La langue française

Satellisable

Phonétique du mot « satellisable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
satellisable satɛlisabl

Citations contenant le mot « satellisable »

  • « - Un avion espion américain croisant à 80 km d’altitude à 10.000 km/h, satellisable (il faut bien un successeur au SR-71, Mach 3, relégué dans un musée). Opérationnel depuis 1990. AgoraVox, L'été de la désinformation (8) : élémentaire mon cher Walson - AgoraVox le média citoyen
  • Au Moyen-Orient, les néoconservateurs recourent à la méthode indirecte des guerres de déstabilisation, menées par procuration et faisant appel au sectarisme-fanatisme djihadiste pour briser les nations. D’origine israélienne, le projet néocon est affiché : à défaut de pouvoir les contrôler, démembrer les États et nations arabes en micro-entités confessionnelles manipulables et satellisables. La Syrie est le laboratoire pour la création de zones de chaos sur le pourtour de la Russie, jusqu’à la Chine. Le Devoir, La résurgence des États et des nations | Le Devoir
  • Dès 1960, donc, les américains savent que l'U-2 est devenu faillible : en 4 ans de carrière il a fait une belle moisson, et la tentation de l'améliorer est grande, comme est grande celle de prévoir un remplaçant volant aussi haut, mais capable d'échapper aux nouveaux avions russes devenus plus rapides. Eisenhower a désormais interdit de survoler l'URSS, et les ingénieurs de chez Lockheed, qui se sont pris au jeu de l'espionnage, rêvent de réaliser l'engin miracle. Ils se donnent un objectif : l'engin, c'est simple, devra voler aussi haut que son prédécesseur, mais le faire cette fois à Mach 3. Car les missiles russes les plus performants ne dépassent pas 2200 km/h ! L'idée, assez folle, est bien de faire un avion plus rapide qu'une fusée ! Or, à ce moment-là, aucun avion n'atteint cette vitesse, sauf le X-15, qui prétend au titre d'engin satellisable davantage que d'avion véritable. Comme lui, pour voler aussi vite, il faudra recourir à des matériaux nouveaux : décision est prise d'employer à outrance le titane, qui, à l'époque, est un véritable cauchemar à forger ou à souder (on doit le faire sous atmosphère neutre d'argon). Mais c'est exactement le genre de défits qu'adorent les putois, qui en quelques mois vont remettre leur verdict : ce sera un très grand avion, pour contenir beaucoup d'essence (spéciale, le JP-7,) doté de deux moteurs forts particuliers. Des réacteurs capables de se transformer à grande vitesse en stato-réacteurs.  L'engin, décliné en deux versions, monoplace et biplace (un troisième d'entraînement sera construit mais ne dépassera jamais Mach2) sera extraordinaire, finissant par voler à 25 929 m et à 3529,56 km/h en version SR-71 ! Doté des toutes premières commandes électriques il fut l'un des premiers avions à être naturellement instable, devant son maintien en l'air à ces ordinateurs de bord. Il sera aussi l'un des premiers à être dessiné selon des normes de furtivité, son fuselage et ses ailes recevant des matériaux absorbants ou un dessin renvoyant les ondes radar ailleurs que vers l'émetteur. Le génie de Johnson avait encore frappé : démarré en 1960, l'étude de l'engin extraordinaire est terminée deux années plus tard, date à laquelle il est même déjà construit. AgoraVox, Aviation (12) : pas de petits hommes verts sur la Base 51, mais des putois ! - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « satellisable »

Langue Traduction
Anglais orbitable
Espagnol orbitable
Italien orbitable
Allemand umlaufbar
Chinois 可绕动
Arabe مدار
Portugais orbitável
Russe orbitable
Japonais 軌道に乗る
Basque orbitable
Corse orbitabile
Source : Google Translate API

Satellisable

Retour au sommaire ➦

Partager