La langue française

Ségréger, ségréguer

Définitions du mot « ségréger, ségréguer »

Trésor de la Langue Française informatisé

SÉGRÉGER, SÉGRÉGUER, verbe trans.

SOCIO-POL. Séparer par la ségrégation (raciale, sociale, sexuelle, etc.). Au Vietnam, au Nigéria, on creuse en hâte des fosses communes; en Rhodésie, en Afrique du Sud, on « ségrège » et « on concentre » (Le Figaro littér., 5 janv. 1970,p. 13, col. 3).Des systèmes complexes d'initiations qui ségrèguent des années durant les garçons et les filles (M. Godelier, L'Idéel et le matériel, 1984, p. 86).
Part. passé en empl. adj. Qui applique des mesures de segrégation. Après l'armée, Marion retourna à Atlanta, et fréquenta Clark College, une institution ségrégée, pour devenir professeur de musique (Les Lettres fr., 27 mars 1968, p. 19, col. 4).
Empl. pronom., TECHNOL. [Le suj. désigne un matériau] Se séparer en divers constituants. On obtient un coulis parfaitement homogénéisé, très onctueux, qui non seulement ne se ségrège plus, mais ne se laisse pas délaver par l'eau (Cléret de Langavant, Ciments et bétons, 1953, p. 184).
Prononc.: [segʀeʒe], [segʀege], (il) ségrège [segʀ ε:ʒ], (il) ségrègue [segʀ εg]. Étymol. et Hist. 1. 1368 segreger « séparer (un office d'un autre) » (Requête [...] par sœur Philippe du Bois, prieure de l'Hôtel-Dieu de Paris ds B. de la Sté de l'Hist. de Paris, t. 7, 1880, p. 141); ca 1375 « id. (en parlant de deux matières) » l'eaue [...] est segregiee et separee de l'aer (Oresme, Ciel, éd. A. D. Menut, p. 634, ligne 19); 1541-57 segrégée part. passé adj. « séparé » Eglise encore plus segrégée (Calvin, Instit. chrét., éd. J. D. Benoit, I, VI, 2 [t. I, p. 88]); 1542 pronom. (Changy, trad. Instit., II, 2 ds Hug.), qualifié de ,,rare`` par Trév. 1704 et de ,,peu us[ité]`` dep. Nouv. Lar. ill.; 2. 1954 ségréguer « séparer par la ségrégation » ségréguer le blanc et le noir (Combat, 6 oct. cité par R. Le Bidois in Le Monde, 6 avr. 66, p. 12 ds Quem. DDL t. 22); 1965 ségrégué part. passé adj. unités ségréguées (Cl. Fohlen, Les Noirs aux États-Unis, Paris, P.U.F., p. 54); 1975 ségréger ou ségréguer (Lar. encyclop. Suppl.). 1 du lat. class. segregare « mettre à part; éloigner » propr. « séparer du troupeau », de se- préf. marquant la séparation et de grex, gregis « le troupeau »; 2 dér. de segregation* d'apr. l'angl. to segregate, et son part. passé segregated (empr. au lat. segregare, supra), att. dès 1914 (B. T. Washington, Selected speeches, 247 ds DAE: the Negro is segregated). La forme fr. en gu, imitée de la prononc. de ségrégation est abusive.

Wiktionnaire

Verbe

ségréger \se.ɡʁe.ʒe\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se ségréger)

  1. Séparer, mettre à part.
    • Les grades sont établis de façon à ségréger les niveaux de qualité à l’intérieur des types de grain. — (Site www.grainscanada.gc.ca)
    • La législation prévoit également que toute société de Bourse a l’obligation de ségréger les avoirs espèces déposés par ses clients dans l’attente d’un investissement. — (Site www.leleux.be)
    • Tendance, pour deux loci, situés à proximité l’un de l’autre sur un même chromosome, à ségréger ensemble à la méiose. — (Andrew Read, Dian Donnai, Yves Sznajer, Génétique médicale ; De la biologie à la pratique clinique, 2008)
    • Par contre, il est allé entièrement ségréger dans un site, et il rend complètement fragile ce site. — (Jacques Roux, Thierry Magnin, La condition de fragilité ; Entre science des matériaux et sociologie, 2004)
    • On ne sait donc pas comment vont ségréger les caractères. — (Site www.snv.jussieu.fr)
    • Il est bien entendu possible de ségréger l’huile de palme – la ségrégation entraine des coûts supplémentaires à chaque étape. — (Site www.greenpalm.org)

