La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « séraphisme »

Séraphisme

Définitions de « séraphisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

Séraphisme, subst. masc.,rare et littér. Caractère séraphique d'une personne, d'une œuvre. Séraphisme de saint François d'Assise. Si l'on pouvait discerner et ôter ce qui est du pur écrivain en verve (...), combien n'aurait-on pas à rabattre peut-être du scepticisme de Montaigne, de l'absolutisme de de Maistre, du séraphisme de saint François de Sales, et du jansénisme de saint Augustin! (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 2, 1842, p. 92). [seʀafism̭]. 1reattest. 1837 (Id., Corresp., t. 2, p. 195: séraphisme de saint François de Sales); de séraph(in)*, suff. -isme*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

séraphisme \se.ʁa.fism\ masculin

  1. Caractère de ce qui est séraphique, éthéré.
    • Ce réalisme dans la tentative de dépassement du réel, ce rejet de tout a priori surnaturel, de tout séraphisme (Baudelaire montre son poète avançant « sous la conduite invisible d’un ange ») représente un ton nouveau, en littérature. — (Pierre Gascar, Rimbaud et la Commune, éditeur Gallimard, 1971)
    • L’optimisme — mieux, le séraphisme — de ce premier panneau du diptyque s’écroule bientôt, et le second met en scène davantage le problème de la chair, la croissance de l’angoisse métaphysique, et l'approche de la folie. — (Catharine Savage Brosman, André Gide, l'évolution de sa pensée religieuse, édition A.G. Nizet, 1962)
  2. Caractère ascétique imprimé par François d’Assise à sa fondation monastique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SÉRAPHISME (sé-ra-fi-sm') s. m.
  • 1 Néologisme. Caractère ascétique imprimé par saint François d'Assise à sa fondation monastique.

    Par extension. Séraphisme béat, CHERBULIEZ.

  • 2Caractère séraphique, éthéré. L'amour du poëte [Lamartine] n'est que sentiment et séraphisme ; mais combien de rêves et d'idées le dédommagent de ces privations qu'il s'impose ! H. Blaze de Bury, le Temps, 20 fév. 1877, 3e page, 4e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « séraphisme »

Dérivé de séraphin avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « séraphisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
séraphisme serafism

Citations contenant le mot « séraphisme »

  • Il est juste regrettable d’associer le loup à ce que j’ai moi-même dénoncé. Je ne dévoile pas mon identité pour des raisons de prudence uniquement étant donné mes combats que je dois mener avec une certaine discrétion, mais si moi-même un jour il me venait l’envie d’écrire des articles, j’excluerais d’emblée ceux qui : dénigrent sans argumenter, si possible qui avancent des idées sans au moins citer les sources (j’avoue moi-même ne pas assez tenir compte de cette déontologie), qui n’ont comme objectif premier de descendre pour pouvoir se hauser,... en résumé ; : toute forme de manipulation perverse facilitée par l’anonymat. Au sophisme et à l’argumentation « qui tourne en rond » préféront le séraphisme qui apportent du miel à la ruche de la réflexion. Vous me direz : et la censure ?,....est-on obligé de laisser entre des fourmis chez soi sous prétexte de préservation animale. Celui offre un espace d’écriture a le droit de choisir ses lecteur,.. Amaury m’a éjectée. Très bien, rien de perdu. AgoraVox, Ceux de la meute - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « séraphisme »

Langue Traduction
Anglais seraphism
Espagnol serafismo
Italien serafismo
Allemand seraphismus
Chinois 六翼天使
Arabe السيرافية
Portugais serafismo
Russe серафизм
Japonais セラフィズム
Basque serafismoa
Corse serafisimu
Source : Google Translate API

Séraphisme

Retour au sommaire ➦

Partager