Sous-alaire : définition de sous-alaire

chevron_left
chevron_right

Pas de définition pour « sous-alaire »

publish_article

Envoyez-nous votre définition par courriel et nous complèterons cette section : [email protected]

Phonétique du mot « sous-alaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sous-alaire susalɛr play_arrow

Citations contenant le mot « sous-alaire »

  • Description : en plumage nuptial, le mâle et la femelle adultes sont très colorés, et les teintes de la femelle sont encore plus vives. Elle est marron-roux vif de la gorge jusqu’à la queue, ses joues et ses oreilles sont blanches, sa calotte, le trait sourcilier et le menton sont noirs, et le dessus de son corps est noir avec des liserés ocre-chamois. Les couvertures sous-alaires sont blanc pur avec des bordures grises. Le plumage du mâle est similaire mais plus terne, souvent tacheté de blanc dessous et ses motifs du dessus sont moins nets. En vol, on note un net contraste entre le corps roux sombre et le dessous blanchâtre des ailes. Le bec est jaune à pointe sombre. La mue postnuptiale de l’adulte est complète : elle commence chez les mâles à la mi-juin, chez les femelles à la fin juin. Elle est achevée dans les quartiers d’hiver, au plus tard début avril. En plumage internuptial complet, l’adulte (deux sexes) a le dessus gris pâle uni, le dessous blanc, l’arrière de la calotte est noir et une « virgule » sombre de forme plutôt rectangulaire est visible derrière l’œil. Il rappelle une petite Mouette pygmée (Hydrocoloeus minutus). Le bec est sombre avec une base jaune d’étendue variable. En vol, l’adulte en hiver ressemble à un Bécasseau sanderling (Calidris alba), mais ses ailes sont plus longues, sa poitrine est plus forte et sa queue est plus longue et sombre. Le juvénile a le dessus brun sombre et les plumes sont bordées de liserés ocre-chamois. La calotte et le trait sourcilier sont brun sombre. La poitrine est teintée de chamois (parfois plus gris rosé). La mue post-juvénile débute au mois d’août, et des plumes grises apparaissent rapidement sur le dos et les scapulaires. À la fin de l’automne, le dessus est généralement gris pâle, comme l’adulte en plumage internuptial, seules les couvertures alaires et les tertiaires restant sombres (mais bordées de clair). La teinte chamois de la poitrine blanchit au cours de l’automne. Le bec est sombre avec une base jaune d’étendue variable. Les pattes sont gris rosé et les doigts sont lobés. Une barre alaire blanche est bien visible sur le dessus des ailes et est plus large sur le « bras » que sur la « main ». Ornithomedia.com, Différencier les Phalaropes à bec large et à bec étroit en automne et en hiver | Ornithomedia.com

Traductions du mot « sous-alaire »

Langue Traduction
Corse underwing
Basque azpiko hegala
Japonais アンダーウィング
Russe подкрылье
Portugais underwing
Arabe السفلية
Chinois 翼下
Allemand unterflügel
Italien underwing
Espagnol debajo del ala
Anglais underwing
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires