La langue française

Spongiforme

Sommaire

  • Définitions du mot spongiforme
  • Étymologie de « spongiforme »
  • Phonétique de « spongiforme »
  • Citations contenant le mot « spongiforme »
  • Traductions du mot « spongiforme »

Définitions du mot « spongiforme »

Wiktionnaire

Adjectif

spongiforme \spɔ̃.ʒi.fɔʁm\ masculin et féminin identiques

  1. (Didactique) (Botanique) (Géologie) (Biologie) Dont l’aspect rappelle celui d’une éponge.
    • SPONGIFORME, adj. spongiformis (spongia, éponge, forma, forme) ; qui a la forme ou l’aspect d’une éponge. Ex. Flustra spongiformis. — (Antoine-Jacques-Louis Jourdan, Dictionnaire des termes usités dans les sciences naturelles, Société belge de librairie, Bruxelles, 1837, nouvelle édition revue, corrigée et augmentée)
    • Encéphalopathie spongiforme bovine (ESB ou maladie de la vache folle).
    • Le karst spongiforme, formé en zone noyée, recèle des cavités alvéolaires.

Adjectif

spongiforme \spon.dʒi.ˈfor.me\ masculin et féminin identiques

  1. Spongiforme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « spongiforme »

Composé du latin spongia et du suffixe -forme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « spongiforme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spongiforme spɔ̃ʒifɔrm

Citations contenant le mot « spongiforme »

