La langue française

Sénevé

Sommaire

  • Définitions du mot sénevé
  • Étymologie de « sénevé »
  • Phonétique de « sénevé »
  • Citations contenant le mot « sénevé »
  • Images d'illustration du mot « sénevé »
  • Traductions du mot « sénevé »

Définitions du mot « sénevé »

Trésor de la Langue Française informatisé

SÉNEVÉ, subst. masc.

A. − BOT. Plante de la famille des Crucifères, pouvant atteindre deux mètres de haut, à fleurs jaunes et graines très petites. Synon. moutarde (noire/sauvage/des champs), sanve.Ici les passereaux pillaient le sénevé (Hugo, Année terr., 1872, p. 146).Pour fabriquer de la moutarde, on emploie généralement les graines de sénevé ordinaire, ou moutarde noire que l'on broie et que l'on incorpore à du vinaigre (Gdes heures cuis. fr.,Éluard-Valette, 1964, p. 242).
P. méton. Graine de cette plante, servant à confectionner la moutarde. Broyer du sénevé pour faire de la moutarde (Ac.1798-1935).
B. − RELIG. CHRÉT. [P. réf. à la hauteur de la plante et à la petitesse de sa graine]
1. [P. allus. à l'Évangile de Matth. XIII, 31-32, de Marc IV, 30-32 et de Luc XIII, 18-19, pour exprimer l'importance croissante de l'Église, d'un sentiment religieux] Saint Paul, allant porter la parole féconde du christianisme aux nations, fit naufrage à Malte, et y resta trois mois pour y semer le grain de sénevé (Lamart., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 78).Rome est la ville du grain de sénevé, l'endroit du monde où nous pouvons tenir au creux de notre main la plus petite des semences. Mais le grand arbre est là, aussi: cette Église dont les racines sont apparentes et soulèvent le sol sacré (Mauriac, Journal 2, 1937, p. 144).
2. [P. allus. à l'Évangile de Luc XVII, 5-6 et de Matth. XVII, 20, pour exprimer la puissance miraculeuse de la foi] Les assistans stupéfaits virent l'arbre (...) traverser la rivière (...). À ce signe merveilleux de l'amour divin, Élisabeth reconnut la puissance (...) de Celui qui avait dit à ses disciples: Si vous aviez seulement de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à ce mûrier: Déracine-toi, et va te planter au milieu de la mer, et il vous obéirait (Montalembert, Ste Élisabeth, 1836, p. 258).
Prononc. et Orth.: [sεnve], [sen(ə)ve]. Littré, Lar. Lang. fr., Rob. 1985 [sεnve] ; Warn. 1968, soutenu [senəve], cour. [sεnve] et parfois [senve]; Martinet-Walter 1973 [senve]. Ac. 1694, 1718: senevé; dep. 1740: sénevé. V. séneçon, seneçon. Étymol. et Hist. Ca 1256 (Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, éd. Landouzy et Pépin, 77, 25). D'un lat. pop. *sinapatum, dér. de sinape, sinapi, sinapis « sénevé, moutarde (plante) et sa graine », gr. σ ι ́ ν α π ι « sénevé ». Fréq. abs. littér.: 17. Bbg. Rothwell (W.). Medical and botanical terminology from Anglo-Norman sources. Z. fr. Spr. Lit. 1976, t. 86, p. 257.

