La langue française

Sermonnement

Définitions du mot « sermonnement »

Trésor de la Langue Française informatisé

Sermonnade, subst. fém.; sermonnement, subst. masc.,rare, fam., synon. (supra B).Si ma mère la surprenait, perchée comme moi sur un prunier, quelle sermonnade! Je l'entends d'ici dire: Fi donc! mademoiselle! (Theuriet, Mariage Gérard, 1875, p. 59).Tout de suite, la grosse nonne fila doux. Elle joignit les mains et, tête baissée, écouta un long sermonnement à voix basse (Giono, Hussard, 1951, p. 169).

Wiktionnaire

Nom commun

sermonnement \sɛʁ.mɔn.mɑ̃\ masculin

  1. Reproches adressés sur le ton d'un sermon.
    • Tout de suite, la grosse nonne fila doux. Elle joignit les mains et, tête baissée, écouta un long sermonnement à voix basse. Puis, elle suivit la nonne maigre qui avait viré prestement sur ses petits talons et se dirigeait vers la porte. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 210)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « sermonnement »

 Dérivé de sermonner avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sermonnement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sermonnement sɛrmɔnœmɑ̃

Traductions du mot « sermonnement »

Langue Traduction
Anglais sermon
Espagnol sermón
Italien sermone
Allemand predigt
Chinois 讲道
Arabe خطبة
Portugais sermão
Russe проповедь
Japonais 説教
Basque sermoia
Corse predica
Source : Google Translate API

Sermonnement

Retour au sommaire ➦

Partager