Verbe

ségréguer \se.ɡʁe.ɡe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Pratiquer la ségrégation envers.
    • Par un procédé analogue, un journaliste crée le verbe ségréguer d’après le substantif ségrégation : « Vous qui le pouvez, logez une étudiante ou un étudiant… Faites-le sans ségréguer le blanc et le noir » (Combat, 6 oct. 1954). — (Robert Le Bidois, Les mots trompeurs: ou, Le délire verbal‎, page 57, 1970, Hachette)
    • Ça arrive l’Amicale, la veuve qui se plaint qu’on lui ségrègue son défunt. — (Alphonse Boudard, L’Hôpital, La Table ronde, Paris, 1972)
    • À l'époque, tous les prisonniers de ces seize cellules étaient noirs, la procédure certes habituelle, mais plus que douteuse, étant de « ségréguer dans l'intérêt de la sécurité » et d'ainsi répartir les prisonniers selon leurs races et leurs affiliations à tel ou tel gang afin d'éviter les confrontations et les violences. — (Michael Connelly (trad. Robert Pépin), Le Verdict du plomb, Paris, éditions du Seuil, coll. « Seuil policiers », 2009, chapitre 2)[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ségréger »

Du latin segregare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ségréger »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ségréger segreʒe

Citations contenant le mot « ségréger »

  • L’automobile pollue et produit du CO2. En grand nombre, elle nous oblige à réserver une importante partie de notre territoire et de nos ressources pour sa circulation et elle est une source importante de bruit. Pire encore, elle en est venue à façonner l’urbanisme et à ségréger nos villes en sous-secteurs, augmentant ainsi le besoin de franchir des distances de plus en plus importantes entre nos lieux d’habitation, de travail, d’enseignement, de commerce et de santé, augmentant ainsi notre désir d’y avoir recours. Le Soleil, Tramway vs voiture : un débat dépassé | Points de vue | Opinions | Le Soleil - Québec
  • «Il vient du verbe ségréger qui est apparu au XIVe siècle et qui signifiait alors séparer un office religieux d'un autre puis séparer une matière d'une autre», décrypte Edouard Trouillez, lexicographe aux dictionnaires Le Robert. Il a ensuite disparu entre le XVIIIe siècle et le milieu du XXe avant de ressusciter vers 1950 via le verbe anglais «to segregate» et le nom «ségrégation» illustrant la séparation «raciale» entre les Blancs et les Noirs aux Etats-Unis. leparisien.fr, «Ségrégé», un mot très rare employé par le président - Le Parisien
  • Souvent, on analyse la ville en des termes macroscopiques : les inégalités économiques, la répartition par CSP, ou encore l’injustice spatiale et juridique. Cela donne un type de vision qui n’est pas inexact, mais on passe à côté d’un mode d’action négatif des villes. Ces dernières sont obsédées par leur image, qui est leur outil de valorisation le plus important. Aussi, puisqu’elles ne peuvent ouvertement ségréger, elles signifient spatialement le mépris par une architecture excluante. Cela peut passer par du mobilier urbain, type banc à SDF, soit par de larges projets privatisés comme EuropaCity (dont l’abandon a été acté en novembre dernier par le gouvernement, ndlr) ou le réaménagement de la Gare du Nord, où on signifie aux individus que ce qui nous intéresse chez eux, c’est leur part de consommateur. Dès lors qu’ils ne peuvent l’être car ils sont insolvables, ils comprennent de facto qu’ils ne sont pas les bienvenus.  , « L'architecture du mépris a des effets sur nous tous »
  • Dans un contexte de compétition accrue, l’institution scolaire elle-même contribue à séparer, voire à ségréguer les publics scolaires. Évaluation, procédures d’affectation, assouplissement de la carte scolaire, stratégies parentales de choix d’établissement, orientation… France Culture, Système éducatif : vaste machine à trier les enfants ?
  • Il a alors donné naissance à l'orthographe «ségréguer» qui est aujourd'hui davantage utilisée que «ségréger». Mais François Hollande n'a pas commis une faute en n'ayant pas recours à la prononciation en «gu». Bien au contraire. «La forme ségréger est historiquement plus correcte», estime le lexicographe qui, dans ses «dicos», a retenu les deux orthographes. leparisien.fr, «Ségrégé», un mot très rare employé par le président - Le Parisien
  • Claude Carré n’est plus à présenter. Tel que son site Web l’indique, c’est un homme qui a débuté avec la guitare acoustique pour être aujourd’hui un chercheur sur le jazz et aussi un des rarissimes formateurs du genre chez nous. Il est à l’initiative de tant de groupes dont Intervalles, Natif Jazz Trio, le Natif Jazz group, le Natif Jazz Quartet, le Claude Carré trio, le trio Aroy.. Pour le musicien, ce dimanche 30 avril, journée internationale du jazz, décidée depuis 2011 par l’Unesco est une date importante puisque cette musique au fil des décennies arrive à s’imposer sur tous les continents. Il se réjouit du fait qu’elle arrive à s’adapter à toutes les cultures du monde. « Dans le contexte haïtien, il y a des raisons de se réjouir, dit-il, puisqu'il y a un festival qui lui est dédié, des rendez-vous hebdomadaires qui se multiplient; il y a une communauté qui se crée ». L’homme qui nous a parlé ce jeudi 27 avril ne pouvait passer sous silence la mort d’Herby Widmaïer survenue dans la matinée. « Herby est un potomitan du jazz et de la musique haïtienne en général. C’est le fondateur de de Radio Métropole. C’est triste pour nous d’avoir à supporter sa disparition, juste deux jours avant la journée internationale du jazz. », confie-t-il la voix cassée. Mise à part cette note triste, Claude Carré dresse un état des lieux plutôt positif du secteur du jazz. Selon ses dires, cette musique connaît un essor sans précédent dans notre République. Il évoque pour nous en convaincre la multiplication de groupes y relatifs ou proches à travers tout le pays. Il met aussi en exergue le fait qu’à l’étranger beaucoup de nos concitoyens s’illustrent dans l’univers mainstream du jazz. Il cite la nomination aux Grammy Awards de Cécile Mc Lorin Salvant, sans compter d’autres artistes de chez nous qui brillent sous d’autres cieux. Le jazzman ne paraîssait pas surpris quand on lui a avoué que beaucoup de jeunes artistes de ce milieu se réclament de lui ou déclarent leur reconnaissance envers lui. « C’est un engagement, conte-t-il, de contribuer au développement de la culture et de la musique haïtienne. ». Fort d’un enseignement reçu à l’étranger, le musicien révèle que de retour au pays il avait du mal à entamer une collaboration avec ses paires, d’où cet engagement à former les plus jeunes. Et les sollicitations de ces derniers sont incessantes. « Le chantier est immense. Même si j’y prends goût, dit-il, je souhaite que d’autres bras s’attèlent à la tâche ». Dans le cadre de la journée du jazz, Claude Carré donne rendez-vous aux mélomanes à Jazzy’s. La promesse d’une émission autour du 30 avril sur Radio Métropole durant le week-end ne sera probablement pas tenue en raison de la mort d’Herby Widmaïer. Pour les jazzophiles et autres mélomanes en général, l’artiste profite de l' occasion pour infirmer quelques idées sur cette musique qui n’ont aucun fondement. D’abord, il y a le fait pour certains de la considérer comme étrangère à Haïti. « Grâce à des recherches que j’ai effectuées à plusieurs reprises en Louisiane, la patrie du jazz, je m’inscris en faux contre de telles idées. Beaucoup d’Haïtiens qui ont fui la révolution au 19e siècle se sont réfugiés dans cette partie des Etats-Unis. Il y a des signes probants attestant de la contribution haïtienne dans les balbutiements de cette musique au début du siècle dernier », argumente Claude Carré qui en fait écho en des séminaires, conférences et autres activités publiques. Autre point qu’il aimerait éclaircir, c’est le fait pour les gens de considérer le jazz comme étant élitiste. Certes, il reconnaît que le jazz n’est pas à priori potable mais il croit qu’il est du devoir des acteurs de cette musique de travailler la réceptivité des gens. Pour avoir joué en régions et dans des milieux populaires, il avoue que le jazz est consommé avec appétit et chaleureusement par cette audience. « Ceux qui brandissent l’étendard élitiste du jazz le font dans le but de ségréguer une bonne partie de la population. C’est contre ce snobisme que je me bats quand je m’évertue à former tant de jeunes au sein d’Haïti Jazz Club. Je compte d’ailleurs le propager sur tout le territoire », ajoute-t-il. Le Nouvelliste, Ticket | Claude Carré, un jazzman bien engagé
  • Le voile a été créé par des hommes pour limiter la liberté des femmes considérées comme tentatrices. La première de ces limites est le vêtement. Le "libre choix" brandi par les islamistes dans leur stratégie de communication est en réalité une décision conforme à ce qui est attendu par ceux qui prescrivent le voilement (le Coran ne le prescrit pas). Il a pour objet de stigmatiser, discriminer et ségréguer un groupe humain en raison de son sexe. Le "choix" présenté est le suivant : être pudique ou pas, une femme bien ou pas, une bonne musulmane ou pas, plaire ou déplaire à Dieu, le paradis ou l'enfer. Mais il faut séduire autant que culpabiliser pour amener les concernées à faire ce "libre choix". Alors en parallèle on le valorise : la femme serait une perle, le voile son écrin. En désignant ce qui est pudique et "modeste" (donc aussi ce qui ne l'est pas) par des critères sexistes d'un autre âge, les prescripteurs du voile dictent aux femmes comment se vêtir. Les islamistes nomment cela "le cheminement spirituel". Marianne, Burkini : le sexisme islamiste waterproof | Marianne
  • Pour toute idée, les groupes de travail devaient développer un prototype, et trouver des solutions pour la production de masse et la logistique associée. Les ingénieurs d’Airbus ont planché, par exemple, sur le développement d’un attrape poignée de porte personnel, sur la conception de boucliers de protection pour ségréguer des espaces dans le cas de transport de malades, sur une bague personnelle pour actionner les interrupteurs de lumière sans contact des mains… , Toulouse. Boucliers, visières...des ingénieurs d'Airbus imaginent des solutions face au coronavirus | Actu Toulouse

Images d'illustration du mot « ségréger »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ségréger »

Langue Traduction
Anglais segregate
Espagnol segregar
Italien segregare
Allemand trennen
Chinois 分离
Arabe فصل
Portugais segregar
Russe segregate
Japonais 隔離する
Basque bereiztea
Corse segregà
Source : Google Translate API

Ségréger

Retour au sommaire ➦

Partager