La langue française

Sporule

Sommaire

  • Définitions du mot sporule
  • Étymologie de « sporule »
  • Phonétique de « sporule »
  • Citations contenant le mot « sporule »
  • Traductions du mot « sporule »

Définitions du mot sporule

Trésor de la Langue Française informatisé

SPORULE, subst. fém.

BIOL., BOT. Petite spore; plus gén., spore. L'incorporation de cette poudre de pain moisi dans le caillé constitue une véritable semaille de sporules destinées à produire dans les fromages cette végétation à teinte bleuâtre, le persillage (Pouriau, Laiterie, 1895, p. 751).
Prononc. et Orth.: [spɔ ʀyl]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1817 (Gérardin de Mirecourt, Dict. raisonné de bot.). Dér. de spore*; suff. -ule*.
DÉR. 1.
Sporulation, subst. fém.,biol., bot. Formation et libération de spores; reproduction par spores. Mais, beaucoup plus souvent, l'Algue se multiplie par sporulation, c.-à.-d. en formant des spores (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 45). [spɔ ʀylasjɔ ̃]. 1reattest. 1875 (Acad. des Sc. Comptes rendus, mars ds Littré Suppl.); de sporule, suff. -(a)tion*, p. anal. avec des termes comme granule/granulation.
2.
Sporulé, -ée, adj.,biol., bot. a) Vx. Pourvu de spores. Les agents pathogènes des sporotrichoses sont des champignons filamenteux et sporulés (Langeron dsNouv. Traité Méd.fasc. 41925, p. 492).b) [Notamment en parlant d'un bacille, d'une bactérie] Qui est capable de former des spores. Bactéries sporulées. Obligation pour le chirurgien de stériliser ses instruments à l'autoclave à une température élevée, pendant une durée suffisante, afin de détruire à coup sûr tous les germes, y compris ceux qui existent à l'état sporulé (Quillet Méd.1965, p. 188). [spɔ ʀyle]. 1reattest. 1877 sporulé (Littré Suppl.); de sporule, suff. *.
3.
Sporuler, verbe intrans.,biol., bot. Produire des spores; se reproduire par spores. Des travaux récents ont démontré que (...) les Aspergillus peuvent sporuler (Brumpt, Parasitol., 1910, p. 802).Empl. pronom., rare. Bacille se cultivant aisément dans les milieux de culture où il peut se sporuler (Teissier, Esmein dsNouv. Traité Méd.fasc. 21928, p. 614).Part. prés. en empl. adj. Microorganismes non sporulants (Adr.-Legr. 1981). [spɔ ʀyle], (il) sporule [-ʀyl]. 1reattest. 1910 sporuler (Brumpt, loc. cit.); de sporule, dés. -er.

Wiktionnaire

Nom commun

sporule \spɔ.ʁyl\ féminin

  1. (Botanique) Spore renfermée dans une sorte de poche.
    • Ces sporules, grosses comme une lentille, furent écrasées entre deux pierres, et donnèrent une sorte de farine. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • La masse champignonneuse prolifère en même temps et bientôt elle forme autour de la papille une sorte de manchon. Les sporules s'insinuent en outre entre les cellules épithéliales les plus superficielles et les dissocient. — (Lancette française: Gazette des hôpitaux civils et militaires, 1879, vol.52, n°1, p.218)

Forme de verbe

sporule \spɔ.ʁyl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe sporuler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe sporuler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe sporuler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe sporuler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe sporuler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPORULE. n. f.
T. de Botanique. Spore renfermée dans une sorte de poche.

Littré (1872-1877)

SPORULE (spo-ru-l') s. f.
  • Terme de botanique. Synonyme de sporidie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sporule »

(1817) Mot scientifique créé par le botaniste Sébastien Gérardin à partir du mot spore et du suffixe diminutif -ule.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sporule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sporule spɔryl

Citations contenant le mot « sporule »

  • C’est un parasite qui réside à l’extérieur de la feuille et qui émet des suçoirs pour se nourrir. Il prolifère rapidement et sporule sous forme de « touffes » blanches. Les fortes pluies empêchent la germination et la dissémination des spores en les entraînant vers le sol où elles sont inactivées. Terre-net, Point sur les maladies foliaires des orges d'hiver
  • L'agent infectieux, Bacillus anthracis, est une bactérie Gram positif aux extrémités carrées, de 2 10 µm. Elle se présente sous forme isolée ou en chaînettes lui donnant l'aspect de "chaînes de bambou". Elle se cultive dans des conditions classiques aérobie ou anaérobie, protéolytiques, fermentant les sucres et produisant des spores dès la dixième heure en aérobiose entre 18 et 42°C. Elle ne sporule pas in vivo. La spore survit dans le sol pendant de longues périodes, jusqu' plus de 100 ans. Son pouvoir pathogène repose : - sur la présence d'une capsule, caractéristique des souches virulentes car ell s'oppose la phagocytose -sur la synthèse de toxines protéiques. , L'anthrax ou la maladie du charbon

Traductions du mot « sporule »

Langue Traduction
Anglais sporule
Espagnol esporula
Italien sporule
Allemand sporule
Chinois 孢子
Arabe sporule
Portugais esporular
Russe sporule
Japonais 胞子
Basque sporule
Corse sporule
Source : Google Translate API
Partager