La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « sifflerie »

Sifflerie

Définitions de « sifflerie »

Trésor de la Langue Française informatisé

Sifflerie, subst. fém.,rare. Synon. de sifflement.Un léger susurrement, une obscure sifflerie, qui part doucement en soupir (Suarès,Voy. Condottière, t. 3, 1932, p. 131).

Wiktionnaire

Nom commun - français

sifflerie \si.flə.ʁi\ féminin

  1. Action de siffler, comme marque d’improbation.
    • J'ai bien peur que les ciseaux de la police n'aient coupé le nez à Minos [tragédie] ; quelques bonnes gens auront substitué des vers honnêtes à des vers un peu hardis, et c'est encore un encouragement à la sifflerie ; car vous savez que ces vers si sages sont d'ordinaire fort plats et fort froids. — (Voltaire, Lettre Marin, 13 nov. 1772 — cité par Littré)
    • Le roulier lui mit du foin sur le corps, et, pour ne pas s'endormir lui-même, il se prit à siffler à satiété une phrase de chanson lente et monotone ; […]. Cette sifflerie m'impatientait. Quand elle cessa au bout d'une bonne heure, ce fut pire. Le roulier dormait; […]. — (George Sand, « Nanon », chap 15, dans la série des Œuvres complètes, Paris : chez Michel Lévy frères & à la Librairie nouvelle, 1872, p. 189)
    • D'où mon irritation contre ceux qui pratiquent le « ne pas se gêner », soit en fumant malgré l'affiche qui l'interdit, […], soit (ceci pour les Américains) en sifflant à tue-tête, sans se soucier un seul instant de ce qu'ils imposent leur sifflerie à une assemblée qui ne la leur demande point. — (Julien Benda, Mémoires d'infra-tombe, collection La Nef/éd. René Julliard, 1952, p. 34)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SIFFLERIE (si-fle-rie) s. f.
  • L'action de siffler, comme marque d'improbation. J'ai bien peur que les ciseaux de la police n'aient coupé le nez à Minos [tragédie] ; quelques bonnes gens auront substitué des vers honnêtes à des vers un peu hardis, et c'est encore un encouragement à la sifflerie ; car vous savez que ces vers si sages sont d'ordinaire fort plats et fort froids, Voltaire, Lett. Marin, 13 nov. 1772.

HISTORIQUE

XVIe s. Sifflerie, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sifflerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sifflerie siflœri

Traductions du mot « sifflerie »

Langue Traduction
Anglais whistling
Espagnol silbido
Italien fischiettando
Allemand pfeifen
Chinois 吹口哨
Arabe صفير
Portugais assobio
Russe свист
Japonais 口笛を吹く
Basque txistuka
Corse fischendu
Source : Google Translate API

Sifflerie

Retour au sommaire ➦

Partager