La langue française

Spiral

Définitions du mot « spiral »

Trésor de la Langue Française informatisé

SPIRAL, -ALE, -AUX, adj.

Qui a la forme d'une spirale. Courbe, galaxie, ligne spirale; bras spiraux d'une galaxie. L'étroit escalier spiral par lequel on descendait dans cette espèce de cave (Duhamel,Désert Bièvres, 1937, p. 31).Les photographies obtenues à Lick et au mont Wilson révélèrent la structure spirale de nombreuses nébuleuses (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 563).
Spécialement
ANAT. Ganglion spiral. ,,Ganglion d'origine des fibres sensitives d'un nerf rachidien, déterminant sur la racine postérieure de celui-ci un renflement parfois double`` (Méd. Flamm. 1975). Le nombre total de fibres, émanant des cellules du ganglion spiral étant d'environ 29 000 chez l'homme, d'après les recherches numériques de Guild (Piéron, Sensation, 1945, p. 173).V. ganglion A ex. de Quillet Méd. 1965.
ASTRON. Nébuleuse* spirale.
HORLOG. Ressort spiral et, p. ell., spiral, subst. masc. Organe oscillant des montres mécaniques, en forme de spirale. Spiral d'acier. L'organe réglant (...) dans les chronomètres (...) se réduit au balancier et à son spiral réglant, quelquefois appelés l'âme de la montre (Andrade, Horlog., 1924, p. 110).En combinant un ressort spiral avec le foliot circulaire, (...) on créa un nouveau régulateur isochrone pouvant remplacer le pendule (Bassermann-Jordan, Montres, horl. et pend., 1964, p. 171).
MÉD. Bandage spiral et, p. ell., spiral, subst. masc. ,,Bandage enroulé en spirale sur le tronc ou sur une extrémité`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Spiral du doigt, du pied, de poitrine (Garnier-Del. 1958).
TECHNOL. Pompe spirale. Pompe formée d'un tube en forme spirale. (Dict. xixeet xxes.).
REM. 1.
Spiralement, adv.En forme de spirale. Nous descendons spiralement, depuis quinze années, dans un vortex d'infamie (Bloy, Désesp., 1886, p. 182).
2.
Spiraliforme, adj.Qui a la forme d'une spirale. Je voyais parfaitement leur coquille spiraliforme et ondulée [de ces mollusques] (Verne, Vingt mille lieues, t. 2, 1870, p. 13).Autour du tube répartiteur s'enroule un drain spiraliforme, avec tissu filtrant (Brunet, Matér. vinic., 1925, p. 454).
Prononc. et Orth.: [spiʀal], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1534 forme spirale (Rabelais, Gargantua, éd. R. Calder, p. 63); 2. 1680 horlog. (Rich. t. 1, p. 77: Une montre spirale est celle qui a un ressort spiral); 1765 empl. subst. p. ell. de ressort (Encyclop. t. 15). Empr. au lat. scolast. médiév.spiralis, dér. de spira (v. spire).

Wiktionnaire

Adjectif

spiral \spi.ʁal\ masculin

  1. Qui a la forme d’une spirale.
    • En horlogerie, le ressort spiral est un petit ressort enroulé en spirale et constituant avec le balancier l'organe réglant de la montre mécanique. Il ramène le balancier à sa position de départ à la fin de chaque alternance. — (Ressort spiral sur Wikipédia)
  2. (Par confusion) Qui a la forme d'une hélice
    • Dans ces conditions, au lieu de s'enrouler autour d'un cylindre, la valve se tord autour de sa ligne médiane de façon à prendre la forme d'un escalier spiral (pl. 4, fig. 6). — (Annales des sciences naturelles: Botanique et biologie végétale, 1884, p.55)


Nom commun

spiral \spi.ʁal\ masculin

  1. (Horlogerie) Petit ressort qui règle l’échappement du balancier d’une montre mécanique.
    • Lorsqu'un balancier muni de son spiral est à l'état de repos, c'est-à-dire le spiral étant désarmé, le système est en équilibre, on dit que le balancier est au point mort. — (G.-A. Berner, Description de la montre suisse à l'usage du personnel de vente des magasins d'horlogerie (4ème et dernière partie), Journal Suisse de l'Horlogerie, 1948)
    • Vous l’aviez compris : il s’agit du spiral, ce minuscule ressort en spirale, aussi fin qu’un cheveu, qui assure par ses battements la régularité du mouvement d’une montre. — (« Le temps d’Archimède », Tangente no 182, mai-juin 2018, page 8.)

Adjectif

spiral \ˈspaɪ.ɹəl\

  1. Spiral, en spirale.

Nom commun

spirale \spi.ʁal\ féminin

  1. (Géométrie) Courbe plane qui s’écarte toujours de plus en plus du point autour duquel elle fait une infinité de révolutions.
    • La spirale logarithmique qui fait toujours le même angle avec ses ordonnées concourantes à son centre. — (Bernard le Bouyer de Fontenelle, Bernoulli.)
  2. (Par analogie) Objet qui a une forme approchante de la spirale ou de la spire ; suite de circonvolutions.
    • Le duc, […], atteignit enfin un escalier en spirale pratiqué dans l’épaisseur d’un mur et qui s’ouvrait par une porte secrète et invisible dans l’antichambre de l’appartement de Marguerite. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
    • Pendant quelques secondes il roula son cigare entre le pouce et l’index, à hauteur de l’œil droit, suivit du regard le mince filet de fumée qui montait en spirale bleuâtre, […]. — (Octave Mirbeau, ’'Le colporteur,)
    • Ces élatères sont formées par la plus extérieure des trois membranes enveloppantes de la spore, épaissie en une spirale dont les tours se séparent les uns des autres par suite de la résorption de la portion de la membrane qui leur est interposée (fig.60). — (Henry Correvon, Les fougères de pleine terre et les prêles, lycopodes et sélaginelles rustiques, p.116, Octave Droin éditeur, 1896)
    • J’aimais l’essaim d’oiseaux funèbres qui […] Tournoie en mobiles spirales Autour des pavillons légers. — (Victor Hugo, Odes, II, 3.)
    • Le repliement des protéines est un phénomène central de la recherche, et représente un véritable casse-tête pour les biochimistes. Il s’agit du processus perpétuel et universel par lequel les longues chaînes d’acides aminés, qui constituent les protéines de tous les êtres vivants, se replient en une spirale tridimensionnelle plus complexe. — (Alain Labelle, La forme des protéines prédite avec précision grâce à l’intelligence artificielle, sur radio-canada.ca, 29 décembre 2020)
  3. (Figuré) Développement incontrôlé d’un phénomène.
    • Enfin, que diable me voulait-il donc ? Sa dernière mission, trois ans auparavant, m'avait précipité dans une spirale de crime et de violence dont le seul souvenir me faisait frémir. — (C. J. Sansom, Les Larmes du diable, traduit de l'anglais par Françoise de Sorbier, Éditions Belfond, 2011, chap. 6)
    • Les jeunes font bien la distinction en effet entre ceux d'entre eux qui sont encadrés, par leur famille et par diverses institutions, et ceux qui « partent en biberine », ne sont plus contrôlés ni contrôlables, et sont entrés dans une sorte de spirale (auto)destructrice. — (Fabien Labarthe, Démocratiser la culture multimédia ?: Usages et apprentissages en milieu populaire, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013, chap. 1)
    • Une récente spirale de violences conjugales au sein d’un couple uni depuis douze ans a conduit le prévenu à essayer d’attenter à ses jours. — (La spirale de la violence conjugale, La Voix du Nord, 22 octobre 2017)
    • Le gouvernement catalan est entré dans une spirale de confrontation dont l'issue de plus en plus probable semble être la rupture et une déclaration unilatérale d'indépendance dans les prochains jours. — (Cécile Thibaud, La Catalogne entre dans une spirale d'affrontement, lesechos.fr, 4 octobre 2017)

Forme d’adjectif

spirale \spi.ʁal\

  1. Féminin singulier de spiral.
    • À partir d’une vue cyclique ou spirale de l'histoire, se groupent des opposants qui se réclament d'un néo-paganisme, ou bien du stoïcisme, d'autres d’archéo-futurisme. — (Jean-Yves Clouzet, Riposte à l'encerclement médiatique et guerre idéologique, Éditions Sicre, 2002, p. 106)

Nom commun

spirale \spi.ʁal\ féminin

  1. (Géométrie) Courbe plane qui s’écarte toujours de plus en plus du point autour duquel elle fait une infinité de révolutions.
    • La spirale logarithmique qui fait toujours le même angle avec ses ordonnées concourantes à son centre. — (Bernard le Bouyer de Fontenelle, Bernoulli.)
  2. (Par analogie) Objet qui a une forme approchante de la spirale ou de la spire ; suite de circonvolutions.
    • Le duc, […], atteignit enfin un escalier en spirale pratiqué dans l’épaisseur d’un mur et qui s’ouvrait par une porte secrète et invisible dans l’antichambre de l’appartement de Marguerite. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
    • Pendant quelques secondes il roula son cigare entre le pouce et l’index, à hauteur de l’œil droit, suivit du regard le mince filet de fumée qui montait en spirale bleuâtre, […]. — (Octave Mirbeau, ’'Le colporteur,)
    • Ces élatères sont formées par la plus extérieure des trois membranes enveloppantes de la spore, épaissie en une spirale dont les tours se séparent les uns des autres par suite de la résorption de la portion de la membrane qui leur est interposée (fig.60). — (Henry Correvon, Les fougères de pleine terre et les prêles, lycopodes et sélaginelles rustiques, p.116, Octave Droin éditeur, 1896)
    • J’aimais l’essaim d’oiseaux funèbres qui […] Tournoie en mobiles spirales Autour des pavillons légers. — (Victor Hugo, Odes, II, 3.)
    • Le repliement des protéines est un phénomène central de la recherche, et représente un véritable casse-tête pour les biochimistes. Il s’agit du processus perpétuel et universel par lequel les longues chaînes d’acides aminés, qui constituent les protéines de tous les êtres vivants, se replient en une spirale tridimensionnelle plus complexe. — (Alain Labelle, La forme des protéines prédite avec précision grâce à l’intelligence artificielle, sur radio-canada.ca, 29 décembre 2020)
  3. (Figuré) Développement incontrôlé d’un phénomène.
    • Enfin, que diable me voulait-il donc ? Sa dernière mission, trois ans auparavant, m'avait précipité dans une spirale de crime et de violence dont le seul souvenir me faisait frémir. — (C. J. Sansom, Les Larmes du diable, traduit de l'anglais par Françoise de Sorbier, Éditions Belfond, 2011, chap. 6)
    • Les jeunes font bien la distinction en effet entre ceux d'entre eux qui sont encadrés, par leur famille et par diverses institutions, et ceux qui « partent en biberine », ne sont plus contrôlés ni contrôlables, et sont entrés dans une sorte de spirale (auto)destructrice. — (Fabien Labarthe, Démocratiser la culture multimédia ?: Usages et apprentissages en milieu populaire, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013, chap. 1)
    • Une récente spirale de violences conjugales au sein d’un couple uni depuis douze ans a conduit le prévenu à essayer d’attenter à ses jours. — (La spirale de la violence conjugale, La Voix du Nord, 22 octobre 2017)
    • Le gouvernement catalan est entré dans une spirale de confrontation dont l'issue de plus en plus probable semble être la rupture et une déclaration unilatérale d'indépendance dans les prochains jours. — (Cécile Thibaud, La Catalogne entre dans une spirale d'affrontement, lesechos.fr, 4 octobre 2017)

Forme d’adjectif

spirale \spi.ʁal\

  1. Féminin singulier de spiral.
    • À partir d’une vue cyclique ou spirale de l'histoire, se groupent des opposants qui se réclament d'un néo-paganisme, ou bien du stoïcisme, d'autres d’archéo-futurisme. — (Jean-Yves Clouzet, Riposte à l'encerclement médiatique et guerre idéologique, Éditions Sicre, 2002, p. 106)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPIRAL, ALE. adj.
Qui a la forme d'une spirale. Forme spirale. Ligne spirale. Ressort spiral ou, substantivement, Spiral d'une montre, Petit ressort qui règle l'échappement du balancier d'une montre. Des ressorts spiraux.

Littré (1872-1877)

SPIRAL (spi-ral, ra-l') adj.
  • 1Qui a la figure d'une spire ou d'une spirale. Ligne spirale. Ressorts spiraux.
  • 2 S. m. Terme d'horlogerie. Le spiral d'une montre, le petit ressort sous l'action duquel oscille le balancier qui règle l'échappement. Les horlogers ont des instruments propres à mesurer la force des spiraux.

    Spiral réglant, spirale d'acier délicate qui se trouve sur le même pivot que le balancier dans les chronomètres et les montres, et qui correspond à l'aiguille des retards et des avances.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « spiral »

Spire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin spiralis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « spiral »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spiral spiral

Citations contenant le mot « spiral »

  • Acceptez les ans, la spirale des saisons, le vertige des plantes qui se désespèrent, reprennent espoir et vont au feu. De Alain Borne / Le Sens de l'humain
  • La violence est un écosystème. Un équilibre à moitié clos, incertain, qui a besoin d'un oxygène particulier, et d'une spirale de conditions particulières. De Patrick Chamoiseau / Libération - 27 novembre 1999
  • Étanche à 300 mètres, la nouvelle Fifty Fathoms Bathyscaphe bat au rythme du calibre 1315. Ses trois barillets montés en série lui fournissent une autonomie de 5 jours tout en maintenant une énergie constante. Son balancier est pourvu d’un spiral en silicium qui assure une remarquable régularité de la fréquence d’oscillation ainsi qu’une imperméabilité aux champs magnétiques. Un fond saphir offre un accès visuel au mouvement. Forbes France, La Fifty Fathoms Bathyscaphe De Blancpain Se La Joue Grand Bleu | Forbes France

Images d'illustration du mot « spiral »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « spiral »

Langue Traduction
Anglais spiral
Espagnol espiral
Italien spirale
Allemand spiral-
Chinois 螺旋
Arabe حلزوني
Portugais espiral
Russe спираль
Japonais 螺旋
Basque espiral
Corse spirale
Source : Google Translate API

Synonymes de « spiral »

Source : synonymes de spiral sur lebonsynonyme.fr

Spiral

Retour au sommaire ➦

Partager