La langue française

Scotomiser

Définitions du mot « scotomiser »

Wiktionnaire

Verbe

scotomiser \skɔ.tɔ.mi.ze\ transitif direct 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Psychologie) Rejeter inconsciemment de sa conscience une réalité pénible.
    • L'analyse de deux jeunes gens m'apprit que l'un et l'autre n'avaient pas pris connaissance de la mort de leur père aimé dans leur deuxième et dixième année ; ils l'avaient « scotomisée » - aucun des deux cas cependant n'avait évolué en psychose. — (Sigmund Freud)
  2. Omettre intentionnellement.
    • Nous ne pouvons pas scotomiser 600 millions de Chinois. — (Edgar Faure à Charles de Gaulle)
    • Les invasions russes en Hongrie en 1956, en Tchécoslovaquie en 1968 (qui auraient conduit à des guerres n’était la disproportion matérielle écrasante entre agresseur et agressé), la conquête territoriale et l’annexion de fait (car c’est de cela qu’il s’agit) du Cambodge par le Vietnam, on les scotomise ou on les « explique », tant bien que mal, suivant le catéchisme particulier que l’on professe.— (Cornélius Castoriadis, Devant la Guerre, Œuvres complètes, Guerre et Théories de la Guerre,volume VI, Éditions du Sandre, page 83)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « scotomiser »

(XXe siècle) Du latin scotoma avec le suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « scotomiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scotomiser skɔ·tɔ·mi·ze

Citations contenant le mot « scotomiser »

  • « Faire disparaître le père, le scotomiser, au nom de : ‘C’est nous qui t’aimons, c’est nous qui t’avons élevé, c’est nous qui avons fait pour toi tout ce qu’il fallait pour que tu sois heureux’… Ça ne va pas, parce que l’armature, l’armature psychique se construit sur un squelette, qui est l’arbre généalogique. » Info Chrétienne, PMA pour toutes : Un psychanalyste alerte sur les "dégâts imputables à l'effacement du père" dans la filiation
  • Un papier du Medical Journal of Australia se montre plus précis dans sa manière de dé­montrer que, non, on ne peut plus considérer que l’alimentation relève encore de l’autonomie individuelle. Un supermarché, rappellent Molly Bond et coll., est un haut lieu de manipulation où une science achevée pousse chacun d’entre nous à acheter en trop grande quantité une nourriture dommageable pour sa santé. Mais les Etats continuent de scotomiser cette évidence. «La notion que nous sommes libres de choisir ce que nous mangeons constitue le principal obstacle à des interventions légales pour prévenir l’obésité» ajoutent­-ils. L’industrie a l’habitude d’accuser les promoteurs de la santé de vouloir instaurer «un Etat-nounou». La réalité est plutôt que ce sont les supermarchés qui agissent comme des nounous malveillantes: berçant les consommateurs tout en s’en prenant à leur santé. Slate.fr, Obésité: «Big Food» montré du doigt par la science | Slate.fr
  • Si le Hirak avec un grand H est devenu un exemple de mouvement de protestation fondamentalement populaire, puisque parti du peuple, il n’est qu’une étape du combat que mènent les Algériens depuis ¾ de siècle, qui a commencé par la guerre d’indépendance et passé par un autre moment révolutionnaire que notre mémoire collective a curieusement tendance à scotomiser : Octobre 1988 ! El Watan, Où va le hirak ? | El Watan
  • Le philo-bolchevisme de Patrick Besson relève du négationnisme lorsqu'il persiste à scotomiser les plus de 100 millions de victimes que cette idéologie mortifère fit —et continue de faire— depuis un peu plus d'un siècle. Merci à Thierry Wolton pour nous les rappeler avec constance, rigueur et précision, qualités scientifiques dont Patrick Besson semble complètement dépourvu. Quant à sa morale… Le Point, Patrick Besson - A Wolton - Le Point
  • Nous n'avons pas encore gagné la bataille de l'opinion publique, pour que les handicaps ne soient pas seulement vus à travers le prisme de la déficience physique, sensorielle, intellectuelle ou psychique de l'autre, mais à travers nos propres difficultés à aborder la différence de l'autre. Car c'est seulement lorsque la société cessera de scotomiser les personnes handicapées que le handicap cessera d'être une différence stigmatisée. Le Huffington Post, 11 février 2015 : le temps d'un nouveau souffle pour l'accessibilité | Le Huffington Post LIFE
  • A l’évidence, on ne peut qu’être sensible à ces préconisations. Cependant, il faudrait que M. Schovanec m’explique ce qu’il envisage pour les autistes déficients, non oralisés, présentant des troubles du comportement majeurs à type par exemple d’auto-mutilations et d’hétéroagressivité, et incapables de se socialiser ne serait-ce qu’à l’école maternelle… Ceux-là ne seraient-ils que les victimes de l’autismophobie ou de l’intolérance de la société? Ou alors, il faudrait définitivement les scotomiser, les faire disparaitre de nos représentations et de nos responsabilités collectives ? Sinon, il faut être cohérent et se donner les moyens de les accompagner réellement, ce qui suppose la création d’institutions rénovées et la mise en place de soins conséquents, n’en déplaise aux bien-pensants. Si les institutions soignantes sont à ce point dégradées, faut-il les achever, ou convient-il d’y mettre enfin les investissements financiers et humains à la mesure de leur mission, et ce pour tous les patients souffrant de troubles psychiques? Politis.fr, Qui parle au nom des autistes ? par Docteur BB | Politis
  • Le film sur Saint-Augustin, actuellement en préparation dans une coproduction algéro-Tunisienne (voir notre édition du 22 novembre dernier), a suscité la remontée en surface de tout le fiel dont certains islamo-baâthistes sont capables. Et l’on sait qu’ils rivalisent dans le pire pour produire une pensée- non, ils ne sont pas capables d’une pensée-, plutôt une logorrhée insipide, toujours trempée dans l’anti-berbérisme primaire, pour s’opposer à toute diversité culturelle, pour fermer la porte à tous les apports historiques qui se sont faits sans eux, pour scotomiser de force la mémoire historique et culturelle des Algériens et, enfin, pour décérébrer davantage le peuple algérien après tant d’épreuves et de drames, auxquels l’idéologie, défendue par ses sieurs, n’est pas étrangère. Ces sieurs, qui officient à intervalles presque réguliers dans deux quotidiens arabophones, sont, l’un, l’inénarrable Athmane Saâdi, président de l’Association algérienne pour la défense de la langue arabe- une langue pourtant à laquelle il n’a rien apporté ni sur le plan technique ni sur le plan de la didactique ou de la pédagogie-, et l’autre, Mohamed El Hadi El Hassani, mémoire figée de ce qu’il prétend être l’héritage de l’Association des Ulémas. Ces deux rentiers de la République, handicapés par une paresse intellectuelle irrémissible, liguent leurs efforts pour demander officiellement, dans deux papiers parus sur deux journaux arabophones, à Azeddine Mihoubi, ministre de la Culture, de ne pas faire participer l’Etat, à travers le ministère, au financement du film sur Saint-Augustin. Ils demandent à ce que le projet soit annulé. Et, par une espèce de papelardise cousue de fil blanc, ces sieurs disent préférer un film sur… Saint-Donat, un autre berbère contemporain de Saint-Augustin et qui a développé une espèce de schisme opposé au catholicisme papal de l’époque. Saâdi et El Hadi El Hassani veulent jouer hypocritement sur un différent religieux vieux de 17 siècles, pour dénier à Saint-Augustin de Thagaste le droit de bénéficier d’une biographie filmée. Ils disent de lui qu’il est un traître à la nation, comme si ces deux compères croyaient en une nation algérienne préislamique. Ils ont pourtant livré une guerre sans merci à tout ce qui rappelle l’Algérie et l’Afrique du Nord d’avant l’arrivée de l’Islam. Comment se fait-ils qu’aujourd’hui ils aient un penchant plutôt pour Saint-Donat que pour Saint-Augustin, deux amazighs qui ont fait rayonner la pensée et la religion dans l’ensemble du bassin méditerranéen ? Il restait encore plus deux siècles pour que la révélation coranique eût lieu, et trois siècles pour que l’Afrique du Nord soit islamisée. La Dépêche de Kabylie, Des islamo-baâthistes demandent à annuler le projet - La Dépêche de Kabylie

Traductions du mot « scotomiser »

Langue Traduction
Anglais scotomize
Espagnol escotomizar
Italien scotomizzare
Allemand scotomize
Chinois 窥见
Arabe scotomize
Portugais escotomizar
Russe scotomize
Japonais scotomize
Basque scotomize
Corse scotomizà
Source : Google Translate API

Scotomiser

Retour au sommaire ➦

Partager