Wiktionnaire

Nom commun

sénevé \sɛn(ə).ve\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Plante crucifère, (Brassica nigra), dont la graine sert à faire la moutarde.
    • Bien sûr, il n’attendait pas un miracle de cette longue feuille rugueuse couverte d’un duvet blanchâtre, mais il eut soudain une envie désespérée de chercher, dans cette prairie aux couleurs chatoyantes et aux odeurs capiteuses, les plantes médicinales dont le nom lui revenait à la mémoire : l’aconit, la belladone, l’ergot de seigle, la stramoine, la jusquiame, le colchique, la digitale, l’adonis, le sénevé, le raisin d’ours, la gentiane, le muguet, la saponaire, la prêle, la potentille, la quintefeuille, le tussilage, le millepertuis, le genévrier, la mille-feuille, l’orchidée, l’aunée, le mélilot et la myrtille. — (Branimir Šćepanović‎, La Bouche pleine de terre, 1975. Traduit du serbo-croate par Jean Descat, 1975. Éditions du Rocher, 2008, pp. 77-78.)
    • Un grain de sénevé. Broyer du sénevé pour faire de la moutarde.
    • Le sénevé noir ou moutarde noire (Sinapis nigra ou Brassica nigra) tient son nom de la couleur de ses graines.
  2. Désigne aussi la moutarde des champs ou sanve, (Sinapis arvensis), voire la moutarde brune (Sinapis juncea).
  3. Autre nom de la moutarde blanche (Sinapis alba ou Brassica alba) qui est une plante fourragère et mellifère, elle sert aussi à préparer de la moutarde.
  4. Graine de cette plante.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SÉNEVÉ. n. m.
Plante crucifère dont la graine sert à faire la moutarde. Un grain de sénevé. Broyer du sénevé pour faire de la moutarde. Il se dit aussi de la Graine de cette plante.

Littré (1872-1877)

SÉNEVÉ (sè-ne-vé) s. m.
  • 1Genre (sinapis) de plantes de la famille des crucifères.
  • 2Menue graine produite par cette plante dont on fait la moutarde. Il est semblable à un grain de sénevé, qui, étant la plus petite de toutes les semences qui sont dans la terre, lorsqu'on l'y sème, monte quand il est semé, jusqu'à devenir plus grand que tous les légumes, Sacy, Bible, Évang. St Marc, IV, 31, 32. Les heures qui vous resteront, pourvu que vous les ménagiez fidèlement, seront le grain de sénevé marqué dans l'Évangile, Fénelon, t. XVII, p. 416. L'institut célèbre [l'ordre des bénédictins] dont il jeta les fondements, semblable au grain de sénevé, devint bientôt un grand arbre qui couvrit tout le champ de Jésus-Christ, Massillon, Panégyr. St Benoît.

HISTORIQUE

XIVe s. Uns grains de seneveil est grans enmi la prée, Baud. de Seb. XII, 280.

XVe s. Sinapis, semvel, Scheler, Gloss. rom. latin, p. 42.

XVIe s. …Les eschauffans [les poules] avec du senevé, et des soupes en vin, et du pain blanc, De Serres, 357.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sénevé »

Du latin sinapis. → voir sinapisme
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Senevel, seneveil, d'où sénevé, d'une forme fictive sinapillus, de sinapi, grec σίναπι, σίνηπι ; le lat. sinápi avec l'accent sur na ne peut donner sénevé : le picard sanvre, le normand senve indiquent un changement d'accent : sinápí, ou une influence de l'accent grec, comme par exemple dans encre (voy. ce mot). Sénève est aussi une forme vulgaire ; celle-là vient directement de sināpi.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sénevé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sénevé senœve

Citations contenant le mot « sénevé »

