La langue française

Sparte

Définitions du mot « sparte »

Trésor de la Langue Française informatisé

SPART(E),(SPART, SPARTE) subst. masc.

BOT. Graminée dont certaines variétés (genêt à balai(s), alfa) poussent en Espagne, en Algérie et dans le Midi de la France, et dont les feuilles après rouissage sont utilisées en sparterie. J'aime à me figurer notre globe couvert des seules graminées (...). Ici, les vents font ondoyer (...) les amourettes tremblantes sur les flancs des montagnes, et les spartes sur leurs sommets arides (Bern. de St.-P., Harm. nat., 1814, p. 59).Le canevas, constitué par tissage des fibres tirées des feuilles de spart (graminée d'Espagne), est doublé d'une mousseline de coton amidonnée (J. Coulon, Technol. gén. modiste, 1951, p. 7).
Prononc. et Orth.: [spaʀt]. Ac. dep. 1798: sparte. Besch. 1845, Littré, Rob. ont une forme spart. Étymol. et Hist. 1. 1532 sparte « plante monocotylédone » (A. Fabre, Extraict ou rec. des isles nouvellement trouvées en la grand mer Oceane..., p. 6); 2. 1533 spart « cordes en sparte » (Fr. Alvarez, Description de l'Éthiopie, ap. Leon l'Africain, éd. Temporal, t. III, 1830, p. 199 ds Gay t. 2); 1780 cabats de spar (Bernard, Provence, 69 ds Quem. DDL t. 25). Empr. au lat.spartum « id. », gr. σ π α ́ ρ τ ο ν « id. ».
DÉR.
Spartéine, subst. fém.,méd., pharmacol. Alcaloïde extrait du genêt à balai(s) et d'autres graminées, utilisé en particulier pour ses propriétés tonicardiaques et comme stimulant des contractions utérines. Le DrÉlie Faure (...) hasarde encore de temps à autre une piqûre de spartéine ou d'huile camphrée (Gide, Journal, 1909, p. 279).[spaʀtein]. − 1reattest. 1863 (Mills, B. de la Sté chim., p. 381); de spart(e), suff. -ine*; déjà en angl. en 1851 (J. Stenhouse in Chem. gaz., IX, 117 ds NED).

Wiktionnaire

Nom commun

sparte masculin

  1. (Botanique) Plante de la famille des Poacées (ou Graminées), dont on fait des nattes, des cordages, etc.
    • Le sparte est maintenant employé pour la fabrication du papier.

Verbe

sparte \ˈpar.te\ transitif

  1. Partager.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SPARTE (spar-t') s. m.
  • Plante de la famille des graminées, dont on fait des nattes, des cordages, etc. (lygeum spartum, L.) . Le sparte ne se coupe pas, il s'arrache, sans cependant que la racine suive, parce qu'elle est trop tenace, Ameilhon, Instit. Mém. litt. et beaux-arts, t. II, p. 530. Varron dit que les Grecs n'ont effectivement commencé à connaître le sparte qu'après qu'ils eurent des rapports avec l'Ibérie, ID. ib. p. 503. Le sparte, plante textile, que l'on appelle aussi du nom d'alfa en Algérie …y est utilisé avec succès pour la fabrication du papier, Journ. offic. 14 août 1871, p. 2698.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SPARTE. Ajoutez : - REM. Depuis les auteurs cités dans l'article SPARTE, on a mieux distingué. Le nom de sparte a été donné à deux plantes : 1° à la stipe (voy. STIPE 2) ou alfa ; 2° au lygée, dit aussi spart ou sparte (lygeum spartum, L.), petite graminée du midi de l'Europe, dont le chaume simple à un seul nœud sert à faire de la sparterie fine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sparte »

Lat. spartum ; grec, σπάρτος, sparte, σπαρτὸν, corde.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin spartum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sparte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sparte parte

Traductions du mot « sparte »

Langue Traduction
Anglais sparta
Espagnol esparta
Italien sparta
Allemand sparta
Chinois 斯巴达
Arabe سبارتا
Portugais esparta
Russe спарта
Japonais スパルタ
Basque esparta
Corse sparta
Source : Google Translate API

Synonymes de « sparte »

Source : synonymes de sparte sur lebonsynonyme.fr

Sparte

Retour au sommaire ➦

Partager