La langue française

Schizoïde

Sommaire

  • Définitions du mot schizoïde
  • Étymologie de « schizoïde »
  • Phonétique de « schizoïde »
  • Citations contenant le mot « schizoïde »
  • Traductions du mot « schizoïde »

Définitions du mot « schizoïde »

Trésor de la Langue Française informatisé

SCHIZOÏDE, subst. et adj.

PSYCHIATRIE
I. − Subst. Personne qui présente la structure caractérielle de la schizoïdie. On en revient toujours à la distinction fondamentale: les syntones et les schizoïdes: ceux qui acceptent la vie, et ceux qui la refusent (Martin du G.,Thib., Été 14, 1936, p. 301).V. autiste ex. 2:
Le schizoïde dont l'humeur est de plus en plus froide et distante se désintéresse du monde extérieur pour se réfugier dans une vie imaginaire faite de rêveries autistiques, éloignées du réel. La limite entre ce type prémorbide et (...) la schizophrénie se trouve franchie dès que les troubles deviennent suffisamment intenses pour être incompatibles avec la vie sociale. Delay,Ét. psychol. méd., 1953, p. 147.
Empl. adj., plus rare. L'attention du penseur ou de l'écrivain schizoïde est toute concentrée sur l'expression, souci égocentriste s'il ne compose pas avec le souci de communication. (...) la pensée schizoïde (...) garde une certaine impuissance. Stéréotypie des intentions et des thèmes, minceur de l'œuvre (Mounier,Traité caract., 1946, p. 647).V. activité ex. 13.
II. − Adj. Qui se rapporte à la schizoïdie. Le rationalisme schizoïde (...) développe des passions géométriques: collectionnisme, avarice, etc. L'expression et l'action schizoïdes sont marquées par l'absence de rapport immédiat entre l'excitation psychique et la réaction motrice (...). Kretschmer parle de leur aristocratisme: recherche d'une langue précieuse, affectation dans les soins du corps, ou dans l'habillement, maniérisme (Mounier,Traité caract., 1946, p. 366).V. abrupt ex. 10, doctrinaire ex. 3.
Prononc.: [skizɔid]. Étymol. et Hist. 1927 (Duhamel, Journal Salav., p. 165); 1946 empl. adj. (Mounier, op. cit., p. 15). Comp. des élém. formants schizo-* et -ide*, par l'intermédiaire de l'all. Schizoïd (1921, E. Kretschmer, Körperbau und Charakter, IX, 96). Fréq. abs. littér.: 87. Bbg. Quem. DDL t. 29.

Wiktionnaire

Adjectif

schizoïde \ski.zɔ.id\ masculin et féminin identiques

  1. Se dit des individus repliés, inhibés, fuyant le contact d’autrui et se réfugiant dans un autisme plus ou moins complet et énigmatique.
    • L’attention du penseur ou de l’écrivain schizoïde est toute concentrée sur l’expression, souci égocentriste s’il ne compose pas avec le souci de communication […] la pensée schizoïde […] garde une certaine impuissance. Stéréotypie des intentions et des thèmes, minceur de l’œuvre. — (Emmanuel Mounier, Traité du caractère, 1946, p. 647)
  2. Qui se rapporte à la schizoïdie.
    • Le rationalisme schizoïde […] développe des passions géométriques : collectionnisme, avarice, etc. L’expression et l’action schizoïdes sont marquées par l’absence de rapport immédiat entre l’excitation psychique et la réaction motrice […] Kretschmer parle de leur aristocratisme : recherche d’une langue précieuse, affectation dans les soins du corps, ou dans l’habillement, maniérisme. — (Emmanuel Mounier, Traité du caractère, 1946, p. 366)
    • Toute augmentation de l’activité réflexive, stimule, par nature, les tendances schizoïdes. La réflexion est un isolement. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 56)
    • Dutton et Kerry (1999) mentionnent que les uxoricides présentent plus souvent un trouble de la personnalité schizoïde, évitante, dépendante, passive-agressive et moins souvent un trouble de la personnalité antisociale comparativement aux hommes qui ont fait de la violence conjugale. — (Julie Lefebvre, Uxoricide et violence conjugale : comparaison de deux groupes d'hommes à partir de variables situationnelles et psychologiques, thèse de doctorat, Université du Québec à Trois-Rivières, octobre 2006, p. 3)
    • Il commença à se plaindre d’endurer une compagne pareille, folle, schizoïde, aigrie, jalouse de sa réussite, de ses réussites. — (Éric-Emmanuel Schmitt, Un amour à l’Élysée, nouvelle du recueil Concerto à la mémoire d’un ange, 2010, p. 154)

Nom commun

schizoïde \ski.zɔ.id\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui présente la structure caractérielle de la schizoïdie, individu replié, inhibé, fuyant le contact d’autrui et se réfugiant dans un autisme plus ou moins complet et énigmatique.
    • On en revient toujours à la distinction fondamentale : les syntones et les schizoïdes : ceux qui acceptent la vie, et ceux qui la refusent. — (Roger Martin du Gard, Les Thibault, septième partie, L’Été 1914, Éditions de la Nouvelle revue française, 1936, p. 301)
    • Le schizoïde dont l’humeur est de plus en plus froide et distante se désintéresse du monde extérieur pour se réfugier dans une vie imaginaire faite de rêveries autistiques, éloignées du réel. La limite entre ce type prémorbide et […] la schizophrénie se trouve franchie dès que les troubles deviennent suffisamment intenses pour être incompatibles avec la vie sociale. — (Jean Delay, Études de psychologie médicale, Presses universitaires de France, Paris, 1953, p. 147)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « schizoïde »

(1927) Composé[1] de schizo- et -oïde en calque de l’allemand Schizoid attesté en 1921.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « schizoïde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
schizoïde sʃizɔid

Citations contenant le mot « schizoïde »

  • Position paranoïde-schizoïde, position dépressive, clivage (Le clivage est l'aptitude de certains minéraux à se fracturer selon des surfaces planes dans des directions privilégiées lorsqu'ils sont soumis à un effort mécanique (un choc ou une pression continue)....) de l'objet, identification projective, objet total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". ...), objet partiel (Le mot partiel peut être employé comme :), envie et gratitude, sont autant de concepts du mouvement de psychanalyse kleinien, lesquels reposent sur son analyse de l'enfance. Techno-Science.net, 🔎 Psychanalyse de l'enfance - Définition et Explications
  • « Le trouble de la personnalité schizoïde est caractérisé par un manque d’intérêt pour les relations sociales. L’individu éprouve des difficultés à nouer des liens sociaux. Ses loisirs, son activité professionnelle sont solitaires et indépendants. Il n’est en apparence pas touché par les marques de sympathie ou d’affection, et n’exprime pas ses émotions, d’où son image de froideur et d’apathie. » Il semble que très peu de gens affectés par ce trouble consultent pour avoir des soins. Et que bien souvent quand ils le font, ce qui est d’ailleurs votre cas, la prise en charge est difficile, parce qu’il y a chez eux une absence de motivation à régler le problème. Mais contrairement à ce que pensent vos parents, on peut vraiment élargir la palette émotionnelle d’une personne schizoïde par des activités de groupe, à la condition expresse que cette dernière en manifeste la volonté. Le Journal de Montréal, Comment composer avec une personnalité schizoïde? | JDM
  • Vous savez que dans la description de cette problématique de santé mentale il est dit que « ..très peu de gens affectés par le trouble schizoïde consultent pour avoir des soins, et que bien souvent quand ils le font, la prise en charge est difficile parce qu’il y a chez eux une absence de volonté à régler le problème. » Je ne vois pas ce qu’il y a de mal à cibler un trouble tel que celui-là, quand des gens tels que Simon, souhaitent vraiment y trouver un remède. N’y aurait-il pas chez vous une certaine gêne à admettre de souffrir d’une problématique de santé mentale en tentant d’en esquiver la réalité? Le Journal de Montréal, Personnalité schizoïde ou personnalité solitaire? | JDM
  • Pour ceux et celles qui l’ignorent, « le trouble de la personnalité schizoïde est un trouble caractérisé par un manque d’intérêt pour les relations sociales. L’individu éprouve des difficultés à nouer des liens sociaux; ses loisirs et son activité professionnelle sont solitaires et indépendants. Replié sur lui même, le schizoïde exprime peu ou pas du tout ses émotions. Il est souvent aussi, froid et distant. » Le Journal de Montréal, Un diagnostic qui change une vie | Le Journal de Montréal
  • Khrouched Koungouratov : Il y a quatre profils principaux : l’asthénique (personne facilement irritable, même pour des broutilles, très méfiante et capricieuse) ; le schizoïde (personne très renfermée, vivant dans son monde ; elle préfère la solitude à la compagnie des autres ; sa façon de raisonner n’est pas standard) ; le psychasthénique (il est méfiant ; il se fait du souci sans raison véritable ; il a tendance à s’auto-analyser) ; le normasthénique (généralement cette personne réagit de façon adéquate à toute situation stressante ; elle est stable émotionnellement, calme dans sa façon de s’exprimer et imperturbable). Novastan, Un psychiatre au Tadjikistan : "Nous créons nous-mêmes nos malades mentaux"
  • Retenant, elle, l'altération du discernement établie par l'expert psychiatre, qui a diagnostiqué « un trouble grave de la personnalité de type schizoïde ». L'avocate générale avait requis vingt-cinq ans de réclusion à l'encontre de Mohamed M., qui risquait la perpétuité pour le crime qu'il reconnaît. leparisien.fr, Meurtre à l’arbalète à Clichy: 23 ans de réclusion pour l’accusé - Le Parisien
  • Malgré une ressemblance sémantique, il ne s’agit pas de schizophrénie. Contrairement aux personnes atteintes de schizophrénie, les personnalités schizoïdes sont parfaitement conscientes de leurs actions. Cette attitude est proche de ce qu’on pourrait qualifier de misanthropie clinique – une haine viscérale des autres. The Conversation, La tuerie de Toronto, sombre hommage à un autre crime misogyne
  • C’est un défi important en santé mentale : les 10 troubles de la personnalité — limite, antisociale, histrionique, narcissique, évitante, dépendante, obsessionnelle-compulsive, schizoïde, schizotypique, non spécifié — affectent 6 % à 15 % de la population, selon Statistique Canada.  Le Droit, «Intraitables» et «incapables»: le trouble de la personnalité toujours méconnu et stéréotypé | Actualités | Le Droit - Gatineau, Ottawa

Traductions du mot « schizoïde »

Langue Traduction
Anglais schizoid
Espagnol esquizoide
Italien schizoide
Allemand schizoid
Chinois 精神分裂
Arabe الفصام
Portugais esquizóide
Russe шизоид
Japonais 統合失調症
Basque schizoid
Corse schizoid
Source : Google Translate API
Partager