  • Brassica nigra, la moutarde noire ou sénevé, est une plante annuelle, appartenant à la famille des Brassicacées, au même titre que les choux, les radis ou les giroflées. Brassica nigra[...] auJardin.info, Moutarde blanche, Sénevé blanc : planter, cultiver, récolter
  • Réhabilités à grands frais, les bâtiments historiques jouent à fond la carte de l’authenticité rétro. Au milieu de la cour trône une Peugeot 201 retapée, qui servait, dans les années 30, à la livraison du condiment. Derrière, un bâtiment à l’enseigne peinte à la main, où les visiteurs peuvent assister aux étapes de la transformation de la graine de sénevé, plante crucifère de la même famille que le colza. La muséographie se veut moderne, mais reste modeste - ici, pas de rivière de moutarde ni d’ascenseur de verre, comme dans le roman de Roald Dahl. Chaque année, cinq millions de pots sont produits dans la fabrique beaunoise. Cet ancrage régional hérité du Moyen Age - la recette a été popularisée à travers les cours européennes par les ducs de Bourgogne - fait l’ADN de la maison. «Au début du XXe siècle, Beaune comptait 33 maîtres moutardiers. Aujourd’hui, il ne reste plus que Fallot», aime rappeler le patron de la seule moutarderie encore indépendante de Bourgogne. Ses concurrents ont connu une autre destinée : Maille, qui a fusionné avec Amora avant d’être absorbé par la multinationale Unilever, a fermé il y a dix ans son usine de Dijon pour transférer une partie de sa production en Pologne. Face à ces géants, la PME d’une vingtaine de salariés ne représente que 5 % du marché français, mais sa pâte de moutarde puissante s’est imposée comme une référence dans les épiceries fines et les cuisines des établissements étoilés : Robuchon, Bocuse, ou encore la maison Lameloise, institution bourguignonne aux trois macarons. Avec son couvercle doré et son étiquette calligraphiée, le petit pot de condiment made in Beaune bénéficie aussi d’une bonne notoriété à l’étranger, où il s’exporte pour moitié, Etats-Unis, Allemagne et Japon en tête. Libération.fr, Edmond Fallot, moutarde à fleur de pot - Culture / Next
  • Aussi appelée sénevé, la moutarde blanche (Sinapis alba) a en outre une telle capacité d'absorption de ces gaz neurotoxiques et de leurs dérivés qu'elle pourrait aussi servir à la dépollution des sols contaminés par des armes chimiques de cette nature,en Syrie par exemple, soulignent ces chercheurs dans leur étude, publiée ce mardi 20 mai par la Royal Society britannique. RTL.fr, De la moutarde blanche pour détecter les armes chimiques
  • La moutarde telle qu'on l'appelle de façon générale, ou sénevé, compte à la fois les espèces du genre Sinapis et celles du genre Brassica. Binette & Jardin, Moutarde blanche (Sinapis alba) : semis, culture de cet engrais vert
  • LA MOUTARDE, C’EST CHOU ! A l'origine de la moutarde, il y a une plante qui appartient à la grande famille des crucifères, au même titre que le chou, le brocoli et le chou-fleur. Le sénevé a l'apparence d'une longue herbacée aux feuilles vert vif et aux fleurs jaune éclatant. Il pousse traditionnellement dans le bassin méditerranéen et ce sont les graines qu'il donne que l'on retrouve préparées en condiment avec du moût de vin, du vinaigre ou du verjus. C'est à ces graines que la moutarde doit tous ses bienfaits santé. Ce sont elles qui, broyées, produisent de la farine de moutarde. Et c'est aussi d'elles que l'on extrait l'huile bienfaisante, utilisée entre autres dans la cuisine indienne. , 6 bienfaits de la moutarde
  • Fils et petit-fils de moutardier, héritier de l'entreprise Fallot, fondée à Beaune en 1840, l'homme a gardé de son enfance une familiarité joueuse avec le grain de sénevé. De ce dernier, il connaît tout: son apparition, au xve siècle, liée au déboisement des terres bourguignonnes par les charbonniers qui laissaient derrière eux un sol propice à la culture des oléagineux; le verjus, ingrédient à la mode sur les tables moyenâgeuses; les 33 moutardiers qui travaillaient à Beaune, au xixe siècle, etc.  LExpress.fr, La maison Fallot ou la moutarde redoutable - L'Express Styles
