La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « sous-provisionnement »

Sous-provisionnement

Définitions de « sous-provisionnement »

Wiktionnaire

Nom commun - français

sous-provisionnement \su.pʁɔ.vi.zjɔn.mɑ̃\ masculin

  1. (Comptabilité) Fait de prévoir des fonds insuffisants en tant que provision.
    • La principale raison du sous-provisionnement évident (et des normes de classement inadéquates) pour les créances irrécouvrables et douteuses tient à la faible rentabilité du système bancaire. — (Études économiques de l'OCDE : Japon 2001, OECD Publishing, décembre 2001, page 69)
    • Et selon l’auteure du rapport parlementaire, l’électricien a également omis certaines dépenses lourdes, comme les taxes et assurances, la remise en état des sols contaminés, le retraitement du combustible usagé ou l’impact social du démantèlement… Le tout aboutit une fois de plus à «un sous-provisionnement manifeste». — (Jean-Christophe Féraud, Réacteurs nucléaires : EDF épinglé pour avoir sous-estimé le coût du démantèlement, liberation.fr, 1er février 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « sous-provisionnement »

De « sous-provisionner » avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sous-provisionnement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sous-provisionnement susprɔvisjɔnœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « sous-provisionnement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « sous-provisionnement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Sous-provisionnement

Retour au sommaire ➦

Partager