La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « se faire péter la miaille »

Se faire péter la miaille

Définitions de « se faire péter la miaille »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

se faire péter la miaille \Prononciation ?\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Lyonnais) S’embrasser avec bruit.
    • Allons, les gones, enfilez vos frusques impermétrables et vos grollons ferrés, sans oublier votre bouffarde, décrochez-moi votre flingot, arrapez votre carnier, fichez-vous en sautoir votre poivre à poudre et la gourde d’eau-d’af, sifflez Azor, faites péter la miaille à la fenote, et démêlez vivement vos fumerons pour aller faire vos farettes à la chasse. — (Louis Jacquier, La politique de Guignol, Gnafron & Cie, Lyon, 1876, page 328)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « se faire péter la miaille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
se faire péter la miaille sœ fɛr pete la mjaj

Citations contenant le mot « se faire péter la miaille »

  • À Lyon, se « se faire péter la miaille » signifie s’embrasser bruyamment. C’est le son pet qui souligne l’aspect sonore remarquable du bisou. La « miaille », quant à lui est utilisée pour désigner la joue dans le « parler des gones ». Demotivateur, Top 12 des expressions lyonnaises les plus populaires

Images d'illustration du mot « se faire péter la miaille »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Se faire péter la miaille

Retour au sommaire ➦

Partager