  • Cela pourrait être parce que vous êtes en colère, mais c’est en fait une histoire très chimique.La moutarde, se fabrique avec des grains de moutarde (aussi appelés grains de sénevé) jaunes, noirs ou blancs, qu’elle soit de Dijon ou d’ailleurs, sauf, peut-être si elle vient de Chine, car les Chinois, savent parait-il fabriquer du miel sans miel, mais c’est une autre histoire qui me fait d’ailleurs monter la moutarde au nez! Culture générale, Pourquoi la moutarde vous monte au nez? - Culture générale
  • [exergue : L’éco-diagnostic établit cinq niveaux, de la graine de sénevé au cèdre du Liban !] Aleteia, Un label « Église verte » pour convertir les paroisses à l’écologie
  • « Il leur proposa une autre parabole, et il dit : ‘Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé qu’un homme a pris et semé dans son champ. C’est la plus petite de toutes les semences ; mais, quand il a poussé, il est plus grand que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches » (Matthieu 13:31-32). Journal Chrétien, Les chrétiens doivent rester connectés à Christ - Etudes bibliques - #2019nCoV, Amende confinement, Coronavirus, Coronavirus 2019-nCoV, Coronavirus Covid-19, Covid-19, Des chrétiens immunisés contre le coronavirus, Immunisé contre la peur, Nouveau coronavirus, Pandémie de coronavirus Covid-19, Pneumonie 2019-nCoV, Pneumonie Covid-19, Une série d’études bibliques de 60 jours - Journal Chrétien
  • La graine de sénevé utilisée par Fallot vient à 60 % de Bourgogne. Du Châtillonnais ou bien encore des environs de Beaune, comme le village d’Echevronne. Les 40 % restant proviennent du Canada, l’autre pays de la graine de moutarde. , Culture - Loisirs | La moutarde, entre tradition et modernité
  • Il suffit de passer nos frontières pour constater la chance qui est la nôtre. Nulle part ailleurs on ne sait fabriquer cette moutarde que le monde entier nous envie, cette "french meeeeusteurd" dont on ne mesure jamais autant la richesse que lorsqu'on est contraint de se rabattre sur un de ses succédanés. Car il s'agit bien d'un savant mélange, acide mais pas trop, relevé comme il le faut, qui éveille les papilles sans les ravager, suffisamment humble pour se contenter de son statut de condiment, mais si subtil que sa seule présence suffit pour tout changer. Bref, un classique, tiré de la graine de sénevé, que l'on reconnaît à sa couleur, inimitable. Ce jaune moutarde, donc, banni de nos armoires depuis ces mauvais sous-pulls de notre enfance, mais tellement appétissant en pot qu'on y plonge avec délice la pointe du couteau...   LExpress.fr, Les 6 moutardes indispensables au placard - L'Express Styles
  • Au sein de l’assemblée également, des Landernéens, de nombreux membres du réseau Leclerc ainsi que des représentants du monde de la culture. Le père François Calvez, curé doyen de Landerneau, et l’abbé René Jouannic, prêtre à la retraite qui la connaissait bien, ont rappelé le rôle prépondérant joué par Hélène Leclerc dans l’aventure de la grande distribution. Ils ont également commenté les passages bibliques choisis par la famille : le texte de la création tiré de la Genèse ou la parabole du grain de sénevé de l’Évangile selon Matthieu. Le Telegramme, Le Télégramme - Landerneau - Landerneau. 800 personnes aux obsèques d’Hélène Leclerc [Vidéo]
