Sondeur : définition de sondeur


Sondeur : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SONDEUR, subst. masc.

A. − Personne qui pratique des sondages, des forages.
1.
a) Matelot chargé de lancer une sonde pour déterminer la nature, la profondeur d'un fond. Du fleuve vaste et jaune mes yeux se reportent sur le sondeur accroché au flanc du bateau, qui, d'un mouvement régulier faisant tourner la ligne à son point, envoie le plomb à plein vol au travers de ce flot tourbeux (Claudel,Connaiss. Est, 1907, p. 61).
P. métaph. Ne pas tout explorer, ne pas tout étudier, s'arrêter en chemin, pourquoi? S'arrêter est le fait de la sonde et non du sondeur (Hugo,Misér., t. 2, 1862, p. 188).Tes yeux, impassibles sondeurs d'une mer polaire idéale, S'éclairent parfois des splendeurs du rire, aurore boréale (Cros,Coffret Santal, 1873, p. 68).
b) Ouvrier qui manipule une sonde pour le forage d'un terrain; ,,ouvrier qui pratique des forages au moyen de machines perforatrices à trépan ou de machines rotatives à forage`` (Mét. 1955). Sondeur de plancher. ,,Ouvrier spécialisé chargé de la manœuvre sur le plancher des tiges de forages`` (Mét. 1955).
2. P. anal. Personne qui cherche à pénétrer les secrets, les mystères de quelqu'un ou de quelque chose. Entre ces deux dogmes il ne reste que le doute qui épouvante singulièrement ceux que saint Augustin nomme des sondeurs de mystères (Vigny,Journal poète, 1862, p. 1372).La critique idéale est un bond au centre vital d'un auteur (...) Goethe, Sainte-Beuve, Maurras, voilà des critiques, sondeurs et prospecteurs de ces sources bouillonnantes (L. Daudet,Monde images, 1919, p. 19).
Loc. adv., vx, pop. En sondeur. En catimini. Il aima mieux agir prudemment, arriver petit à petit « en sondeur » comme il disait (A. Daudet,Jack, t. 1, 1876, p. 97).Un jour qu'il était de semaine, Hurluret, traversant la cour, flaira vaguement quelque chose. Il s'approcha en sondeur, se vint camper dans le dos de Flick (Courteline,Train 8 h 47, 1888, III, p. 239).
B. − Appareil de sondage. Synon. sonde.
1. Appareil mécanique ou électronique servant à effectuer des mesures en altitude ou en profondeur dans un fluide. Sondeur à écho (synon. échosonde). En dehors de quelques renseignements concernant la navigation dans cette région, plus de deux-cents sondages au sondeur acoustique (...) ont été placés et portés (Charcot,Rapp. prélim. camp. « Pourquoi-Pas? », 1934, p. 29).Le radar, le sondeur par ultra-sons, dont l'emploi tend à se généraliser permettent, au surplus, de réduire sérieusement les risques d'abordage et d'échouage (M. Benoist, Pettier,Transp. mar., 1961, p. 99).
Empl. adj. Appareil sondeur (Le Clère 1960).
2. Engin servant à pratiquer des sondages et des forages de terrain. Le pétrole se forme dans des couches marno-sableuses dénommées roches-mères. Ce n'est pas cependant dans ces formations que le sondeur les trouvera, car il émigre et se concentre dans les roches-réservoirs (Chartrou,Pétroles natur. et artif., 1931, p. 36).
3. Appareil servant à tester le fonctionnement d'une installation électrique. Lorsque la modification ou l'extension d'une installation réalisée est complexe, il est prudent de vérifier son bon fonctionnement, avant la mise sous tension, avec un sondeur de ligne (Bonnel-Tassan1966, p. 50).
C. − Enquêteur spécialisé dans les sondages d'opinion. Préoccupé d'atteindre le 100 % le « sondeur » est toujours embarrassé par les non-réponses ou les réponses évasives (A. Sauvy,L'Opinion publique, 1967, p. 43).
REM.
Sondeuse, subst. fém.Petit engin de prospection servant aux forages peu profonds. Les sondeuses électriques à avancement automatique (...) sont fort employées pour des sondages de 200 à 300 mètres (Haton de La Goupillière,Exploitation mines, 1905, p. 201).La sondeuse à diamants se compose d'une série continue de tiges creuses vissées bout à bout (J. Cahen, Bruet,Carrières, 1926, p. 46).
Prononc. et Orth.: [sɔ ̃dœ:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1798, au masc. Étymol. et Hist. 1. [1572 (Chesneau, Les Mots fr. selon l'ordre des lettres d'apr. FEW t. 17, p. 271a)] 1592 (Id., loc. cit., Paris, 1592, fol. L r o: sondeur, scrutator); 2. 1589 fig. sondeur des cœurs (Bosquier, Tragédie nouvelle dicte le petit Razoir des ornemens mondains, II, 1, f oD 6 v o); 1597 id. sondeur de vérité (Les Regrets de damoiselle Marie de Brames ds Rec. de poés. fr. des XVeet XVIes., éd. A. de Montaiglon, t. 8, p. 153); 3. 1836 (Vidocq, Voleurs, t. 2, p. 103: sondeur, s. m. Commis aux barrières); 4. 1872 « instrument pour mesurer la profondeur de l'eau » (Littré); 5. 1905 sondeuse « machine à faire des sondages de terrains » (Haton de La Goupillière, loc. cit.); 6. 1967 « personne effectuant un sondage d'opinion » (A. Sauvy, loc. cit.). Dér. de sonder*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér.: 10. Bbg. Chautard Vie étrange Argot 1931, p. 669. − Dub. Dér. 1962, p. 43. − Quem. DDL t. 36.

sondeur .« Appareil de sondage »

Sondeur : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SONDEUR, subst. masc.

A. − Personne qui pratique des sondages, des forages.
1.
a) Matelot chargé de lancer une sonde pour déterminer la nature, la profondeur d'un fond. Du fleuve vaste et jaune mes yeux se reportent sur le sondeur accroché au flanc du bateau, qui, d'un mouvement régulier faisant tourner la ligne à son point, envoie le plomb à plein vol au travers de ce flot tourbeux (Claudel,Connaiss. Est, 1907, p. 61).
P. métaph. Ne pas tout explorer, ne pas tout étudier, s'arrêter en chemin, pourquoi? S'arrêter est le fait de la sonde et non du sondeur (Hugo,Misér., t. 2, 1862, p. 188).Tes yeux, impassibles sondeurs d'une mer polaire idéale, S'éclairent parfois des splendeurs du rire, aurore boréale (Cros,Coffret Santal, 1873, p. 68).
b) Ouvrier qui manipule une sonde pour le forage d'un terrain; ,,ouvrier qui pratique des forages au moyen de machines perforatrices à trépan ou de machines rotatives à forage`` (Mét. 1955). Sondeur de plancher. ,,Ouvrier spécialisé chargé de la manœuvre sur le plancher des tiges de forages`` (Mét. 1955).
2. P. anal. Personne qui cherche à pénétrer les secrets, les mystères de quelqu'un ou de quelque chose. Entre ces deux dogmes il ne reste que le doute qui épouvante singulièrement ceux que saint Augustin nomme des sondeurs de mystères (Vigny,Journal poète, 1862, p. 1372).La critique idéale est un bond au centre vital d'un auteur (...) Goethe, Sainte-Beuve, Maurras, voilà des critiques, sondeurs et prospecteurs de ces sources bouillonnantes (L. Daudet,Monde images, 1919, p. 19).
Loc. adv., vx, pop. En sondeur. En catimini. Il aima mieux agir prudemment, arriver petit à petit « en sondeur » comme il disait (A. Daudet,Jack, t. 1, 1876, p. 97).Un jour qu'il était de semaine, Hurluret, traversant la cour, flaira vaguement quelque chose. Il s'approcha en sondeur, se vint camper dans le dos de Flick (Courteline,Train 8 h 47, 1888, III, p. 239).
B. − Appareil de sondage. Synon. sonde.
1. Appareil mécanique ou électronique servant à effectuer des mesures en altitude ou en profondeur dans un fluide. Sondeur à écho (synon. échosonde). En dehors de quelques renseignements concernant la navigation dans cette région, plus de deux-cents sondages au sondeur acoustique (...) ont été placés et portés (Charcot,Rapp. prélim. camp. « Pourquoi-Pas? », 1934, p. 29).Le radar, le sondeur par ultra-sons, dont l'emploi tend à se généraliser permettent, au surplus, de réduire sérieusement les risques d'abordage et d'échouage (M. Benoist, Pettier,Transp. mar., 1961, p. 99).
Empl. adj. Appareil sondeur (Le Clère 1960).
2. Engin servant à pratiquer des sondages et des forages de terrain. Le pétrole se forme dans des couches marno-sableuses dénommées roches-mères. Ce n'est pas cependant dans ces formations que le sondeur les trouvera, car il émigre et se concentre dans les roches-réservoirs (Chartrou,Pétroles natur. et artif., 1931, p. 36).
3. Appareil servant à tester le fonctionnement d'une installation électrique. Lorsque la modification ou l'extension d'une installation réalisée est complexe, il est prudent de vérifier son bon fonctionnement, avant la mise sous tension, avec un sondeur de ligne (Bonnel-Tassan1966, p. 50).
C. − Enquêteur spécialisé dans les sondages d'opinion. Préoccupé d'atteindre le 100 % le « sondeur » est toujours embarrassé par les non-réponses ou les réponses évasives (A. Sauvy,L'Opinion publique, 1967, p. 43).
REM.
Sondeuse, subst. fém.Petit engin de prospection servant aux forages peu profonds. Les sondeuses électriques à avancement automatique (...) sont fort employées pour des sondages de 200 à 300 mètres (Haton de La Goupillière,Exploitation mines, 1905, p. 201).La sondeuse à diamants se compose d'une série continue de tiges creuses vissées bout à bout (J. Cahen, Bruet,Carrières, 1926, p. 46).
Prononc. et Orth.: [sɔ ̃dœ:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1798, au masc. Étymol. et Hist. 1. [1572 (Chesneau, Les Mots fr. selon l'ordre des lettres d'apr. FEW t. 17, p. 271a)] 1592 (Id., loc. cit., Paris, 1592, fol. L r o: sondeur, scrutator); 2. 1589 fig. sondeur des cœurs (Bosquier, Tragédie nouvelle dicte le petit Razoir des ornemens mondains, II, 1, f oD 6 v o); 1597 id. sondeur de vérité (Les Regrets de damoiselle Marie de Brames ds Rec. de poés. fr. des XVeet XVIes., éd. A. de Montaiglon, t. 8, p. 153); 3. 1836 (Vidocq, Voleurs, t. 2, p. 103: sondeur, s. m. Commis aux barrières); 4. 1872 « instrument pour mesurer la profondeur de l'eau » (Littré); 5. 1905 sondeuse « machine à faire des sondages de terrains » (Haton de La Goupillière, loc. cit.); 6. 1967 « personne effectuant un sondage d'opinion » (A. Sauvy, loc. cit.). Dér. de sonder*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér.: 10. Bbg. Chautard Vie étrange Argot 1931, p. 669. − Dub. Dér. 1962, p. 43. − Quem. DDL t. 36.