  • «Elle est conforme aux avis scientifiques les plus récents, selon lesquels le risque de transmission d'encéphalopathie spongiforme bovine entre animaux non ruminants est négligeable, pour autant qu'il n'y a pas de recyclage entre les espèces» (cannibalisme), a souligné Bruxelles. L'utilisation des farines animales pour les ruminants est interdite depuis 1997 en raison des risques de contamination par l'encéphalopathie spongiforme bovine, ou «maladie de la vache folle». Le Figaro.fr, Les farines animales autorisées pour les poissons
  • Le ministère de l'Agriculture américain "a confirmé (mardi) le quatrième cas dans le pays d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) sur une vache laitière du centre de la Californie", indique un communiqué. , Etats-Unis: Un cas de vache folle en Californie, premières restrictions en Corée du Sud
  • Il existe une forme d'encéphalopathie subaiguë spongiforme transmissible spécifique à l'homme, connue sous le nom de maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) qui est une dégénérescence du système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des nerfs, de l'encéphale, de la moelle épinière, etc. Il...) central caractérisée par l'accumulation d'un prion. La période d'incubation (L'incubation est la période pendant laquelle les ovules sont couvés, de manière à les maintenir au chaud et à permettre le développement de l'embryon.) se compte en années, voire en décennies avant qu'apparaissent des troubles de l'équilibre et de la sensibilité, puis une démence (La démence (du latin demens) est une réduction acquise des capacités cognitives suffisamment importante pour retentir sur la vie de la personne et entraîner une perte...). L'issue est systématiquement fatale à échéance d'approximativement un an. Cette maladie a plusieurs causes : la plupart des cas sont dits sporadiques, car l'origine est inconnue. Il existe également une transmission héréditaire (10 % des cas) et des contaminations iatrogéniques (c'est-à-dire dues à un processus opératoire) liées à l'utilisation d'hormone (Une hormone est un messager chimique véhiculé par le système circulatoire qui agit à distance de son site de production par fixation sur des récepteurs spécifiques.) (comme dans l'affaire de l'hormone de croissance (L'hormone de croissance, somatropine ou somatotropine, est une hormone polypeptidique secrétée par la partie antérieure de l'hypophyse, qui stimule la...) en France) ou de greffes de tissus cérébraux (dure mère) issus de cadavres de malades, ou encore par l'utilisation d'instruments de chirurgie (La chirurgie est une technique médicale consistant en une intervention physique sur les tissus, notamment par incision et suture. Un médecin spécialisé dans cette discipline est un chirurgien....) mal décontaminés (électrodes). Techno-Science.net, 🔎 Encéphalopathie spongiforme bovine - Définition et Explications
  • La vache de 13 ans a été soumise à un abattage d'urgence le 23 janvier 2020. Des échantillons du tronc cérébral ont été envoyés pour et confirmée au Laboratoire national suisse de référence pour les encéphalopathies spongiformes transmissibles. L'échantillon s'est révélé positif dans le test rapide pour l'ESB "Priostrip BSE" et a été confirmé par Western lmmunoblot au laboratoire de référence régional. La protéine prion pathologique pourrait être classée comme l'ESB de type (L) et donc comme un cas atypique d'ESB. La carcasse entière a été éliminée comme matériau de catégorie 1. Cas d'encéphalopathie spongiforme bovine chez un bovin en Suisse, Cas d'encéphalopathie spongiforme bovine chez un b... - MesVaccins.net
  • La transmission de la tremblante atypique (maladie à prion des petits ruminants) à des souris exprimant la protéine prion d’origine bovine entraîne la propagation de la forme classique de l’encéphalopathie spongiforme bovine. C’est ce que démontre une équipe européenne menée par des chercheurs de l’Inra et de l’ENVT dans une étude publiée dans PNAS le 16 décembre 2019. Ces résultats pourraient expliquer l’apparition au milieu des années 80 de cette zoonose bovine et interrogent sur sa possible réémergence. , L’origine de l’encéphalopathie spongiforme bovine identifiée ?
  • Les prions sont le type de protéine derrière la maladie de la vache folle. Dans ce cas, on pense que la femme a piqué son doigt sur un instrument de laboratoire contaminé par l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). News 24, Un employé de laboratoire tué par une maladie destructrice du cerveau 7 ans après un coup accidentel - News 24
  • L’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), plus connue sous le nom de « maladie de la vache folle », est une infection dégénérative du système nerveux central des bovins. La maladie est apparue dans les années 1980 au Royaume-Uni avant de se propager dans toute l’Europe et en Amérique du Nord dans les années 90. Aujourd’hui, des chercheurs toulousains ont trouvé l’origine possible de cette maladie et alertent sur un éventuel retour de cette dernière. Les résultats de cette étude sont parus lundi 16 décembre dans la revue Nature Communications. www.pourquoidocteur.fr, Vache folle : des chercheurs ont trouvé l'origine de la maladie
  • La Commission européenne a annoncé que la Corée du Sud aller rouvrir ses frontières à la viande bovine européenne, après 20 ans d’embargo à cause de l’ESB, l’encéphalopathie spongiforme bovine. La France Agricole, Embargo : La Corée du Sud entrouvre ses portes au bœuf européen
  • Trente ans après ce qui reste comme l’une des plus graves crises sanitaires de l’époque moderne, la vache folle peut-elle refaire son apparition. Des chercheurs de l’Inra et l’école vétérinaire de Toulouse pensent avoir établi l’origine de l’encéphalopathie spongiforme bovine. L’épidémie qui avait secoué l’Europe avait été endiguée au prix d’importantes mesures de protection. Des mesures coûteuses sur lesquels souhaitent revenir de nombreux industriels, faisant craindre un possible retour de la vache folle. , Les infos immanquables du jour : Vache folle, huîtres charnues et abominable Secret Santa
  • Cette encéphalopathie spongiforme transmissible d’un cerf à un autre provoque systématiquement la mort. Les élus du Nevada ont donc voté une loi interdisant l’importation ou la possession d’une carcasse de cervidé venue de l’extérieur de l’Etat. Certaines exceptions sont tolérées, notamment les peaux, crânes, bois et morceaux de viande emballés ne comportant ni matière cérébrale ni aucune partie de la colonne vertébrale, précise le communiqué. , Etats-Unis : La maladie du « cerf-zombie » inquiète les autorités sanitaires
  • En ouvrant ses portes à la viande bovine de ces deux Etats -qui ne sont toutefois ni l'un ni l'autre de grands producteurs-, la Corée du Sud met fin à un embargo imposé en 2001 en réaction à l'épizootie d'encéphalopathie spongiforme bovine (EBS ou «maladie de la vache folle») qui avait alors frappé l'Union Européenne. Le Figaro.fr, La Corée du Sud rouvre partiellement ses portes au boeuf européen
  • Le gouvernement brésilien a annoncé la suspension de ses exportations de viande bovine vers la Chine après la découverte d’un cas « atypique » d’encéphalopathie spongiforme bovine au Matto Grosso, État du centre ouest du Brésil. L’animal sur lequel la maladie a été détectée, est une vache âgée de 17 ans. Il a été abattu et incinéré. La France Agricole, Vache folle : Le Brésil suspend ses ventes de viande bovine à la Chine
  • La maladie en question a déjà sévi sous une autre forme en Europe, et plus particulièrement au Royaume-Uni durant les années 1985-2010. Il s’agit de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), une maladie à prion plus populairement dénommée maladie de la vache folle. The Conversation, La saga du prion : après la vache folle, les élans et les rennes fous ?
  • Après l’apparition de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) en 1985 au Royaume-Uni, la prise de conscience d’un risque éventuel pour l’homme a été tardive, malgré la transmission naturelle du prion bovin au chat, constatée en 1990, et au porc, démontrée expérimentalement quelques mois plus tard. Ceux qui, alors, soulevaient un risque éventuel de zoonose et suggéraient que des mesures de prévention soient envisagées étaient considérés comme de dangereux alarmistes. On a même pu lire, en novembre 1990, l’avis rassurant d’un « expert » français dans la revue britannique Veterinary Record sous le titre « How the French see BSE » (1), qui considérait que « le pire est passé pour la Grande-Bretagne ». Afis Science - Association française pour l’information scientifique, L’encéphalopathie spongiforme bovine - Afis Science - Association française pour l’information scientifique
  • Mais corrélation n’est pas raison. Que deux phénomènes évoluent simultanément ne constitue en rien une preuve d’un quelconque rapport de cause à effet. Il peut certes exister un lien. Les régions les plus favorables aux Brexit sont celles qui ont été le plus durement touchées par la vache folle. Les partisans de Boris Johnson ne sont pas pour autant atteints de l’encéphalopathie spongiforme bovine. Mais sachant que les régions rurales sont les plus sensibles aux arguments souverainistes, ce seront probablement aussi les plus concernées par Creutzfeldt-Jakob. Le Temps, Les corrélations, ou ces petites manipulations faciles - Le Temps
  • Un échantillon prélevé sur une vache en Alberta, au Canada, a présenté un résultat positif à un test de dépistage de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). Le propriétaire a déclaré que l'animal de référence était non ambulatoire (incapable de se tenir debout) lors des jours qui ont précédé sa mort. À la suite d'une consultation entre l'éleveur et le vétérinaire praticien local, il a été déterminé que l'animal répondait aux critères d'inclusion du Programme national de surveillance de l'ESB du Canada. L'animal a été euthanasié le 4 février 2015, puis des dispositions ont été prises afin de prélever les échantillons appropriés en vue de les soumettre à des analyses. , Rapport d'enquête sur le dix-neuvième cas d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) au Canada - Agence canadienne d'inspection des aliments
  • Depuis l'apparition de l'épidémie d'encéphalite spongiforme bovine, les rumeurs les plus folles ont couru sur les risques de contamination pour l'Homme. Doctissimo vous propose ce test pour évaluer vos connaissances et chasser les doutes sur la sécurité des aliments. Doctissimo, Quiz - Vache folle - Que savez-vous de la vache folle ? - Test Nutrition - Doctissimo
  • La vache a été abattue. "Un cas de forme atypique d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) en Pologne a été confirmé", a déclaré le chef des services vétérinaires polonais Krzysztof Niemczuk, cité par l'agence PAP. "Selon l'Organisation mondiale de la santé animale (OMSA), l'ESB dans sa forme atypique, telle que celle découverte en Pologne, n'affecte pas le statut de la Pologne en tant que pays à risque négligeable d'ESB". La vache porteuse de l'ESB, découverte dans le village de Mirsk près des frontières tchèque et allemande, a été abattue, a-t-il précisé. Europe 1, Un cas atypique de "maladie de la vache folle" en Pologne
  • Les encéphalites virales comme l’encéphalopathie spongiforme bovine, l’influenza aviaire hautement pathogène (H5N1) sont plus graves encore et qualifiées de zoonoses majeures. Les coronavirus comme le SARS-CoV1, le MERS-CoV ou le SARS-CoV2 (Covid-19) en font partie. Leur point commun réside dans le franchissement de la barrière d’espèces pour arriver à l’Homme ; en l’occurrence ici, de la chauve-souris à l’Homme, en passant par les civettes, les dromadaires ou le pangolin, qui en sont les hôtes intermédiaires. Les coronaviroses sont répandues et bien connues chez les animaux. Le premier Coronavirus a d’ailleurs été découvert par un vétérinaire. lejdd.fr, TRIBUNE. Le député Loïc Dombreval : "Pour une approche sanitaire globale et transdisciplinaire"
  • Il y a quelques semaines, plusieurs pays européens tels que la France, la République-Tchèque et l’Irlande avaient abaissé leur niveau d’alerte lié à l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) ou maladie de la vache folle. Mais peut-être va-t-il falloir le remonter rapidement. En effet, pour la première fois depuis maintenant plus de deux ans, un cas positif a été confirmé chez un bovin par les autorités sanitaires irlandaises. Soixante-sept bêtes de la même ferme ont dû être euthanasiées pour éviter tout risque de contagion. www.pourquoidocteur.fr, Un nouveau cas de maladie de la vache folle en Irlande
  • Les encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST) constituent un groupe de maladies qui affectent le cerveau et le système nerveux de l’homme et de l’animal. Elles comprennent l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), la tremblante et la maladie du dépérissement chronique (MDC). À l'exception de l'ESB classique , il n'existe pas de preuve scientifique que les EST puissent se transmettre à l'homme. European Food Safety Authority, Le point sur la présence des EST dans l'UE | Autorité européenne de
  • Il y a 20 ans, en mars 1996, la France et de nombreux pays européens décrètent un embargo sur la viande de boeuf britannique. Une maladie atteint les vaches du Royaume-Uni nourries à la farine animale, l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). Leur importation est ainsi suspendue, alors que la transmission à l'homme, via une variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, tue 224 personnes, dont 25 Français. La crise fait s'effondrer la consommation et sinistre la filière des éleveurs, mais fait avancer la traçabilité. LExpress.fr, La crise de la vache folle - L'Express
  • La maladie en question a déjà sévi en Europe, et plus particulièrement au Royaume-Uni dans les années 1985-2010. Il s’agit de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), une maladie à prion plus connue sous le nom de "maladie de la vache folle". Une autre maladie à prion a aussi été détectée récemment chez les cervidés dans les pays scandinaves depuis avril 2016. Franceinfo, Algérie : des dromadaires victimes d'une nouvelle maladie à prion
  • 1991 : le ministère de l'Agriculture annonce la première apparition en France d'un cas d'encéphalite spongiforme bovine (ESB) Le Figaro.fr, L'éphéméride du vendredi 28 février
  • L'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), nom médical de la "vache folle", est une maladie dégénérative du système nerveux central des bovins (bœufs, vaches, taureaux). Elle s'attaque directement au fonctionnement des cellules nerveuses, notamment les neurones, en y formant des cavités. Au microscope, les tissus du cerveau de l'animal évoquent alors l'aspect d'une éponge, ce qui explique la présence du terme "spongiforme" dans le nom de la pathologie. RTL.fr, "Vache folle" : quelle est cette maladie ?
  • Depuis 1996, la France compte 26 cas de cette forme d'encéphalopathie spongiforme transmissible, les malades sont tous décédées, sauf le cas plus récemment découvert, selon l'Institut de Veille sanitaire (InVs). Allo docteurs, Creutzfeldt-Jakob : la variante de la maladie fait une nouvelle victime
  • Dans l’UE, 60 cas sporadiques d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) ont été identifiés sur des animaux nés après 2001, date de l’interdiction des farines animales (1). La Commission européenne a demandé à l’Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) d’en déterminer les causes. La France Agricole, Vache folle : Cas sporadiques d’ESB : l’alimentation animale en cause
  • Embargo sur la viande de bœuf britannique : en mars 1996, les steaks du Royaume-Uni sont proscrits des assiettes françaises et de nombreux autres pays européens. La faute à l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), une maladie qui touche les vaches nourries à la farine animale et causée par un agent infectieux moléculaire d’un type particulier appelé protéine prion. Elle se transmet à l’homme, sous forme d’une variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, et l’OMS a dénombré 224 morts d’octobre 1996 à mars 2011, dont 25 Français. Les farines animales ont été interdites fin 2001, une décision qui a fait chuter le nombre de cas d’ESB en Europe. On en compte encore quelques-uns, comme en Espagne, fin 2017, dans la province de Salamanque, ou en France, en mars 2016, dans les Ardennes. Le Telegramme, Le Télégramme - France - Sras, grippe A, vache folle : ces épidémies qui ont semé la peur
  • A la différence de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), la tremblante (classique ou atypique), qui sévit chez les petits ruminants (ovins, caprins), n’est pas considérée comme une zoonose. Il n’existe en effet aucun cas avéré de transmission à l’homme de sa protéine pathogène, le prion, mais des incertitudes demeurent. , La tremblante, une maladie zoonotique? - Journal de l'environnement
  • Or cette maladie appartient à la famille des encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST), au rang desquels la tremblante du mouton, la maladie de Creutzfeldt-Jakob chez l’homme et l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB, ou «maladie de la vache folle»). Cette dernière a été à l’origine d’une crise politico-agricole sans précédent au cours des années 1990, entraînant un embargo sur la viande de bœuf britannique en raison d’une crainte de transmission à l’homme du «prion», protéine «infectieuse» à l’origine de la maladie. , Canada: les cervidés, nouvelles «vaches folles»? - Journal de l'environnement
  • Les professionnels de la viande réclament la fin des tests de dépistage de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB, vache folle) sur les animaux arrivant en abattoir, comme l'autorise l'Europe depuis janvier 2013. "Nous demandons juste que l'application d'une mesure européenne, qui a mis un terme aux tests ESB systématiques. À ce jour seule la France et trois autres pays dont l'Allemagne ne l'ont pas fait", a indiqué mercredi devant les députés Dominique Langlois, président de l'Association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes. Le Point, Vache folle : les professionnels réclament la fin des tests en abattoir - Le Point
  • Une équipe de chercheurs franco-suisse a réussi à bloquer les agents infectieux responsables de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), plus connue sous le nom de maladie de la vache folle, grâce à une nouvelle molécule. Une découverte publiée ce jeudi dans la revue Science Translational Medicine. www.pourquoidocteur.fr, Vache folle : un espoir de traitement
  • À la demande du ministère de l’agriculture, le Conseil national de l’alimentation (CNA) établit un bilan de la crise de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). La France Agricole, Crises sanitaires : Les enseignements tirés de l’ESB
  • Après la projection, un débat s'est engagé entre les jeunes, Etienne Gavart, directeur du Groupement de Défense Sanitaire et des éleveurs expérimentés qui ont vécu la tourmente des années ESB (encéphalopathie spongiforme bovine ou vache folle), fléau qui sévissait durement il y a une quinzaine d'années, et le vide-sanitaire qui a suivi. Il a aussi été question de l'influenza aviaire, qui peut toucher les élevages avicoles. L'après-midi a été très riche d'enseignements. lamanchelibre.fr, "Petit paysan" à Vire : un film pour parler des difficultés de l'élevage
  • En Bretagne, les agriculteurs s'inquiètent. C'est chez eux déjà que, le 2 mars dernier, le premier cas d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) a été confirmé, dans les Côtes-d'Armor. Cette fois, c'est Brillante, la vache d'Hervé, qui a vu son système nerveux peu à peu attaqué par cette maladie qui fait des ravages au Royaume-Uni voisin depuis cinq ans. L'éleveur l'avait bien vu, que sa bête était devenue anxieuse. Depuis décembre, elle montrait des signes de nervosité. Et en février, Brillante ne voulait même plus manger. A-t-elle contaminé ses camarades de pré ? A ce stade, Hervé ne le sait pas. Ce qu'il a compris en revanche, c'est qu'il faut l'euthanasier. Et bientôt, avec elle, tout le troupeau ? leparisien.fr, DANS LE RETRO. Mars 1991, premier cas de «vache folle» en France - Le Parisien
  • Les maladies à prions sont un groupe de maladies neurologiques mortelles comprenant la maladie de Creutzfeldt-Jakob et l'encéphalopathie spongiforme bovine («maladie de la vache folle»). www.pourquoidocteur.fr, Démences: une nouvelles cible thérapeutique contre les maladies à prion
  • Bonne nouvelle : la Cour européenne des comptes juge les programmes européens de lutte contre les maladies animales efficaces. Il lui semble toutefois difficile de savoir si le rapport entre leur coût et leur efficacité est satisfaisant. C’est ce que conclut un rapport publié ce 26 avril 2016. « S’il y a eu des succès, comme la baisse du nombre de cas d’ESB (encéphalopathie spongiforme bovine) chez les bovins, les rapporteurs jugent exagérés certains coûts. La France Agricole, Union européenne : La lutte contre les maladies animales jugée efficace
  • Les premiers cas d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), connue comme maladie de la "vache folle", apparaissent au Royaume-Uni en 1986. Alors qu'une épidémie ravage le cheptel britannique en 1996, il est annoncé que l'ESB peut se transmettre par voie digestive à l'homme sous la forme d'une maladie neurodégénérative, la maladie de Creutzfeldt-Jakob (vMCJ). Le Point, Les principaux scandales alimentaires en Europe - Le Point
  • L'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), ou maladie de la vache folle, a fait son apparition en Grande-Bretagne au milieu des années 80. Infection dégénérative du système nerveux des bovins, elle trouve son origine dans les farines animales qui ont contaminé le bétail avec un agent infectieux, le prion.   Malgré l’embargo européen sur les viandes britanniques, le premier cas d’ESB est apparu en France en mars 1991. D’autres pays européens, comme le Portugal, l’Espagne ou l’Allemagne ont également été touchés. Au total, plus de 190.000 bovins ont été infectés par l’encéphalopathie spongiforme bovine. Europe 1, Les farines animales en question
  • Lors de la crise dite de la « vache folle », ils ont ainsi prédit, avec précision la date (mais pas l’ampleur) du pic de l’épidémie d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). Ils ont aussi surestimé de six fois l’impact du VIH (sida) et, sur la nouvelle variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (la forme humaine de la maladie de la vache folle), ils ont cité une fourchette d’estimations variant de quelques dizaines de cas à des dizaines de milliers. Le Monde.fr, Roland Salmon : « Les données pour soutenir la politique du confinement font défaut »
  • Cette maladie est apparue en 1996 au Royaume-Uni suite à la consommation de produits bovins issus d’animaux atteints de la «maladie de la vache folle», (l’encéphalopathie spongiforme bovine) entre les années 1980 et le début des années 1990. Après une période d’incubation silencieuse de plus de dix ans, elle cause une dégénérescence du cerveau, d’évolution toujours fatale au bout d’environ un an. En 2004, surprise, quelques cas de la maladie transmise par transfusion sanguine sont découverts. , Vache folle : le prion détectable dans le sang 
  • Sommes-nous à l’aube d’une nouvelle vague de maladie de la vache folle ? Au même titre que celle qui a coûté la vie à 230 personnes à travers le monde au milieu des années 90, sans céder à l’alarmisme, le décès d’un patient début février laisse néanmoins entrevoir la possibilité d’une deuxième vague de cas de la variante humaine de l’encéphalopathie spongiforme bovine, la Maladie de Creutzfeld Jacob. Deux maladies dites « à prion », parce que l’agent pathogène n’est ni une bactérie, ni un virus mais une protéine qui, pour des raisons encore obscures, se replie différemment en entraînant avec elle des effets dévastateurs pour le système nerveux central. Or la recherche sur le prion ouvre des pistes sur d’autres maladies neurodégénératives. France Culture, Prion, la protéine folle
  • Mi-janvier, ce sont les Etats-Unis qui avaient annoncé leur décision de rouvrir leur porte aux importations de boeuf français, pour la première fois depuis l'imposition d'un embargo en 1998 consécutif à la crise de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), appelée plus communément maladie de la vache folle. leparisien.fr, Vache folle : la Chine rouvre partiellement son marché au bœuf français - Le Parisien
  • L’encéphalopathie spongiforme transmissible (causée par les prions) est donc le principal risque lié au cannibalisme. D’après certains chercheurs, cette maladie aurait même été à l’origine de l’extinction des hommes de Néandertal, qui pratiquaient l’anthropophagie. Slate.fr, Cannibalisme: manger une personne malade est-il dangereux pour la santé? | Slate.fr
  • On sait également qu'elle présente de nombreuses similitudes avec une maladie bien plus étudiée : l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), également appelée maladie de la vache folle. Celle-là même qui terrorisa l'Europe à la fin des années 1990. Au total, 223 personnes succombèrent dans le monde après avoir mangé de la viande contaminée et développé la maladie de Creutzfeldt-Jakob, sorte de "dérivé humain" de l'ESB. C'est essentiellement pour cette raison que les cerfs-zombies sont considérés par certains chercheurs comme une menace pour l'être humain. Sciences et Avenir, La maladie du cerf-zombie ou le spectre de Creutzfeldt-Jakob - Sciences et Avenir
  • Les maladies à prions (protéine pathogène) sont des maladies neurodégénératives à évolution fatale pouvant affecter les animaux et les humains, comme c’est la maladie de Creutzfeldt-Jakob ou l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB, dont le nom commun est maladie de la vache folle). TSA, Une maladie neurodégénérative découverte sur des dromadaires à Ouargla — TSA
  • L'étude publiée dans le British Medical Journal (BMJ) a mesuré la fréquence de cette infection par le prion anormal, responsable de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (vCJD), plus connue sous le nom d'encéphalopathie spongiforme. Topsante.com, Creutzfeldt-Jakob : un Britannique sur 2 000 serait porteur de... - Top Santé
  • Pour certaines de ces affections zoonotiques, les hommes représentent ce qu’on appelle un « cul-de-sac » épidémiologique. C’est le cas de la rage, dont le virus ne peut pas se transmettre d’humain à humain. Pour d’autres maladies, ils constituent des hôtes accidentels, pas assez compétents pour amplifier, transmettre le pathogène et créer une épidémie, comme dans le cas de l’encéphalite spongiforme bovine. Mais, dans de rares cas, les êtres humains constituent des hôtes offrant les conditions favorables à l’installation du pathogène. C’est vrai pour le virus Ebola et, ces derniers mois, le SARS-CoV 2. lejdd.fr, Covid-19 : voici comment les virus se transmettent entre espèces
  • Oui et non. Le collagène de ces suppléments alimentaires provient de carcasses d’animaux broyées. Celui d’origine bovine présente un risque théorique de transmission de l’encéphalopathie spongiforme bovine (maladie de la vache folle), en plus d’être en cause dans des allergies et intolérances alimentaires. « C’est pourquoi l’industrie s’intéresse de plus en plus au collagène marin issu de la peau, des écailles et des arêtes de poisson », souligne Nadine Bonneville. Les suppléments de collagène, comme tous les produits naturels commercialisés au pays, sont homologués par Santé Canada qui en garantit l’innocuité. « Mais une fois le produit en vente, il n’y a aucune vérification quant aux ingrédients qu’il contient effectivement », prévient la nutritionniste. Il importe également de respecter les doses. « Santé Canada recommande de ne pas dépasser 10 g de collagène hydrolysé par jour. À très haute dose (70 g pendant plusieurs jours), il peut y avoir des effets néfastes, notamment aux niveaux rénal et gastro-intestinal », précise Alain Doyen de l’INAF. Châtelaine, Collagène: les suppléments ont-ils (vraiment) des effets antirides? - Châtelaine
  • Le système européen de dépistage de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) devrait encore être allégé fin mars 2013, avec une exemption de test pour tout animal abattu dans des conditions normales. , Vache folle: les animaux sains bientôt exemptés du test - Journal de l'environnement
  • Le risque représenté par l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) – dite aussi « maladie de la vache folle » – en France est désormais « négligeable ». L’assemblée générale de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) a décidé, mercredi 27 mai, de reclasser le pays, jusqu’alors en « risque maîtrisé ». Le Monde.fr, Maladie de la vache folle : le risque sanitaire en France revu à la baisse
  • Elle fait partie de la famille des encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST). RCI | Français, La maladie débilitante chronique chez les cervidés serait en passe d’être détectée en Ontario – RCI | Français
  • Crise sanitaire des années 1990, l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), ou « maladie de la vache folle », aurait trouvé son origine dans l’utilisation de farines animales – fabriquées à partir des parties non consommables de carcasses bovines et d’autres animaux – pour l’alimentation des bovins. ConsoGlobe, Les pandémies célèbres dues à notre consommation de viande
  • Une équipe de chercheurs aurait réussi à éliminer dans une douzaine de vaches les protéines qui provoquent l'encéphalopathie spongiforme bovine. Radio-Canada.ca, Des vaches immunisées | Radio-Canada.ca

Traductions du mot « spongiforme »

Langue Traduction
Anglais spongiform
Espagnol espongiforme
Italien spongiforme
Allemand schwammförmig
Chinois 海绵状
Arabe اسفنجي
Portugais espongiforme
Russe губковидный
Japonais 海綿状
Basque entzefalopatia
Corse spongiforme
Source : Google Translate API
Partager