  • Les théologiens actuels remettent en cause l’importance des 12 apôtres au bénéfice de l’ensemble des disciples dont les femmes qui se trouvaient dans l’entourage de Jésus. Ainsi Paul est considéré comme un apôtre alors qu’il ne fait pas partie des 12.Cette image des 12 apôtres semble être une notion théologique pour rappeler les 12 tribus d’Israël. Jésus parle effectivement du royaume de Dieu mais il insiste toujours sur le fait que le royaume des cieux est déjà présent si on veut bien se donner la peine. Il est déjà en germe (graine de sénevé). Il passe par la modification des rapports sociaux et l’amour entre les êtres humains, dans l’égalité entre l’homme et la femme. Il ne fait jamais de différence entre l’homme et la femme. Il enseigne notamment à des femmes ce que ne faisaient jamais les rabbis de l’époque. Les femmes ne pouvaient pas étudier la torah à l’époque. Il protège les femmes en luttant contre la répudiation et non contre le divorce. Le divorce est un terme impropre à l’époque. Seuls les hommes pouvaient se séparer d’une femme et selon certains rabbis mémé pour des raisons futiles. La femme répudiée se trouvait alors dans une situation abominable. Il prête attention aux enfants alors qu’à l’époque on ne donnait pas d’importance à l’enfant jusqu’à sa majorité sexuelle à 12-13ans. On peut apprendre énormément de Jésus en lisant ses paraboles et en étudiant son comportement, malheureusement beaucoup de contemporains sont des chrétiens zombies quand ils ne se disent pas athée. Et leur progéniture en quête de sens partent se convertissent dans les différents extrémismes , heureusement pas souvent,et par exemple partent faire la guerre sainte…... L'Obs, Jésus, « un message révolutionnaire »
  • Avec les limites humaines, il méditait le seul jugement qui vaille : l’amour. Il n’a pas laissé de belles sentences. Il a introduit dans sa vie ce quelque chose qui ressemble à la graine de sénevé : la miséricorde et il n’a jamais entravé sa croissance. Église catholique en France, Saint Isidore le Laboureur - Église catholique en France
  • 97. Le Seigneur pouvait inviter les autres à être attentifs à la beauté qu’il y a dans le monde, parce qu’il était lui-même en contact permanent avec la nature et y prêtait une attention pleine d’affection et de stupéfaction. Quand il parcourait chaque coin de sa terre, il s’arrêtait pour contempler la beauté semée par son Père, et il invitait ses disciples à reconnaître dans les choses un message divin : « Levez les yeux et regardez les champs, ils sont blancs pour la moisson » (Jn 4, 35). « Le Royaume des Cieux est semblable à un grain de sénevé qu’un homme a pris et semé dans son champ. C’est bien la plus petite de toutes les graines, mais quand il a poussé, c’est la plus grande des plantes potagères, qui devient même un arbre » (Mt 13, 31-32). La Croix, Chapitre 2 : L’évangile de la Création
  • L'installation dans la capitale régionale offre aussi à l'industriel l'opportunité de promouvoir la moutarde de Bourgogne fabriquée avec des graines de sénevé (la plante à moutarde) cultivées dans la région. Une denrée encore rare. , La moutarderie Fallot inaugure aujourd'hui un atelier-boutique à Dijon
  • Il développe le raifort, travaillant avec une coopérative rassemblant vingt producteurs des environs de Mietesheim (Alsaraifort), produisant, expliquant, en jonglant avec ses belles racines blanches que le raifort peut être « tendance » et devenir le « raifort français », qu’il est « plus naturel, plus authentique ». Ce faisant, il s’intéresse aussi à la moutarde, mitonnée avec ses graines de sénevé (brune pour la force, jaune la douceur), broyée à la meule, mélangée longuement à l’eau et au vinaigre, qui devient ainsi une crème douce et onctueuse. Il la propose au riesling, à la bière, au raifort, à l’ail des ours, au pain d’épices, mais aussi au piment d’Espelette, avec un clin d’œil au pays basque, particulariste comme l’Alsace, violette au moût de raisin, comme à Brive, ou encore au wasabi, aux figues, à l’estragon, à la mirabelle, au curry et à la tomate et basilic. Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat, Alélor, épicerie Mietesheim - raifort, moutarde et condiments | Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat
  • Des plantes surgissent au pied du baptistère, lancées vers le ciel. Des éléments tels que le lis des champs, le grain de sénevé et l'épi de blé devraient apparaître sur la future installation. « L'appel des premiers disciples est également représenté avec les poissons et le filet de pêche », ajoute le presbytère. www.lyonne.fr, Le presbytère lance une souscription pour son projet d'espace baptismal - Toucy (89130)
  • Grecs, Romains et Chinois ont depuis longtemps broyé la graine de sénevé, fruit de la plante crucifère du même nom et dont la fleur est jaune et le fruit en silique. Ils en ont fait une pâte aromatique mêlée déjà à du vinaigre pour relever leurs mets. Les Romains y ajoutaient du moût de raisin d'où le nom dans notre langue. D'autres substances aromatiques pouvaient être utilisés comme le miel. Et ce fut l'ancêtre de nos moutardes. Le De re coquinaria du cuisiner romain Apicius en fait mention. Mais on suppose que l'usage de la moutarde remonte plus avant dans le temps, fruit de la cueillette au paléolithique puis d'une culture au néolithique. , Baume de Bouteville - Le Safran - La moutarde - Version été 2018
  • Raoul débuta comme le grain de sénevé, si petit que les oiseaux du ciel ne le voient pas pour le manger. Le Figaro.fr, Raoul Dufy : «Je n'ai été à peu près content de ma peinture qu'à cinquante ans»
  • Eckhart nous a laissé un magnifique poème qui évoque la rencontre entre l’homme et Dieu dans l’intime. Il s’agit du "Grain de sénevé". Mais toute son écriture est poétique. Le rythme des phrases, la reprise de certains termes et le jeu des sonorités, tout cela permet d’évoquer ce qui ne peut être dit, son écriture est comme une variation infinie autour d’un thème qui toujours nous échappe. Bref, une belle écriture qui constitue un rempart contre toutes les certitudes mal assurées et contre toutes les formes d’intransigeance…  Le Monde des Religions, Maître Eckhart ou la profondeur de l’intime - Culture - Le Monde des Religions
  • Ensemble, ils ont « pensé » le dialogue interreligieux, en l’éprouvant concrètement dans le groupe « Ribât-el-Salâm », le lien de la paix, qui poursuit aujourd’hui ses rencontres. Pour Claude Rault, ces hommes ordinaires étaient « saisis par Dieu et vivant de Lui dans les actes les plus quotidiens de leur existence ». C’était là l’essentiel. Dans la famille de Christian de Chergé, ce n’est un secret pour personne que son père n’avait pas compris la vocation monastique en Algérie d’un prêtre du diocèse de Paris aussi brillant, promis à un bel avenir. « Il lui reprochait d’enterrer ses talents, comme le dénonce l’Évangile, se souvient son frère Hubert de Chergé. Personne n’avait compris que c’est une graine de sénevé qu’il est allé planter. » Croire, L'héritage des moines de Tibhirine
  • Le processus de fabrication est complexe et demande six semaines, en sachant qu’ils font des brassins de cinq cents litres. « On se refuse à faire certaines bières pour l’instant. On fait d’abord notre Blonde Première et l’Ambrée numéro 2. On veut d’abord plaire au public le plus large. On veut d’abord assurer une gamme courte bien maîtrisée. On a trop vu des micro-brasseurs qui multipliaient leurs produits et qui ont fini par disparaître. On veut assurer l’approvisionnement et ne pas avoir de rupture. C’est important quand on sait qu’il faut six semaines pour faire une bière et que la prise de mousse est toujours capricieuse. En ce moment, on prépare la bière de Noël. À terme, on a le projet de cultiver du houblon près de chez nous ou inciter à le faire, comme la moutarderie Fallot a su relancer la production de sénevé. » , Beaune | Beaune : la bière au pays du vin

Images d'illustration du mot « sénevé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sénevé »

Langue Traduction
Anglais mustard
Espagnol mostaza
Italien mostarda
Allemand senf
Chinois 芥末
Arabe خردل
Portugais mostarda
Russe горчичный
Japonais マスタード
Basque mustard
Corse mustarda
Source : Google Translate API
Partager