sondeur .« Appareil de sondage »

Sondeur : définition du Wiktionnaire

Adjectif

sondeur \sɔ̃.dœʁ\

  1. Qui sonde.
    • M. Combes met sous les yeux des membres du conseil un modèle de sonde imaginé par M. King, auquel on doit d’utiles perfectionnements dans les appareils de sondage. L’auteur a eu pour but de rendre l’outil sondeur indépendant de la tige qui le supporte.— (Société d’encouragement pour l’industrie nationale, Bulletin de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, vol. 44, 1845)
    • Valéry s’adresse aux ascendants lointains et aux têtes sondeuses, fondues à la terre. — (Jean Calvet, Les poètes du XIXe siècle, 1955)
    • Description générale et schéma de principe d’un système optique comportant une tête sondeuse pouvant suivre une source lumineuse d’intensité extrêmement faible... — (Centre national d’études des télécommunications (France), Annales des télécommunications, 1960)

Nom commun 1

sondeur \sɔ̃.dœʁ\ masculin (pour une femme on dit : sondeuse)

  1. Celui qui sonde.
  2. Celui, celle qui réalise des sondages d’opinion.
    • Tel un ravi de la crèche, Alain Lancelot, professeur, mais aussi sondeur et doxosophe de son état, put écrire, voilà trente ans : « Les principales critiques formulées à l'encontre des sondages d'opinion peuvent être également utilisées contre le suffrage universel. » — (Jean Salem, Élections, piège à cons ?: Que reste-t-il de la démocratie ?, Éditions Flammarion, 2012)

Nom commun 2

sondeur \sɔ̃.dœʁ\ masculin

  1. Appareil servant à sonder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sondeur : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SONDEUR. n. m.
Celui qui sonde.

Sondeur : définition du Littré (1872-1877)

SONDEUR (son-deur) s. m.
  • 1Celui qui sonde. Fontainier, sondeur et foreur de puits artésiens, Tarif des patentes, 1858.
  • 2 Terme de marine. Instrument pour sonder.
  • 3Celui qui cherche, fouille. En pénétrant dans ce cabinet, fausse cachette masquant la véritable, les sondeurs devaient se croire arrivés à leur but, Th. Gautier, Journ. offic. 14 août 1871.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sondeur »

Étymologie de sondeur - Littré

Sonder.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de sondeur - Wiktionnaire

 Dérivé de sonde avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sondeur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sondeur sɔ̃dœr play_arrow

Citations contenant le mot « sondeur »

