La langue française

Spectroscopique

Sommaire

  • Définitions du mot spectroscopique
  • Étymologie de « spectroscopique »
  • Phonétique de « spectroscopique »
  • Citations contenant le mot « spectroscopique »
  • Traductions du mot « spectroscopique »

Définitions du mot spectroscopique

Trésor de la Langue Française informatisé

Spectroscopique, adj.,phys. Relatif à la spectroscopie; qui se fait à l'aide d'un spectrographe. Analyse, examen, observation, recherche spectroscopique; raies spectroscopiques. Dans l'étude spectroscopique du fer (...) des milliers de raies ont été décrites et classées (Civilis. écr., 1939, p. 26-5).Ce sont (...) des critères spectroscopiques qui jouent un rôle déterminant dans la définition donnée par Joy (1945) pour les variables T. Tauri (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2,1964,p. 557).[spεktʀ ɔskɔpik]. 1reattest. 1866 (C.r. de l'Ac. des sc., t. 63, p. 621); de spectroscope, suff. -ique*.

Wiktionnaire

Adjectif

spectroscopique \spɛk.tʁɔ.skɔ.pik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l'étude prismatique du spectre de la lumière.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SPECTROSCOPIQUE (spè-ktro-sko-pi-k') adj.
  • Qui appartient au spectroscope. Substituer dans un télescope un oculaire spectroscopique à l'oculaire ordinaire.

    Qui appartient à la spectroscopie. Observations spectroscopiques.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « spectroscopique »

(Siècle à préciser) De spectroscopie avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « spectroscopique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spectroscopique spɛktrɔskɔpik

Citations contenant le mot « spectroscopique »

  • Selon Steinmetz et ses collègues, l’étude spectroscopique a permis de décomposer la lumière émise par les étoiles, et l’examen de ces spectres leur a permis de connaître la vitesse radiale de chacune d’elles. Pour mettre cette carte de notre Voie Lactée au point, Steinmetz et son équipe ont ainsi observé et étudié les spectres de 451.783 étoiles. Fredzone, Projet RAVE : Une carte de 451.783 étoiles de notre Voie Lactée désormais disponible
  • Le rapport sur le marché mondial spectroscopique Ellipsomètres comprend le paysage de la concurrence impliquant une analyse des parts des principaux acteurs du marché spectroscopique Ellipsomètres en fonction de leurs revenus et d’autres facteurs importants. Le rapport sur les tendances du marché spectroscopique Ellipsomètres est l’un des ajouts les plus complets et les plus importants aux études de recherche. Il propose une recherche et une analyse détaillées des aspects clés de la part de marché mondiale de spectroscopique Ellipsomètres. Le rapport examine la taille du marché spectroscopique Ellipsomètres, sa part, les tendances, les plans de développement, la croissance, l’analyse des moteurs, le plan d’investissement et la structure des coûts. , Analyse du marché spectroscopique Ellipsomètres 2020 par analyse de la demande, développement solide, tendances en cours, statistiques du secteur mondial, segmentation et perspectives régionales jusqu’en 2025 – MillauJournal
  • En 2015, des experts spatiaux ont découvert Dox, une petite étoile blanche étrangement de faible masse autour de 40% de la masse du Soleil. Une enquête spectroscopique a révélé que son climat était pratiquement de l’oxygène pur, avec des notes de magnésium, de néon et de silicium – pas une pointe d’hydrogène ou d’hélium. Betanews.fr, Un événement thermonucléaire surprenant envoie une étrange étoile à travers la galaxie .. !! Cliquez ici pour lire en détail .. !! - Betanews.fr
  • spectroscopique réflectométrie , Mesure Thin Film Taille du marché 2020 Rapport d’étude de marché sur les revenus de l’industrie mondiale, la croissance des entreprises, la demande et les applications jusqu’en 2026 – InFamous eSport
  • « Première lumière » pour l'instrument spectroscopique pour l’énergie noire, Desi (Dark Energy Spectroscopic Instrument) : son installation étant presque terminée, le nouvel instrument commence ses derniers essais avant d’entamer début 2020 et pour cinq ans une gigantesque cartographie du ciel. Cet instrument international, pour lequel le CEA, le CNRS, Aix-Marseille Université et la société Winlight System contribuent fortement, scrutera le ciel pour chercher à comprendre les effets de l’énergie noire. CNRS, Le spectrographe Desi ouvre ses 5 000 yeux sur le cosmos pour traquer l’énergie noire | CNRS
  • Jusqu’à présent, les chercheurs n’ont calculé et modélisé que leurs structures. Cependant, les structures proposées ont toutes été choisies dans un souci de fabrication, donc une fois qu’ils ont obtenu leurs combinaisons de lapin, les appareils de test devraient être en route. Ensuite, les peignes de fréquences en silicium peuvent vraiment se pavaner. Un bon exemple: le silicium est transparent sur une large plage de l’infrarouge, qui est également la plage de longueurs d’onde nécessaire à l’identification spectroscopique des molécules. Un peigne de fréquence à puce permettra des spectromètres compacts de haute précision et haute sensibilité. Actualités Santé, Le guide d'ondes en arête de poisson en silicium étend le peigne de fréquence - Actualités Santé
  • Ce n'est pas la première fois que des astronomes découvrent une exoplanète autour d'une étoile triple. Mais celle qu'ils ont baptisée LTT 1445Ab apparaît dans une configuration qui pourrait s'avérer particulièrement intéressante dans l'optique de la réalisation d'une étude spectroscopique de son atmosphère par le futur télescope spatial James-Webb. Futura, Une étonnante exoplanète autour d’une étoile triple
  • Le LB-1 a été découvert à l'aide du télescope chinois LAMOST (Télescope spectroscopique multi-objets à fibres optiques grand champ), par une équipe internationale comprenant des scientifiques chinois, américains et européens. Les scientifiques ont d'abord utilisé ce télescope pour rechercher des étoiles en orbite autour d'objets invisibles, un signe que l'étoile pourrait être en orbite autour d'un trou noir. Le Temps, Découverte d’un trou noir, dont la masse est 70 fois supérieure à celle du Soleil - Le Temps
  • Un premier voyage, en 2008, a permis de sélectionner les lieux de mesures et de préciser la définition de l'instrumentation. Il a fallu ensuite résoudre de difficiles problèmes de logistique : emballage des instruments, expédition de Thiais à Pretoria, formalités de douane, autorisation d'importation temporaire du matériel et exemption de l'obligation de déposer le montant de TVA correspondant à la valeur des instruments, véhicule de transport, choix du groupe électrogène, optimisation du dispositif de positionnement de la tête spectroscopique déportée dont le réglage se fait à quelques microns près, etc. Futura, Première spectroscopie Raman de peintures rupestres San d'Afrique du Sud
  • Les transferts de protons et d’électrons entre molécules jouent un rôle central dans les processus électrochimiques en milieu aqueux, notamment ceux qui se déroulent au sein des cellules. Si le transfert d’électron est bien compris, celui des protons l’est beaucoup moins. En collaboration avec des collègues américains, Matias Fagiani, Harald Knorke et Knut Asmis de l'Institut Wilhelm-Ostwald pour la chimie physique et théorique de l’Université de Leipzig viennent pour la première fois d’isoler l’empreinte spectroscopique du transfert d’un proton entre un ion hydronium (OH3+) et une molécule d’eau. Pourlascience.fr, La conduction protonique dans l'eau enfin observée | Pour la Science
  • Cet instrument est équipé d’une technologie spectroscopique permettant de sonder l’univers à des profondeurs jamais atteintes. Il voit plus loin, bien plus loin (bien que moins nettement) que le télescope américain Hubble. , Ils ont vu plus loin que jamais dans l'univers et découvert 72 nouvelles galaxies
  • Compte tenu de la difficulté liée à la recherche d’exoplanètes, l’équipe de Fabo Feng et de Paul Butler a utilisé la « méthode la vitesse radiale », une méthode spectroscopique utilisée pour mesurer la vitesse relative d’objets, le long de l’axe de visée, ce qui leur a permis d’avoir le maximum de précisions dans leurs observations. Fredzone, Les scientifiques ont découvert de nouvelles exoplanètes dont deux seraient potentiellement habitables
  • Le groupe de Majed Chergui à l’EPFL, en collaboration avec des scientifiques suisses et internationaux, a apporté un éclairage sur cette question récurrente et ancienne, en utilisant une combinaison de méthodes expérimentales de pointe: la spectroscopie de photoémission résolue en angle (ARPES), qui cartographie l’énergétique de l’électron selon les différents axes dans un solide; l’ellipsométrie spectroscopique – qui détermine les propriétés optiques du solide avec une grande précision – et la spectroscopie ultrarapide à deux dimensions dans l’ultraviolet, utilisée pour la première fois dans l’étude de matériaux, conjointement avec des outils théoriques d’avant-garde. , L’absorption de la lumière par le dioxyde de titane – Enerzine
  • Leur appareil de neuro-imagerie portable, présenté à la Conférence internationale sur l'informatique affective et l'interaction intelligente, s'appuie sur une nouvelle technique : l'imagerie spectroscopique proche infrarouge. Le principe ? Des capteurs non invasifs, disposés sur le front du patient, mesurent l'oxygénation du cortex préfrontal, zone liée à la perception de la douleur, pour en déduire son activité. Grâce à la relève de ces signaux cérébraux, les chercheurs ont pu détecter si un patient ressentait une douleur avec une précision de 87 %. Le Point, Quantifier l'intensité d'une douleur, c'est maintenant possible - Le Point
  • Le groupe français a pris une participation majoritaire dans le spécialiste de la mesure spectroscopique. , Indatech devient une filiale de Chauvin Arnoux
  • La poursuite de l’étude spectroscopique de l’antihydrogène révèlera peut-être des surprises sur les différences entre matière et antimatière. En effet, l’objectif de ces expériences sur l’antimatière est de mettre à l’épreuve un principe au cœur du modèle standard de la physique des particules, la symétrie CPT. Ce principe implique que si, dans un système de particules, on inverse simultanément la charge des particules (C, donc remplacer des particules par des antiparticules), la parité (P, c’est-à-dire qu’on inverse toutes les directions de l’espace) et le temps (T), les propriétés physiques du système sont inchangées. De nombreuses expériences ont montré que des inversions de C seul, ou de CP ne sont pas des symétries toujours respectées. La démonstration que la symétrie CPT doit être conservée repose en particulier sur la validité de l’invariance de Lorentz, liées aux transformations de l’espace-temps. Or dans certaines extensions du modèle standard de la physique des particules, l’invariance de Lorentz n’est pas respectée. Les expériences sur l’antimatière commencent à atteindre un niveau de précision assez élevé pour mettre bientôt à l’épreuve ces idées. Pourlascience.fr, Une première mesure du spectre de l’antihydrogène | Pour la Science
  • VIDÉO - Un examen spectroscopique aux rayons X a permis à des chercheurs de découvrir un dessin sous La Miséreuse accroupie (1902) du grand maître espagnol, toile conservée au Musée des beaux-Arts de l'Ontario au Canada. Le Figaro.fr, Découverte d'un paysage mystérieux sous un Picasso de la période bleue
  • Désireux de mettre au point des technologies de rupture appliquées à la filtration et à la purification de l'eau, les chercheurs ont développé des membranes dotées de canaux artificiels inspirés des protéines constituant les pores des membranes biologiques : les aquaporines. Grâce à une technique spectroscopique innovante, ils ont pu observer que, dans l'espace très restreint de ces canaux, les molécules d'eau s'organisent de façon très régulière, en filet moléculaire orienté : l'eau est devenue « chirale ».  Identifier de l'eau chirale dans les canaux artificiels de ces membranes lipidiques, dans des conditions physiologiques proches des pores naturels, était un tour de force. Cet agencement très régulier de molécules avait déjà pu être observé dans des structures à l'état solide de composés naturels ou artificiels, mais est difficilement observable en solution où les molécules d'eau sont très mobiles.  Cet arrangement « en filet » des molécules d'eau est expliqué par la polarité de la molécule d'eau conjuguée à l'asymétrie des canaux. L'eau, via des liaisons hydrogène, interagit avec les parois des canaux artificiels. Dans ces superstructures ainsi formées, les molécules composant les canaux transmettent leur caractère chiral aux fils d'eau, donnant ainsi une direction préférentielle aux molécules d'eau. D'où l'hypothèse des chercheurs qui s'ensuivit : cette orientation collective des molécules d'eau joue probablement un rôle important dans l'activation ou la sélection du transport à travers la membrane. Et en effet, les expérimentations menées en laboratoire, étayées par les calculs de dynamique moléculaire, ont confirmé que ces arrangements chiraux présentent des propriétés de transfert supérieures à leurs équivalents achiraux, où l'eau présente un agencement moléculaire aléatoire. En d'autres termes, la chiralité de l'eau engendre une plus grande mobilité dans les nano-canaux, favorisant ainsi les transports de matière, avec un apport énergétique extérieur réduit. Cette découverte ouvre un vaste champ d'application pour la filtration et la purification de l'eau. Actuellement, les chercheurs développent des membranes d'osmose inverse, couramment utilisées pour la désalinisation de l'eau de mer. Ils obtiennent déjà des résultats prometteurs en termes d'amélioration de la perméabilité et de la sélectivité des membranes, les deux critères incontournables de la filtration.    CNRS, Des membranes artificielles bio-inspirées pour filtrer l'eau | CNRS
  • Baptisée J1124+4535, cette étoile étrangère est située à 22 000 années-lumière de notre planète. Si notre galaxie est constituée de 200 à 400 milliards d’étoiles différentes, J1124 se distingue de ses congénères par sa composition chimique et sa métallicité radicalement différentes des normes de notre galaxie. Elles se rapprochent plus de celles des étoiles des galaxies voisines. J1124 a été découverte pour la première fois dans la constellation Ursa Major en 2015 par le télescope spectroscopique à fibre multi-objets de la région du grand ciel (LAMOST) en Chine, capable d’analyser le spectre lumineux des étoiles. Les images à haute résolution ont été capturées en 2017 par le télescope Subaru à Hawaï. Les scientifiques à l’origine de cette découverte ont publié les fruits de leurs recherches dans la revue Nature Astronomy. National Geographic, Une étoile venue d’ailleurs repérée dans notre galaxie
  • Le spectrographe DESI réalise ses derniers tests avant d’être opérationnel en 2020. C'est un instrument spectroscopique inédit qui a pour mission l’observation de l’énergie noire, cette force invisible dont on ne sait pas grand-chose mais qui expliquerait l’expansion rapide de l’univers. Le DESI est monté sur le télescope Kitt Peak en Arizona, et ses 5.000 robots sont dotés d’une fibre optique. À partir de 2020, il va cartographier le ciel pour mesurer la distance de 35 millions de galaxies. France Culture, Leucémies infantiles, des mécanismes identifiés
  • L’histoire de la détection du méthane sur Mars est pour le moins déconcertante et défie encore l’entendement. Cela a commencé entre 1999 et 2003 par des observations à partir des télescopes terrestres qui ont indiqué une proportion allant de 20 à 30 ppbv (mais l’observation depuis la Terre est difficile car la signature spectroscopique du méthane se déplace en fonction du déplacement de Mars sur son orbite et parce que les rayonnements reçus par ces télescopes passent par l’atmosphère terrestre elle-même chargée en méthane). Cela a continué en 2009 par la constatation que la présence du gaz dans l’atmosphère suivait un cycle saisonnier (disparaissant en fin d’automne et réapparaissant en fin de printemps) alors qu’il aurait dû se diluer dans l’atmosphère et subsister pendant quelques 340 ans (destruction progressive par le rayonnement ultraviolet). Ensuite on a observé dans le cratère Gale les émissions relativement fortes de fin 2013 (quatre pics atteignant les environs de 7 ppbv) puis on est retombé à des niveaux extrêmement faibles (moins de 1 ppbv). Lorsque l’orbiteur TGO (ExoMars Trace Gas Orbiter) de l’ESA (lancé en Octobre 2016) est devenu opérationnel en avril 2018, il n’a d’ailleurs rien perçu alors qu’il avait été en partie prévu pour la détection des gaz rares et principalement le méthane, au point que certains ont considéré que les premières observations résultaient d’une erreur d’interprétation des données spectrographiques. Puis soudainement on a ce nouveau pic annoncé par la NASA, supérieur à 20 ppbv…littéralement sans lendemain puisque le lundi 24 le taux était retombé à moins de 1 ppbv ! Exploration spatiale, La présence furtive de méthane sur Mars continue à intriguer planétologues et exobiologistes – Exploration spatiale
  • Les adolescents ont été examinés via une imagerie spectroscopique proche infrarouge (ISPIf), une technique qui consiste à observer les flux sanguins dans le cerveau et donc, l'oxygénation des différentes régions cérébrales. Topsante.com, Pesticides pendant la grossesse : un risque pour le cerveau de... - Top Santé
  • L’approche, relevant de la nanotechnologie, consiste à employer de minuscules bâtonnets d’or dont la couleur change en fonction de l’environnement où ils se trouvent. «Dans la salive, les nanobâtonnets prennent une couleur que le dispositif spectroscopique peut photographier avec précision», reprend M. Banquy. , Dépister la COVID-19 sur son téléphone | UdeMNouvelles
  • Ocigo utilise la détection spectroscopique infrarouge pour la réaliser. La technologie serait aussi fiable qu’une prise de sang. , Test Ocigo éthylotest connecté qui indique quand prendre le volant
  • "Les raies multicolores à droite et à gauche de la météorite sont dues à la présence d’un filtre spectroscopique, précise Jean-Christophe Doré. Cela permettra, après analyse, d’obtenir la composition chimique du météore, de confirmer la présence de fer, de magnésium… C’est la même méthode que celle utilisée par les astronomes pour connaître la composition des étoiles lointaines."  SudOuest.fr, Vidéo. Une météorite a illuminé le ciel de Charente-Maritime ce mardi
  • Conséquence immédiate: déterminer l'âge astronomique d'une galaxie revient à estimer sa distance. Or, plus une galaxie est loin, plus la lumière qui nous en parvient est décalée vers le rouge. Le «test spectroscopique» consiste à utiliser une lumière particulière bien identifiée émise par une galaxie, le rayonnement de l'hydrogène par exemple, et à mesurer son décalage vers le rouge. Sur les 43 galaxies étudiées par les chercheurs, seule z8_GND_5296 émettait ce type de lumière. Le Figaro.fr, Une galaxie doyenne de l'univers identifiée
  • Nous avons repéré les réseaux de filaments (mycélium) dans des lames mince faites dans des roches en provenance de République Démocratique du Congo (conservées à l'Africa Museum de Tervuren). À partir de là, la plus grosse difficulté a été de démontrer que ces restes étaient bien d'origine fongique et donc de trouver une méthode pour distinguer les fossiles de champignons des autres grands groupes de micro-organismes comme les bactéries filamenteuses ou les cyanobactéries par exemple qui ont grosso modo des tailles et des morphologies similaires. Nous avons donc cherché à détecter des molécules propres au règne des champignons avec des techniques spectroscopiques in situ. Nous avons opté pour la chitine qui est l'un des constituants de la paroi cellulaire des champignons mais qui n'est pas synthétisé chez les bactéries. Sciences et Avenir, Les champignons sont plus vieux que nous ne le pensions - Sciences et Avenir
  • L’énigme a été résolue par l’étude de 31 quasars par un nouvel instrument de Très grand télescope (VLT) de l’Observatoire européen austral (ESO), dans le désert d’Atacama au Chili. Les quasars (source de rayonnement quasi stellaire) sont des jets de matière très brillants qui proviennent de ces trous noirs supermassifs. L’instrument MUSE (Explorateur spectroscopique multiunités) du VLT a révélé que ces quasars étaient entourés d’énormes réservoirs de gaz s’étendant sur plus de 100 000 années-lumière à partir de l’horizon, la frontière, des trous noirs supermassifs. La Presse, Le garde-manger des trous noirs
  • Lancée en décembre 2013 par l'ESA pour une mission de cinq ans (depuis prolongée jusqu'à fin 2020), Gaia est une formidable machine à arpenter les étoiles, qu'elle analyse sous trois angles : astrométrique, afin de connaître leur position ; photométrique, pour quantifier précisément leur éclat ; spectroscopique pour mesurer leur vitesse. Toutes ces données sont transmises sur Terre au DPAC (Data Processing and Analysis Consortium), un groupe de 450 astronomes chargés de les traiter et de les rendre exploitables. Grâce au volume de données qu'elle produit – depuis le point de Lagrange où elle orbite à 1,5 millions de kilomètres de la Terre – Gaia devrait conduire à une nouvelle vision de la structure en 3D de la Voie lactée, mais aussi de son origine et de son évolution. Ciel & Espace, Ciel & Espace
  • Mais l’équipement et les techniques s’améliorent constamment. Une équipe internationale d’astronomes s’est récemment appuyée sur le puissant télescope Gemini pour scruter Uranus. Dirigée par le physicien Patrick Irwin, de l’Université d’Oxford au Royaume-Uni, l’équipe de recherche a utilisé le spectromètre à champ proche infrarouge (NIFS) de 8 mètres du télescope pour effectuer l’analyse spectroscopique des nuages la plus détaillée ​​à ce jour. Sciencepost, Pourquoi Uranus sent-elle le pet ?
  • D’après ces travaux, la structuration de la peinture sous forme de gel, qui s’obtient quelques minutes après le mélange, est liée à des réactions chimiques radicalaires (impliquant molécules possédant des électrons non appariés à leur surface). En effet, les chercheurs ont analysé ce matériau par résonance paramagnétique électronique, une technique spectroscopique spécifique de l’analyse de substances radicalaires. Dès l’ajout du diacétate de plomb, ils ont constaté une augmentation importante de la présence de radicaux libres oxygénés, puis au bout de quelques minutes, l’apparition de radicaux carbonés. Cette évolution s’explique, d’après les auteurs, par un mécanisme en deux étapes : le plomb provoque tout d’abord la décomposition d’espèces oxygénés présentes dans le mastic en radicaux, qui réagissent ensuite avec les polymères carbonés qui le constituent. Ceci provoque leur réticulation, c’est-à-dire la formation de multiples liaisons entre les chaînes polymériques, conférant au mélange cette structure gélifiée. Pourlascience.fr, Les gumtions, une évolution technologique majeure dans la peinture du XIXe siècle | Pour la Science
  • Pyreos a été créée en 2007 pour tirer parti du marché de la technologie des capteurs infrarouges pour la détection de gaz et de flammes, la détection de mouvement et l’analyse spectroscopique. Siemens a contribué à l’essor de la technologie de Pyreos de capteur infrarouge MEMS à couche mince en céramique. Grâce à cet accord, Mouser stocke à présent une variété de détecteurs infrarouges de Pyreos pour des applications dans les domaines de la qualité de l’air, de la mesure de la respiration pour des applications médicales, de la détection des gaz et des flammes, des mouvements et des gestes. VIPress.net, Mouser Electronics distribue Inventek et Pyreos - VIPress.net
  • Fimbulthul a été détecté grâce aux données astrométriques du satellite Gaia (Gaia DR2) et un algorithme nommé STREAMFINDER développé à Strasbourg. En modélisant les trajectoires des étoiles, les chercheurs ont déterminé que la structure de Fimbulthul peut correspondre à un courant d'étoiles arrachées à ω Cen. Des observations spectroscopiques de cinq de ses étoiles tendent à montrer que leurs vitesses sont très similaires. « Le Fimbulthul navigue dans le même sens qu’Oméga du Centaure ; dans le sens inverse du disque de la Voie Lactée. Les étoiles de ce courant naviguent avec une toute petite vitesse comparée à l’amas mais ont presque la même orbite. Elles dessinent l’orbite passée en quelque sorte de l’amas ω Cen. Le Fimbulthul vient bien d’Oméga du Centaure, il n’y a aucun doute » assure le chercheur. National Geographic, Quelle est la vraie nature d’Oméga du Centaure ?
  • Les observations spectroscopiques sont essentielles à l'étude de l'atmosphère d'un monde comme GJ 3470 b. Pour sonder la planète, les astronomes ont fait appel aux multiples longueurs d'onde offertes par les télescopes Hubble et Spitzer. Ils ont mesuré les changements de lumière stellaire lorsque la planète passait devant son étoile (transit) et derrière son étoile (éclipse). Au total, les deux télescopes spatiaux ont observé 12 transits et 20 éclipses. , Une nouvelle catégorie d'exoplanètes est découverte | UdeMNouvelles
  • Évolution spectroscopique de la galaxie Kinman (PHL 293B) entre 2001 (spectre le plus bas) et 2019 (spectre le plus haut). Ce graphique met en évidence la disparition soudaine de la signature caractéristique de la variable lumineuse bleue (raies H) en 2016 et 2019. Crédits : A. Allan et al. Trust My Science, Une étoile massive disparaît mystérieusement...
  • En résumé, une mesure quantitative de l’habitabilité est impossible. Cela semble déprimant, mais gardons espoir : la prochaine génération de télescopes sera capable d’étudier l’absorption de la lumière de l’étoile quand elle traverse l’atmosphère des exoplanètes. Cette technique spectroscopique peut révéler quels gaz se trouvent dans l’atmosphère de la planète, ce qui est lié à ce qui ce passe à sa surface. Un bon mélange peut révéler le type de roches, la géologie et peut-être même des traces de vie. Pourlascience.fr, Exoplanètes : arrêtons de parler de « zone habitable » | Pour la Science
  • Conception d'une chaîne de mesure spectroscopique Polytech Lille, Instrumentation et commercialisation des systèmes de mesure
  • Il est donc nécessaire de connaître précisément l’énergie libérée par la décroissance radioactive des produits de la fission pour dimensionner  au mieux les circuits de refroidissement. Or, jusqu’à présent, la méthode utilisée – à l’aide d'un détecteur à semi-conducteur – offrait une très bonne caractérisation énergétique des rayons γ de basse énergie, mais était peu efficace à haute énergie, ce qui entraînait une sous-estimation de la contribution des désintégrations γ. Alejandro Algora, de l’Institut de physique corpusculaire de Valence, en Espagne, et ses collaborateurs ont pallié la difficulté en utilisant une méthode de détection spectroscopique « à absorption totale » : frappés par les rayons γ, des cristaux à scintillation réémettent de la lumière, dont le spectre est analysé. Très efficace aux hautes énergies, cette méthode permet de mesurer la somme de toute la cascade de rayons γ consécutive à une désintégration β. Pourlascience.fr, L'énergie des produits de fission mieux estimée | Pour la Science
  • Elle a ainsi choisi la faculté des sciences et techniques. Avec l’obtention d’une maitrise, le goût d’aller de l’avant l’a propulsée dans l’univers purement scientifique. Toutes choses qui demandent un sacrifice de concentration pour donner place à un diplôme d’études approfondies (DEA) en spectroscopie optique et imagerie puis une thèse sur la détection de quelques maladies foliaires de plantestropicales par l’étude spectroscopique et multimodale des images microscopiques. , DR Tembely Mama Sangaré, 1ere Dr en physique au Mali:Un modèle d'inspiration - Bamada.net
  • Pickering est resté célèbre pour avoir identifié pour la première fois une étoile binaire spectroscopique. Mais qui tirera de l’oubli Johanna Mackie, membre du harem de 1903 à 1920, qui fit la première découverte d’une nova dans la constellation de la Lyre ? Sciences Humaines, L'effet de harem
  • Luc Johann va retrouver ses fonctions au sein de l’université de Metz (qu’il a présidée entre 2008 et 2011) où il est professeur de physique reconnu à l’international pour ses travaux de recherche en « ellipsométrie spectroscopique ». La Voix du Nord, Éducation nationale Valérie Cabuil, nouvelle rectrice de l’académie de Lille
  • Inauguré en septembre 2005, il se concentre sur l’observation spectroscopique pour étudier les objets de notre univers. Fredzone, Venez vous promener (virtuellement) dans la Voie Lactée !
  • Les chercheurs pensent mettre à profit ces champs intenses localisés pour des applications à la détection et à l'imagerie extrêmement fines, notamment pour l'analyse spectroscopique de protéines et d'autres biomolécules. Futura, Nanorice : des nanoparticules aux propriétés optiques novatrices
  • • Spectroscopie : GreenTropism est une jeune société spécialisée dans l’édition de logiciels embarqués dans l’univers de la spectroscopie grand public et industrielle. La société conçoit ses propres algorithmes d’analyse de données dédiés aux acteurs des marchés des technologies embarquées (IoT, telecom, électroménager…), de l’agro-alimentaire, de la chimie, de l’environnement et de l’énergie. La mission de GreenTropism est d’apporter aux industriels des logiciels d’analyse spectroscopique simples à utiliser, précis. Les logiciels mettent en œuvre des modèles prédictifs qui analysent la matière organique instantanément et fournissent des résultats fiables pour tout type d’application ou de système de contrôle-commande. Agro Media, CFIA 2019 : FoodTech, ces entreprises qui innovent | Agro Media
  • On doit cette découverte à l’instrument spectroscopique APOG2E , qui a permis grâce à l’infrarouge moyen de voir des étoiles dans le disque de la Voie Lactée jusqu’ici invisible à cause de la poussière interstellaire. Parmi les milliers d’étoiles observées grâce à lui, l’équipe française de l’institut UTINAM basée à Besançon a annoncé la découverte d’étoiles qui présente une composition chimique très atypique, tellement qu’on pense qu’il pourrait s’agit de très vielles étoiles extragalactiques, qui au cours de leur voyage en aurait en quelque sorte mangé d’autres, c’est en tous cas l’hypothèse d’Annie Robin, chercheuse à l’institut UTINAM, qui travaille sur ces étoiles France Culture, Retour sur les trois Prix Nobel scientifiques 2017

Traductions du mot « spectroscopique »

Langue Traduction
Anglais spectroscopic
Espagnol espectroscópico
Italien spettroscopica
Allemand spektroskopisch
Chinois 光谱的
Arabe طيفي
Portugais espectroscópico
Russe спектроскопический
Japonais 分光学的
Basque espektroskopikoa
Corse spettroscopicu
Source : Google Translate API
Partager