La langue française

Sinologie

Sommaire

  • Définitions du mot sinologie
  • Étymologie de « sinologie »
  • Phonétique de « sinologie »
  • Citations contenant le mot « sinologie »
  • Traductions du mot « sinologie »

Définitions du mot sinologie

Trésor de la Langue Française informatisé

SINOLOGIE, subst. fém.

Science qui étudie la langue, l'histoire, la civilisation chinoises. Il y a dans la sinologie beaucoup de branches au développement desquelles a considérablement contribué le professeur Paul Demiéville. L'une d'elles est la philosophie chinoise (Mél. P. Demiéville, 1966, p. 191).Le père Ricci, génial ancêtre de la sinologie européenne, représentait en Chine l'esprit de notre Renaissance (Encyclop. univ.t. 41969, p. 326).
Prononc.: [sinɔlɔ ʒi]. Étymol. et Hist. 1814 l'histoire de la sinologie (L. A. M. Bourgeat, in Mercure étranger, III, p. 73 ds Quem. DDL t. 21). Comp. de l'élém. formant sino-* et du suff. -logie*.

Wiktionnaire

Nom commun

sinologie \si.nɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. Étude de la langue et de l’écriture des Chinois; connaissance des mœurs et de l’histoire de ce peuple.
    • Les détracteurs de la sinologie diront que c’est fait à dessein, afin d’éviter une comparaison souvent trop fâcheuse pour le traducteur. — (Li-Ki ou Mémorial des rites, traduction de J.M. Callery, 1853, p. xxix)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SINOLOGIE (si-no-lo-jie) s. f.
  • Étude de la langue et de l'écriture des Chinois ; connaissance des mœurs et de l'histoire de ce peuple.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sinologie »

(1814) Composé de sino-, du latin Sina « Chine », et de -logie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sinologie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sinologie sinɔlɔʒi

Citations contenant le mot « sinologie »

  • Jean Philippe Beja, sinologie, directeur de recherche au CNRS.  Europe 1, Patrick Cohen avec Gilles Boyer, Michael Moreau, Jean Philippe Beja
  • Outre l’étude de la langue, beaucoup d’Instituts proposent des conférences sur la culture traditionnelle et sur la Chine contemporaine, mais aussi diverses activités telles que sinologie, calligraphie, étude des textes anciens, histoire de la Chine, gastronomie, médecine traditionnelle, taï-chi, etc.  République Togolaise, Confucius à la conquête de l'Afrique - République Togolaise
  • “Je suis arrivé dans la logistique complètement par hasard”, explique cet ancien étudiant en sinologie. En 1989, après le massacre de Tian’anmen, les sinologues ne sont guère demandés sur le marché du travail allemand. Braunbach trouve néanmoins à se faire embaucher par une entreprise allemande de logistique basée à Pékin. Il y reste pendant six ans avant d’être muté à Hô Chi Minh-Ville. Braunbach tombe sous le charme de la ville et découvre un peuple qui “a la pêche”, extrêmement travailleur, chaleureux, prévenant et dont la majorité parle parfaitement anglais. Courrier international, Le retour après (presque) toute une vie à l’étranger
  • Certains évaluent que le commencement de la sinologie remonte aussi loin que Marco Polo, soit plus précisément au XIIIe siècle. Ainsi, l'étude systématique de la Chine remonte au XVIe siècle, période pendant laquelle les prosélytes, comme Matteo Ricci, Ferdinand Verbiest et Antoine Thomas essayent l'introduction du christianisme en Chine. En outre, les études liminaires de sinologie concernent généralement des aspects de l'affinité du christianisme avec la civilisation asiatique. , Origine de la sinologie — Chine Informations
  • L'Institut Confucius de l’Institut national des études orientales de Tachkent a été premier institut Confucius au monde et le premier institut Confucius en Asie centrale. Selon M. Yang, 15 années après son ouverture, l’Institut Confucius de Tachkent est devenu le Centre d’enseignement du chinois langue étrangère, le Centre de recherche sur la sinologie et le Centre d’échange culturel et d’apprentissage mutuel sino-ouzbek le plus important et le plus influent en Ouzbékistan et en Asie centrale. « A l'heure actuelle, l'Institut Confucius de Tachkent compte environ 1 500 étudiants chaque année et il y a déjà au total 8 000 diplômés. Ils jouent un rôle important dans les échanges culturels et la coopération entre la Chine et l'Ouzbékistan. Outre ses fonctions d'enseignement et d'échanges culturels chinois, l'Institut Confucius de Tachkent est devenu un Centre de recherche sur la sinologie, et un Centre de recherche sur l’innovation de ‘la Ceinture et la Route’ a été créé, qui rassemble les principaux sinologues ouzbeks, fournit des conseils de groupe de réflexion pour la construction conjointe de ‘la Ceinture et la Route’ et joue un rôle unique dans l’étude les domaines de la coopération et dans les perspectives de développement des deux pays. » , L'Institut Confucius entre dans une phase de développement accéléré combinant vitesse et qualité
  • OPINION. Le 1er octobre 1949, Mao Tsé-toung annonçait l’instauration de la République populaire de Chine. En 70 ans, le pays a fait du chemin au point de s’imposer comme la deuxième puissance mondiale. Nicolas Zufferey, professeur de sinologie à l’Université de Genève, dresse un tableau magistral des succès et des limites d’un régime qui se pose de plus en plus en modèle alternatif à la démocratie Le Temps, La République populaire de Chine fête ses 70 ans: un bilan - Le Temps
  • A la différence d'un Gordon G. Chang, qui prédisait en 2001 "le proche effondrement de la Chine" dans un livre du même nom ("The coming collapse of China"), cet héritier de la vieille école française de sinologie ne nourrit aucune illusion sur la fragilité du régime chinois. Le Point, Le régime chinois est "condamné" à disparaître mais pas de sitôt - Le Point
  • Par Laurent Galy. Les thèmes de la réforme et de la révolution en Chine. Les figures clés du réformisme et de la révolution (Kang Youwei, Sun Yat-sen, Chiang Kai-shek et bien d'autres) ainsi que les évènements (les "Cent jours de réforme", la "Nouvelle politique", la révolution de 1911). Laurent Galy est Docteur de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, et Diplômé de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales où il est Maître de conférences. Membre statutaire de l’Institut Français de Recherches sur l’Asie de l’Est, ses domaines de recherches concernent essentiellement l’histoire de la Chine. Dernières publications : « Jiapu : “Tables de parenté familiale” (généalogies) », « Nianpu : “Chronologies biographiques” », « Yishibao (Social Welfare) », entrées pour l’Encyclopédie des historiographies d’ailleurs, Paris, INALCO, à paraître. Une autre histoire de la mondialisation, Paris, Seuil (coll. « L’univers historique »), 2017, « Les catholiques chinois de Tianjin, 1945-1949 », Entre diplomatie et sinologie, les interprètes pour la langue chinoise du ministère des Affaires étrangères . , «La Chine de 1842 a 1949 : une longue revolution ?» : Conference a Nancy

Traductions du mot « sinologie »

Langue Traduction
Anglais sinology
Espagnol sinología
Italien sinologia
Allemand sinologie
Chinois 汉学
Arabe علم الأنسجة
Portugais sinologia
Russe синология
Japonais サイノロジー
Basque sinology
Corse sinologia
Source : Google Translate API
Partager