jouer ce passage un peu plus staccato.

Nom commun

staccato \sta.ka.to\ masculin

  1. (Musique) Phrasé musical dans lequel les notes des motifs et des phrases musicales doivent être exécutées avec des suspensions entre elles.
    • Le staccato de la flûte ressemble plus à de discrets hoquets de rire qu'à des soubresauts sanglotants.
  2. (Figuré) Bruit saccadé rappelant un staccato.
    • Le staccato d'une moto lancée à toute vitesse éveilla la ruelle proche. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Etoiles de la mort, 1933)
  3. (Figuré) Façon de parler saccadée rappelant un staccato.
    • Il accentuait exagérément les dernières syllabes, particularité qui transformait son phrasé en staccato de pistolet-mitrailleur. — (Pierre Bordage, Wang – I. Les portes d'Occident, « J'ai Lu », 1997, p. 271)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Staccato : définition du Littré (1872-1877)

STACCATO (sta-kka-to) adv.
  • Terme de musique. Mot italien qui, sur les partitions, indique qu'il faut attaquer brusquement la corde avec l'archet, pour faire entendre chaque note détachée, en les tirant ou en les poussant toutes, et non en tirant et en poussant alternativement.

    Substantivement. Un staccato.

    Au plur. Des staccato. On dit aussi des staccati.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « staccato »

Étymologie de staccato - Wiktionnaire

De l’italien staccato (« de façon détachée »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de staccato - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) De l’italien staccato (« de façon détachée »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « staccato »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
staccato stakato play_arrow

Citations contenant le mot « staccato »

  • Cette création de la compagnie Tout par terre raconte la journée particulière d’un barman revêche et de son unique client, confrontés à des situations improbables. Tour à tour jongleurs fous, musiciens classiques ou rock stars on ne sait jamais qui de l’un ou de l’autre mène le jeu. La musique au rythme toujours plus rapide s’accorde au ballet des balais, à la danse des bouteilles, au staccato des balles…Welcome ! (or not) vendredi 31 juillet à 21h30, Soulac-sur-Mer. Lieu de rendez-vous : place François-Pintat. Renseignements:compagnie Tout par terre au 06 99 41 23 24. SudOuest.fr, Gironde : cinq idées de sorties pour cette fin de semaine

Traductions du mot « staccato »

Langue Traduction
Corse staccatu
Basque staccato
Japonais スタッカート
Russe стаккато
Portugais staccato
Arabe متقطع
Chinois 断音
Allemand staccato
Italien staccato
Espagnol staccato
Anglais staccato
Source : Google Translate API

Synonymes de « staccato »

Source : synonymes de staccato sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires