La langue française

Spiraler

Définitions du mot « spiraler »

Trésor de la Langue Française informatisé

Spiraler, verbe intrans.a) Prendre la forme d'une spirale (supra B). Les petits cheveux raides et qui ne se décident que lentement à spiraler (Colette, Claudine à l'école, 1900, p. 286 ds Rheims 1969).b) Sports. [En parlant d'un planeur] S'élever en spirale (supra B). Thoret eut l'idée de spiraler sous un cumulus (Vermot-Gauchy, Le Vol à voile, 1962ds Petiot 1982).

Wiktionnaire

Verbe

spiraler \spi.ʁa.le\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Se déplacer ou se mouvoir en spirale.
    • Au nord du ruban, dans les creux, se trouvent des tourbillons cycloniques dont les éléments spiralent vers le centre dans le sens des aiguilles d'une montre. — (Saturne: Les Grands Articles d'Encyclopædia Universalis, 2016)
    • Puis, comme le volubilis qui s'ouvrait le matin au soleil, qui spiralait autour d'un porteur, elle s'était enroulée autour de lui. — (Patrick Poncet, Confluence de vies, Editions Publibook, 2014, p. 286)
    • La seconde étoile avait enflé à son tour sous forme de géante rouge ; l'irrésistible attraction du trou noir en arrachait des colonnes de gaz qui spiralaient à l'infini jusqu'à disparaître dans le néant. — (Kevin J. Anderson, La Saga des Sept Soleils, vol. 7 : Mondes en cendres, traduit par Laurent Genefort, Bragelonne, 2014, chap. 19)
  2. Enrouler en spirale.
    • Que la bergère tourne son tablier en spirale, c'est comme si elle « spiralait » le serpent dressé devant elle. Sa raideur s'efface, il est réduit à l'impuissance, vaincu, il se retire. — (Aurore Lamontellerie, Mythologie de Charente-Maritime, Éditions Le Croît vif, 1995, p. 42)
    • En 1905, les tribunaux parisiens ont eu à s'occuper du cas d'un ouvrier blessé dans une « usine » où l'on spiralait du mou à la machine pour en remplir de vieilles coquilles d'escargots, et qui demandait l'application en sa faveur de la loi d'avril 1898 […]. — (Larousse mensuel illustré, 1914, vol. 3, p. 248)
    • La frette épaisse 4 est avantageusement enroulée sur la conduite à l'aide de la spiraleuse décrite dans la demande FR 97 10584, qui permet de spiraler des fils de forte inertie. — (Brevet WO 2000022337 A1 : Conduite flexible à frette de forte inertie, date de dépôt: 6 sept. 1999, inventeurs : François Dupoiron, Philippe François Eespinasse, Patrice Jung & Bernard Jacques Houot)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « spiraler »

De spirale.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « spiraler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spiraler spirale

Citations contenant le mot « spiraler »

  • Autour de HD 101584, une compagne, de même masse, tournait tranquillement, en sept mois environ, à la distance de seulement 100 millions de kilomètres. Quand la géante rouge a commencé à se former, voici peut-être seulement quelques milliers d'années, la compagne s'est trouvée submergée, avalée par l'immense enveloppe de gaz en expansion... Freinée par ce milieu pourtant peu dense, la compagne a commencé à spiraler vers le cœur de la géante, déstabilisant son enveloppe brûlante et provoquant son expulsion à grande vitesse... Science-et-vie.com, Alma dévoile la fin catastrophique d'un couple d'étoiles - Science & Vie
  • En effet la terre devrait spiraler et se diluer dans le soleil lorsque dans la phase géante rouge son enveloppe englobera l’orbite de la terre. Dans la phase géante rouge la matière est bien brassée dans toute l’étoile par une importante convection. Ensuite, avant de devenir naine blanche, le soleil expulsera une partie substantielle de sa masse dans l’espace dans une phase de nébuleuse planétaire. Cette matière éjectée se diluera alors dans l’espace interstellaire de la Galaxie au cours des dizaines ou centaines de millions d’années ultérieures, et pourra à nouveau se retrouver dans de nouvelles étoiles, planètes ou autres corps célestes, continuant ainsi le cycle de la matière. Exploration spatiale, Des étoiles naines de toutes les couleurs – Exploration spatiale
  • En fait, cette « limite » est assez floue dans la mesure où l’étoile, parvenue au stade de géante rouge, n’a plus vraiment de surface : le gaz devient juste toujours plus dense à mesure qu’on s’approche du centre. Or, quand une planète tourne autour d’une étoile, elle obéit aux lois de la mécanique. Une de ces lois stipule que, si cette vitesse de rotation ralentit, la planète, perdant de l’énergie cinétique, se mettra à « spiraler » en boucles toujours plus resserrées autour de l’étoile jusqu’à finir par s’écraser sur elle. C’est ce qui arrivera à Vénus, freinée par les gaz éjectés du Soleil quand celui-ci deviendra à son tour une géante rouge. Les Echos, La mort du Soleil comme si vous y étiez | Les Echos
  • Mais comment expliquer, dès lors, l’absence de planètes très massives au voisinage du Soleil ? Sous l’impulsion d’Alessandro Morbidelli, des scientifiques réunis initialement à l’observatoire de la Côte-d’Azur ont apporté des réponses très convaincantes avec le "modèle de Nice" en 2005 et celui du "Grand Tack" (ou "grand virement de bord") en 2011. Dans ces nouveaux scénarios, la clé de voûte est Jupiter. C’est elle qui se serait formée en premier, quelques millions d’années seulement après le Soleil et juste au-delà de la ligne des glaces. Après avoir atteint une masse suffisante, la jeune Jupiter aurait commencé à "spiraler" vers le Soleil jusqu’à une distance de 1,5 UA - typique des jupiters tièdes et position actuelle de Mars. Et se serait sans doute rapprochée davantage si un événement capital n’était intervenu à ce moment-là : la formation de Saturne. Créée à 4,5 UA, cette seconde géante gazeuse aurait grossi suffisamment pour déclencher elle aussi, et plus rapidement que Jupiter, sa migration. "Par un jeu d’interactions gravitationnelles mutuelles, les deux planètes seraient entrées alors dans ce que nous appelons une résonance orbitale, Jupiter effectuant trois tours autour du Soleil quand Saturne n’en faisait que deux", explique Alessandro Morbidelli. Or ce phénomène aurait eu pour conséquence de "tirer" Jupiter vers l’extérieur ! Et conduit les deux mastodontes à opérer une marche arrière (d’où le "grand virement de bord") tout en faisant barrage à Uranus et Neptune, les empêchant ainsi de se rapprocher de notre étoile. C’est pour ces raisons, somme toute contingentes, que nos planètes géantes seraient si éloignées du Soleil… et que nos planètes telluriques auraient eu, par la suite, la possibilité de se développer. "Une série d’événements chanceux, liés notamment à la présence simultanée de Jupiter et Saturne ainsi qu’à leurs masses et positions de départ relatives, expliquerait ainsi la physionomie si particulière du Système solaire et l’existence d’une Terre où la vie a pu émerger ", convient Alessandro Morbidelli. Sciences et Avenir, Le système solaire, unique en son genre - Sciences et Avenir
  • Si un trou noir n’émet pas de lumière par lui-même, il est fréquent de rencontrer des trous noirs sociables, qui aiment à s’entourer de matière normale, susceptible d’émettre un rayonnement. Un trou noir n’est pas seulement le grand aspirateur cosmique que l’on s’imagine généralement. De la matière (des électrons et des protons) peut se maintenir en orbite autour du trou noir, et « spiraler » lentement vers l’horizon des événements, laissant amplement le temps à l’émission de lumière pendant ce trajet. The Conversation, Horizon, ombres et lumière : secrets de trous noirs

Images d'illustration du mot « spiraler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « spiraler »

Langue Traduction
Anglais spiral
Espagnol espiral
Italien spirale
Allemand spiral-
Chinois 螺旋
Arabe حلزوني
Portugais espiral
Russe спираль
Japonais 螺旋
Basque espiral
Corse spirale
Source : Google Translate API

Synonymes de « spiraler »

Source : synonymes de spiraler sur lebonsynonyme.fr

Spiraler

Retour au sommaire ➦

Partager