  • Les quatre autres ministres testés de recueillent pas une majorité d’opinions favorables. 44% des Français veulent voir Jean-Michel Blanquer poursuivre dans le rôle de ministre de l'Education nationale - "un score tout à fait honorable" selon Dabi - mais le détail de l'enquête est plus nuancé. "C’est assez préoccupant de voir qu’il fait un score très en dessous de sa moyenne chez les catégories de personne en âge d’avoir des enfants (38% chez les 25-34 ans et les 35-49 ans). Ça montre le divorce avec une partie des parents d’élèves", pointe le sondeur. lejdd.fr, SONDAGE. Les Français choisissent leurs ministres
  • Marché des sondeurs multifaisceaux mondial 2020-2026 Le rapport d’analyse donne une évaluation concurrentielle complète qui couvre le profilage des entreprises désignées des principaux acteurs, un aperçu de la nature et des caractéristiques du paysage concurrentiel et d’autres études cruciales. Les nouveaux joueurs peuvent également utiliser cet enregistrement de sondeur multifaisceaux pour créer des stratégies d’entreprise et se familiariser avec les futurs défis du marché. En outre, les développements actuels, l’évaluation SWOT et les techniques utilisées par les principaux acteurs du marché des sondes multifaisceaux sont également couverts. Instant Interview, Impact de l’épidémie de COVID-19 sur la marge brute du marché des sondeurs multifaisceaux 2020: iXblue, WASSP, Imagenex, NORBIT, R2Sonic – Instant Interview
  • « L’atmosphère et les attitudes envers Donald Trump sont les plus difficiles auxquelles un président sortant a été confronté depuis Jimmy Carter en 1980 et Lyndon Johnson en 1968 », a déclaré le sondeur démocrate Peter Hart, dont la firme a mené l’enquête avec le sondeur républicain Bill McInturff de Public Opinion Strategies. . News 24, Biden ouvre une avance nationale de 11 points sur Trump dans un sondage NBC News / WSJ - News 24
  • "Sans parler d'enthousiasme à l’égard de Jean Castex, observons un bénéfice du doute de la part des Français", décrypte le sondeur Jean-Daniel Lévy en notant "l'ancrage à droite" de cet ancien LR qui s'est pleinement investi sur les thématiques sécuritaires depuis son arrivée. TV5MONDE, Castex, un été sans répit
  • Dans cette configuration, le sondeur s’apparente de près à une sorte de radar sous-marin, capable de scruter les fonds en avant du bateau. , Équipement électronique - Tout savoir sur les sondeurs avant - Voile & Moteur
  • Via sa sonde, un sondeur envoie un écho vers le fond et attend le retour pour estimer le fond. En fonction de la vitesse de propagation du son sous l'eau, il définit la profondeur. Aujourd'hui plus sophistiqués, les sondeurs ont augmenté leurs performances en pouvant analyser la qualité de l'écho retour et mieux définir ainsi la nature du fond. Ainsi si un poisson passe dans le cône de la sonde, celui-ci apparait aussi. Généralement, c'est la vessie natatoire (une poche d'air) qui renvoie l'écho. Bateaux.com, Comprendre son sondeur de pêche. Pourquoi les poissons sont dessinés en arc de cercle ?
  • Le sondeur avant entièrement automatique, Forward Scan de Simrad, analyse la colonne d’eau située en avant de l’étrave, sur une distance horizontale équivalente à huit fois la hauteur. Intégrée à la sonde, son électronique est compatible avec les multifonctions NSS de la marque, en liaison avec le module Structure Scan (plus le module Sonar Hub pour profiter en parallèle des échos Chirp). , Équipement électronique - Les sondeurs avant du marché : 1ère partie - Voile & Moteur
  • La chaîne de communication imaginée est la suivante : l’ingénieur renseigne les caractéristiques de l’opération de forage sur une plate-forme web. Le sondeur les récupère sur sa tablette, par le biais du réseau de téléphonie mobile. Il effectue sa tâche. Le Geologger V3 enregistre les résultats et les transmet à la tablette. Celle-ci les transfère à la plate-forme au moyen du réseau. L’ingénieur peut les récupérer sans attendre. « Les informations ne changent pas. Ce sont les supports et les vecteurs de transport qui changent. Nous gagnons ainsi en efficacité », analyse Clément Latour. Chantiers de France, Géotechnique - Géotec prend en main ses mesures

Images d'illustration du mot « sondeur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sondeur »

Langue Traduction
Corse più soffiu
Basque sounder
Japonais サウンダ
Russe эхолот
Portugais sirene
Arabe أسلم
Chinois 发声器
Allemand echolot
Italien ricevitore acustico
Espagnol sonda
Anglais sounder
Source : Google Translate API

Synonymes de « sondeur »

Source : synonymes de sondeur sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires