La langue française

Spectacularisation

Sommaire

  • Définitions du mot spectacularisation
  • Phonétique de « spectacularisation »
  • Citations contenant le mot « spectacularisation »
  • Traductions du mot « spectacularisation »

Définitions du mot « spectacularisation »

Trésor de la Langue Française informatisé

Spectacularisation, subst. fém.,rare. Fait de transformer un événement, une action en spectacle, de le rendre spectaculaire. La spectacularisation des rencontres sportives ne prend sens que replongée dans son contexte culturel global. Par son importance et sa complexité, le sport imprègne désormais tout le tissu social (Parlebas1981).

Trésor de la Langue Française informatisé

Spectacularisation, subst. fém.,rare. Fait de transformer un événement, une action en spectacle, de le rendre spectaculaire. La spectacularisation des rencontres sportives ne prend sens que replongée dans son contexte culturel global. Par son importance et sa complexité, le sport imprègne désormais tout le tissu social (Parlebas1981).

Phonétique du mot « spectacularisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spectacularisation spɛktakylarisasjɔ̃

Citations contenant le mot « spectacularisation »

  • La politique en morceaux n’est autre que la figure d’une société balkanisée, où toute forme de repère commun s’effrite au nom d’un double mouvement de revendications minoritaires toujours plus exacerbées, bruyantes et d’une « spectacularisation » permanente des comportements publics. Le cash comme le clash de l’expression accompagnent dorénavant la dispute publique, soulignent surtout qu’à proportion de l’augmentation du volume du son, les contenus tant que l’esprit des débats s’affaiblissent et s’effilochent. À la culture de l’argumentation se substitue celle de la provocation et de la diabolisation : provocation des postures visant à susciter un choc d’intimidation dans les médias d’abord, l’opinion ensuite et diabolisation de l’autre, érigé par sa seule existence en adversaire, dont il s’agit de réduire en cendre la réputation d’une part, le droit à s’exprimer d’autre part. Valeurs actuelles, [Benedetti] Comment les féministes exacerbent les tensions sociales pour faire avancer leur idéologie | Valeurs actuelles
  • On avait commencé perchés très haut au-dessus de la ville et l’on plonge tout en bas, au centre de l’enfer, dans des tréfonds prévitaux d’une préhumanité rampante. D’un premier mouvement de vertige vertical (l’ouverture, belle descente du film), le film devient une excavation en vertige horizontal, claustro et asphyxié à s’en faire péter les tympans. La méticulosité est telle qu’on peut parler d’une mise en scène maximaliste du minuscule, de la spectacularisation de l’infime, du moindre recoin, du moindre centimètre cube. Dans un monde où respirer devient un problème, il faut trouver sa voie dans la boue, régresser à une forme glaise. Pas aimable et ne cherchant pas à l’être, Exit est un vrai petit tour de force poisseux, suant, terreux, sans plus d’illusion que d’issue entrebâillée. Libération.fr, «Exit», l’angoisse au bout du tunnel - Culture / Next
  • Bien qu’inspiré par une histoire vraie, il ne s’agit pas d’un spectacle de théâtre documentaire, mais d’une fiction réalisée à partir d’informations réelles où, de temps en temps, le documentaire intervient. Le dispositif scénique qui prévoit une scénographie imposante et soignée au détail près, un jeu de lumières, d’ombres et de musiques mais aussi des projections vidéo, amène le spectateur dans un entre-deux en créant un univers qui raconte cette histoire entre la réalité et sa spectacularisation. Il est difficile, depuis la salle, de ne pas être touché par le sujet de la pièce et par les mots qui résonnent dans ce microcosme intime construit sur le plateau. Tellement difficile que quand l’écran montre des images un petit peu moins subtil on ressent que, peut-être, trop d’émotions manifestes nous font reculer et interrompent l’empathie. Si par moments on est absorbé par le mystère créé par les choix de mise en scène, dans d’autres moments la fiction est brisée assez brusquement par la réalité qui, littéralement, prend le dessus. Le Suricate Magazine, La mémoire des arbres, entre le réel et sa spectacularisation • Le Suricate Magazine
  • Chacune à sa manière, ces deux productions historiques dialoguent avec les archives, les interrogent et les confrontent, sans jamais prendre pour argent comptant ce qu’elles donnent à voir. Stimulent l’esprit critique du téléspectateur, en lui rappelant combien l’histoire est une discipline vivante, en constante recherche, en perpétuelle révision. Dès lors qu’on a perçu la part de fabrication que contient toute image, jusqu’aux raisons politiques de son existence, on ne peut plus se laisser happer par le flot composite de certains documentaires d’archives, engagés dans une spectacularisation de l’histoire faisant feu de tout bois, quitte à marier des sources antagoniques comme si le point de vue dont elles étaient porteuses n’importait pas. Comme s’il ne s’agissait jamais que de bouts de réel tombés du ciel, objectifs et exempts de la moindre intention. Télérama, L’histoire à la télévision, la vie parallèle de Marc Ferro
  • Patrick Vassort. Depuis des semaines, progressivement, le grand public était au courant de cette crise, mais il n’y avait pas encore eu de spectacularisation de la crise malgré la situation sanitaire alarmante en Asie avant qu’elle touche l’Europe aussi fortement. La disparition accélérée du spectacle sportif a rendu la chose spectaculaire. Voir PSG-Dortmund (le 11 mars – NDLR) joué dans un stade vide, ça a frappé les gens. La disparition du spectacle sportif devient spectacle. C’est assez contradictoire mais c’est le cas. L'Humanité, Patrick Vassort : « La disparition du spectacle sportif devient spectacle » | L'Humanité
  • La "spectacularisation du trauma", c’est-à-dire la fascination traumatique pour des images toujours plus sordides, ouvre sur l’imminence de l’objet impensable en même temps qu’elle laisse soupçonner l’horreur qu’il y aurait à reconnaître la parenté de sa propre intimité avec la réalité innommable de cet objet. leplus.nouvelobs.com, Le procès d'Anders Breivik et la spectacularisation de l’horreur - le Plus

Traductions du mot « spectacularisation »

Langue Traduction
Anglais spectacularization
Espagnol espectacularización
Italien spettacolarizzazione
Allemand spektakulärisierung
Chinois 壮观
Arabe مذهل
Portugais espetacularização
Russe в спектакль
Japonais 壮観
Basque spectacularization
Corse spettaculazione
Source : Google Translate API
Partager